Valentine Disco


Alors qu’on est quand même à deux semaines de la Saint Valentin, Super Mum avait décidé d’organiser la Valentine disco hier (Une disco étant une fête dansante). Il faut dire qu’elle doit préparer ses vacances au ski à partir de la semaine prochaine. Ce n’est pas le genre à jeter quelques vêtements plus ou moins de saison dans une valise au dernier moment. Son organisation ferait passer les invasions romaines de Jules César pour une promenade champêtre de vacanciers en vadrouille. Et comme elle va en France, elle m’a décerné d’office le rôle de traductrice/guide touristique/agence de renseignements. J’ai beau lui dire que non, je n’ai jamais mis les pieds à Chleulekeuh-les-cimes, ça ne l’arrête pas (je n’ai toujours pas compris le nom de sa station alors qu’elle m’en parle depuis trois mois, je ne peux décemment plus lui faire répéter). Je viens du Sud Ouest, pas des Alpes, et non ce n’est pas juste à côté. Non, je ne sais pas où elle pourra acheter son passe pour le télésiège et à quel prix. Et ça ne m’intéresse pas, je déteste le ski. La neige, c’est froid, ça glisse et c’est mouillé.

Bref, hier, c’était disco dans le hall de l’école, youpi! La fête se divise en deux parties: la disco pour les petits, de 4 à 7 ans, puis les grands. A trois heures, les sempiternelles mamans volontaires ont investi le hall, accroché guirlandes en papier crépon et gros cœurs rouges en carton. On a monté et décoré les tables pour les rafraîchissements au fond de la salle, juste à côté de la sono. Et cette fois, pas de stand, donc pas d’excuse, trésorière ou pas, je me suis retrouvée derrière ce comptoir improvisé, à servir les jus de fruits. A dix centimètres de la sono donc. A trois heures trente, les petits se ruent dans la salle, au son des meilleurs génériques de leur dessins animés préférés, en traînant leurs pauvres parents derrière. L’entrée est bien sur payante, et Super Mum se tient à la porte, donc le plus loin possible de la sono, pour faire circuler tout ce petit monde. Et c’est parti pour une heure de disco! Dès les premières notes de tintamarre musical, j’ai commencé à croquer des pain killers, des sortes d’aspirines, contre la migraine avec autant d’enthousiasme que les enfants avalent leurs bonbons. Cela dit, c’est mignon de voir tous ces gamins qui se dandinent avec force au milieu de la salle. Certains ont eu le temps de rentrer chez eux pour se changer, mais beaucoup sont encore en uniformes. Ils sautent énergiquement en musique, rebondissent dans tous les sens, se bourrent de cupcakes et de jus d’orange, devant leurs mamans atterrées qui savent qu’elles vont bientôt récupérer et ramener à la maison des enfants complètement hystériques. Certains se lancent dans des chorégraphies inspirées , mi danse des canards mi gangnam style. On enchaine avec des comptines remixées façon disco justement. J’ai beau ne pas être très musicale, je ne peux pas m´empêcher de grincer des dents, mais les enfants adorent, ils chantent en yaourt à pleins poumons. J’en suis à ma deuxième tablette de pain killers quand Super Mum sonne la fin de la première heure. C’est la mi temps.

Tout le monde dehors, on nettoie un peu, on répare les décorations, on regarni la table des rafraîchissements, et on change la musique. Nous allons passer aux choses sérieuses, c’est de la vraie musique de disco pour les 8-11ans. Comme il est 17 heures, tous les enfants ont pu se mettre en civil. La fille de Super Mum nous la joue comtesse de Ségur. Certaines gamines affichent clairement leur fierté d’être des Essex girls, et malgré leur jeune âge se déhanchent en mini robe léopard rose fluo. Heureusement, la grande majorité, filles et garçons sont en jeans et bien embêtés. J’ai beau flotté dans un nuage brumeux, dû à une migraine carabinée à cause de cette fichue sono et un début d’overdose de pain killers, il est évident même pour moi, que ces pauvres enfants préféreraient se trouver en pleine interrogation de math qu’au milieu du hall, sous l’œil perçant de leurs parents qui attendent en vain de les voir se bouger un peu en musique. Ils sont plantés, raides comme des piquets, les garçons d’un côté, les filles de l’autre, alors que deux ans avant, lorsqu’ils étaient encore chez les petits, ils sautaient partout joyeusement pendant la disco. Heureusement, leur calvaire ne dure qu’une heure. Il était temps, je commençais à envisager sérieusement de renverser subrepticement le reste du jus d’orange sur les fils de la sono.

