SuperMum list


Je suis absolument débordée à ne rien faire en ce moment! C’est l’effet vacances. Entre la famille qui vient de France ou de Nouvelle-Zelande (Hello la famille!) et les copines (coucou les copines!), je n’ai pas eu une minute pour écrire quoique ce soit aujourd’hui. En plus, mes ados commencent à piaffer parce qu’ils ont faim. C’est vrai quoi, ils ont englouti un gâteau au chocolat d’anniversaire pour 24 personnes (c’était marqué sur la boîte) à eux deux il y a à peine une heure et demi, ils sont au bord de l’inanition…et comme je vais bientôt découvrir une nouvelle école avec les filles, je me suis replongée tout à l’heure dans la description de SuperMum parce que je suis sûre qu’il y en aura une aussi. Il faut que je la repère de suite. Pour pouvoir l’éviter évidement. Bref, il n’y a pas de raison pour que je ne vous en fasse pas profiter aussi. 

 Revoici donc mon  petit guide de la Super Mum s’impose. Après tout, j’en parle souvent, mais je ne lui ai jamais consacré un billet. Alors qu’il est très important de pouvoir l’éviter et ne pas se retrouver embrigader dans divers projets capitaux pour la survie du système scolaire britannique comme le découpage des guirlandes en papier crépon pour la disco de Saint Valentin ou l’étiquetage des cordes à sauter offertes par le PTA (Parents Teachers Association). Bien sur, Super Mum ne sévit pas qu’à l’école, on la retrouve partout. Comme Martine, Super Mum va à la piscine, Super Mum fait ses courses ( au marché bio uniquement), Super Mum prend l’avion….mais c’est à l’école qu’elle est la plus virulente. Pour faire simple, on ne parlera que de la Super Mum en chef, la queen des supers mums, car elle fait beaucoup d’adeptes. Attention, pour être une Super Mum, il faut réunir tous les critères suivants, rassurez-vous, si vous vous reconnaissez une fois ou deux, vous êtes encore loin du compte.

  
Source
1-la tenue: la Super Mum classique, bien qu’ayant votre âge s’habille comme votre mère. Ou plutôt comme la sienne, la mienne n’a jamais mis de jupe en tweet assortie à des bottes en caoutchouc. Super Mum traditionnelle privilégie les classiques, chic mais pratique. A son avis en tout cas, je ne vois rien de chic à son bonnet en pilou qui la fait ressembler à une théière. Elle désapprouve la fantaisie, mais pas les couleurs, elle est contre la mode. Pourtant elle est toujours impeccablement coiffée, pour ne pas dire casquée. Son modèle vestimentaire reste bien sur la Reine, qui je le rappelle a quand même l’âge d’être sa grand mère. Mais attention, de plus en plus, Super Mum se modernise, et abandonne cet uniforme si facilement reconnaissable. C’est une ruse qui pourtant ne lui permet pas de passer inaperçue dans la cours de recréation. D’ailleurs, elle serait très chagrinée de ne pas se faire remarquer, et une Super Mum de mauvaise humeur, ce n’est bon pour personne. La Nouvelle Super Mum porte fièrement des vêtements fair trade, aux ravissantes couleurs naturelles, kaki-couche-usagée ou violacé purulent. Tout ça a été tissé à la main par des indiens péruviens bien sur. A défaut, car le climat légèrement humide demande parfois qu’on privilégie le côté imperméable, Super Mum s’habillera chez Boden. D’ailleurs certaines anglaises n’hésitent pas à remplacer l’expression Super Mum par Boden Mum. Et là, je m’insurge! Que dis-je, je suis outrée, et si Boden veut m’envoyer un coupon de réduction, c’est quand ils veulent. Mais je m’égare.

