Norfolk treacle tart 


Après mon top 10 sur les produits qu’on peut trouver ici dans les supermarchés, je sens que j’ai encore renforcé les clichés sur la gastronomie anglaise. Du coup, j’ai voulu relèver le niveau, et il y a longtemps que je n’avais pas partagé de recette. Je le répète, on peut trouver des tas de petites choses absolument délicieuses en Angleterre, il n’y a pas que la Marmite ou la pâte à tartiner au bœuf! En plus, une copine charmante et qui connaît mes points faibles m’a offert récemment un superbe livre de cuisine: british regional food. Certes, comme a fait remarquer L’Ado, c’est un vrai scandale, il y a un chapitre sur l’Irlande, avec même des recettes dublinoises. On est d’accord, il va vraiment falloir que les anglais comprennent que la république d’Irlande n’est plus à eux. Mais sinon, le livre est très sympathique, on trouve plein de recettes régionales typiques. J’ai failli vous mettre celle du lardy cake (au saindoux donc) mais je me suis dit que ça n’allait pas forcément améliorer la réputation de la cuisine anglaise. Alors je me suis rabattue sur une treacle tart, ce n’est pas très original, mais la recette vient du Norfolk, dans l’East Anglia qui est aussi la région de mon comté l’Essex, bref, c’est local.  

 

Pour la pâte (on sent de suite que ça va être très léger) , il vous faut:

110 gr de beurre

135 gr de sucre en poudre

225 gr de farine

1 pincée de levure (sauf si vous prenez de la farine qui en contient déjà)

125 ml de crème fraîche épaisse 

C’est un peu faible en calories tout ça…heureusement, on peut se rattraper avec l’appareil:

225 gr de sirop de sucre roux clair (golden syrup)

50 gr de mélasse foncée 

220 gr de crème fraîche épaisse

75 gr de flocons d’avoine

2 œufs battus

1 jus de citron

Comme souvent avec les recettes anglaises, c’est d’une simplicité remarquable. Vous préparez la pâte en mélangeant tout allègrement sauf la crème que vous rajoutez à la fin peu à peu. Vous réservez pendant deux heures, dont une demi heure au frigo juste avant de l’étaler. 

Vous étalez la pâte dans votre moule à bord haut (un moule à cheese cake convient très bien) et remettez tout ça au frais pendant une heure. Ça vous laisse le temps de préparer tranquillement l’appareil. Là encore, on ne va pas s’embêter, on mélange tout énergiquement au fouet, en rajoutant le jus de citron en dernier, et voilà! Vous versez la chose dans votre moule et faites cuire à 160° pendant 40 à 50 minutes, à vue de nez. Il faut que votre tarte est une jolie couleur dorée mais pas cramée! 

La Norfolk treacle tart se mange tiède, avec une bonne dose de clotted cream par dessus (crème extra épaisse, quand vous plantez une cuillère dedans non seulement elle tient toute seule, mais on doit carrément imiter Arthur arrachant excalibur du Rocher pour l’enlever de là). On ne va pas se laisser abattre quand même! 

  

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

55 commentaires pour Norfolk treacle tart 

  1. carrie4myself dit :

    Une de mes tartes preferrees!!!! C’est léger comme recette; parfait pour affronter le vent, la pluie…. 😀

    J'aime

  2. sandra dit :

    OMG tu sais que dans 2 mois et demi c’est direction la plage!! allez je vais dès demain acheter ce qu’il me manque pour faire cette recette en plus j’adore la clotted cream!!!

    J'aime

  3. celine49 dit :

    Ca alors !!! C’est du léger, la tarte tatin peut aller se rhabiller 😉
    En même temps et comme tout ce qui n’est pas léger ben ma foi ça a l’air pas mal du tout… ils en vendent chez M&S ?? (parce qu’ici, ils voudront jamais en manger si je la fais moi-même 😛 )
    Bon allez je retourne à mes fleurs en laine.. changement de sujet, là on passe à l’hyper kitch 😉 mais sympa aussi !!
    Bisous

    J'aime

  4. Oui, on note bien que « British Regional Food » incorpore l’Irlande!!!

    J'aime

  5. toute la légèreté est dans le coup de main de la pâtissière en fait !

    J'aime

  6. Mélina Bee dit :

    Ca a l’air léger comme tout ^^ ça doit pas être mauvais!

    J'aime

  7. fedora dit :

    A chaque fois que nous traversons la Manche, on mange super bien… J’arrête pas de dire au barbare que je suis fait pour l’Angleterre ! D’ailleurs, la preuve, enfant je bavais devant le cottage de Miss Marple !

    J'aime

  8. janeiro23 dit :

    la photo donne envie, ça a l’air si délicieux et appétissant 🙂

    J'aime

  9. Leodamgan dit :

    Euh… Finalement, je vais m’abstenir, je n’ai pas les ingrédients surtout la crème. Si je dois l’acheter dans le Sussex, ce n’est pas la porte à côté pour une francilienne….

    J'aime

  10. petiteyaye dit :

    Parfait pour égayer les 1er mai frisquets !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      En même temps, ce n’est pas férié ici. Et à Hong Kong?

      J'aime

      • petiteyaye dit :

        comment ça le 1er mai n’est pas férié ? à Honk kong SI et je peux te dire que c’est respecté, toutes les « mades » philippines étaient à la plage pour leur day off !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Ici, on travaille pour la fête du travail! Mais on a le premier lundi de mai. A part Noël et le premier de l’an, tous les jours fériés sont reportés au lundi (on n’en a pas 50 non plus: Pâques, may bank holiday, June bank holiday, summer bank holiday en aout et voila!)

        J'aime

  11. LadySo dit :

    Mais c’est que c’est léger tout ça 😀

    J'aime

  12. Ping : My own ABC 47 | Pom de Pin in Wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s