Thursday Thunder: brexit diary #11


Mes colères du jeudi se suivent et se ressemblent. Encore le brexit. Mais cette fois, je ne suis pas la seule à m’énerver. On est plusieurs milliers. Tous des sales migrants européens bien sûr, puisque les anglais ont décidé de ne pas broncher pendant que leur pays (vu le nombre de fois où on nous répète que ce n’est pas le nôtre…) s’enfonce gentiment dans le fascisme. Pour des gens persuadés d’être le phare de la pensée mondiale, le seul vainqueur (à mains nues) du nazisme, le modèle de la terre entière, voire de la galaxie, ils manquent singulièrement d’esprit critique et de courage. C’est tellement plus facile de fermer les yeux et de balayer d’un revers de main paresseux les inquiétudes de tous ces sales migrants européens, vivement qu’on les déporte tiens. 


Source

Après presque 18 mois d’insultes, d’agressions (parfois mortelle, rien que dans mon riant comté de l’Essex), de brimades administratives savamment orchestrées par le gouvernement lui-même au nom de sa politique d’hostile environment, après l’explosion des détentions plus ou moins légales d’européens dans des centres pour migrants, après que les bailleurs préfèrent ne plus louer aux européens, après que les employeurs rejettent les candidats n’ayant qu’un passeport européen (pas britannique ou un visa, comme les autres immigrés), après que les banques, les assurances, les agences de voyages et j’en passe refusent les clients européens, on s’est soudainement demandé si peut être, éventuellement, les européens ne souffriraient pas d’une certaine forme de discrimination. No kidding, and what was your first clue? Le gouvernement a fini par se pencher sur la question. Certes, ces discriminations ont été soit créées par lui soit vivement encouragées, et Zaza et ses clowns ont été très clairs, c’est du pipi de chat comparé à ce qui nous attend après mars 2019. Mais bon, il se trouve que ça s’est su à l’étranger et ça fait un chouïa désordre. Non seulement Bruxelles est fâché, ce qui est ballot puisque les anglais essaient toujours de négocier leur petite note de sortie de l’Union, mais ça ne plait pas aux pays tiers non plus. Vous savez tous ces pays qui devaient se précipiter servilement pour rejoindre le grand empire  britannique ressuscité? Ben ils ne veulent pas. C’est bête, on ne l’avait pas vu venir. Et la nouvelle réputation de Londres n’aide pas. Déjà quand ils ne passaient que pour des incompétents nationalistes, ils n’arrivaient pas à négocier quoique ce soit, alors si maintenant tout le monde se rend compte qu’ils sont en plus xénophobes…

Mais heureusement Zaza a un plan. Elle a même une loi, qu’elle a commencé à faire adopter par le parlement. C’est tout simple, il suffit de lui donner les pleins pouvoirs pour qu’elle fasse ce qu’elle veut du brexit. Et voilà, problème réglé. Les députés ont gentiment voté pour permettre à Zaza (ou quiconque la remplacera, si le parti conservateur décide dans son coin sans rien demander aux électeurs, de donner le job à un autre incompétent) de gourverner toute seule, par ordonnances uniquement, sans passer par le parlement et sans rendre de compte à qui que ce soit. Bon évidemment, ce premier pas vers la dictature cette petite loi de rien du tout doit maintenant passer par les lords. Mais pas de soucis, Zaza a déjà prévenu, si ils l’ennuient,  elle les dissout et hop.  La loi reviendra ensuite devant les députés, dont certains se demandent maintenant si ils n’ont pas fait une bêtise. Sous couvert d’entériner la volonté du peuple le brexit, Zaza s’est arrogée le droit de modifier comme bon lui semble des pans entiers de la législation britannique. C’est embêtant… et ça provoque un raz de marée d’indifférence totale. Tous ces connards qui ont voté pour le brexit au nom de la souveraineté du parlement britannique ne mouftent pas quand les députés abdiquent. Tous ces demeurés racistes qui trouvaient que l’Europe n’était pas assez démocratique n’ont rien à dire quand leur démocratie est au bord du précipice, quand une première ministre sans majorité s’assoit sur les droits du parlement, quand on veut créer des lois rétroactives et discriminatoires…il n’y a que les sales migrants européens qui protestent. On défend nos droits, nous. On réaffirme qu’on est chez nous. On refuse d’être traité comme des citoyens de seconde zone. Mais on est bien seul…

Alors je suis en colère, je ne veux pas me laisser faire non plus. Mais je suis surtout désabusée. Je n’ai pas envie de me battre à la place de tous ces gens qui sentent bien qu’il y a un problème mais ce n’est pas poli de râler. Des mois d’insultes, de discriminations et maintenant cette loi et personne ne se bouge, à part nous. La grande manifestation anti brexit samedi dernier a rassemblé 50 000 personnes. Si on enlève les européens, leur famille locale (conjoints, enfants, beaux parents…) et les britanniques vivant en Europe venus exprès il ne reste pas grand monde. Vous avez raison, brexiters, c’est votre pays, pas le mien. Et vous pouvez couler avec, si ça vous amuse. Welcome to brexit Britain. 

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour Thursday Thunder: brexit diary #11

  1. anne35blog dit :

    c’est la chienlit totale alors…courage, tiens bon!