2-ses enfants: par une bizarrerie de la nature, super Mum a souvent des filles et regarde avec pitié les mamans de garçons. Ou bien elle a un garçon puis une fille, dans cet ordre, sinon, ça fait fouillis. En primaire, les filles de Super Mum, en véritable mini me, sont impeccables, comme leur mère, mais alors que Super Mum se vieillit à outrance, ses filles continuent à venir à l’école avec des barrettes Peppa pig à 11 ans. Par contre, les mêmes gamines risquent de tourner gothiques en secondaire, ou avec les cheveux roses, on se demande bien pourquoi tiens!

3-les uniformes de ses enfants: malgré une campagne farouche pour que l’école adopte des uniformes fair trade, la directrice n’a pas cédé, au prétexte fallacieux que cela doublerait les coûts et que toutes les familles ne pourraient pas se le permettre. Super Mum a boudé. Pour se venger, elle brode à la main les names tags, les étiquettes avec les noms de ses enfants, avec du coton bio. Sa fille est toujours en robe, alors que le pantalon est accepté aussi, et en chaussettes blanches montantes aux genoux, même si il gèle. Cette pauvre enfant passe l’hiver à éclairer la cour de recréation de ses genoux rouges éclatants à cause du froid. Mais ce n’est rien comparé au fils de Super Mum, qui sera en culotte courte à partir d’avril, même à 11 ans. Et c’est taquin un enfant, à cet âge, demandez à ses petits camarades.

4-les lunch box: j’en ai déjà parlé, Super Mum est contre la cantine. Elle cuisine consciencieusement les dernières recettes bios, en étant persuadée que tout le monde la jalouse et sans se soucier du fait que ses enfants jettent directement tout ça en arrivant à l’école et survivent grâce aux chips oignons vinaigre généreusement offerts par leurs copains.

5-les activités extra scolaires: Super Mum se pique de sport. Elle n’hésite pas à enfiler une fois par semaine des tennis impeccables pour entraîner bénévolement l’équipe de basket féminin de l’école. Son unique compétence apparente est le maniement du sifflet: elle est la seule à obtenir, en continu pendant une heure des bruits aussi stridents. Il paraît que c’est pour la motivation de l’équipe, évidemment, si vous n’êtes pas sportive, vous ne pouvez pas comprendre.

6-les cours privés: Super Mum vous éblouira tous les jours de son agenda chargé. Ses enfants ont des cours de soutien de math, de science, mais aussi des leçons de français et de chinois, de violon et de piano. Ils font natation, équitation et dance, et sont inscrits chez les scouts….c’est quand même un monde, avec tout ça, que les instits ne se rendent pas compte à quel point ses enfants sont géniaux!

7-ses relations avec les enseignants, justement. Elles se résument à deux malentendus rédhibitoires. Super Mum sait que ses enfants sont remarquables et est prête à se dévouer pour expliquer aux enseignants comment faire leur métier correctement pour qu’ils apprécient enfin le génie de ses rejetons. De leur côté, les ingrats d’instits s’obstinent à dire que ses enfants sont tout juste moyens et qu’ils savent ce qu’ils font, non mais. Pareillement, Super Mum propose quasi quotidiennement , dans un élan sacrificiel remarquable, de sauver l’école de la ruine financière, organisationnelle et pédagogique, mais la directrice n’écoute jamais ses conseils.

8- les devoirs: les instits refusant d’appliquer les suggestions de Super Mum, les devoirs qu’ils donnent sont nuls. Super Mum est donc obliger d’inventer les siens. Il faut faire un poster sur les lapins? Ses enfants arrivent avec une présentation Power point sur les mammifères. L’instit a demandé de fabriquer des maracas en rouleau de papier toilette? Elle aura passé le week end à confectionner une harpe en boîte à chaussure.

9-les sorties scolaires: Super Mum est toujours volontaire pour accompagner les sorties. De toute façon, il n’y a pas le choix, puisque sans elle, ce serai un fiasco. Le bus s’égarerait lamentablement dans la campagne pendant des heures, les instits perdraient un ou deux élèves, et personne ne serait là pour leur faire réviser, en musique, leurs tables de multiplication pendant le trajet.

