Speaking English


On a dû parler anglais dimanche puisqu’on était traducteur pour la délégation britannique au cimetière miliaire. Marichéri parle et écrit en anglais toute la semaine, même à la maison quand il bosse. GeekAdo, KnightyDiva et PrincesseChipie se parlent toujours anglais entre eux, mais Wizzboy refuse. Je mets systématiquement les films en VO. Il m’arrive même de regarer des navets infâmes juste parce qu’ils sont en anglais. Je lis toujours la presse anglaise, je communique en anglais tous les jours sur les RS. Mais je n’arrive pas à parler anglais naturellement à la maison et ça commence à m’inquiéter.

Source

Les trois grands (je ne compte pas le plus grand, qui fait son malin en Italie où il a décidé d’apprendre l’allemand pour le fun) se parlent toujours entre eux en anglais, à condition que Maricheri ou moi ne soyons pas dans la pièce. Comme ils l’ont toujours fait. Ils sont pendus sur Skype avec leurs potes anglais presque tous les soirs. Bref, ils n’ont aucun problème, ils n’oublient pas du tout l’anglais. Malgré leurs énormes progrès en français, c’est toujours leur langue de prédilection. C’est plus dur avec Wizzboy. Lui qui refusait de speak la France quand on est arrivé, il ne veut plus parler anglais, encore moins en public. Un jour sur deux, l’histoire du soir est en anglais. Il dit qu’il ne comprend plus certains mots, il commente en français. Pourtant, quand je ne relève pas et que je continue en anglais, l’air de rien, il finit par s’y mettre aussi et me répond sans faire attention. Il emploie même les termes qu’il prétendait ne pas comprendre deux minutes avant. Ses sœurs font comme moi, et après s’être énervé parce qu’il ne veut pas parler anglais, il se laisse entraîner et ça va tout seul. Bref on ruse. Comme on rusait en Angleterre pour le faire parler français. Sauf qu’ en Angleterre, je ne lui parlais que français à la maison. C’était naturel. Il faudrait que je fasse l’inverse, que je lui parle anglais systématiquement, mais j’ai peur d’être moi aussi en train de perdre mon anglais et je ne veux pas lui transmettre mon accent franchouillard.

On a passé des années à insister pour parler français à la maison, ça n’aide pas. On a pris l’habitude, et puis ça me fait toujours bizarre de parler anglais avec Marichéri, surtout que mon accent a empiré en quelques mois. Pourtant à Londres, c’est revenu spontanément. Pareil dimanche. Il suffit que je n’y fasse pas attention. J’étais partie, au point de parler anglais s’en m’en rendre compte à des gens que je connais et qui sont français. Quand je réfléchis à ce que j’ai à dire (si, si, ça m’arrive de réfléchir avant de l’ouvrir. Rarement, mais il y a quand même des précédents), que je me prépare mentalement un argumentaire, ça me vient en anglais. Je rêve encore en anglais (enfin exactement comme avant, c’est aussi en français, en espagnol , en gloubi boulga, en martien…c’est confus). Il y a toujours un tas de choses que je ne sais pas dire en français, sans réfléchir à la traduction. Tout ce qui a trait à la petite enfance et à l’éducation des enfants par exemple. C’est nouveau pour moi d’être maman en France! Ce n’est pas entièrement ma faute si je suis obligée de demander à Google translate comment on dit chicken pox…Je ne parle même pas de tout ce qui a trait au bricolage et à la rénovation de la maison. Mais enfin, pourquoi le plâtrier ne comprend pas lining paper? D’autres fois, je n’ai aucune excuse, ça sort en anglais tout seul, au feeling (oui, là, c’est volontaire). Cette lumière bleue, c’est spooky…ça m’arrive aussi de parler aux enfants en anglais dans la rue pour être discret. En tout cas, pour ne pas être compris des passants. Mais quand je leur demande comment s’est passée leur journée, c’est en français, comme je l’ai toujours fait…

Tout ça pour dire que je ne me fais aucun soucis linguistiques pour les 4 grands et Maricheri. Par contre, j’ai vraiment peur de perdre mon anglais, et je ne sais pas comment faire pour que Wizzboy ne le perde pas non plus. Il va falloir qu’on s’y mettre à la maison, je ne sais pas trop comment encore, pour que ce soit naturel. Si c’est forcé, ça n’ira pas, Wizzboy n’adhérera pas…enfin bref, to be continued.

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Speaking English

  1. juneandcie dit :

    Je pense que tu n’as pas trop de souci à te faire. Du moins tu risques plus de perdre ton anglais que lui, vu que les enfants sont comme des éponges. Il doit te faire un petit blocage dû à l’adaptation et si tu continues de ruser, ça passera avant que ça ne te reprenne. 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Garance dit :

    Je suppose qu’une fois un peu plus grand, il ne voudra pas être tenu à l’écart des conversations de ses frères et soeurs et s’y mettra pour pouvoir les comprendre 🙂 Je dis ça car quand j’étais petite, le reste de ma famille parlait en javanais pour ne pas être compris et on mourrait d’envie de pouvoir les comprendre :p Après, je suis consciente que le javanais c’est de la franche rigolade à côté de l’anglais mais étant donné qu’il parle déjà cette langue-là, ça sera là quand il décidera de s’en servir 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Laurence dit :

    Je trouve la réaction de WizzBoy tout à fait normale et je ne pense pas que ce soit l’aider que de se forcer à lui parler anglais. Tu as bien identifié le problème, lui transmettre ton accent. C’est pour ça que je ne parle jamais allemand à mes enfants.
    Laisse le tranquille, et un jour l’angl Qu’il a emmagasiné les premières années de sa vie ressortira.

