The happiest place in The UK 


La BBC, dans sa grande sagesse nous apprend où vivent les gens les plus heureux de Grande Bretagne. Je suis allée voir l’article, ça commence fort, puisqu’ils mélangent allègrement des comtés entiers et des quartiers de Londres. On sent de suite que c’est de l’étude scientifique qui ne rigole pas. D’ailleurs, pour chaque critère, on a droit aux 5 premiers, aux 5 derniers et puis ça va bien comme ça. On ne sait pas ce qu’il y a entre les deux, probablement des indécis qui ne sont pas fichus de savoir si ils sont heureux ou pas, rien que pour embêter les sondeurs, ni comment les échantillons ont été fait. C’est donc tout ce qu’il y a de plus sérieux. J’en ris encore. 

  

La carte illustre l’article de la BBC, ici

Alors donc, c’est dans le Sussex que les gens sont les plus heureux et à Wolverhampton, près de Birmingham qu’ils sont les plus malheureux. Ou pas, puisqu’on a demandé aux gens de quantifier leur bonheur de 0 à 10. O, c’est la poisse totale, la dépréssion, probablement une pénurie de bière thé, des restrictions de chips oignon-vinaigre et une invasion de pellicules alors qu’avec 10 c’est le nirvâna, on nage dans la joie, le pimm’s et les fraises à la crème (ben oui, on parle de l’Angleterre…). Et donc, c’est dans le Sussex que plus de sondés ont cochés 9 et 10, et à Wolverhampton qu’il y en a eu le moins. Alors je ne veux  pas faire ma maligne et la ramener par plaisir juste pour  critiquer les scientifiques de la BBC, mais si par exemple, 35% des gens ont coché 9 et 65% 0 dans le Sussex, alors que seuls 22% ont coché 9 mais 78% ont coché 8 à Wolverhampton, et bien en moyenne,  on est plus heureux à Wolverhampton que le Sussex qui ferait mieux d’arrêter de crâner, et la BBC s’est bien plantée. Et toc. J’ai très mal expliqué, mais c’est logique. Voilà. Je dis ça comme ça. Elle est sympa cette étude tiens, ça fait plaisir de payer une redevance télé pour que la BBC s’amuse à médire sans raison, qu’est-ce qu’ils ont contre Wolverhampton?  

Bon, ne désespérons pas, on va voir la suite de l’article. Ah ben tiens, c’est à Wolverhampton que les gens sont le moins anxieux aussi. C’est bien ce que je disais, c’est n’importe quoi cette étude, ou alors, Wolverhampton est peuplée de gens bizarres qui se complaisent dans leur  malheur. Moins il sont contents, plus ça les rassure. On dirait moi. On apprend aussi que c’est dans les Cornouailles que les gens sont plus satisfaits de la vie en général. Ce qui apparement ne les rend pas heureux pour si peu. Alors là, grande question, on a sondé les habitants en semaine, ou ceux qui y vivent le week-end? Vous voyez, certains Londoniens bourrés de fric, qui ont une petite masure pittoresque, restaurée, avec vue sur la mer et 25 chambres, un petit pied à terre de rien  du tout dans les Cornouialles ? Parce qu’à leur place, je serais satisfaite aussi. D’ailleurs, ils ne sont pas uniquement satisfaits, ils sont aussi très contents d’eux-même. Tu m’étonnes. Alors qu’ à Harrow, au nord ouest de Londres, les habitants n’ont aucune estime de soi. C’est bien simple,  ils se considèrent visiblement comme des nuls finis, mais bizarrement, ça ne les empêche pas d’être contents…bon, je vais  arrêter là,  je sens monter un début de migraine à force d’essayer de démêler tous ces sondages débiles inutiles. Les anglais n’ont pas besoin des enquêtes de la BBC pour savoir si ils sont heureux ou pas! 

Évidemment, le cadre de vie doit jouer un rôle dans le bonheur des gens, mais je ne voyais pas ça à l’échelle d’un comté.  C’est plus facile se sentir réjoui devant un coucher de soleil splendide sur la mer que face à une usine de balayettes désaffectée. Mais je ne vois pas pourquoi j’aurais le même degré de contentement que mon voisin, juste parce qu’on habite le même village, voire le même comté. Surtout que si notre harceleur voisin allait espionner vivre un peu plus loin, on en serait très content.  Je vais lui proposer de déménager à Wolverhampton, avec ses talents d’observation, il percera sûrement le mystère et pourra expliquer à la BBC pourquoi les gens y sont aussi malheureux. 

Cet article, publié dans société, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour The happiest place in The UK 

  1. carrie4myself dit :

    Major ONS report, 3 years…tout ca pour ca?! What The F**K…. 😀
    Sachant qu’a Wolverhampton j’ai des souvenirs de bouchons….. je ne pense pas que ca soit: The place to be! uhuhuh

    J'aime

  2. t’en fais pas, on en a des études comme ça en France aussi 😉

    J'aime

  3. fedora dit :

    Je propose que la BBC arrête les sondages et continue les documentaires animaliers !!! 🙂

    J'aime

  4. En voilà une étude très utile : c’est vrai qu’il fallait quand même se pencher sur cette question de la plus haute importance… D’ailleurs, en France aussi, on nous explique régulièrement qu’il est plus agréable de vivre au soleil dans le Midi, plutôt que dans le froid à Dunkerque. On n’aurait pas cru.

    J'aime

  5. LadySo dit :

    C’est la logique anglaise en fait. Ou anglosaxonne en général. Je me suis faites klaxonner dessus parce que j’étais bien garée…..donc finalement, c’est presque pas étonnant que les gens de Wolverhampton soit ravis d’être malheureux.
    Attends, je crois que je vais créer un bug pour la BBC, je suis heureuse, pas anxieuse et satisfaite de ma vie en général. Ils ne vont pas comprendre, si ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s