Projet 52: arbre

Pour illustrer le thème choisi par Ma’ cette semaine, je reviens dans l’Essex et même juste à côté de notre ancien village. Mais ça va, pas de nostalgie aujourd’hui. Alors donc, voici le vénérable Honeywood Oak, le plus vieil arbre de l’arboretum de Marks Hall, qui est tellement connu qu’il a donc un nom juste pour lui.

Honeywood Oak a environ 800 ans. Il n’a pas l’air, mais il est en pleine forme pour son âge. Il a trouvé une tactique pour ne pas trop se fatiguer: il se laisse pourrir par endroit pour mieux se concentrer sur d’autres. Il accueille des foultitudes d’insectes mais aussi des chauves souris et fait 8 m de circonférence. Bref, c’est une star locale.

Publié dans Tourisme | Tagué , , , | 2 commentaires

Friday Feelings #207

Avant de commencer les états d’esprit de Zenopia et Postman, je suis obligée de revenir sur mon billet d’hier. Je sais, encore le brexit…mais il y a eu du nouveau, tard dans la soirée. C’est une grande victoire pour May, un triomphe même, elle a obtenu une extension de…2 semaines. Youpidoo. Le Royaume-Uni ne quittera pas l’Union européenne le 29 mars mais le 12 avril. Peut être. C’est très simple, comme d’habitude, soit le parlement britannique vote pour le deal de May, qu’il a déjà rejeté deux fois avant le 12 avril, et l’Union européenne accorde jusqu’au 22 mai pour qu’ils aient le temps de s’organiser. Soit le deal ne passe toujours pas, et le 12 avril, le Royaume-Uni se retrouve dehors, sans rien. C’est le no deal et la plongée dans l’abime. Ça, c’est la vision côté Bruxelles, côté britannique, il y a une foultitude d’autres possibilités d’ici le 12 avril: May peut être démissionnée et remplacée par un brexiters qui claque la porte de l’union, ou par un remainer qui annule le brexit. Ou c’est gouvernement qui tombe, et Corbyn, le chef de l’opposition essaie de constituer un gouvernement minoritaire, en sachant que son propre parti se déchire sur la stratégie à adopter face au brexit. Ou en l’absence de majorité parlementaire, on organise des élections générales anticipées. Ou le parlement arrive à se mettre d’accord pour réclamer un deuxième référendum. Ou la reine prend le pouvoir. Ou les martiens…sérieusement, même les principaux intéressés ne savent pas ce qui va se passer, le pays est à la dérive et il n’y a personne à la barre, surtout pas May qui a totalement perdu les pédales. C’est pitoyable.

Bon, après cette looongue intro assez rébarbative, on y va!

Fatigue: é-pui-sée par tous ces efforts intellectuels pour essayer de comprendre la situation en Angleterre…ooops, ça me reprend. Promis, j’arrête avec le brexit (pour ce billet je veux dire…).

Humeur: printanière

Condition physique: beaucoup moins printanière, plutôt emmitouflée.

Esprit: évasif

Estomac: calé

Boulot: hiiii, le parquet est fini dans la salle à manger! Bon là par contre, on circule sur des planches dans le couloir. Et Maricheri doit faire le tour par le jardin pour aller du salon à son bureau, alors qu’il n’y a que le couloir à traverser. Bref, le carreleur est là. Youpidoo. Quand il aura fini, on pourra non seulement passer mais aussi peindre les murs de l’entrée, des qu’on aura choisi une couleur. On hésite entre …euh, à peu près toutes, c’est pas gagné.

Culture: je suis devenue une experte de l’évolution des chapes de ciment à travers les âges. C’est fascinant.

Avis perso: Penny est définitivement irrécupérable. Elle s’est prise de passion pour le polystyrène. Gastronomiquement parlant. Elle a bouffé les débris des dalles enlevées des plafonds. Elle est ensuite devenue totalement hystérique devant la sous couche pour le parquet. Elle s’est mise à la déchiqueter pour la manger aussi. On a été obligé de l’enfermer dans une autre pièce, elle aurait tout dévoré. Je m’inquiète un peu, tant pour son estomac que pour sa santé mentale.

Message perso: tu me diras pour le 6?