Prochain événement mondain dans le calendrier du PTA: le loto, après les vacances…SuperMum nous a annoncé, pendant qu’on rangeait le hall, qu’elle avait de grandes idées pour révolutionner la chose, mais c’est une surprise. Aie. J’espère que le ski, ça la calmera un peu.

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

43 commentaires pour Valentine Disco

  1. petiteyaye dit :

    Vraiment… que ferait-on sans super mum !?!

    J'aime

  2. édith dit :

    courage!!! avec un peu de chance supermum va se blesse pendant les vacances et ne pourra pas sortir de son « home, sweet home » pendant 6 semaines…
    ça me fait toujours du bien de rêver…

    J'aime

  3. édith dit :

    je suis peut-être méchante comme une teigne, mais je sais reconnaître mes erreurs : blesser!!!!
    à l’infinitif bien sûr!!!!!!

    J'aime

  4. vachefollette dit :

    Merci! J’ai bien rit 🙂 Avec un peu de chance elle tombera au moment où la SNCF se mettra en grève illimitée, et tu en seras débarrassé pour un moment.
    Tu décris si bien l’organisation des rangs de parents d’élèves… J’étais abonnée au chamboule-tout pour les fêtes d’école maternelle, et je finissais pareille: la tête comme un cabanon à force d’entre des boîtes vides de Milupa qui tombaient par terre, accompagné de hurlements d’enfants extasiés et shootés au sucre 🙂

    J'aime

  5. Et bien, c’est la fête tous les 15 jours en Angleterre !

    J'aime

  6. Joséphine dit :

    C’est toujours le fête chez toi !! 🙂

    J'aime

  7. Judith (little bilingues) dit :

    Je suis d’accord avec les autres commentaires, il y a toujours quelque chose de nouveau d’organisé à l’école de tes enfants ! L’école fait en sorte que personne ne puisse s’ennuyer dis donc ! Mais si on est déjà bien pris par le quotidien (boulot, enfants et autres corvées…) ça ne doit pas être évident à gérer…

    J'aime

  8. la pingsheuse dit :

    avec un peu de chance à chleuleukeu les cîmes ce sera rave-party tous les soirs 😉 rhho mauvaise!

    J'aime

  9. Proserpinne dit :

    J’adore, encore, toujours ! J’avais été à une, et tu me fais me souvenir de la petite Stephanie, l’intello, qui était celle à la mini-jupe et en talons. En Year 4…

    J'aime

  10. Sanny dit :

    Pas de Valentine party pour nous…mais un cross donc ils vont rentrer morts de fatigue (croisons les doigts) et surtout une rencontre avec Michael paline des Monty python….pas d’enfants donc pas de bruits!!!! comment va ta migraine??

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je m’en suis remise, merci! J’aime bien l’idée du cross pour les fatiguer…on avait fait un sponsored walk pour une charity l’année dernière dans l’école, les enfant étaient amorphes tout le reste de la journée.
      Et quelle chance d’avoir rencontrer Michael Palin, c’était dans le cadre de l’école?

      J'aime

      • Sanny dit :

        Cela se fera le 9 mai c’est une recontre à l’école le soir il fera une conférence ouverte à tous c’est un moyen de récolter de l’argent pour l’école….Pour le cross nous aussi c’est pour une charity.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        C’est une super idée…ici, je ne suis pas sûre que Super Mum se laisse voler la vedette!

        J'aime

  11. lise dit :

    une fois de plus, prise de fou-rire en te lisant, surtout en t’imaginant complètement droguée et les yeux chavirés, essayant vaillamment de garder ton rang sous la torture en décibels ! Bon sang, je me sens tellement dépassée ! ( vive la retraite !) Mais j’aurais bien aimé voir les petits en train de danser, ils sont mignons tout choux

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Mais bien sur, je suis restée très digne! Les petits étaient aussi mignons que les grands étaient coincés.

      J'aime

      • lise dit :

        c’est toujours ainsi – encore heureux qu’ils aient bien voulu y assister. Je me souviens de fêtes scolaires, avec mes garçons, et des refus catégoriques.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Justement, je le demandais comment faisaient les autres parents pour y traîner les garçons. Pré Ado refusait d’y mettre les pieds.

        J'aime

      • lise dit :

        Voilà ! ‘j’ai commencé par râler comme un pou avec l’ainé, mais pour le jeune, j’ai laissé tomber sans seulement discuter.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        PreAdo est timide et à horreur de se retrouver devant un public….ce n’était vraiment pas pour lui, je n’ai jamais insisté.

