The successful women


J’ai appris avec joie et grâce au Times qu’un sondage avait établi ce qui fait une succesfull woman, une femme parfaite en fait. L’article (ici) affirme sur ces bases que les succesfull women doivent être invivables, on est bien d’accord. Je crois même qu’elles n’existent pas, mais j’en connais qui essaient de ressembler à ça. Effectivement, ce sont des chieuses finies femmes légèrement crispantes. De mon côté, il faut se rendre à l’évidence, j’ai raté ma vie. Ou pas. 

   

Source 

Selon ce sondage pétaradant, réalisé auprès de femmes de 18 à 45 ans,  un succesfull woman est une femme qui gagne bien, très bien sa vie. Et même, plus que ça (si,si, vous allez voir la suite…). Déjà, c’est râpé pour moi. Mais attention, la succesfull woman ne croule pas sous un salaire mirobolant parce qu’elle s’épanouit dans un super job, ni même pour être indépendante ou tout ce genre de chose, ce serait mesquin. Non, c’est juste pour pouvoir se payer des vêtements et accessoires de marques…enfin de luxe. Ah. Bon d’accord, le sondage a été visiblement commandé par une marque de fringues quelconques, les personnes interrogées ont peut-être répondu ça pour être polies. Parce que sinon, je ne vois pas. Je ne veux pas faire ma maligne, mais j’ai un joli sac par exemple. D’une marque plus ou moins de luxe. J’en suis très contente, il est très pratique, juste la taille que je voulais, et il me plait beaucoup esthétiquement. Mais je ne me sens ni succesful ni parfaite avec. Il ne me rend pas plus intelligente non plus…ou alors, je me suis fait refiler un modèle défectueux?

Mais on ne va pas s’arrêter là, la succesful woman a aussi un intérieur impeccable. Je ne pense pas qu’on parle son tube digestif ou de l’état de ses poumons, mais de sa maison. C’est encore raté pour moi. Je ne sais pas comment elle fait, une fois qu’elle a dépensé tout son argent en produits de marque, il ne doit même plus lui rester de quoi payer une femme de ménage. Non, parce qu’une femme de ménage est la seule explication logique qui me soit venue à l’esprit devant l’intérieur parfait de la succesful woman, puisque je rappelle qu’elle bosse aussi comme une folle et passe son temps libre à dévaliser les boutiques de luxe. On ne peut pas être partout. Ou alors elle prend sur ses heures de sommeil pour briquer ses toilettes, en faisant attention à ne pas mettre de la javel sur son pyjama de marque, ça serait dommage. À moins qu’elle ne vive pas chez elle? Pour ne pas salir et déranger? Du coup, il n’y a personne non plus, ni compagnon, ni enfant, ni animaux…même pas une plante , ça perd ses feuilles c’est salissant…

La succesfull woman adore faire du DIY. Alors là, je ne m’y attendais pas. Comment une maniaque du ménage et du luxe peut prendre son pied à monter des étagères Ikea? Cela dit, ça m’inquiète un peu… j’avoue que j’aime bien bricoler des trucs bizarres, poncer, taper, percer, peindre…je me sens d’un coup plus succesful tiens. Je savais que c’était une bonne idée de scier en deux une vieille cabane de jardin pour en faire une penderie hawaïenne. Mais du coup, je suis bien placée pour savoir que tout ce DIY, c’est extrêment salissant et pas du tout luxueux….je suis un peu perdue là. On va passer au critère suivant. La succesfull women, qui a découvert le secret des journées de 48 heures ou à le don d’ubiquité ou les deux, va au moins deux fois par an en vacances à l’étranger.  La fille qui va en Crète en été mais à Edinburgh en hiver est nulle, elle n’a rien compris. J’imagine que la succesful woman part comme ça à l’étranger pour découvrir de nouvelles marques de luxe (en même temps pour quelqu’un de succesful, elle n’est pas très futée, elle ne connaît pas internet? ) ou étudier des techniques de nettoyages exotiques in situ. Je ne vois pas d’autre  explication à cette migration saugrenue de la part de quelqu’un qui est déjà bien occupée en restant sur place. Surtout que la succesful woman est apparement aussi la reine des dîners parties. Si.