Loulous: L’Ado attend prudemment que les travaux actuels soient finis avant de revenir. Il a préféré passer 3 jours à Lisbonne avec des potes. Le traitre. GeekAdo aide. Vraiment, avec ses 4m02 et sa carrure de pilier de rugby, il soulève des portes d’une demi tonne (j’exagère à peine, ce sont de vieilles portes de 3 mètres de haut, c’est très beau mais très lourd) avec une facilité déconcertante qui rend jaloux le carreleur. MangaGirl est ravie, elle a eu un rôle dans la pièce de théâtre de fin d’année…je reformule: on va devoir aller voir la pièce de théâtre de fin d’année (j’en profite pour présenter mes plus plates excuses à mes parents qui se sont aussi tapés des pièces de théâtre de fin d’année). PrincesseChipie prépare son déguisement de carnaval. C’est une surprise, elle ne dira pas ce que c’est mais j’aurais pas une idée pour faire une corne de licorne qui tient bien? WizzBoy est vivement intéressé par les travaux. Un peu trop même, il veut aider aussi. Il ne voit pas pourquoi le monsieur laisse GeekAdo jouer avec les portes alors que lui n’a pas le droit de toucher à la scie sauteuse. Bref, le monsieur et ses outils ont pris l’habitude de repartir dès qu’on rentre de l’école.

Divers: ça ne s’arrange pas. A l’heure où je tape ce billet, Penny est en train de gratter le bord du plancher autour de la cheminée, en reniflant comme une folle. Je crois qu’elle essaie d’atteindre la sous couche…

Amitié: courage!

Love: il est en vacances!!!!!

Penser à : faire un détour en rentrant de l’école pour ne pas passer devant la fête foraine, histoire de ne pas se faire transpercer les tympans par Wizzboy: hiiiiiiii, les manèèèzes!

Courses: on a pris notre temps au marché. On a un peu goûté à tout, c’est l’avantage d’être devenu des habitués. On en est tout ému.

Envie de: ne pas aller à la fête foraine.

Sortie: pas à la fête foraine donc. Je sais, Wizzboy est un enfant martyr.

Pic: L’Ado fait de l’art et du tourisme. Et il nous envoie des photos pour nous narguer. Je ne suis pas jalouse du tout. Du tout. Sale gosse.

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , , | 6 commentaires

Thursday Thunder: 8

C’est sobre, mais il n’y a pas besoin d’en faire des tonnes: il reste 8 jours pour trouver une solution au brexit. C’est tout. May, empêtrée dans une crise sans précédent avec le parlement qu’elle piétine ouvertement, a été obligée de réclamer à Bruxelles un report du brexit jusqu’au 30 juin. Pour quoi faire? Pour avoir les députés à l’usure, pour les faire voter, encore et encore sur son deal jusqu’à ce qu’ils l’approuvent, de lassitude. Manque de chance, Bruxelles ne veut pas. L’Europe est prête à accepter un report long de plusieurs mois, ou court de quelques semaines, c’est à dire avant les élections européennes. Un report au 30 juin obligerait le Royaume-Uni à y participer, ce que personne ne veut, même pas May qui a pourtant fixé cette date. Et plusieurs pays, dont la France ont insisté: un report ne sera accepté que si May apporte un élément nouveau, soit une élection générale, soit un deuxième référendum. C’est raté pour l’instant. De toute façon, ça servirait à quoi de reporter au 30 juin si c’est pour arriver à la même conclusion? Pourquoi prolonger l’agonie?

Pendant ce temps, Bercow, le speaker du parlement, c’est à dire un peu comme le président de la chambre refuse que May représente son projet de deal encore et encore. Il a déjà été rejeté 2 fois et une jurisprudence datant quand même de 1604 empêche de reproposer au vote une loi qui a été rejetée si il n’y a pas eu de modification du texte. May, qui défend donc le brexit au nom de la souveraineté du parlement britannique menace de passer outre et accuse les députés de tous les maux. On s’envoie des insultes et des accusations de traîtrise à tout va. Corbyn, le chef de l’opposition boude. Comme il ne peut pas tout faire, forcément, ça l’empêche de s’opposer concrètement et encore plus d’essayer d’apporter une solution.

