British exam


L’Ado étant en plein exam, il est d’une humeur charmante et égale, pas du tout stressé, serein et confiant…tout le portait de sa mère. Bref, il est légèrement énervé, je me suis dit que c’était le bon moment pour lui montrer tout mon soutien et venir lui poser des questions. Je sens bien que ça lui fait plaisir que je m’intéresse, au fond de lui. Tout au fond. Mais vous savez ce que c’est, les ados sont très pudiques, ils ne savent pas exprimer leurs sentiments. C’est uniquement pour ça qu’il a tenté de m’envoyer balader, pas du tout parce que je le dérange. De toute façon, c’est un enfant très intelligent (c’est moi qui l’ai fait!), il sait très bien que je suis têtue et que ça ne sert à rien d’essayer de résister. 

 

Télégraph.co.uk 

Alors donc, un exam en Angleterre ça ne se passe pas du tout comme dans mes souvenirs du bac. Évidement mon bac commence à dater un peu. L’Ado, tout à sa joie de me voir envahir sa chambre a tenté une plaisanterie, ahaha, non, je n’écrivais pas sur du papyrus…petit cretin! Les choses ont sûrement du évoluer en France aussi, du coup mon étonnement est peut être totalement dépassé (le premier qui dit: « ben ouais, meuh, t’es vieille, coin » se verra priver de pizza pendant deux semaines, non mais, un peu de respect!). Déjà, il n’y a pas de dissertation pendant 4 heures, mais plusieurs petites épreuves par matière. Une vrai promenade de santé, ces examens (« non, mais coin, ça va pas? C’est super dur! »…petit joueur, va). En langue par exemple, vous avez 4 épreuves de 40 minutes : compréhension écrite puis orale et expression écrite et orale aussi.

Il passe toutes les épreuves dans son lycée pas à l’autre bout de la ville. Ce n’est pas juste pour lui, c’est la norme, chacun passe les examens dans son école. Impossible de se tromper de bus pour y aller (quoique, je devrais me méfier…), de se perdre dans les couloirs d’établissements qu’on ne connaît pas et d’arriver totalement rouge, échevelée et soufflant comme un éléphant asthmatique devant la bonne salle après avoir fait 15 fois le tour, monté trois escaliers, descendu deux rampes et être rentrée dans un poteau sottement situé en plein milieu du préau (c’est un exemple au hasard). Ou de se tromper de salle par pure étourderie: non, ce n’est pas un exemple au hasard cette fois, L’Ado a passé toute une heure dans le mauvais cours avant de se rendre compte qu’il n’avait rien à faire en allemand (il fait italien et espagnol).

Avant chaque épreuve, L’Ado teste sa résistance cardiaque en cherchant partout où il a bien pu ranger stratégiquement sa convocation (dans un carton vide de pizza, sous le coussin de la chatte, dans le coffre à jouets de Toddler 5, voire dans le frigo après un pillage nocturne et clandestin…). Il a besoin aussi de sa carte d’étudiant…j’en ris encore, il s’y croit…on va dire carte de lycéen, ça sera plus correct comme traduction!  En tout cas, il n’a pas besoin de papier d’identité comme en France. Je ne sais pas si c’est parce qu’il n’y a pas de carte d’identité ici de toute façon ou si c’est parce que c’est organisé dans son lycée, avec des gens qui connaissent très bien les élèves. Par contre, les surveillants sont extérieurs au lycée, et dépendent du « exam Board » qui organise l’examen et écrit les sujets (il y en a deux ou trois, chaque établissement choisit celui qu’il veut, sans contrainte géographique, comme avec  les académies en France).

L’Ado a droit d’amener un stylo et un crayon à papier. Il trouve que c’est un véritable scandale d’interdire les téléphones, mêmes éteints. Ça me rappelle l’indignation de certains de mes camarades en prépa, quand les calculatrices (je ne sais pas si vous voyez, les énormes casio qui faisaient tout, y compris imprimante, radiographie et machine à café?) ont été interdites pendant les épreuves d’histoire et de philo. Les QCM figurent en bonnes places parmi les épreuves, il y en a même des cargaisons. Même en anglais ou en géographie, il y a plus souvent une série de petite questions rapides qu’une longue dissert. Par contre, L’Ado a du rendre deux dossiers en littérature préparés en contrôle continu qui compteront dans le résultat final (dont une nouvelle en forme de pastiche, j’ai trouvé que c’était une excellente éprouve « ouais, mais non, coin, c’est parce que c’est pas toi qui dois le faire, hein. C’est super difficile. Carrément. Meuh »). Il devra aussi rédiger un mémoire d’une cinquantaine de pages cet été. Bref, ça ne ressemble pas du tout à mon bac. San compter que les épreuves sont réparties sur deux ans, les AS cette année et les A levels l’année prochaine.

