Thursday Thunder: I’m not talking about you


J’ai hésité à étaler cette colère, c’est un tout petit peu politique et je n’aime pas parler de ça. Mais je suis contrariée, et c’est bien pour me défouler que j’ai décidé de faire des thursday Thunders, alors on y va! Avec le référendum sur le Brexit, les langues se délient, les supporters du UKIP, ce merveilleux parti de fascistes immondes et alcoolisés Bisounours patriotes se montrent. Au départ, ils étaient inoffensifs,  juste souverainistes, mais la nature ayant horreur du vide, ils ont récupéré les agités de l’extrême droite et du BNP, British National Party qui s’évapore complètement (c’est bien fait)  depuis quelques années. Du coup, le UKIP est passé à un langage un chouïa plus débileagressif, direct. Le type qui atterrit devant chez moi en faisant du porte à porte avec ses dépliants UKIP  peut difficilement cacher ses opinions après quand on se rencontre dans la cours de l’école. Alors donc, cher décérébré raciste monsieur,  qu’est-ce que vous avez contre moi, pourquoi voulez-vous me renvoyer en France? Ah mais non, pas du tout, quand on parle des étrangers, on ne parle pas de vous ! Ah. 


Je passe sur l’imbécileté profonde de leurs arguments pro Brexit. « C’est pour arrêter les clandestins syriens européens »…Euh, révisez votre geographie, ça pourrait servir! « C’est contre la monnaie unique »… Et depuis quand la livre sterling n’est plus utilisée en Grande Bretagne exactement? « C’est contre les accords Schenghen » sûrement , mais votre pays n’en fait pas parti. « C’est pour retrouver notre indépendance économique et contre la mondialisation » bien sûr, et donc, l’industrie britannique produit quoi?  Rien. Par contre votre économie dépend légèrement (pour ne pas dire exclusivement, mais je suis mauvaise langue) de la City et de la mondialisation des marchés financiers. Mais bon, je dis ça comme ça. N’oublions pas l’argument massue, que j’adore aussi: « le Brexit, c’est pour pouvoir renvoyer les étrangers illégaux chez eux sans que la cour européenne des droits de l’homme nous l’interdise » . Manque de chance, vous pouvez toujours sortir de l’UE, cette cour européenne là  n’a strictement rien à voir avec Bruxelles, et continuera à se mêler de vos expulsions. Bref, on sent de suite qu’on a à faire avec des intellectuels qui maîtrisent leur sujet. C’est amusant 5 minutes de les contredire,  pour leur faire exploser le cerveau, mais on s’en lasse vite, surtout que ces débiles bornés braves gens insistent pour expliquer à mes copines françaises et moi qu’ils ne sont pas racistes  mais contre l’immigration et les étrangers qui ne font rien qu’à venir voler le pain de la bouche de l’honnête  chômeur anglais qui refuse de bosser. Ce sont aussi les étrangers sans scrupule qui mettent le NHS (le système de santé)  à genoux, c’est évident. 

-Parce qu’un anglais ne tombe jamais malade? 

-Si, mais il cotise.

– Ben, nous aussi…

-Oui,  mais on ne parle pas de vous voyons, on parle des étrangers, des immigrés quoi! 

Pardon? WTF? Depuis quand je ne suis plus une immigrée?  Non, parce que je veux bien reconnaître qu’en vrai, j’ai plus de 4 ans et demi, mais je ne suis pas si vieille que ça. Les ukipiens ont certes des lacunes en culture générale, mais il y a longtemps que ma ville natale, Bordeaux, ne fait plus partie du royaume britannique. La guerre de cent ans, ça leur dit quelque chose? Le pire, c’est que je pense qu’ils sont vraiment sincères quand ils ne comprennent pas pourquoi je me sens agressée par leurs logorrhées verbales. Ils ne sont pas racistes enfin, et ils ne parlent pas de moi, arrivée il y a 10 ans et de nationalité française, quand ils invectivent les étrangers. Non, ils parlent des immigrés clandestins, des européens de l’est, et un peu aussi du proprio du restau indien, de nationalité britannique depuis au moins trois générations lui, mais on se comprend. Effectivement, je comprends très bien. Les « étrangers » c’est le mal, sauf si ils sont blancs, occidentaux et chrétiens,  mais à part ça, non, vous n’êtes pas raciste. Un instant, je vais vomir. 

Ce que je ne comprends pas c’est que cette peur de l’autre, ce racisme hypocrite, cette bêtise abyssale sont justement universels. C’est assez paradoxal, non? La prochaine fois qu’un ukipien vient sonner chez moi, au lieu d’essayer de le convaincre que même si je suis blanche, occidentale et chrétienne, je suis bien une immigrée, je lui en parlerai. Pour quelqu’un qui n’aime pas les étrangers, ça fait quel effet de partager sa connerie avec autant de gens dans le monde? 

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Thursday Thunder: I’m not talking about you

  1. Bernieshoot dit :

    le populisme monte dans toute l’Europe, il semble que nous oublions les années 30 .. Si le même référendum arrivait en France nous aurions les mêmes effets

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    Arghh horreur, malheur. C’est lamentable! :/

    J'aime

  3. Isabelle dit :

    excellent : chez nous, c’est Trump et son mur qu’il veut batir ! populisme de décérébrés tu as raison ! ton article est très bon ! merci ça me fait du bien pendant ma pause déjeuné

    J'aime

  4. froggymums dit :

    oh, j’adore, tu dis tellement bien les choses.

    J'aime

  5. Lucie dit :

    Ils sont même pas passés chez moi les Ukipiens! Par contre j’ai reçu les papiers « pro-EU » du gouvernement, tu as reçu ça toi aussi?

    J'aime

  6. zenopia dit :

    C’est un chouia angoissant tout ça… :/

    J'aime

  7. dhelicat57 dit :

    En même temps le niveau des débats n’est pas très haut ici non plus et le problème insoluble… Ils trouvent un terrain facile pour progresser dans l’opinion jaime tes réponses qui cassent leur argumentation primaire… Quel sera l’issue de tout cela? C’est inquiétant bisous bisous

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Le ukip est englué dans des problèmes financiers et des batailles de chefs, si le récit ne passe pas, ils auront du mal à se relever. Mais comme ils ont pris la place du BNP, il t aura sûrement une nouvelle formation qui viendra les remplacer…

      J'aime

  8. Maman_2_anges dit :

    et non tu n’est pas immigré toi, tu as la peau blanche et tu ne viens pas d’un pays moins développer voyons. bon tu viens juste d’un autre pays mais ils ne voient pas les choses sous cet angle. c’est un peu le front national britannique en fait. ce qui est beau c’est que cette connerie on la retrouve de partout, la peur de ce qui est différent voilà tout. ça donne envie de vomir effectivement

    J'aime

  9. LadySo dit :

    Rolala, ils n’ont vraiment rien compris. Un truc à faire la prochaine fois que tu as un Ukipien qui vient : Met un voile et dit leur que tu es Musulmane, juste pour voir leur tête. Après tout, ce n’est pas parce que tu es blanche que tu ne peux pas être musulmane.
    Je trouve quand même toujours étranges que les politiques ont une vision si réduite de la vie. Ils sont vraiment tous nés avec une cuillère dans le bec ?

    J'aime

  10. Je me demandais quand tu allais en parler… C’est apparemment partout pareil… Et ça fait très peur!! Marine Le Pen trop raciste!!! Énorme!!! Je ne sais pas si il fait en rire ou en pleurer!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s