Une pétition demandant purement et simplement l’abandon du brexit est devenue virale en quelques heures. Une grande manifestation anti brexit se prépare, la dernière avait déjà réuni près d’un million de personnes. Alors que la grande marche pro brexit rassemble…77 pèquenots. Les sondages tombent l’un après l’autre, la majorité ne veut plus du brexit. Mais c’est pas grave, on continue à foncer dans le mur tête baissée, balayant d’un revers de main des pans entiers de l’économie, plongeant dans une crise institutionnelle et politique inédite depuis des siècles, méprisant les électeurs…le Royaume-Uni coule. Un pays qui était la cinquième puissance économique du monde avant le référendum, qui est fier de se proclamer la plus vieille démocratie existante avec un parlement qui date 1215, un pays en paix depuis 1945, est en train de faire des stocks de papier toilette par peur d’une pénurie dans 8 jours. Voilà. Le Royaume-Uni se suicide. Il ne lui reste plus qu’à espérer que l’Europe, qu’il a rejeté et insulté depuis bientôt 3 ans, le sauve. D’ici 8 jours.

Je ne sais vraiment plus quoi dire…

Publié dans Les colères | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Les enfants et le (non) sommeil

C’est mercredi, le jour des enfants que mes petits anglais ont découvert avec joie depuis qu’on est en France. En Angleterre, il y a école. Avec toute la logique qui le caractérise, Wizzboy a pris l’habitude de se lever plus tôt le mercredi. Un peu comme les week-ends. Alors que demain, il va falloir que je le tire du lit pour aller à l’école. Pourquoi? Pourquoi les enfants ont un besoin irrésistible de gâcher le sommeil de leurs parents?

Source

Ça commence dès la naissance. Pendant des mois, voir des années, ils se mettent à hurler de manière intempestive plusieurs fois par nuit. GeekAdo nous a fait des terreurs nocturnes jusqu’à 3 ou 4 ans (ce n’est pas que je ne me souviens plus, c’est que j’étais trop fatiguée pour compter). Il poussait des cris stridents à affoler les voisins. Je me ruais dans sa chambre (à tour de rôle avec Marichéri, non mais vas-y, c’est ton tour si j’y suis allée la dernière fois!) pour le trouver profondément endormi. Le traitre. Je ne parlerai pas de MangaGirl et Wizzboy, je vais pleurer. Et avant qu’on me bassine avec des conseils pour faire dormir les bébés, on en a eu 2 qui dormaient. PrincesseChipie faisait même des nuit de 10 heures à 6 semaines. Pourtant on n’a rien fait de spécial. Si votre gamin dort, ce n’est pas que vous êtes de meilleurs parents que ceux qui n’ont pas pu fermer l’œil depuis 6 ans, c’est juste un coup de chance, ou alors c’est que vous n’entendez pas, allez donc faire un test d’audition. Non mais. Cela dit, quand on devient parent, on le sait. On s’attend au manque de sommeil au début. C’est juste qu’on ne nous dit pas qu’on n’en prend pas pour quelques mois mais pour des années. Pour des décennies même.

PrincesseChipie qui dormait comme un loir comateux en étant bébé, commence à s’agiter vers 6 heures du matin, les bons jours, 5 heures les autres. Elle dévale l’escalier avec la légèreté d’un troupeau d’éléphants au galop (elle a voulu sa chambre au deuxième, on a dit oui. Erreur stratégique grave) . Va te recoucher! Je vais juste boire, aux toilettes, donner à manger au chat, boire, voir l’heure, voir si je n’ai pas perdu mon écharpe, boire, chercher ma gomme, boire. Ne rayez pas les mentions inutiles, il n’y en a pas. Entre 5 et 7 h du mat, cette gamine vit littéralement dans l’escalier, qu’elle monte et descend en courant, suivi des chattes qui gambadent joyeusement derrière dans un vacarme de cascade sous acide. Si il n’y a pas école, épuisée par toute cette activité, la charmante enfant se rendort parfois. Juste quand je renonce et que je me traine péniblement devant la machine à café. De toute façon, il y a un moment que Wizzboy est passé à l’attaque aussi. C’est le matin, il a faim, il veut faire pipi, il s’ennuie. Si par hasard les pérégrinations de sa sœur ne m’ont pas encore réveillée, il s’en charge, en me flanquant délicatement un doigt dans l’œil : mamaaaa, t’as pas tes lunettes. Rhhaaa , c’est quoi ça?!? Je dormais et je me fais agresser sauvagement par un schtroumpf insomniaque!

