6th form meeting


Même au lycée, le 6th form, il y a des réunions parents/profs. J’ai donc eu la joie et le bonheur d’accompagner L’Ado hier soir, il était ravi de sortir en public avec sa mère. J’étais toute aussi heureuse de courir derrière lui comme une dératée pendant qu’il tentait de me semer dans un dédale de couloirs. Tout ça pour m’entendre dire qu’il fallait ab-so-lu-ment qu’il continue à l’université la matière de chaque prof et uniquement celle là, bien sûr. 

 

Dailymail.co.uk 

Il ne faut pas se fier à l’entrée, qui ne paie pas de mine, le lycée est très grand et accueille plus de 3000 élèves qui viennent pour certains de loin, même du comte à côté, c’est fou! Il y a plusieurs centaines de profs et une dizaine de bâtiments, dont un théâtre. L’architecture est assez particulière, un curieux mélange de style soviétique mal digéré et de vieux bâtiments Tudor. On a parcouru tout un labyrinthe, j’ai adoré les anciennes salles de cours, avec le parquet antidéluvien, les fenêtres en ogive ou à meneaux et les grandes cheminées derrière les estrades. Il paraît que je suis nulle, ces salles sont nulles, et le parents/Teachers meeting, c’est nul. J’ai tenté une approche, pour amadouer L’Ado:

-je me souviens, dans mon lycée…

-non mais ça va, coin, on s’en fiche de tes trucs de vieux, enfin, meuh, bon, tu vois…

Hihihi….j’avoue j’ai fait exprès pour le faire râler, c’est facile et ça marche à tous les coups. Cela dit, on a bien ri tout les deux, quand j’ai demandé sans faire exprès qui c’était, le débris croulant post soixante-huitard, là dans le coin. Celui avec la calvitie mais les cheveux longs, l’anneau dans l’oreille, les sandales avec les chaussettes noires, le teint frais d’un hareng frit, l’œil embué et la moumoute apparante? Le type qui doit tricoter son propre fromage de chèvre avec les oreilles? Et faire du macramé macrobiotique avec les orteils (en plus avec des chaussettes, ça doit être du sport) ? C’était son prof de littérature anglaise. Il paraît que tous les élèves se moquent de lui aussi. Finalement, je ne suis peut-être pas si nulle que ça. Je suis même peut-être drôle, L’Ado était aussi surpris que moi de sa nouvelle estime pour sa mère. N’empêche que quand le prof en question m’a annoncé, avec des sanglots émus dans la voix que mon fils était un génie, un futur prix Nobel de littérature, je n’ai pas été aussi heureuse que j’aurais pu l’être. Je ne sais pas pourquoi, mais ce prof n’inspire pas forcément confiance. Où est mon masque à gaz, c’est irrespirable, il a fumé quoi exactement? 

J’ai bien aimé aussi la prof d’espagnol, qui est allemande et n’a jamais entendu parlé de Gabriel Garcia Marquez. C’est un prix Nobel de littérature, vous devriez en parlez à votre collègue, là, celui qui émet des vapeurs bizarres. Le prof de math lui, a été très clair, il n’a rien à dire sur L’Ado. C’est un bon élève, il travaille bien et est très poli. Voilà, suivant. Ça a eu le merite d’être bref, on sentait le prof qui était content de faire un parents / Teachers meeting, encore deux heures à tirer. Par contre, au grand désespoir de L’Ado, j’ai sympathisé de suite avec la prof d’italien, qui parle 50 langues couramment dont le français, sort de Cambridge et est déterminée à y envoyer L’Ado. C’est elle qui insiste pour qu’il fasse des études de langues alors qu’il avait plutôt dans l’idée de faire littéraire (mais puisqu’il est déjà tellement doué, est-ce bien la peine? ). Pendant que L’ado soupirait tel une locomotive à vapeur asthmatique pour bien montrer sa désapprobation, on a papoté comme des folles. Au lieu de s 10 minutes réglementaires, ça a duré une demi heure. Comme les parents qui attendaient derrière étaient au bord de l’émeute (à leur place, j’aurais perdu patience avant, je me suis confondue en excuses), on a décidé de se rappeler et d’en parler plus tard. On en était rendu à Michel Ange. L’Ado n’a pas apprécié du tout, j’étais à nouveau nulle. 

Au retour, j’ai  hésité entre faire râler L’Ado (« de mon temps…à ton âge, tu ne peux pas comprendre….plus tard tu me remercieras…c’est pour ton bien »), et essayer de remonter dans son estime. Mais comme les profs ont quand même été très positifs, j’ai eu pitié, j’ai essayé de ne pas être nulle. On traversait le département art plastique pour ressortir, j’ai commenté les œuvres. On a beaucoup ri. C’était facile. Heureusement qu’il n’y a pas de prix Nobel en peinture. 

Cet article, publié dans société, vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour 6th form meeting

  1. carrie4myself dit :

    Et au retour ce fut pizza pour fêter tout ces beaux compliments?
    Heureuse que tout s’est bien déroule! 🙂

    J'aime

  2. lanabc dit :

    C’est tard dans l’année en Angleterre, ces rencontres c’est plutôt vers janvier pour nous. Aujourd’hui je suis allée inscrire le mien dans son nouveau lycée.
    J’ai lu ta note d’hier, acheté une maison c’est quand même hyper compliqué en Angleterre mais ouf c’est fait…
    Il fait chaud et beau en Angleterre, tu dois être contente

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Les cours finissent dans trois semaines et il faut décider des options pour l’année prochaine. Mais c’est sur, si il y. Au. Problème, ce serait mieux des voir les profs plus tôt.

      J'aime

  3. J’ai eu pas plus tard que ce soir une discussion avec Mr 1er concernant les carreaux de ciment dans le hall de son établissement scolaire que lui trouve nuls et moi superbes ! Bref, je lui ai assuré que j’arriverai à les prendre en photo avant la fin de son lycée, dussé-je aller voir le directeur pour lui en demander l’autorisation si je n’arrive pas à le faire en toute discrétion…. Il a levé les yeux au ciel…
    Tiens, arts plastiques, la prof de Mr 1er voulait qu’il prenne l’option en vue du bac. Il n’a pour sa part pas eu l’air de considérer cela comme envisageable !

    J'aime

  4. fedora dit :

    Rhooo c’était l’année des premières réunions de parents pour la poulette… Je n’ose imaginer ce que ça sera dans… euh… 12 ans 🙂

    J'aime

  5. Leodamgan dit :

    Ils sont très folkloriques tous ces profs anglais!

    J'aime

  6. Je crois qu’on a tous eu un prof comme celui de litérature, non? 😀 Je me souviens de sacrés numéros au lycée…

    J'aime

  7. J’aime toujours autant l’Ado! Le mien qui ne l’est presque plus est si semblable! Ils sont adorables, non? Et votre systeme d’education est assez semblable aussi au systeme americain. Surtout pour les langues etrangeres!!!!

    J'aime

  8. LadySo dit :

    En fait, l’Ado pourrait tout faire, c’est ça ? C’est pas prix nobel qu’il pourrait être, mais Président…de n’importe quoi (pays, université, espace, il choisit !)
    En tout cas, le prof de littérature ne m’inspire pas confiance non plus !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s