Thursday Thunder: and London…


Encore. Ça devient la routine. Les alertes infos qui tombent sur le téléphone. Cette fois, c’est Londres. Marichéri était au boulot, à la City à 4 km de là, et L’Ado n’avait pas cours. Mais on y pense quand même…et BBC News qui envoie messages sur messages pour dire…Ben rien, puisqu’au départ, les journalistes ne savent rien, mais ils s’agitent quand même. Un type a foncé dans la foule, il y a un mort et il a blessé mortellement un policier avec un couteau de cuisine. Il a été abattu devant le parlement.  Voilà. C’est horrible, atroce, dramatique…mais l’hystérie journalistique est-elle bien nécessaire? Ce besoin de meubler, d’occuper l’antenne avec tout et surtout n’importe quoi, de brasser du vent, d’entretenir la panique, d’attiser les peurs alors qu’on n’a encore aucune certitude sur ce qui s’est vraiment passé, alors qu’on ne sait pas encore si il s’agit d’un fou isolé ou pas. D’un pauvre type minable qui ne mérite pas qu’on parle autant de lui, qu’on en fasse un exemple pour d’autres apprentis terroristes décérébrés comme lui qui voudront l’imiter.


Source 

La récupération politique n’a pas attendue non plus. C’est répugnant. Les racistes qui hurlent, bave aux lèvres sans aucune retenue, sans aucune pudeur, sans aucun respect pour ceux qui ont perdu la vie. Comme si leur haine féroce à eux était acceptable, comme si leur intolérance immonde était justifiée. Vous ne voyez pas que vous êtes le portrait craché de ceux que vous croyez dénoncer? La haine n’a pas de frontière, pas de religion et vous le prouvez un peu plus encore. Et les auto proclamés anti racistes qui s’empressent de narguer les fachos parce que le terroriste était britannique et qui crient non à la récupération. Mais vous faites quoi là? C’est pas de la récupération ça aussi? Vous ne pouvez pas attendre un peu? On n’est pas dans le débat philosophique, l’échange d’idées, l’étalage obligatoire de bons sentiments. On parle de vrais gens et de vrais morts. Et les réseaux sociaux qui s’enflamment. Les théories complotistes les plus délirantes courent sur ce qui n’aurait pu être qu’un fait divers tragique dans d’autres circonstances. C’est un coup monté, c’est pour arrêter le brexit. Non, c’est pour l’accélérer. Pas du tout, c’est une attaque contre la royauté, ce sont les russes, les islamistes, les martiens, les ashashins, les services secret, l’Union européenne, les rebelles syriens, les templiers…

Pendant ce temps trois familles pleurent. D’autres attendent dans l’angoisse devant des lits d’hôpitaux. On va passer à autre chose, à une autre ville, un autre fait divers qui n’en est pas tout à fait un. Ça devient la routine…

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Thursday Thunder: and London…

  1. froggymums dit :

    Je suis bien d’accord avec toi, et j’ai l’impression qu’en france ils en parle encore plus pour faire de la récupération politique, j’ai d’ailleurs appris la nouvelle via un contacte français, et après je te parle pas des article de presse tous français, bref tout est bon partout, pour alimenter la haine et monter les gens les uns contre les autres.

    J'aime

  2. dhelicat57 dit :

    Et oui c’est ce qui est le plus terrible que cela devienne la routine… bises

    J'aime

  3. Marie Kléber dit :

    Les journalistes, les médias, les politiques récupèrent toujours les drames humains. C’en est écœurant.
    Pensées pour ceux qui souffrent, ceux qui pleurent et ceux qui attendent.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      La récupération politique, de tous les côtés est à fond depuis hier, c’est à vomir. Ils pourraient au moins respecter les familles et attendre un peu.

      J'aime

  4. carrie4myself dit :

    Les medias; on ne sait plus vivre sans. Avant c’etait different. Mais meubler pour meubler… ca devient du grand n’importe quoi. Qu’on laisse les policiers etc. faire leur travail d’investigation plutôt que les journalistes.
    Mais cette « routine » de terreur devient insupportable et il faudrait agir rapidement pour changer tout ca.

    J'aime

  5. Mélina Bee dit :

    J’étais soulagée de savoir que tes hommes et les personnes que je connais à Londres étaient saines et sauves. La façon dont le sujet est traité est atroce, les journalistes meublent pour avoir de l’audience parce que c’est comme ça que ça marche maintenant, c’est triste. Comme tous les matins j’ai pris et lu le Metro et j’ai trouvé les photos un peu choquantes à vrai dire, ils n’hésitent pas à montrer beaucoup et on est pas habitués… Et je me demandais surtout, dans un moment pareil, qui pense à sortir son téléphone? C’est bien triste, même si le travail de certains est d’informer sur ces choses là.

    J'aime

  6. lanabc dit :

    Je suis bien d’accord avec toi, c’était comme ça dès janvier 2015 et c’est à ce moment que j’ai décidé de ne plus regarder les chaines d’infos en continu… Moi je pense plus à toutes ces personnes qui attendaient avec angoisse des nouvelles de leur proche

    J'aime

  7. zenopia dit :

    J’étais abassourdie d’entendre la réaction de Zaza… hallucinant !
    C’est triste… vraiment… je suis triste…

    J'aime

  8. Parler pour ne rien dire, une spécialité journaleuse… Peu importe qu’il n’y ait pas de « matière », on va discutailler, on va polémiquer, on va émettre des théories, on va citer des sources qui n’en sont pas, et puis on va inviter les politiques, qui forcément auront aussi quelque chose à dire… Vite vite hâtons-nous sinon on ne sera pas les 1ers et on va louper le scoop 😦

    J'aime

  9. Frédériq dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec ton billet , c’est écœurant , à vomir de non pudeur …. En fait , je n’ai vu aucune image car tous les soirs occupée depuis cet attentat et la radio que j’écoute ( France culture ) n’est pas du tout dans ce registre du toujours plus , de toute façon les chaînes de soi disant information continue sont à boycotter car du sensationnalisme pour toujours passer en boucle les mêmes choses et faire croire qu’ils ont quelque chose à dire alors que c’est du rabâchage de vent . À vomir et à fuir donc . Maintenant , je me dis aussi que du coup je me tiens à distance et cela me chiffonne car comme si j’étais moins concernée alors que c’est notre humanité qui est agressée . Donc questionnement . …
    Mais je fuis absolument les pseudos journaux en continu
    Courage à vous pour cette Angleterre non digne
    Poutous brouillard de Normandie , Frédérique

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai essaye d’échapper aux images aussi, mais elles sont partout. Des passants ont filmé l’agonie…je ne comprends pas comment on peut en arriver à faire ça. Sortir son téléphone devant l’horreur.

      J'aime

  10. lewerentz dit :

    Joli billet ! ça m’agace aussi les récupérations politiques que ces tristes événements provoquent, d’autant que je ne suis de loin pas sûre que cela aboutissent à des « solutions » et propositions convaincantes 😦 Quant à sortir son téléphone pour filmer une scène de ce genre, ça me dépasse complètement; je ne penserais qu’à me mettre à l’abri du danger dans une situation pareille !

    J'aime

  11. La Carne dit :

    je l’avais écrit je crois: nos vies comptent pour rien comparé à tout ce que rapporte aux médias, politiques et autres, ces horreurs. Ils le dénoncent tout en en faisant leur fond de commerce…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s