Glastonbury camping site


La saison des festivals musicaux en Angleterre atteint son paroxysme ce week-end, avec le mythique Glastonbury. Ça se passe dans le Somerset et c’est encore plus vieux que moi, c’est dire puisque le premier festival tel qu’il se présente aujourd’hui, a eu lieu en 1970. Les spectateurs campent dans la boue jusqu’au cou pour aller écouter (parce qu’avec la foule compacte, à part avoir un télescope, il n’y a pas moyen de voir la scène) des tas de musiciens, chanteurs et comiques pendant plusieurs jours. C’est festif. Personnellement,  je déteste le camping. Et la foule. Et la boue. Et je ne suis absolument pas musicale, c’est à peine si je fais la différence entre le heavy métal alternatif serbo Croate de Marichéri et la bourrée  auvergnate…ce n’est pas du tout mon truc mais les anglais sont dans leur élément à Glastonbury. 

 

Source  ça donne envie, non?

Si ça vous tente, il vous en coûtera £225 le ticket. Pour cette modique somme, vous avez accès à tous les concerts, mais ça ne comprend pas la nourriture ni la boisson ni les autres substances rigolotes…bref, il n’y a trop de jeunes mais des quarantenaires voire plus qui prétendent qu’ils sont jeunes, oh yeah, L’Ado en rit encore. Sérieusement, l’année dernière, il y avait Dolly Parton sur la scène principale…non mais, quand même, Dolly Parton! …je n’ai rien contre la country tant qu’on n’essaie pas de me la faire écouter, je suis pour l’insertion des personnes âgées, les choucroutes garnies et la promotion des ballons gonflés à l’hélium mais bon, un peu de sérieux. Cette année, on annonce Lionel Ritchie, on nage toujours en plein jeunisme…soyons honnêtes,  parmi les 2845031820 concerts (à peu près), il y a effectivement des groupes de jeunes avec des noms à coucher dehors…ça tombe bien. Parce que le festival dure 5 jours et qu’il y a 92 scènes plus ou moins importantes qui accueillent chacune des concerts et spectacles pratiquement en continu…92! Même en ne dormant pas, on n’en voit pas le dixième. Vous allez me dire, ce qui compte, c’est l’ambiance. C’est sûr, ça saute aux yeux. Comme la boue. 

 
Source 

Cela dit, le tout premier festival de Glastonbury remonte à…1914! A l’époque il y avait des concerts de musique classique et une université d’été. Ce premier festival s’est arrêté en 1926. En 1970, un certain Michael Eavis, plutôt que de faire gentiment pousser des pommes de terre dans son champ, décide d’y relancer le Glastonbury festival. Je ne sais pas, peut-être qu’il n’aime pas les frites… Mais il change légèrement de direction musicale, puisqu’il accueille T.Rex. Je ne veux pas cafter, mais ça ne coûtait que £1 en 1970. Je sais qu’il y a l’inflation et tout ça, mais quand même! En plus, on y voyait très bien, puisqu’il n’y avait que 1500 spectateurs, contre 175 000 maintenant (à peu près, ça n’est pas facile de compter, ils sont tous couverts de boue). Il y a 5487 toilettes mobiles, le site (campement compris) couvre 900 hectares avec une densité de 430 tentes à l’hectare. Vous avez le nombre de spectateurs, à vous de calculer combien ils sont par tente, je ramasse les copies dans une heure. Glastonbury a vu passé entre autre David Bowie, Peter Gabriel, Van Morison, the Smith, the Cure, The Red Hot Chilli Pepper, Pulp, Radiohead, R.E.M, Coldplay…

 

Source   

Je fais ma mauvaise tête, mais bon, autant le programme de cette année me passionne très peu (le concert star, c’est Florence and the machine), autant on peut parfois hésiter, notamment quand U2 est passé (quand je vous dis que c’est un truc de  jeunes…). J’aurais bien tenté d’avoir des places, si je n’avais pas gardé un très mauvais souvenir de mes échecs répétés pour aller les voir au Slane Castle festival (en Irlande, mais c’est beaucoup moins boueux. Les irlandais ne sont pas idiots eux, ils ne font pas leur festival dans un champ en pleine cuvette, mais sur une colline!). Parce qu’il faut se lever tôt et avoir une connections internet pétaradante. Les 175 000 places sont partie en une heure. Cela dit, ça passe sur BBC, et dans mon salon, il n’y a pas de boue et on voit très bien. Pour l’ambiance, je compte sur L’Ado, c’est un vrai jeune, lui. 

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Glastonbury camping site

  1. Odile dit :

    A retenir de ma premiere annee in UK : les anglais adorent camper !!! Moi je n’aime vraiment pas cela !

    J'aime

  2. janeiro23 dit :

    U2 mais avec mon chéri on aurait dit oui tout de suite 🙂

    J'aime

  3. Je pense que tu résumes assez bien ce qui me retient d’aller dans des festivals de musique en fait 😉
    Je vais me contenter des 30 à 40 000 spectateurs du meeting aérien local, soleil et absence de boue en prime (par contre, côté toilettes, c’est pas extra.. mais ça dure que la journée, y’a moyen de pas y aller ! )… Côté bruit, on doit même en avoir plus qu’à un festival rock !

    J'aime

  4. AnnefromReading dit :

    Sinon, pour un festival nettement plus jeune (moyenne d’âge 18 ans, à vue de nez…) il y a Reading 🙂 C’est moins cher, aussi (d’où les jeunes…)
    J’adore la photo du campsite, ça ne fait pas du tout envie !!!

    J'aime

  5. Leodamgan dit :

    Tu as raison, c’est beaucoup moins boueux en regardant à la télé et il doit y avoir de meilleurs points de vue aussi!

    J'aime

  6. TheMouse dit :

    La boue…bof!!! Sauf en thalasso alors 😉

    J'aime

  7. fedora dit :

    J’ai fait un seul festival : werchter en 2010… J’ai même fait du camping (moi, en tente quoi !!)… ça a été une chouette expérience. Point. Plus jamais (les douches communes, les gens bourrés, dormir dans une tente… bon c’est sympa mais non ^^). Sinon, il y a plein de festivals ici 😀

    J'aime

  8. Hanane dit :

    Dingue le nombre de scènes jouées en 5 jours ! Bon j’en retire qu’il vaut mieux avoir des bottes et une bouées pour s’y rendre ^^

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Parmi les 92 il y en a de petites confidentielles, certains sponsorisées par une marque qui ne font que deux ou trois spectacles bien spécifiques, et la grande avec sa pyramide!

      J'aime

  9. petiteyaye dit :

    finalement on met tout sur le dos de l’euros, mais l’inflation c’est partout !

    J'aime

  10. Lily S. dit :

    Bonjour 🙂

    Si je fais le calcul selon les chiffres donnés, cela fait 387000 tentes, donc à peu près 0,45 personne par tente :p Au moins on a de la place (dans la tente, du moins ^^)
    Sinon, effectivement : trop de monde, trop de boue… (et « un poil » trop cher, aussi !)

    J'aime

  11. celine49 dit :

    Un seul mot me vient à l’esprit : berkkkkkkkkk 😦

    J'aime

  12. LadySo dit :

    £225 ?????? Mais ça fait un peu très beaucoup ça. Limite mon objectif photo était moins cher.
    J’adore le camping, mais là, non. Parce que je n’aime pas les concerts (enfin si, mais pas plus que ça), et je n’aime pas la boue. Le camping, c’est 20 euros pour la semaine….eau courante et douche incluse (moderne le camping, mais toujours dans une tente/caravanne. A bas les mobiles home)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s