Thursday Thunder: brexit diary #5


On continue dans la joie et la bonne humeur au pays fou de Zaza Premiere, l’Autruche apeurée de la pensée brexiteuse. Quoique, ça ne rigole plus du tout. Voilà que les derniers sondages laissent même à penser qu’éventuellement cette pauvre Zaza ne s’avance peut-être pas vers un avenir électoral aussi radieux que prévu quand elle a déclenché par surprise des élections en dépit de ses promesses répétées. Il faut dire qu’elle s’est compliquée la tâche toute seule. Non seulement elle est terrorisée par l’idée de répondre à une seule question, mais elle ne supporte pas de côtoyer le bon peuple, ce qui est gênant pour une politicienne en campagne. Elle est d’une telle nullité dans ses semblants d’explications, ses fausses promesse aussitôt démenties puis reprises qu’on a l’impression qu’elle est bourrée en permanence et a la capacité de concentration d’un têtard comateux. Même ses plus dévoués serviteurs, à savoir les ‘journalistes’ de la BBC finissent par perdre patience devant sa logorrhée verbale. À ce niveau là, ça devient médical.  Et puis, elle veut taxer tout ce qui bouge (sauf son mari), détruire totalement le système de santé et supprimer toutes les aides sociales…bref, ça passe mal. Du coup, elle se raccroche à ce qui marche, le racisme d’état, la xénophobie triomphante et les promesses de flanquer dehors tous ces sales migrants européens après avoir claqué la porte des négociations avec Bruxelles (où ils sont morts de rire, d’ailleurs). Ok, chers brexiters, si Zaza applique son programme, vous allez tous crever et on va même vous faire payer des impôts sur votre agonie, mais il n’y aura plus de sales étrangers pour vous soigner, c’est pas beau ça? allez hop, on vote Zaza. On ne va quand même pas priver cette pauvre femme qui n’a d’autre conviction politique que ses envies de copier Cromwell, de son avenir radieux de dictatrice facho mais de droit divin. On ne va quand même pas confier le pouvoir à un type qui a certes des tas de convictions politiques, à commencer par une haine viscérale et bizarrement marxiste de l’union européenne, mais qui se prend pour une réincarnation de Trotsky doté de l’esprit de dialogue de Staline. Une vrai petite synthèse historique à lui tout seul. Bref, dans un cas comme dans l’autre, on va bien rigoler. Soit c’est Zaza première, l’impératrice toute puissante du grand brexit qui déteste les étrangers en général et les européens en particulier, soit c’est Camarade Corbyn, qui déteste les européens en général et ceux de confession juive en particulier. Comme dirait poliment L’Ado, either way, we are fucked. 


Source 

Alors voilà, je ne vais pas m’apesantir plus longtemps sur les mesures toutes plus délirantes les unes que les autres que nous promettent ces gens qui vont décider du sort des sales migrants européens. Je ne les écoute plus. J’en ai marre. Je regarde les autres, ceux qui ont la chance de pouvoir partir. C’est un véritable exode et ce n’est qu’un début, les européens s’en vont par milliers. L’économie locale en pâtit déjà. Et je reste là avec une boule au ventre en permanence depuis 11 mois. J’en ai marre d’avoir peur pour l’avenir de mes enfant en continu. J’en ai marre de voir mes pires prévisions se réaliser. J’en ai marre de voir ce pays que j’aimais tant s’enfoncer, se suicider en criant victoire, de le voir sombrer allègrement dans le racisme alors qu’il était si ouvert et tolérant, de le voir se salir, s’enlaidir, s’abêtir tout seul. Je sais qu’une fois le fond touché ça se retournera encore contre nous, les sales européens. J’en ai marre du racisme ordinaire et de la bêtise. J’en ai marre de ne plus faire de projet . J’en ai marre de me battre pour rien, de brasser du vent en pure perte. J’en ai marre d’avoir perdu mon identité, de ne plus être juste moi, mais une migrante européenne. D’être définie non par ce que que je suis, mais uniquement par mon lieu de naissance. J’en ai marre des réflexions, marre des faux amis qui sont les premiers à vouloir nous jeter dehors, marre d’être bouffée par la situation et de ne plus vivre normalement. Marre de l’angoisse et du stress permanent. Marre de la peur sourde en l’avenir qui ne me quitte plus. Marre de ne plus sortir, ne plus rire, ne plus aimer ce pays, ne plus profiter de la vie et de tous ses petits riens. J’en ai marre. 

J’avais déjà dit je crois, en paraphrasant les brexiters  » I want my life back ». Eux, ils clament ‘I want my country back’. Très bonne idée, et surtout gardez-le pour vous, votre pays. Parce que j’en ai marre de votre Grande Bretagne, c’est la mienne, celle que vous avez détruite que j’aurais aimé retrouver, mais je crois que c’est trop tard, elle ne reviendra plus. Vous lui faites honte. Oh, et juste une dernière chose, chers brexiters, vous savez quand vous dites que tout ça, c’est pour « make Britain great again »? Ce great date de l’empire romain, ça ne veut pas dire que vous êtes plus grands ou plus forts que les autres mais juste plus loin de Rome. Plus loin de la civilisation. Effectivement, vu comme ça, c’est une réussite totale. Welcome to brexit Britain. 