    Aimé par 1 personne

  4. Pour ce qui est de ton anglais, comme tu le dis, quand tu n’y penses pas, ça vient tout seul… donc à mon avis, c’est comme le vélo : ça s’oublie pas ! Et ça viendra tout seul chaque fois que tu en auras besoin… (imagine que même moi dont l’anglais à la base est sans doute nettement moins bon que le tien, et qui n’ai pour dire jamais pratiqué au quotidien, il suffit qu’on me pose une question en anglais pour que je fasse automatiquement la réponse en anglais, même si c’est ma soeur qui a posé la question ! )
    Pour WizzBoy, une de mes nièces a eu une période comme ça (à peu près à l’âge de WizzBoy d’ailleurs je pense) où elle ne voulait plus ni comprendre ni parler français.. et ça lui a passé. Aujourd’hui, elle parle très bien français…

    Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      Ah mais justement, le vélo, ça s’oublie…en tout cas j’ai oublié. Quand je suis remontée sur un vélo des années et des années après, j’arrivais bien à pédaler, à freiner, à aller tout droit, mais impossible de tourner sans me vautrer ou rentrer dans quelque chose ou quelqu’un. Maricheri dit que ça vient de moi, mais ça arrive peut être à d’autres, non? 😉

      Aimé par 1 personne

  5. Cecile dit :

    Pas d’inquiétude pour Wizzboy ce n’est qu’une phase … Il se remettra à parler anglais naturellement chaque fois que ce sera nécessaire. Une idée : inviter Littlepote (son grand copain de la preschool où il a passé deux ans) à venir passer qqs jours chez vous aux prochaines vacances. Ou un autre copain anglophone du coin ?
    Et quand bien même il ne parlait pas anglais couramment comme ses frères et soeurs, il aura au moins quelques facilités, et c’est déjà super, non ?

    Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      J’aimerais bien, mais Littlepote est trop petit et je n’ai pas du tout envie d’inviter toute la famille. Les parents sont très sympathiques, ce sont même les seuls qui ont toujours continué à me parler à l’école, même après le brexit, mais leur fille est une peste. Wizzboy et PrincesseChipie s’en méfient beaucoup.

      J'aime

  6. Complètement d’accord avec le commentaire de Cécile : no panic. L’idée d’inviter un copain anglais est excellente. Et pour toi, ce qui m’inquièterait le plus ce sont les rêves en gloubiboulga ou en martien 😀 !! Biz

    Aimé par 1 personne

  7. Claire dit :

    Ce sujet me parle à fond. Après 4 ans en Espagne, on peut dire que ma fille était bilingue (on ne la distinguait pas de ses petits copains espagnols), mais bilingue de 6 ans… A cet âge, autant elle avait appris l’espagnol sans effort (pour elle, elle ne l’a jamais appris, c’est venu comme le français, car elle avait 2 ans à son arrivée là bas), autant si on n’avait rien fait, elle aurait tout reperdu aussi vite… Elle commençait tout juste à lire à notre retour en France.
    Du coup, pour qu’elle continue à parler, on a pris des nounous hispanophones pour la récupérer à l’école 3 fois par semaine et la garder 2h jusqu’à notre retour du travail. On l’a aussi incitée petit à petit à lire des livres de son âge en espagnol (au début elle ne voulait pas trop, puis s’y est mise sans souci).
    Elle a toujours refusé de parler espagnol avec nous (accent pourri ;-), référent français, etc…), d’où importance de l’intervenant extérieur, la nounou.
    Maintenant, à juste 10 ans, on peut dire qu’elle comprend sans souci. On est retourné voir les amis à Madrid aux dernières vacances, au début elle avait un peu de mal à parler mais au bout de 2,3 jours s’est de nouveau lancée surtout avec ses ptits potes, comme s’ils ne s’étaient jamais quittés. Et elle a quasi gardé son top accent. Elle n’échange pas encore avec eux par skype (juste parfois avec nous, de famille à famille), mais ça viendra je pense.
    On ne peut plus dire qu’elle est bilingue, mais elle a un très bon niveau. On espère la mettre dans une section internationale au college pour qu’elle apprenne cette fois la langue écrite.
    Mais, en effet, je pense que pour un petit rien n’est acquis. Par contre, malgré tout, vu l’environnement de Wizzboy, ça devrait le faire sans pb!

    J'aime

  8. carrie4myself dit :

    Tout ne doit pas etre en anglais a la maison afin que ton gamin puisse communiqur/echanger avec ses copains a l’ecole. A Maastricht, je vivais en Belgique et les autres en Allemagne, Pays Bas. Discuter de ce que l’on a vu a la tele etait impossible sauf pour les grandes infos si je puis dire.
    Il faut melanger: ecouter du francais ET de l’anglai, lire du francais ET de l’anglais , regarder la tele en francais ET en anglais.
    Tu parles un peu avec tes gamins en anglais, tu lis, communiques en anglais et sincerement, crois moi tu ne perdras pas ton anglais. Je parle a Muppet en anglais mais… elle ne me repond pas… j’ecoutais la tele en anglais en Belgique mais la chez mes parents pas possible. Alors oui j’ai parfois l’impression de perdre mais il m’arrive toujours de compter en anglais et penser en anglais. Quant a parlr en anglais aux français, alors la de sque je suis perdue dans mes pensées et/ou fatiguée… l’anglais vient en 1er!
    Breath in, breath out and you’ll be fine as your little one 😉
    xxx

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s