L’Ado ne fait donc rien comme qui me rappèlerait à mes souvenirs français. D’ailleurs, j’étais tellement stressée pour le bac, que ça m’avait complètement coupé l’appétit . Et bien, ce n’est pas du tout la même chose pour L’Ado. Ce n’est pas possible d’engloutir autant de pizzas…Vivement la fin des examens, ça fera du bien à mon budget courses!  

Cet article, publié dans société, vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

76 commentaires pour British exam

  1. celine49 dit :

    Bah c’est trop simple !!!! Moi mes souvenirs de bac ressemblent exactement aux tiens, c’est drôle hein ? (et le premier qui me dit que je suis vieille se retrouve au coin sans le doudou non mais !!).
    Mais je suis d’accord avec toi : petits joueurs ces écoliers modernes !!
    Bisous et bonne pizza pardon bon courage 😉

    J'aime

  2. audrey dit :

    La découverte du lycée à 1 heure de route pour passer les épreuves du bac je m en souviens. De Parentis à Mont de Marsan convoquée à 8h et passée à 12h. .. arrrrgh!
    Bon courage à ton ado quand même!

    J'aime

  3. Odile dit :

    oh ben les filles je ne réagis pas a l’article (quoi que cela m’intéresse au plus haut point tu le sais !!!!) mais au commentaire d’Audrey… parce que pour aller de Parentis a Mont de Marsan…il faut passer par un certain nombre de trous paumes, dont le mien !! na ! a vos bons souvenirs de Liposthey !

    J'aime

  4. Mélina Bee dit :

    Ahah le stress des exams, oh joie!
    Moi pour mon bac j’ai eu la chance d’être à Cassin à Bayonne qui est donc un grand lycée = pas de route pour moi MAIS pour mon oral j’avais eu un accident de scoot quelques jours avant et j’avais 2 étages à grimper avec une attelle de jambe… Me suis faite enguirlander par la prof qui m’a fait passer l’oral parce que j’arrivais pas assez vite -_-
    Essayes de le mettre au yoga ou à la méditation, ça a énormément diminuer mon stress depuis que j’en fais 🙂 (bon courage haha)

    J'aime

  5. Les pizzas c’est pour compenser la dépense d’énergie liée au stress!!! J’ai des souvenirs mémorables des oraux du bac… Il fallait parfois sortir dans le couloir pour sécher des larmes et calmer les candidats pour ne pas qu’ils perdent tous leurs moyens… Dur, dur les premiers examens!

    J'aime

  6. carrie4myself dit :

    Je me souviens de mon bac, comme si c’était hier ou presque 😉
    J’espere qu’il y a au moins des legumes sur les pizzas de l’Ado….taking part of the 5 per day! 😉

    J'aime

  7. petiteyaye dit :

    50 pages à raison de 10 pages par jour… à mon avis pour restreindre le budget pizza attends la rentrée prochaine !!

    J'aime

  8. Alors, franchement, je ne suis pas vieille du tout du tout et j’ai le même style de souvenirs que toi de mon bac… (et même que je passais pas toutes mes épreuves au même endroit, certaines dans mon lycée et d’autres dans un lycée inconnu à 50 km de chez moi… mais pas dans les Landes, ça aurait été vraiment trop loin pour le coup ! )
    Quant à la calculatrice interdite en épreuve de français et d’anglais, ça en avait aussi fait râler certains dans ma classe (et pourtant, on n’était ni dans la même section ni dans le même lycée en prépa, comme quoi 🙂 )
    Bref, tout ça pour dire que l’Ado a encore beaucoup a expérimenter nanmého ! (et accessoirement Mr 1er aussi… )
    Mais que c’est pas une raison pour faire stresser sa mère (et accessoirement, ça vaut aussi pour Mr 1er… va me rendre folle ! … et là, j’ai un vrai grand sentiment de compassion pour ma propre mère ! )

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Moi aussi, je repense a ma mère, qui a du attendre dans la voiture parce que je lui avais demandé de ne pas se montrer quand je suis allée chercher les résultats du bac…et bien-sûr, j’ai pris le temps de discuter avec les copines avant d’aller rejoindre ma pauvre mère…

      Aimé par 1 personne

      • La mienne ne s’est toujours pas remise de la révision du programme de maths de terminale en 3 heures, je crois… (ni de celle du code de la route en 30 min d’ailleurs)

        J'aime

      • pomdepin dit :

        J’ai obligé la mienne a me faire réciter du russe…cela dit, L’Ado m’a fait le même coup avec son italien, mais c’est quand même plus compréhensible!

