Le conducteur de char(iot)


Parce qu’il en avait marre de m’entendre râler à chaque fois que je dois charrier les quintaux de nourritures nécessaires à rassasier ma tribu (surtout GeekAdo, à côté de qui Obelix a un appétit d’oiseau en plein régime) quand je vais chez les commerçants locaux, Marichéri donc, m’a acheté un chariot ou un caddy, un truc en toile à roulettes. Vous voyez, ces espèces de machins, généralement très moches, qu’on associe aux petites mamies qui vont faire leurs courses? Ben voilà, j’en ai un maintenant. Marichéri était très content de lui et attendait impatiemment de pouvoir se poster sous le porche pour rire un bon coup en me voyant partir au ravitaillement avec mon engin à roulettes. Raté!

Source

Il se trouve que je fais ma tournée des commerces du village le mercredi avec WizzBoy. Ça fait double emploi, ça permet de le promener aussi. Il a poussé des cris de joie la première fois que j’ai sorti le fameux chariot: c’est quoi? c’est pour lui? il peut essayer? wizzzz, et il est parti comme un dératé en poussant la chose devant lui, zigzagant à toute vitesse sur le trottoir. Tu es sensé le tirer pas le pousser. Pas du tout, je n’y connais rien, il sait mieux que moi, ça va beaucoup plus vite comme ça, taïaut. Bref, WizzBoy et son chariot animent le village tous les mercredis. Il fait des figures artistiques, tourne autour des lampadaires, bat des records de vitesse, évite de justesse des chiens, c’est un pro, qui fait l’admiration de tous les commerçants (sans compter qu’avec les sommes démentielles qu’on leur laisse, ils nous trouvent forcément sympathiques), des autres clients et même des passants qui sourient de son enthousiasme et de sa dextérité dans le maniement du chariot.

Wizzboy en est très content. Il était tout fier ce matin qu’une dame à la boucherie, le félicite de conduire aussi bien. Avec son chariot, il se sent à la fois investi d’une mission (il est, je cite, « chef de ramener à manger ») et grand sportif, pour ne pas dire pilote de courses. Il ne voit pas du tout en quoi ça peut bien faire petite mamie. C’est sûr qu’à la vitesse à laquelle il court avec son chariot à roulette, il faut suivre! Ça a donné des idées à PrincesseChipie, qui a voulu essayer aussi. Résultat, ils se sont disputés pour savoir qui aurait le droit de prendre le chariot, pour le plus grand ébahissement de Marichéri qui n’avait pas pensé à ça. PrincesseChipie a tenté de battre le record de vitesse de remontée de rue avec chariot chargé, et elle a lamentablement échoué (on se demande pourquoi ce n’est pas encore une discipline olympique, tiens…). Par contre, WizzBoy a bien voulu admettre qu’en descente de rue à vide, elle s’en sort pas mal. Mais elle est nulle en slalom. Comme il est serviable, il a proposé de l’entraîner. Mais pas trop non plus, ça reste son chariot à lui quand même!

Bref, Marichéri a encore eu une très bonne idée (ça lui arrive très souvent), je n’ai plus besoin de porter les courses. Ni de les tirer ou les pousser d’ailleurs, WizzBoy, conducteur de chariot émérite, est ravi de le faire pour moi. Et quand Wizzboy n’est pas là, c’est Marichéri qui s’y colle!

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le conducteur de char(iot)

  1. Sarah Leveaux Martin dit :

    Petit bijou du quotidien! 🙂

    J'aime

  2. Laurence dit :

    Alors, je ne vois pas en quoi ca fait Mamie. Je dois avoir environ le même âge que vous et plusieurs de mes amies et moi en avons un. C´est très pratique et il en existe des très jolis, bien plus beaux en effet que ceux qu´utilisaient nos grand-mères dans les années 70-80.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Le mien, enfin celui de Wizzboy, est noir, très sobre. J’en voulais un avec des vaches mais je n’ai rien trouvé qui me plaise Marichéri avait l’image de sa propre grand mère en tête, il a dû revoir son opinion! 😊

      J'aime

  3. Agdel dit :

    Tu as bien de la chance ! Depuis le premier confinement, j’ai décidé ne de plus aller faire les courses en voiture et je trouve que ce chariot est bien lourd à tirer au retour. Ceci dit, c’est un excellent moyen d’éviter tout achat superflu.
    Il va être drôlement musclé, Wizzboy, à courir avec un chariot chargé !

    J'aime

  4. J’avais aussi en tête l’image de celui de ma grand-mère… et puis, un jour, je n’ai plus eu de poussette (celle avec un enfant dedans) aux poignées de laquelle entasser les cabas des courses quand j’allais au marché, et à peu près au même moment, j’ai trouvé « mon » chariot de courses. On en a fait des marchés lui et moi. Je l’ai mis de côté en arrivant ici et en investissant dans un panier (j’adore les paniers… ). Et l’an dernier, à la faveur du confinement et de ma décision de ne faire qu’une seule sortie courses par semaine, je l’ai ressorti : il a eu son petit succès dans les rues du village… Depuis, je fais de nouveau les courses en plusieurs fois dans la semaine, et du coup, mon panier est suffisant (et ménage plus mon dos finalement).

    J'aime

  5. Gisèle dit :

    Mon mari m’a acheté un chariot pour le marché parce que porter des sacs de course tire sur mes cervicales et c’est très douloureux . Très bon investissement ! Et beaucoup de personnes , mammy ou pas, en ont un.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s