Vous allez me dire, au moins, les ados me laissent tranquille. J’en ris encore. C’est tellement attendrissant, cette naïveté de parents de jeunes enfants qui croient qu’ils pourront dormir quand leur progéniture aura grandi. Ça me fend presque le cœur de leur dire la vérité. Vous croyez que bébé ne dort pas? Un ado, c’est pire. Un ado dort effectivement jusqu’à midi, mais c’est parce qu’il (ou elle, j’ai un modèle féminin depuis peu, c’est pareil) vit la nuit. Si vous vous réveillez en sursaut, au bord de l’infarctus parce qu’il y a un bruit en bas, pas d’affolement. C’est juste un ado qui réchauffe un reste de pizza avec des spaghetti ( un/e ado peut manger n’importe quoi du moment que c’est sur une pizza) en balançant toutes les casseroles par terre pour trouver une cuillère pour rajouter de la confiture de fraise sur son chef d’œuvre culinaire (je disais donc, vraiment n’importe quoi). Ces cris stridents de chat qu’on égorge à minuit? L’ado qui teste son ampli de guitare. Un tremblement de terre qui secoue toute la maison dans un bruit de roulement de tambour hyperactif? Une ado qui répète une chorégraphie, sur du parquet, mais ça va hein, j’ai mis la musique au casque. Un chat qui hurle à la mort à 4 heures? C’est vraiment un chat qui hurle à la mort à 4 heures mais parce l’ado a décidé de le réveiller pour lui faire un câlin et la pauvre bête se débat désespérément.

Mais un ado, ça grandit, ça finit par devenir un chouïa plus indépendant, on n’y croit. On a tort, c’est une ruse. C’est le moment où l’ado commence à sortir, en troupeau avec des congénères à l’air aussi vif et débrouillard que lui, c’est dire si on est en confiance. Tout va bien. On ne peut pas fermer l’œil tant que l’ado n’est pas rentré. On imagine le pire: mon bébé agressé, accidenté, se vidant de son sang au milieu d’une forêt hostile, perdu dans une grotte (mais enfin, il est au pub au bout de la rue! Oui, mais on ne sait jamais), ou juste totalement bourré. Gagné! C’est bien légèrement alcoolisé (selon ses dires. Saoul comme une huître selon les miens) que l’ado tente de défoncer la porte parce qu’il a perdu ses clés qu’il tient à la main. Ça réveille tout le quartier. Avec un peu de chance, il peut même se faire interpeller par une patrouille de police qui le prend pour un cambrioleur. En plus, l’ado est une espèce ingrate qui peut râler pendant des jours si on ne répond pas exactement du tac au tac: « oui c’est bien mon fils » alors que franchement, il devrait être éternellement reconnaissant que l’amour maternel ait fini par prendre le dessus sur l’irrésistible envie d’aller se recoucher. Si l’ado réussit à rentrer sans encombre, c’est à dire après avoir sonné, il est soudainement d’humeur loquace. Comme ça à 3 heures du mat. C’est tellement rare que, tout attendri, on l’écoute déblatèrer, c’est mignon, mon bébé me raconte sa vie…oui enfin, bon je n’ai pas besoin de tous les détails non plus. Surtout à cette heure. Ou alors l’ado téléphone à 2 heures du matin: il faut venir le chercher, son pote qui devait le ramener à oublier son train qui s’est perdu en allant chez une copine qui était pas là parce que son père a pris la voiture. Quoi?!? Enfin bref, il faut le récupérer.

Tout ça pour dire que j’ai sommeil depuis 20 ans. Vivement qu’ils soient adultes tiens! Quoique, d’après la maman de Marichéri, même avec des enfants adultes, c’est pas gagné. Ils n’hésitent pas par exemple à téléphoner en pleine nuit sous prétexte qu’ils viennent eux mêmes de devenir parents. Alors là, je sais d’avance que je n’aurai qu’une réponse: vengeance!

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , , , , | 4 commentaires

Ladies day 2019 top 10

Et voilà, c’est pas malin, à cause du brexit et de l’actualité, j’ai failli passé à côté d’une tradition! Depuis 4 ou 5 ans, je fais toujours un top 10 des tenues extravagantes pour la réunion hippique et épique de Cheltenham (c’est de l’équitation et de la mode donc…enfin quand je dis mode, c’est pour être sympa). Heureusement, la BBC alias la Brexit Bullshit Corporation qui traite toujours des sujets brûlants, est venue me rappeler ce rendez-vous incontournable. Ça tombe bien, j’avais envie de me changer les idées. Comme d’habitude, je préviens: je suis toujours fagotée comme un sac et il semblerait que j’ai un look très anglais et que ce ne soit pas un compliment. C’est à dire que je me moque (gentiment, et même avec une certaine nostalgie attendrie depuis qu’on est en France, le merveilleux jemenfoutisme vestimentaire anglais me manque) mais que je sais pertinemment que je ne suis pas un modèle non plus. Je précise aussi que toutes ces photos sont parues dans la presse anglaise, les gens ont non seulement donné leur accord, mais ont posé tellement ils étaient contents de présenter leur tenue au monde ébloui. Attention les yeux, c’est parti!

