English quolloquialism top 10


A l’école, il y a tres longtemps, j’avais appris (enfin essayé d’apprendre…un peu, bon d’accord, je détestais l’anglais, j’étais nulle) des tas d’expressions typiques anglaises que je n’ai jamais utilisées depuis que je vis ici. Je ne me vois pas dire qu’il pleut des chats et des chiens (raining cats and dogs) par exemple. Il y aussi des phrases totalement absurdes et parfois vaguement poétiques, du slang incompréhensible qu’on utilise autant que l’argot des années 50 en France. Il faudrait que j’en fasse un top 10 un jour, mais  pour l’instant, je vais me contenter d’expressions qu’on emploie couramment (en tout cas qui me viennent naturellement et qui ne font sursauter personne quand je les dis). 

  
Source
10- the bee’s knee: c’est très mignon mais ça n’a rien à voir avec les rotules des abeilles. D’ailleurs, je ne pense pas qu’elles aient des rotules…c’est une bonne question, quelqu’un s’y connaît en anatomie des abeilles? Je m’égare. Bref, c’est un compliment pas une allusion à une allergie aux insectes, c’est quelque chose de superbe, parfait,  aussi réussi que le genou d’une abeille.

9-to put your foot in your mouth: on reste dans l’anatomie, mais des humais cette fois. Alors soyons clairs, à part les bébés ou les gens ayant justement des rotules très souples, personne ne met son pied dans sa bouche en Angleterre. D’ailleurs c’est une expression qui s’applique très souvent à ce que je dis, et j’ai la souplesse d’une enclume arthitique. C’est dire une gaffe, la bourde totale, mettre verbalement les pieds dans le plat… On en revient au pied, tiens. 

8-Wicked! C’est moins imagé que les autres, mais c’est typiquement anglais: il n’y a qu’un anglais pour penser qu’un terme réservé au cricket peut aussi vouloir dire  » genial! « Parce que bon, le cricket, c’est quand même très soporifique. Honnêtement, je ne disais jamais wicked avoir d’avoir des ados. Même GeekAdo qui pourtant déteste le sport, les activités de groupe et le plein air dit « wicked » pour parler d’un nouveau jeu de PC. On s’eloigne du cricket, à moins qu’il y ait une version avec des zombies intergalactiques, je ne sais pas, je ne regarde jamais. Peut-être que je manque quelque chose. 

7-Donkey’s years : après les abeilles, voilà les ânes, c’est très champêtre l’anglais en fait. Alors visiblement, une année pour un âne dure beaucoup plus longtemps que l’année civile humaine, puisque ça veut dire un temps fou, une éternité. 

6-taking the biscuit: ça ne veut pas dire prendre un petit gâteau avec son thé, mais que quelque chose est parfait, on ne trouvera pas mieux. Un peu comme le parfait cookie au chocolat, mais avec un café , c’est un exemple au hasard. J’ai faim. C’est un exemple idiot en fait, surtout  que j’ai tendance à employer cette expression avec ironie. 

5-put a sock in it! Ça n’a rien à poir avec le pied du 9, on ne vous demande pas non plus de manger votre chaussette, mais de vous taire. C’est fou comme c’est utile quand on a une pre teen versée dans les chouinements stridents à la maison.

4-to take the piss…bon, ça devient légèrement vulgaire. Mais attention, on ne vous dit pas qu’on va aux toilettes pour une envie pressante. D’ailleurs généralement,  on vous demande si c’est vous qui « take the piss » …vous vous fichez de moi?  Cette fois, c’est très utile quand on a un ado tendance glandeur à la maison. C’est ça, donc tu n’as pas bûché ton espagnol, parce que tu fais une allergie. Don’t take the piss!

3-wouldn’t touch it with a bargepole : Ça ne veut pas dire qu’on refuse de se servir d’une gaffe pour accoster à quai avec son bateau (ou n’importe quoi d’autre avec un bateau et une gaffe. Je ne suis pas du  tout maritime, j’ai le mal de mer dans mon bain. Vous faites ce que vous voulez avec vos gaffes). Non, c’est pour désigner quelque chose ou quelqu’un dont on ne veut pas s’approcher. Par exemple un match de cricket.

2-to throw the kitchen’s sink: le lancer d’evier n’est pas un passe-temps typiquement britannique, c’est curieux d’ailleurs, vu le nombre de compétitions de lancer de tout et n’importe quoi qu’organisent les anglais (du fromage, des œufs, des tonneaux enflammés…). Ça veut dire tout tenter, tout essayer.

1-a bit of argy-bargy: j’aime beaucoup celle-là, Marichéri aussi,  depuis qu’on l’a entendu de la part d’un commentateur de rugby. C’est un point litigieux, un truc pas net qui fait débat …vous imaginez ce que ça peut donner dans une mêlée! 

Finalement, 10, ce n’est pas  assez…il y aura une suite! To be continued.

Cet article, publié dans Les tops 10, société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour English quolloquialism top 10

  1. chinesekoalas dit :

    vivement la suite 😉

    J'aime

  2. Mathieu dit :

    C’est amusant combien tes enfants peuvent t’aider à enrichir ton vocabulaire d’expressions imagées…

    J'aime

  3. Mélina Bee dit :

    Roof c’est trop bien cet article, ça me fait penser à cette vidéo d’Anglophenia (https://www.youtube.com/watch?v=PhlFE2C5Q0g) qui est top aussi! Je trouve ça super cool 🙂

    J'aime

  4. fedora dit :

    Je dois avoir les rotules très souples ^^ Si, si ^^

    J'aime

  5. Souris Maman dit :

    expressions, proverbes on n’est vraiment pas sur le même terrain!

    Aimé par 1 personne

  6. carrie4myself dit :

    Dingue car j’en connais vraiment peu! On n’utilise pas les memes expressions. Hate d’avoir la suite!

    J'aime

  7. Sympas ces expressions… typiquement ce qu’on n’apprend pas en cours d’anglais quoi !

    J'aime

  8. froggymums dit :

    Hâte de lire la suite maintenant que je suis en angleterre cela peu m’être utile 😉

    J'aime

  9. Lucie dit :

    J’utilise tout le temps to take the piss, c’est l’English boyfriend le disait tout le temps donc pour lui faire honneur je repete (enfin pas au boulot quand meme). Il m’en a sortit une sympa ce week-end, une histoire d’elbow qu’on confond avec je sais plus quoi. J’avais trouve ca marrant mais j’ai oublie l’expression. Va me falloir un carnet de vocabulaire comme au college tiens!

    J'aime

  10. La Carne dit :

    ma 5 ans doit être très souple alors! 😉
    Moi j’avais appris, ado « it’s raining men »… mais ça ne m’a jamais été très utile pendant mon séjour chez les anglais… 😉

    J'aime

  11. Maintenant, grâce à toi, on pourra crâner quand on ira à London avec nos belles expressions ! Merci !

    J'aime

  12. J’adore aussi toutes ces expressions qui se traduisent parfois difficilement. Ton poste me rappelle mon A to Z challenge en avril dernier. A part Wicked qui se dit en Nouvelle Angleterre mais nulle part ailleurs aux USA, les autres expressions sont vraiment plus british qu’americaines. A plus tard!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s