10- le PTA: attention, il existe des présidentes de PTA très sympas, mais si votre spécimen réunit déjà les 9 critères précédents, vous pouvez être sûre qu’elle sera présidente du PTA. Et si vous n’avez pas réussi à lui échapper à vos débuts, vous êtes volontaire à vie pour faire les comptes. 

Cet article, publié dans société, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour SuperMum list

  1. carrie4myself dit :

    Verdict? tu l’as reperee a la nouvelle école?
    Je pense que le gateau au chocolat devait avoir beaucoup d’air pour que tes 2 gones puissent l’engloutir si vite?! 😀

    J'aime

  2. TheMouse dit :

    Eh bien je ne « remplis » aucune des 10 « cases »…. C’est grave? Me faut il un stage intensif avec une super mum??? Lol

    J'aime

  3. Leodamgan dit :

    Personnellement, je n’ai rien d’une super-mum mais je triche puisque je n’ai pas d’enfants. Dans le cas contraire, peut-être en serais-je une? 😉

    J'aime

  4. Bon, allez, j’avoue… j’ai une copine comme ça.. pourtant, je l’adore elle est super sympa, mais dès qu’elle parle de ses mômes, ben elle devient super mum!!

    J'aime

  5. Bouchine dit :

    Je suis d’autant plus pliée que lorsque j’enseignais en maternelle j’en rencontrais plein !!! Moi j’ai toujours été à l’opposé (ce qui n’est pas l’idéal non plus mais là on entame un autre débat…) mais c’est qie je suis depuis toujours un peu fofolle…
    Bisous et bonne journée !

    J'aime

  6. fedora dit :

    Tu imagines si super mum avait des super kids ? 😀

    J'aime

  7. Hahahaha, je les imagine bien ces super mums 🙂

    J'aime

  8. Agdel dit :

    Je me croyais légèrement atteinte, mais je n’ai aucun des symptômes décrits, ouf !
    J’en vois un certain nombre ici, mais aucune ne remplit le point n° 4, au contraire, toutes sont ravies de pouvoir se débarrasser de leur progéniture le midi (peut-être parce qu’elles ont systématiquement entre 4 et 7 enfants ?)

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Attention, j’ai 5 enfants mais je ne suis pas une SuperMum! 🙂

      J'aime

      • agdel dit :

        Je n’en doute pas une seconde !
        La lunchbox n’est pas une option chez nous… mais les mères de familles nombreuses versaillaises sont ravies de pouvoir laisser leurs rejetons à la cantine, d’autant plus que, ne travaillant pas (oui, tu n’as pas précisé, mais SuperMum a renoncé à une super carrière pour se consacrer entièrement à sa progéniture, non ?), elles n’ont droit à la cantine qu’un seul midi par semaine !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Alors que je passe pour une mère indigne parce que les miens vont a la cantine! (Personne ne rentre à la maison, juste une pause de une heure et en plus, il y a des clubs)

        J'aime

  9. Ouf, je ne suis pas une super-mum… mais j’en ai connu 🙂

    J'aime

  10. celine49 dit :

    Ouhhhh elle est carrément terrifiante super mum 😦 on a sûrement ça chez nous, mais comme je suis un tantinet débordée et que je passe toujours à l’école en courant… quand j’y passe parce que c’est souvent papa qui s’y colle 😀 bref, je passe sous le radar de super mum !!! Pis j’ai pas le temps pour ce genre de compèt (ah oui ça j’ai déjà dit) et même si j’avais le temps, je fuirai en courant aussi !!!! Comme le lapin dans Alice 😛
    Bon courage en tout cas pour ces épreuves traumatisantes 😛

    J'aime

  11. LadySo dit :

    On attend avec impatience ta rencontre avec la SuperMum de la nouvelle école alors 😀
    D’ailleurs, en parlant d’école, des nouvelles pour ton travail, ou tu es toujours dans le fog ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s