Halloween conversions


La semaine dernière, à la demande de l’institutrice de Wizzboy, je suis allée expliquer Halloween, avec de vrais morceaux d’anglais dedans, dans sa classe. Il était ravi mais un peu inquiet aussi: « tu vas pas m’appeler bizarre devant les autres, hein maman? ». Pas de soucis, Bizarre, je ferai semblant de pas te connaître. « Mais-euh, mamaaaaan, c’est pas mon nom, Bizarre! ». Enfin bref, on était très content tous les deux.

Ça a commencé fort par un good morning Mrs qui m’a vrillé les tympans. C’est là que je me dis que je suis restée très anglaise…alors les enfants, on ne dit jamais Mrs ou Mr comme ça, tout seul, sans que ce soit suivi du patronyme. Bon, on reprend: good morning everyone! Ça n’a pas loupé, ils ont répondu « good morning everyone » aussi. Je sens que c’est pas gagné cette histoire…après avoir expliqué qu’on dit good morning Miss, j’ai attaqué directement à la préhistoire, ce qui les a un peu surpris. Pour les copains de Wizzboy, halloween, c’est une horrible fête américaine moderne et moche, et puis ça fait trop peur, et c’est moche, et on est dans une école catholique Miss, on ne fait pas ça ici et c’est vraiment très moche. Et bien figurez-vous qu’en Irlande, on est beaucoup plus catholique et pourtant, on fête halloween, ça vient même de là et ce n’est pas moche du tout. Wooow!

Je ne remets pas mes explications (sinon c’est ), je leur ai fait une version édulcorée et un peu moins alambiquée, pour enfants. Ça leur a plu. J’ai enchaîné avec des photos de nos Halloweens en Angleterre, de notre rue, de nos décorations, de nos voisins déguisés, de nos parties…Oui oui, c’était bien notre rue, notre maison, nos amis, c’est vraiment comme ça Halloween. J’ai eu droit à de nouveaux cris de joie. J’ai parlé des jeux traditionnels, du Apple bobbing, des gâteaux en forme de doigts de sorcière, des concours de momies en papier toilette et bien sûr du « trick or treat » quand les adultes déguisés choisissent tricks et font des blagues aux enfants qui sonnent à leur porte. J’ai raconté cette voisine qui passait la soirée dans sa voiture, déguisée en gorille, pour amuser les enfants du quartier, et ce vieux monsieur et son chapeau de sorcier qui faisait des tours de magie aux trick-or-treaters, ou encore ce couple charmant de trolls qui cachait les bonbons au fond d’une marmite recouverte de « cervelle bouillie» (spaghettis trop cuits) et mettaient les enfants au défi d’y plonger la main…j’ai raconté mes déguisements et ceux des autres parents, ce voisin qui avait mis un chapeau et une perruque à son âne qu’il promenait dans les rues (on était dans un village), les feux de joie et les pétards. J’ai montré des Jack o lanterns et des pumpkin pies…et Wizzboy, il a fait ça alors? Et oui!

A la fin de mon intervention, je leur ai demandé si ils pensaient toujours que halloween était moche et ressemblait à ce qu’ils avaient vu à la télé. Nooon misss! Et ça vous fait encore peur? Éclat de rire général, ah ben non alors. J’ai eu droit à une petite blondinette, probablement une future politicienne, qui m’a sorti: « halloween, c’est un moment de partage et de jeux ». Ça m’a beaucoup plu. Et dernière question: qui veut fêter Halloween maintenant? Toute la classe, y compris les réfractaires du début et l’institutrice, a levé la main. J’en suis toute émue. J’ai promis de revenir expliquer les Noëls en Angleterre, je sens que ça va finir en xmas play tout ça…

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s