        Aimé par 1 personne

      • J’ai demandé à ma mère de me faire réciter la chimie orga en prépa… Je lui aurais parlé chinois, ça aurait été exactement la même chose !
        Finalement, on se vaut 🙂 et nos fils semblent bien décidés à venger nos mères !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Heureusement que L’Ado refuse de me lire! 🙂 je suis obligée de le forcer à jeter un œil quand je parle de lui, pour avoir quand même sa permission (je considère que non bof meuh ouais, c’est une approbation), il ne se risque pas dans les commentaires!

        Aimé par 1 personne

  9. Maman raconte dit :

    C’est drôle de lire ton sujet parce que juste cette nuit, j’ai rêvé que je devais repasser le bac aujourd’hui et que je ne savais plus rien !!! Et oui le bac, pas mes concours, pas mes exams d’étudiant, juste le bac comme ton ado.Un vrai cauchemar… Et je jugulais le stress en mangeant… Du chocolat ! C’est meilleur que les pizzas mais moins bon marché 🙂

    J'aime

  10. lanabc dit :

    Mon fils entre, si tout va bien, en première à la rentrée et il y a toujours les épreuves de 4 heures et les épreuves à l’autre bout de Paris…. Je sens que comme toi, je vais penser à ma môman… Donc ici le bac ne change pas trop mais les intitulé oui car le mien veut aller en Sti2d et j’ai dû sacrément chercher ce que c’était, science et technique de l’industrie et du développement durable

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Ah, oui, ça a bien changé depuis mon bac! A, B, C D…c’était trop facile à suivre!

      J'aime

      • lanabc dit :

        Maintenant c’est dans l’ordre L, ES et S (c’est les options qui rappellent c ou D) après il il a les bac technologiques, dont Sti2a, sti2d, stmg, stl, st2s,stav bref un vrai langage chinois qui ne veut absolument lambda qui a pour seul référence son bac passé au minimum il y a 20 ans

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Tu me rassures, pas besoin d’être expat pour ne rien y comprendre!

        J'aime

  11. Comme toi je me suis fait des nœuds à l’estomac quand mes enfants ont vécu ces périodes d’exams. Leur déroulement aux USA ressemble davantage à ce que tu racontes qu’au bac français. Mais aucun n’avait l’appétit de l’Ado!
    Bonne chance à l’Ado et à sa maman aussi!

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je n’ose même pas imaginer ce qu’il va engloutir l’année prochaine, pour les A levels qui détermineront ses points pour l’université! Il y a système de barème, les plus hauts scores ouvrent les portes d’oxbridge et ça va en descendant. L’université à côté de chez nous est entre la 10eme et la 15 eme place selon les facultés, il a un léger avantage en étant sur place, ça lui donne quelques points de plus, mais il va falloir quand même s’accrocher (et il préférerait aller dans une université plus éloignée bien sur!). En attendant, il faut déjà qu’il réussisse les AS pour pouvoir continuer son programme au lycée.

      J'aime

  12. fedora dit :

    En Belgique, pas de bac mais des évaluations continuent durant chaque année scolaire (en tout cas de mon temps ^^ maintenant, je sais qu’il y a certaines années où tu passes à l’année qui suit de toute façon…). Bref, des évals et fin décembre et juin, des sessions d’examens… dans ton école, avec tes profs et/ou les surveillants de ton école… des oraux et des écrits en fonction des matières (beaucoup d’oraux en rhéto, l’année qui correspond au bac en France…) J’ai toujours été stressée pour les examens… j’espère que la poulette le sera moins que moi…

    J'aime

  13. En France, on aime se compliquer la vie, notamment pour passer des exams, comme si c’était pas déjà assez stressant comme ça !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Mais il y en a moins qu’ici…enfin, il y en avait moins quand j’étais élève ( mais ça date!). Les premiers exams commencent en fin de ce2 ici, mais ils sont sans importance pour la suite de la scolarité. Par contre, en fin de primaire, il y a encore des examens, très importants cette fois puisqu’ils déterminent les groupes de niveau pour le collège. En fin de collège, il y a le GCSE. La suite de la scolarité dépend des résultats (apprentissage, technique ou général) et ils comptent même pour les dossiers d’inscription en fac. Et finalement au lycée, il y a des examens en fin d’année à chaque fois, d’abord les AS, ce que fait L’Ado pour les A levels en deuxième année…les écoliers anglais n’arrêtent pas!