10-on commence en douceur avec la pauvre fille qui avait trouvé la tenue parfaire, en tweed, très British et paf, elle s’est souvenu au dernier moment qu’il fallait un chapeau. Du coup, elle a attrapé une assiette dans la dînette barbie de sa petite nièce. Ou une pelle à neige avec un gros noeud, je ne sais pas…

Source

9-l’enthousiaste turfiste suivante avait bien étudié le dress code, elle a un chapeau. On dirait même qu’elle en a plusieurs, empilés les uns sur les autres de travers. Et qu’elle y a rangé aussi son écharpe, des moules à muffin en silicone rose par dessous et son paon domestique par dessus. C’est sympa comme chapeau quand on n’a plus de place pour mettre ses affaires dans les placards. Bon par contre, ça a l’air un peu lourd tout ça.

Source

8- on continue avec la dame qui adapte ses vêtements aux événements. Peut-être pour se rappeler où elle est? je me demande si elle a tricoté son écharpe jockey toute seule ou si c’est un cadeau de sa grand mère, celle qui perdu ses lunettes ? En plus, c’est pratique, quelques coups d’aiguilles et paf, elle peut facilement l’adapter si elle est invitée au bal des pompiers.

Source

7- mais revenons aux chapeaux et à cette magnifique …euh… c’est une antenne radio futuriste? Un jeu de mikado? Des baleines de parapluie? (il y avait beaucoup de vent à Cheltenham cette année) une chaise de jardin après un ouragan? C’est pas malin, on est tellement occupé à se demander comment cette brave dame a fabriqué cette chose sur son crâne, on oublie de la féliciter pour ses boucles d’oreilles! Alors qu’elle n’a pas hésité à sacrifier les fanfreluches de ses rideaux pour les faire.

Source

6-pour la suivante par contre aucun doute: c’est un Dorito géant recouvert d’un tapis de bain seventies récupéré dans un motel (the safari hostel à Walton on the Naze, riante station balnéaire pour dépressifs qui existe vraiment) et tenu avec du chatterton orange. Une résille découpée dans un filet à pommes de terre, quelques plumes de pintade, le couvre lit assorti au tapis de bain noué en cape, façon gamin déguisé en superman et hop, c’est parti!

Source

5- Il n’y a pas que les chapeaux dans la vie, à Cheltenham, c’est toute la tenue qui est une œuvre d’art. Par exemple ce magnifique uniforme, mi majorette gothique mi fête de la bière mi Heïdi qui a mal tourné. C’est très chou.

Source

4-On enchaine avec un caniche tombé dans la teinture bleue et chevauché par un paon. Ou Sully de Monster Inc après une permanente ratée.

Source

3-alors là, je ne dis pas, c’est extrêmement créatif comme couvre-chef, mais pas du tout dans le thème. On est aux courses hippiques pas au casino, ce n’est pas du tout la même façon de perdre bêtement son argent!

Source

2-toute la classe, l’élégance et le raffinement britannique en une photo…je rappelle aussi que c’était la semaine dernière et qu’on se gelait.

Source

1-on termine logiquement par ma préférée. J’aurais pu reprendre exactement le même commentaire que précédemment, au numéro 2 mais cette dame semble si ravie, elle a tellement l’air de se moquer de l’opinion des autres que ça fait plaisir à voir. Ou alors, elle se gèle et elle n’est pas un sourire qu’elle affiche, mais un rictus dû au froid.

source

Publié dans Les tops 10 | Tagué , , , , | 3 commentaires

Sunny Monday #11

On continue sur le thème « ouverture » pour le défi de Bernie. Je vous amène à Madrid cette fois, avec une de ses nombreuses portes anciennes. Ça m’a permis de trouver mon thème dans le thème, comme le mois dernier. Cette fois, c’est bien sûr les voyages, après le sud de l’Angleterre et le sud ouest de la France. Je suis en plein dans le sujet, il n’y a rien de mieux pour s’ouvrir au monde et aux autres que de voyager!