Cet article, publié dans Les colères, société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Thursday Thunder: brexit diary #5

  1. froggymums dit :

    Moi je vais rigoler si c’est Labour qui passe et pas zaza ça sera bien fait pour elle, faut dire que leur programme est plus alléchant, déjà on a la garanti de rester, les université gratuite, déjà rien que ça, ils se mettent du monde dans la poche.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Il me fait peur aussi, il est totalement europhobe, et son programme est aussi fumeux économiquement que celui de Zaza (pour d’autres raisons, mais ça va faire mal aussi). Mais il serait obligé de faire des concessions pour avoir une coalition avec le SNP, ça devrait aider. Et je serais de toute façon ravie de voir Zaza se prendre une grande claque!

      Aimé par 2 people

      • froggymums dit :

        Oui j’imagine bien si c’est comme en france de toute façon la pomme est pourris de partout, mais bon si ça nous avantage nous je préfère quand même mdr et puis juste pour le plaisir de voir la tête de May. C’est hier à mon cours d’anglais que les profs en ont parler (ils sont pas anglais mais sont rattaché au council bref) et du coup ils étaient content de cet remonté.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Il ne reste que les écossais pour remonter le niveau!

        Aimé par 1 personne

  2. anne35blog dit :

    Quel choix horrible entre ces deux candidats….

    Aimé par 1 personne

  3. La peste, le choléra, tout ça…. 😦

    J'aime

  4. laurence dit :

    ma pauvre, je compatis, vraiment, c’est la merde quoi ! de hugs tous doux en attendant

    J'aime

  5. c’est clair, que ce que tu décris est loin d’être l’Angleterre que je connais . En tant que française tu te sens vraiment étrangère ?

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Oui, et c’est la première fois en 21 ans. Ce n’est pas la même chose partout, mais je vis dans un village au milieu d’un comté où le Ukip fait son meilleur score. Par contre, quelque soit l’endroit, le discours politique est toujours le même, et clairement anti européens.

      J'aime

  6. carrie4myself dit :

    You’re not alone! We’re here with our little words, our silly words.
    But your daily life is so weirdo, sad, unhappy, unfunny, nowadays
    Think back of what I told you. You are stronger than what you think, so honest, you could make it!!!
    xoxo

    J'aime

  7. Anonyme dit :

    J’ai un mal fou à comprendre cette haine de l’Europe et plus généralement des étrangers …
    Et je compatis à ce sentiment d’ostracisme et d’isolement que vous devez ressentir dans votre village peuplé de quelques de culs-terreux peu instruits et peu ouverts sur le monde.
    Je suppose que vous avez réfléchi à des solutions pour remédier à ce malaise permanent.
    Donc concrètement, est-ce que vous envisagez de quitter le pays ? Pour aller où ? Votre époux ou vous-même avez-vous de meilleures perspectives professionnelles ailleurs ? L’Ecosse est-elle une possible alternative ? Qu’en pensent vos plus grands enfants ? Sont-ils prêts à quitter le pays de leur enfance ? Bon courage dans vos réflexions et ne perdez pas foi dans l’humain.

    J'aime

  8. Frédériq dit :

    Ouch , pas le moral …. Que te dire sinon que l’on pense à vous , tous les  » esssstrangers » . Nous sommes démunis face à tant de connerie . Un gros câlin mais c’est tellement , tellement dérisoire ..
    Frédérique

    J'aime

  9. Gallois jean-Bernard dit :

    Ouais, dur dur comme perspective, May ou Corbyn… Des pensées de Paris où la loi sur la moralisation de la vie politique fait beaucoup parler et couler d’encre.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je n’ai aucune confiance en Corbyn, je le trouve très dangereux, peut être même plus que May qui est une opportuniste et n’agit pas par conviction. Mais il ne peut pas accéder au pouvoir tout seul, il doit faire des concessions importantes et aux écossais et aux lib dem. La rumeur des célèbres ‘gens bien informés’ veut qu’il ait négocié avec Sturgeon: elle renonce à l’indépendance de l’Écosse et lui renonce au brexit. Je suis dubitative.

      J'aime

  10. gallois jb dit :

    Merci pour ton commentaire à mon commentaire. Sturgeon, vraiment, renoncer à l’indépendance de l’Ecosse ? Mmhh, comme toi, je suis dubitatif (tiens, ça me fait penser qu’il me faut aller chez le coiffeur).

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Elle a confirmé un accord pour former une coalition en cas de Hunged parliament, mais aucun détail sur le contenu. Et même si Zaza s’effondre dans les sondages, elle reste en tête.

      J'aime

  11. Ping : L’actualité Brexit – president republique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s