La succesful woman est aussi intelligente, ce qui peut surprendre vus les critères précédents, et a fait de hautes études (ça n’a rien à voir avec de l’alpinisme). Déjà, c’est un chouïa subjectif comme description, mais passons. Je ne veux pas critiquer, mais la fille qui a fait un doctorat en physique quantique, c’était juste pour se payer des Louboutin ? Non parce que je crois qu’elle s’est plantée. Du coup, j’ai des doutes sur son niveau d’intelligence…enfin, la succesfull woman a une une vie sexuelle ébouriffante. On se demande quand elle trouve le temps et surtout avec qui. Parce qu’elle a l’air  sérieusement chiante. Ou alors, il existe des succesful men aussi horripilants, irréalistes et  superficiels? Aaaaah, si ça se trouve, ils se reproduisent…mais non, suis-je bête (après tout, je ne suis pas succesful), ils ne risquent pas, les gamins  c’est salissant et ça prend un temps fou! De toute façon la succesful women qui a pondu  mute automatiquement en SuperMum. Ce n’est pas mieux. 

Cet article, publié dans Les colères, société, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour The successful women

  1. Maman_2_anges dit :

    En fait c’est kim Kardashian, l’intelligence en plus visiblement. Le maquillage à la truelle ça compte comme du DIY??? Pardon je suis méchante mais ça me fais rire… Bib je suis dans aucuns critère ma vie est un échec … 😂😂😂😂

    J'aime

  2. zenopia dit :

    J’en connais une… si, si, je te jure… en tout cas, c’est l’image qu’elle donne (sauf pour les hautes études : pas de doctorat) mais le luxe, les vacances, l’intérieur impec… pour le DIY je ne sais pas… mais peut-être qu’elle fait des trucs pas salissant (comme des produits d’entretien ^^)
    bisous ❤

    J'aime

  3. Et oui, elles existent les successful women, mais comme j’en suis bien loin, je ne me la ramene pas! Remarque, quand tu regarde certaines blogueuses mode, parfois on est pas loin de la successful woman 🙂

    J'aime

  4. madameananas dit :

    Ha ben mince, je fais du DIY et presque des hautes études (me suis arrêtée à Bac+5 faut pas deconner. D’ailleurs, doctorat rime pas avec plus de sousous m’enfin…) mais j’achete mes chaussures à 40€ max…. ça compte? (et mon interieur est loin de ressembler à ceux des magazines…)
    Effectivement cette successful women doit avoir au moins des journées de 48h, si ce n’est plus…

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Le priée, ça est que le sondage a été réalisées auprès de femmes…c’est vraiment à ça que certaines aspirent? (Sans jeu de mots avec l’intérieur impeccable et l’aspirateur et tout ça…)

      J'aime

    • pomdepin dit :

      Le pire, ça est que le sondage a été réalisé auprès de femmes de 18 à 45 ans…c’est vraiment à ça que certaines aspirent? (Sans jeu de mot avec l’intérieur impeccable, l’aspirateur et tout ça)

      J'aime

  5. carrie4myself dit :

    Successful? tout depend par rapport a quel référentiel on se place! 😀 🙄

    J'aime

  6. Ping : The successful women — Pom de Pin in Wonderland – musnadjia423wordpress

  7. Ouh là…. Bon, alors, je suis super loin de successful dans ce sens là de successful…. Elle m’inquiète même un brin cette succesful woman parce que visiblement, elle cumule toutes les « qualités » de toutes les habitantes de Wisteria Lane… Même une série télé n’avait pas osé réunir tout cela dans le même personnage, c’est inquiétant, non ?

    Aimé par 1 personne

  8. MumChérie dit :

    Hummm… intéressant…. mais mieux vaut être successfull par rapport à soi et à ses envies, là je m’y retrouverais plus 😉

    J'aime

  9. Quel successfull article ! Tu envois du rêve !
    La success woman prend des anti-dépresseurs, non ? Si ce n’est pas son cas, son entourage oui.

    J'aime

  10. LadySo dit :

    Mmmmh, alors, selon les critères, je ne suis quand même pas très successful…..et pourtant, je me considère successful dans le sens où j’ai un job qui me plait, le temps libre que je veux, un appart à l’image que je veux plus ou moins (mais pas étincelant parce que je ne fais jamais le ménage….oups), et surtout que je me sens bien. Pour moi, c’est ça, être successful. Après, vu le sondage, il semblerait que j’ai tord, mais tant pis ¯\_(ツ)_/¯

    J'aime

  11. Tu veux que je te dise : je crois que la successfull women, en fait, ce sont plusieurs nanas… sinon elle serait déjà remisée dans un musée ou un zoo quelconque.

    J'aime

  12. Oh la… ça m’inquiète un peu je suis l’anti-sucessfull women par excellence… sauf peut-être sur la vie sexuelle ébouriffante!! :p

    J'aime

  13. je ne sais pas pourquoi, j’imaginais au contraire que les success women ne devenaient pas mère… et que les mères parfaites naissaient mères parfaites… de celle qui fayottent à l’école… alors que la success woman était ultra populaire. Comme quoi je me trompais. heureusement que les sondages et toi êtes là pour me remettre dans le droit chemin! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s