Bonne semaine à tous!

Publié dans Tourisme | Tagué , , , | 1 commentaire

La phrase de la semaine #25

La phrase de la semaine ne date pas du tout de cette semaine. Elle a même plus de 22 ans. Mais elle s’impose en ce jour de St Patrick et de beuverie celtique planétaire. Elle nous a aussi beaucoup marqué, puisqu’on s’en souvient toujours. En ce temps là, Marichéri tout juste débarqué du ferry avec sa voiture francaise, n’avait pas eu à faire à beaucoup de locaux. J’étais paumée (je parlais espagnol, ça n’aide pas dans un pays anglophone) mais il était confiant. Je vais voir, l’anglais, il maitrise. Ou pas donc. On n’était pas à Dublin, mais en banlieue, à Swords, où il y a l’aéroport et qui faisait encore très village. C’était moderne, il y avait un gardien à l’entrée du parking, il comptait les voitures qui rentraient et sortaient pour savoir si il y avait de la place. Il nous a gratifié d’un sympathique et tonitruant:

Ça a surpris Marichéri. Pourquoi le gentil monsieur nous aboie dessus comme ça? Il voulait bien sûr dire « how are you? », mais avec l’accent dublinois, c’est de suite incompréhensible pittoresque. En plus, le pauvre homme avait fait un effort de prononciation, probablement parce qu’on était dans une voiture française. On a vite découvert que son « Howyah » se transformait en « Wohyah » ou quelque chose comme ça. On s’y est fait, Marichéri a pris l’habitude de saluer les gens en mâchant du « Wohyah » comme un vrai petit dublinois. L’Ado qui est né à Dublin, a appris à parler avec l’accent local. Petit, il comptait « one, two, three, four, FÔïve ». Quand il est arrivé en Angleterre, les gens étaient tous surpris de ce petit français à l’accent irlandais. Irlandais qu’on comprend mieux d’ailleurs que certains de nos amis anglais qui ont du mal avec l’accent de Dublin, celui de Galway (qui se prononce goalway) ou du Donegal. On sait prononcer des noms de villes en gaélique. On dit toujours « feck », avec un E, ce n’est pas grossier du tout, enfin moins que la version avec un U. On a gardé des tournures de phrase a bit Irish…alors donc, happy saint Patrick à tous!

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , | 1 commentaire

Projet 52 : proche

Quand j’ai découvert les thèmes proposés par Ma’ en début d’année, je pensais que celui-là me poserait problème. Et bien pas du tout! J’ai trouvé dès samedi dernier en fouillant dans les photos de Marichéri. Voilà Capucine, cramponnée au bras de L’Ado. Ces deux-là ont été très proches jusqu’à ce que L’Ado abandonne lâchement cette pauvre bête soit disant pour aller faire des études.

Pendant 10 ans, Capucine a accepté d’héberger L’Ado dans sa chambre. Quelqu’un n’y connaissant rien aux chats, aurait pu penser que c’était la chambre de L’Ado, mais pas du tout, c’était clairement chez Capucine. Ils dormaient ensembles, la chatte ayant pris l’habitude de se poser sur la tête de L’Ado. Il était le seul habilité à lui faire des câlins. Elle ne ronronnait que pour lui. Bon, ça veut dire aussi qu’il était son portier préféré et son humain référant dès qu’elle avait faim. Ils ont eu la même coupe de cheveux pendant des années, et le même air éveillé. Aujourd’hui quand il rentre, L’Ado nous ignore pour se précipiter sur son chat. C’est lui qui l’a choisie (on était parti pour adopter le frère de Capucine), elle lui a pratiquement sauté dans la main. L’Ado a donc décrété qu’on prenait ce chaton et pas un autre. Ils ont été plus que proches, ils étaient inséparables…et aujourd’hui? Capucine s’est fait une raison. Du coup, celle qu’on surnommait the grumpiest cat in the universe a découvert qu’il y avait d’autres humains dans la maison et qu’on était plutôt sympa. On est tous portiers, mais sinon, elle se partage entre nous: elle raconte sa vie à GeekAdo qui a aussi le droit de la nourrir, comme PrincesseChipie qui sert également à jouer. Elle dort soit avec moi, mais uniquement quand Marichéri n’est pas là, soit avec MangaGirl. Je suis préposée aux caresses. Marichéri a droit à de gros ronrons quand il rentre. Bref, depuis qu’elle n’est plus proche de L’Ado, Capucine est presque devenue le chat ideal. C’est donc L’Ado qui avait une mauvaise influence…

Publié dans vie de famille | Tagué , , , | 9 commentaires

Friday Feelings #206

Je vais essayer de ne pas parler du brexit dans ces états d’esprit de Zenopia et Postman. Ça m’épuise. De toute façon, personne ne peut dire ce qui va se passer dans le prochain quart d’heure tellement la situation est confuse. On va parler d’autre chose.