    J'aime

  2. anne35blog dit :

    A reblogué ceci sur suzanne35.

    J'aime

  3. carrie4myself dit :

    Elle devient pire que Tatcher…. l’Angleterre s’enfonce bien. Et le Pays de Galles et l’Ecosse, que font ils?….

    J'aime

  4. 😦 (désolée mais je ne trouve rien de plus pertinent…. )

    J'aime

  5. dhelicat57 dit :

    Ça sert donc à rien de la virer elle est très forte… C’est impressionant je comprends ta colère courage plein de bises

    J'aime

    • pomdepin dit :

      La conférence Tories approche, on va voir si elle survit…mais les remplaçants potentiels sont pires et ils bénéficieront de sa loi.

      J'aime

      • dhelicat57 dit :

        C’est ça qui est effrayant… qu’ils persistent et signent! La débâcle en quelque sorte et personne qui ne réagit vraiment que faire d’ailleurs ?

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Personne…Corbyn s’est enfin décidé à s’opposer, mais c’est un peu tard et lui même est un brexiter convaincu. Le labour est en pleine crise et tiraillé des deux côtés. Les médias, à part le Guardian, l’Independent et dans un style plus théorique le financial Times poussent tous pour un brexit dur. C’est une fuite en avant, et personne ne bronche. Une branche des tories est en train d’attaquer la démocratie britannique comme jamais depuis Cromwell et l’opinion publique s’en moque. C’est atterrant.

        J'aime

  6. Je suis choquée de tout ce que tu racontes là… pwaaaa

    J'aime

  7. axelle57 dit :

    Comme ça fait peur ! Courage à vous.

    J'aime

  8. Catwoman dit :

    Oh tiens, gouverner par ordonnances, ça me rappelle quelqu’un … C’est terrible à lire tout ça ! Ils ont complètement disjoncté 😥

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je crois comprendre de quoi tu parles 🙂 même si je ne suis pas trop ce qui ce passe en France, j’ai assez d’ici. La différence, c’est que Macron a une majorité, pas Zaza. Et qu’on ne parle pas d’ordonnances sur un seul sujet, mais sur absolument tout. La great repeal bill entérine le brexit et transpose dans la loi britannique plus de 40 ans de législation que Zaza s’arroge le droit de modifier quand elle veut, comme elle veut sans même informer le parlement. Le droit du travail, la protection de l’environnement, la santé, l’éducation…tout y passe. Elle se donne aussi le droit de négocier le brexit et les accords avec des pays tiers en secret et sans contrôle parlementaire. Bref, le parlement ne sert plus à rien. Et ici, ce sont les seuls élus si on omet les councillors locaux. Ça fait très peur. Sa loi a été comparée avec celle qu’a fait passée Hitler en 1933.

      J'aime

      • Catwoman dit :

        Oui, je me doute bien que ça n’a rien à voir Zaza et Macron et leurs ordonnances. J’avoue que je suis ce qui se passe chez toi, uniquement par le biais de ton blog … Et ça me fait déjà suffisamment peur comme ça : ils sont devenus complètement cinglés ! Je ne comprends pas qu’ils ne se réveillent pas.

        Ici, je crois qu’après, ça doit repasser devant les assemblées mais je ne suis pas sure (et comme beaucoup, je ne m’y intéresse guère, j’avoue). Après, ici, ce qui me fait bondir, presque plus que la réforme du code du travail, c’est le fait qu’après 2 ans d’état d’urgence, on passe dans la loi et le droit classique des mesures qui devraient rester d’exception, qui devaient être utilisées contre les terroristes et qui ont beaucoup servi contre les opposants normaux (cop21, loi travail, etc.), sans que cela n’émeuve grand monde. On n’est guère mieux, tu sais 😦

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Zaza s’est aussi octroyé un droit de surveiller Internet digne de la Corée du Nord. Il y a eu quelques protestations, notamment chez les étudiants, mais rien d’important.

        J'aime

      • Fabienne dit :

        Ca fait vraiment peur !!

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Les Lords ont l’air décidé à embêter Zaza. Et les députés d’opposition devraient déposé des amendements quand la loi reviendra au parlement en deuxième lecture. Mais arithmétiquement, ils ont peu de chance de passer.

        J'aime

  9. Claire dit :

    😦 Où tout cela va-t-il mener…? Courage!

    J'aime

  10. Frédérique dit :

    Bonjour à toi , pas grand chose à dire sinon que c’est très effrayant, et le parlement n’a rien à dire … En votant pour ce qu’elle demandait , les députés ont scié la branche .’.
    Le même texte en Bolivie ou au Venezuela ( comme actuellement) et beaucoup de média parlent de dictature larvée…
    Les européens partent alors , les autres  » immigrés  » aussi ?
    Je te poserai une question en message perso dans quelques temps
    Bon courage à vous mais c’est tellement peu dans votre situation
    Je relaie les infos de ton blog autour de moi mais bon …
    Frédérique de Normandie

    J'aime

  11. La Carne dit :

    je suis toujours impressionnée de la capacité qu’on certains, à coup de manipulations, à laver le cerveau de tout un peuple. Je suis toujours impressionnée de voir que ce peuple ne réagit pas ou trop tard, ou mal… mais c’est fou cette inertie!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s