Hedingham Castle: the battle


Résumé de l’épisode précédent: le seigneur d’Hedingham a enlevé le fils d’un voisin…je rappelle que c’est une reconstruction médiévale, pas la peine de faire intervenir les services sociaux. Surtout qu’ apparemment à l’époque, les bébés étaient emmaillotés et attachés par leurs langes à une poutre…en tout cas, c’est ce que m’a expliqué la gentille illuminée enthousiaste moyenâgeuse qui nous a accueilli dans sa tente. On est tombé d’accord, toutes les traditions se perdent, ma bonne dame. Si on essayait aujourd’hui, ça serait mal vu…mais bon, pendant ce temps, faisant fi de nos considérations sur l’évolution de la puériculture, l’armée se préparait à donner l’assaut, dans un bruit de boîtes de conserve.

20140422-192948.jpg

La foule des spectateurs était massée autour de l’esplanade devant le donjon, derrière un maigre filin bleu. Les anglais sont très disciplinés, et il ne serait venu à l’idée de personne de dépasser la limite. Surtout quand les archers défendant le château se sont installés en face. Grâce à Bébé5 , on était juste devant. Comme on a assisté à tous les préparatifs dans une tente, on a réussi à se faufiler au milieu des participants jusqu’au premier rang, en profitant de leur entrée en piste. Un côté de l’esplanade s’est vu attribuée le rôle de supporters des assaillants, pendant que nous devions encourager les défenseurs. Et tout le monde adore jouer: tout le public reprenait en chœur les cris de guerre, encourageait son équipe armée, huait les adversaires…c’est dommage qu’il n’y ait pas eu d’arbitre, on aurait pu entamer des chants footballistisques.

20140422-193531.jpg
(Le haut-parleur n’ est pas d’époque…)

Les anglais étaient déjà très polis, même au Moyen-Âge, et donc, les attaquants ne sont pas rués bêtement à l’assaut, ils ont envoyé aimablement une délégation pour informer le château qu’ils allaient attaquer. C’est gentil. La réponse de la châtelaine l’était moins, mettant en doute la virilité de ses opposants. Ou alors, elle savait, elle aussi qu’il y avait des filles cachées parmis les chevaliers. La bataille a donc fait rage!

20140422-193847.jpg

Il faut savoir que, si les lances et les épées sont émoussées, les doux participants se battent vraiment! Cette partie là n’est pas du tout scénarisée. Alors certes, au point de vue vérité historique, c’est admirable, mais ça surprend quand même. Princesse2 a eu un peu peur quand deux chevaliers se sont empoignés juste sous son nez (ils se roulaient par terre), alors que Pré Ado et Princesse 2 réclamaient du sang, les charmants enfants. Pré Ado s’est défendu, c’était dans un soucis d’authenticité, ben voyons! On arrête quand même les combats quand un homme tombe à terre: on a pu assister à la récupération du blessé, sous des pluies de flèches. Je rassure tout le monde, les archers visaient volontairement très loin à côté, mais c’était impressionnant quand même.

20140423-110830.jpg

Pour rassurer Princesse 1, je lui ai rappelé que c’est « pretend », pour de faux. Ça a profondément contrarié Princesse 2, qui a eu le sentiment de se faire avoir! C’est une grande pacifiste cette gamine…je ne sais pas si c’est le bruit de casserole des armures s’entrechoquant ou des tambours, mais Bébé 5 n’a pas aimé du tout. Comme ses cris étaient couverts par la mêlée, il a choisit de se faire remarquer en débordant de sa couche. Marichéri a du abandonner son appareil photo quelques instants pour colmater les fuites. Il ne l’a repris qu’après le gros de la bataille, lorsque les assaillants sont passés en triomphe.

20140422-210516.jpg

Les enfants étaient ravis, même si notre camp a perdu. Le petit otage a regagné sa tente sous les applaudissements, rendez-vous en mai, pour le tournois de chevaliers, toujours à Hedingham. Pas de bataille au programme, mais des joutes à cheval. Le château se visite aussi en temps de paix, voilà à quoi ressemble Hedingham Castle (il était déjà comme ça avant l’assaut!):

20140422-210426.jpg

Cet article, publié dans société, vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour Hedingham Castle: the battle

  1. fedora dit :

    héhé ! vive bébé 5 !!

    J'aime

  2. LadySo dit :

    J’adore définitivement tous les trucs comme ça. C’est quand le prochain en mai ? Que j’essaie de venir y faire un petit tour si je peux (enfin, ça fait une trotte de Londres…)
    Ça avait vraiment sympa en tout cas. Et les photos sont toujours aussi top !!!

    J'aime

  3. AnneFromReading dit :

    J’ai adoré ce récit, et attendu le deuxième volet avec impatience : tu as vraiment une très bonne plume ! (et bravo au photographe aussi, au passage 🙂 )
    On a eu la chance de voir une bataille semblable à Arundel, c’était super !! (Enfin, le peu que j’en ai vu pour ma part, car Miss n°2 a eu très peur du bruit des canons, et j’ai dû opérer une retraite stratégique, avec ma gamine sanglotante sous le bras…)

    J'aime

  4. petiteyaye dit :

    Encore plus animé qu’un match de rugby sur votre canapé ! On s’y croirait…

    J'aime

  5. mamenblogue dit :

    Texte super, photos superbes, comme je le disais hier, on n’a qu’une envie, que l’histoire continue !! 🙂

    J'aime

  6. Alors là, je suis épuisée, j’ai eu le sentiment d’avoir crié pour soutenir mon camp, j’ai frémi devant le blessé, tremblé de peur à la vue des flèches… Vivement ce soir que je me repose !

    J'aime

  7. dhelicat dit :

    Génial on s’y croirait les anglais sont forts pour ce genre de spectacle, en plus il faisait beau ce lqui ne gache rien lol bisous

    J'aime

  8. Tu aurais fait un bon reporter, tu sais !
    (enfin, il manquait tout de même la chatte pour faire bonne figure ! Je suis certaine qu’elle aurait su mettre l’ambiance à sa façon si particulière 🙂 )

    Ici, il y a une reconstitution cet été mais je ne suis pas certaine que je serai dans les parages… Dommage, c’est toujours assez surprenant de voir ces gens vivre vraiment un WE complet comme au Moyen-Âge, techniques de cuisine et ingrédients compris !!! Le ragoût de racines, c’est quand même spécial ! Oui,parce que si on a les chevaliers, on a aussi quelques illuminés qui se prennent pour des gueux du Moyen-Âge… (Et ça me rappelle que « bande de gueux » a été un temps l’insulte favorite de Mr 2e… en maternelle… )

    J'aime

    • pomdepin dit :

      On a les mêmes! Et c’est une idée, on devrait amener la chatte pour les joutes 🙂

      J'aime

      • Je crois qu’il y a ce genre de « passionnés » un peu partout 🙂 Aux USA, on avait croisé des types qui passaient leurs WE en trappeurs ou en soldats de l’époque de la guerre de Sécession… Je ne suis pas certaine que ça vaille vraiment mieux que les moyens-âgeux !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        On a aussi des légionnaires romains ou des soldats Tudor….

        J'aime

      • Oui, je me souviens de tes légionnaires 😉 Ici aussi, il y en a… Point de soldats Tudor par contre 🙂 Mais il doit bien trainer quelque part leurs équivalent français !

        J'aime

      • pomdepin dit :

        On a même des reenactements de la deuxième guerre mondiale…j’imagine que c’est pour les paresseux qui ne veulent pas se promener en pourpoint!

        J'aime

  9. Ping : Hedingham tournament | Pom de Pin in Wonderland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s