Fatigue: nerveuse

Humeur: aussi

Condition physique: ébouriffée. C’est la faute du vent, j’ai la choucroute permanentée droite sur le crâne, on dirait un croisement entre la fiancée de Frankenstein tombée dans du Fanta orange et un caniche hippie trop mûr.

Estomac: il est toujours aussi content par contre.

Esprit: aéré. C’est mieux que de dire vide non?

Boulot: il neige dans la maison! Ah non pardon, c’est la poussière de plâtre… les plafonds sont presque tous terminés, youpidoo.

Culture: c’est vide aussi

Avis perso: l’électricité, c’est bien. 24 heures sans, en tout cas, ça ne nous a que moyennement amusé.

Message perso: à mardi!

Loulous: L’Ado est un étudiant consciencieux et débordé qui passe sa vie à bosser ses cours. Ou pas. Il est déjà en weekend, à Lisbonne. C’est beau la vie en Erasmus. GeekAdo a eu l’idée de génie de choisir natation en sport (avec savate et badminton. Ça ne veux pas dire qu’il tape la balle avec une espadrille). Il est allergique au chlore et il le sait. Bref, le gamin a l’air d’avoir la lèpre, c’est radieux. « Ouais, mais j’ai fait vachement de progrès ». C’est ça, continue plutôt à te tartiner de crème, tiens…MangaGirl attend nerveusement les résultats de l’audition pour le club théâtre du collège. Non parce que c’est pas juste non plus de toujours donner les meilleurs rôles aux grands de troisième. C’est carrément un scandale, il faut arrêter tout de suite cette pratique discriminatoire. Et pour l’année prochaine, quand tu seras en troisième? Ah ben là, d’accord c’est différent. PrincesseChipie veut faire des Jaffa’s cakes. Ça lui manque. J’ai promis de trouver une recette et Marichéri en ramènera la semaine prochaine aussi. Wizzboy est désespéré par la nullité du PSG. Si ça continue comme ça, il ne sait pas si il y jouera quand il sera grand.

Divers: je suis très douée. Plantée à la fenêtre dimanche dernier, je commentais la tempête: « les bouleaux bougent beaucoup, d’accord, mais ils sont là depuis des années, ils ne vont pas tomber. » Et paf. C’est un art, de toujours parler à propos comme ça.

Amitié: sont un peu stressées pour celles restées en Angleterre.

Love: 4 jours d’école avant les vacances! Il compte en heures maintenant.

Penser à: arrêter de parler, ça fait tomber des arbres.

Courses: le marché était à moitié désert ce matin. Les étalages s’envolaient.

Sortie: ça va pas non? Si on ne se prend pas un bouleau sur la tête, c’est qu’on se fait tremper!

Envie de: météo clémente, je ne suis pas difficile.

Pic: j’ai déjà mis la photo en commentaire sur FB, mais voilà la bête à terre. Heureusement, il est tout au fond du jardin.

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , , , , | 12 commentaires

Brexit Mayhem

Depuis mardi, une situation déjà extrêmement confuse est devenue encore plus inextricable. C’est très simple: les députés britanniques ne veulent pas revenir sur le brexit (pour l’instant), ils continuent à vouloir quitter l’Union Européenne. Mais ils ont voté par deux fois et massivement contre l’accord de sortie (le Withdrawal agreement) négocié péniblement depuis deux ans avec Bruxelles. Et ils ont aussi voté contre sortir de l’Europe sans accord (ce qu’on appelle un no deal brexit). Ahah. On fait quoi maintenant? Comment ils voient les choses? Ils veulent un brexit sans le deal mais sans no deal non plus. Ils restent sur le pas de la porte, comme Capucine quand elle veut sortir mais en fait non, oh et puis si. Franchement, je trouve que les négociateurs européens sont d’une patience admirable même si elle commence à sérieusement s’épuiser.