      J'aime

  14. La Carne dit :

    je me souviens de mon bac… je l’ai passé!! Pas eu… mais passé! … dans mon lycée en prime pour ma part. Je n’ai même pas pu justifier mes notes lamentables par une désorientation quelconque!

    J'aime

  15. Bonjour,

    Au vu du classement européen de notre système éducatif Français, qui dégringole au rythme de la côte de popularité de notre cher Président, et des promesses de la 10 millionième réforme dudit système par notre jeune ministre en charge du mammouth qui elle, n’a rien trouvé de mieux, au nom de l’égalité des chances, de tirer tout le système vers le bas : je trouve le système Anglais très attrayant !!!
    En France, ton surdoué d’ado, n’aurait aucune chance ! Il dépasserai du lot et serait brimé afin de le mettre au niveau des autres !!!
    Il est vain de penser à notre BAC qui de toute façon sanctionne des études totalement inadaptées au monde du travail actuel et futur.
    Pour preuves, des pans entiers de l’économie sont en pénurie de personnels qualifiés alors que le taux de chômage atteint des sommets et que dans le même temps des BAC+5 ( et plus si affinités) ne trouvent pas d’emplois correspondants à leurs études !
    Nous avons certainement les caissiers et caissières de supermarchés les plus diplômés au monde !!
    C’était ma minute de grogne.
    Bisous à toute ta (grande) famille.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Ici, les enfant sont par groupe de niveaux des la première année de primaire, on pousse les plus forts et on s’adapte aux plus faibles pour les faire progresser. Et tout le monde ne passe pas au lycée, loin de là. J’aime bien ce système mais il y a quand même un gros bémol: les enfants doivent décider très tôt de ce qu’ils veulent étudier.
      Bises

      J'aime

  16. agdel dit :

    Les ados sont tous les mêmes : ah, la recherche de la carte d’identité la veille de l’examen ! J’étais tellement furieuse qu’il n’ait pas rangé sa carte à sa place après le bac blanc qu’une fois que j’ai mis la main dessus, je l’ai encore laissé chercher frénétiquement pendant 2 heures ! Faut dire qu’il avait réussi l’exploit de perdre sa carte dans la rue en sortant du brevet (c’est tellement mieux de la mettre dans la poche du pantalon que dans le sac, surtout quand on part en séjour linguistique au Royaume Uni deux jours plus tard… merci à la passante qui a pris la peine de la ramasser, puis de chercher notre numéro dans l’annuaire !).
    Côté stress, c’est pareil : lui révise (ou pas), moi j’ai mal au ventre et je ne dors pas, on est beaucoup plus fort quand on partage les tâches ! Enfin, le coup du plâtre au bras droit à 9 jours des épreuves, il avait fait fort quand même, j’ai failli ne pas m’en remettre…
    Sinon, je suis trop bonne : j’avais pris un jour de congé pour le conduire à un oral dans une lointaine banlieue… les concours, en revanche, il s’est débrouillé (et puis je n’allais pas prendre 18 jours de congés !)
    Courage et zénitude !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci, il y a bien besoin de zénitude…surtout quand je me dis qu’on recommence l’année prochaine, en pire! C’est bien d’étaler les examens pour les enfants mais pas pour les parents!

      J'aime

  17. lewerentz dit :

    Etant fan de culture britannique, c’est un bonheur de lire tes chroniques – et en plus, c’est drôle 🙂

    J'aime

  18. LadySo dit :

    Comment c’est nettement plus simple en Angleterre. Je sais que j’avais eu la chance que mon Bac se passe dans mon lycée, mais j’ai vu plein d’élèves d’autres lycées complètement perdu. Et mes oraux étaient même pas dans ma ville. Il a fallu que j’aille jusqu’à Nantes et Ancenis, une heure de route chacun. Et puis, heureusement qu’on est assez familier de Nantes, parce qu’en plus de se perdre dans les couloirs, on a largement de quoi se perdre dans les bouchons.
    Il avait fallu que je change de College quand j’ai passé le FCE mais tu me diras que c’est différent des exams normaux aussi 🙂

    Et les exams en eux-même sont mieux fait, je trouve. Les disserts de 4h, c’est très pratique pour te faire perdre tes moyens quand au bout d’une heure, il n’y qu’un quart du brouillon de fait. J’aime bien les QCM moi. Moins de chances de faire du hors sujet (je suis bonne au hors sujet)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s