        J'aime

      • lise dit :

        la seule fois ou j’ai piqué une crise : Le plus jeune n’était pas encore né, et l’ainé avait donc 6 ans : fête enfantine (en France) costumée, je confectionne un habit complet de prince hindou, satin, etc.. 2 semaines de couture ! parce que la petite amie d’enfance de monsieur mon fils devait s’habiller aussi dans ce style là : au moment de mettre le turban a mon fils, hurlements, il n’en voulait pas, il ne voulait pas non plus les chaussures a bouts retournés, il voulait les baskets, il voulait le jean, il voulait un pull – j’étais a deux doigts de lui donner la fessée de sa vie ! Nous n’y sommes p[as allées et voilà tout.
        Le pire, deux jours plus tard, la maman de la petite fille me disant que sa fille avait aussi refusé sa robe de princesse hindou et qu’elle lui avait fait une scène. Nous n’avons jamais su s’ils s’étaient concertés ou quoi. A 6 ans ?

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Vas savoir…je sais que les miens en auraient été capables!

        J'aime

  12. Odile aux US dit :

    « ils chantent en yaourt à pleins poumons »….j’ai encore trouvé dans un des tes articles de quoi me régaler pour la fin de la journée !….j’ai une Super Mum en ligne de mire ici aussi…depuis quelques années elle est PTA dans la classe de ma fille, mais cette année elle s’est fait « chourrer » la place nain niac niac…depuis on reçoit quand meme beaucoup moins de demandes de ceci et cela pour une party ou une surprise party ou …mais là j’attends maintenant Valentines’s day avec impatience…encore un truc très fun !

    J'aime

  13. lise dit :

    hi hi on a des génies, non ?

    J'aime

  14. lilasursaterrasse dit :

    Ha ha ha!!! Mon fou rire du matin!!!!!
    « Son organisation ferait passer les invasions romaines de Jules César pour une promenade champêtre de vacanciers en vadrouille. » j’adore!!!!!!

    J'aime

  15. Gaou dit :

    J’ ai bien ri! Ton post est excellent comme d habitude. j’ai aussi reçu le calendrier des activités. Il y en a tous les mois mais en mauvaise mum que je suis je ne m’y intéresse pas beaucoup LOL. C’est une de mes résolutions 2014: être plus active a l’école. Pour ma défense la dernière fois qu’ils nous ont convoqués c’était pour participer a un atelier sur la dépression chez les tout petits j’avoue que le sujet m’a mis le bourdon…

    J'aime

  16. J’aime beaucoup cet article qui une nouvelle fois m’a fait sourire largement !
    Ouf, pas de ça par ici… Je zappe le loto de l’école et il reste donc la fête de fin d’année où je me retrouve au fond de la cour à vendre des boissons en canettes toute la soirée (et à ranger après d’ailleurs ! ). Et je fais directement dans l’école des animations d’ateliers : contes, bricolages, conférences… 2 jours par an… Largement assez finalement pour rencontrer du monde (et en prime, comme je bosse à plein temps, j’ai droit aux remerciements de la directrice chaque fois que je la croise ! )

    J'aime

    • pomdepin dit :

      L’école fonctionne sur le principe du bénévolat ici. Les enseignants assurent les cours, c’est tout. La bibliothèque, la chorale, les activités extra scolaires, les équipes de foot, rugby, cricket…tout ça est animé par les parents volontaires,et financé par les activités du PTA. Et j’aime bien ce système aussi, les parents sont vraiment impliqués.

      J'aime

      • Ici aussi, l’école fonctionne beaucoup avec des bénévoles : soit des enseignants du collège/lycée qui animent un atelier autour de leur passion, soit des parents. Après le besoin de parents est sans doute moindre qu’en UK car les heures de classe sont plus nombreuses… Et donc, avec mes 2 journées complètes plus quelques accompagnements ponctuels à des sorties, je suis considérée parmi les bénévoles les plus « actifs » de l’école… Il y en a de moins en moins et donc des activités sont parfois annulées à cause de ça…

        J'aime

  17. laurence dit :

    pas très originale mais à part une jambe dans le plâtre, je ne vois que ça pour qu’elle te lâche un peu la super mum ! (oui c’est pas beau de bitcher mais elle n’avait qu’à pas commencer ! 😉

    J'aime

  18. Ping : Bingo Night | Pom de Pin in Wonderland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s