Source

Ce soir, ils vont probablement voter pour demander une extension du délai de sortie, de quelques semaines ou quelques mois. Sauf que, comme pour le no deal, ça ne dépend pas d’eux mais de Bruxelles. May a sottement enclenché les choses en invoquant l’article 50 avant de négocier quoique ce soit et depuis deux ans, on court après le temps pour essayer de trouver une solution. Ce n’est pas Bruxelles qui a imposé la date du 29 mars, mais le gouvernement britannique. Ce n’est pas non plus Bruxelles qui a imposé les conditions de règlement du problème de la frontière irlandaise (seule frontière terrestre du Royaume-Uni avec l’Europe) qui font qu’aujourd’hui le parlement rejette le deal. C’est une exigence du gouvernement britannique. Voter à la fois pour le brexit et contre un no deal, pour reprendre les mots du premier ministre hollandais, c’est le Titanic qui vote pour que l’iceberg se pousse. Voter pour une extension à Londres ne sert strictement à rien non plus si les 27 autres ne sont pas d’accord unanimement, puisque chaque pays dispose d’un droit de veto. On a atteint un tel niveau d’absurde que je ne sais plus quoi dire. Hier soir, Theresa May a même voté contre un amendement défendu par…Theresa May. Ce serait à hurler de rire si la situation n’était pas aussi dramatique.

Pendant ce temps, les 27 pays européens s’impatientent. Ils n’ont pas dit non à une prolongation, mais ils ont clairement expliqué qu’il fallait qu’elle soit justifiée. Barnier, en charge des négociations côté européen, l’a dit et répété, ça ne sert à rien de demander une extension pour continuer à discuter du deal: l’Europe est allée aussi loin qu’elle le peut et ne fera plus de concession. D’après lui, les seules conditions valables pour demander un report seraient l’organisation soit de nouvelles élections générales, soit d’un deuxième référendum en Grande-Bretagne. Il reste aussi la solution d’annuler purement et simplement le brexit. Ce n’est pas envisagé pour le moment et ce ne serait pas forcément une bonne idée à moyen terme non plus. Les brexiters sont retranchés sur leurs positions, le brexit est pratiquement une religion pour eux, ils ne l’abandonneront pas. Ils sont totalement hermétiques à la réalité et se foutent des conséquences. Si le brexit est annulé demain, ils ne vont pas gentiment l’accepter. Ils risquent bien d’emporter les prochaines élections générales dans trois ans, et donc d’installer un gouvernement d’extrême droite et de claquer la porte de l’Europe en faisant encore plus de dégâts que maintenant.

Ils sont très bien organisés, très bien financés (par ceux qui ont déjà offert au monde ébloui l’élection de Trump, ce qui a été prouvé par la commission électorale britannique) et bénéficient du système à un tour: en UK, celui qui arrive en tête est élu, quelque soit le pourcentage qu’il obtient. Comme les remainers sont extrêmement divisés, il suffit aux brexiters de présenter un candidat qui se retrouvera face à deux ou trois adversaires modérés, et il passera. Si A pro brexit, fait 15% et que B, C, D et E, tous pro remain, font 14, 9% chacun, la population est clairement pro remain mais c’est quand même A qui sera élu. (Je sais, ça ne fait pas 100%, mais il y a toujours une dizaine de candidats comiques, style raving loony monster qui se présentent à chaque élection, je leur laisse de la place). Et ces gens là sont prêts à tout pour avoir leur brexit et leur no deal. En ce moment même, ils font la tournée des populistes européens, en Italie, en Pologne, en Hongrie, pour les supplier de mettre leur veto à une extension. C’est à dire que ces grands patriotes qui ont appelé au brexit pour défendre de la souveraineté du parlement britannique, demandent à des gouvernements étrangers de bloquer une décision du parlement britannique, au nom de l’intérêt national britannique…quand je vous dis qu’on nage en pleins délires.

On a une première ministre qui n’a plus aucune majorité et se prend régulièrement des baffes dans la gueule au parlement. On a une majorité éclatée qui s’entre déchire. Une opposition qui ne s’oppose qu’à elle-même. Des députés qui ont perdu tout sens des réalités. Une stratégie de négociation qui se contredit toute seule…et strictement personne ne sait comment s’en sortir. Tout va bien. Welcome to brexit Britain!

Publié dans société | Tagué , , , , , , | 8 commentaires