Mrs Beeton ‘s Christmas pudding


A la demande générale de Sanny, voici une recette de Chritsmas pudding de l’incontournable Mrs Beeton. Je me rends bien compte que l’on est toujours en novembre, mais ce dessert se prépare longtemps à l’avance. C’est déjà un peu tard d’ailleurs. Rassurez vous, avant de servir, il faut l’arroser de brandy et le faire flamber. Si votre gâteau est resté dans le placard depuis juillet, enroulé dans un torchon et posé dans une boîte en fer blanc hermétique depuis des mois….et bien, l’alcool ça désinfecte, non? Pour un menu de Noël traditionnel complet, vous devrez attendre un peu, n’oublions pas qu’il reste quand même 6 semaines!

Isabelle Beeton est une icône anglaise. Cette épouse de vicaire, née en 1836 a écrit le très célèbre « Mrs Beeton’s book of Household management », un peu le Larousse ménager anglais. On imagine aisément que cette bible aurait pu être écrite par une vieille dame, mais pas du tout. Le livre est paru en 1861. Cela dit, cette pauvre Isabelle était l’aînée d’une famille de …21 enfants, et elle a du s’occuper très tôt de ce troupeau ses frères et sœurs. Ça lui confère une certaine expérience en matière de gestion d’un foyer victorien! ( et ça me met en joie aussi, 5 enfants, finalement c’est de la rigolade!) . Elle a écrit également beaucoup d’articles de presse et devant son succès, son mari a créé une revue pour femmes, traitant de sujets essentiels tels que « amusement suitable for proper ladies », comment engager un valet de chambre, comment traiter les animaux, comment découper un poisson, comment broder un écusson, et même que faire de ses enfants, ce qui a l’époque victorienne est d’une audace folle. Mrs Beeton est morte en 1865, à juste 28 ans. Pour surmonté son chagrin, son vicaire de mari a continué à publier régulièrement les textes de sa femme pendant des années, en regroupant les articles parus dans divers journaux ou des inédits. L’ouvrage le plus connu est le « Mrs Beeton’s all about cookery », qui rassemble toutes ses recettes de cuisine.

Ayant la chance d’en posséder un exemplaire, d’une réédition datant de 1907, je me suis contentée de traduire littéralement. On trouve facilement des version plus modernes du Christmas pudding sur internet, ou des traductions modernisées de Mrs Beeton, mais j’ai voulu vous faire connaître l’original. Je tiens à préciser que je n’ai jamais essayé, et je n’ai pas l’intention de le faire. C’est à vos risques et périls!

Christmas Pudding de Mrs Beeton:
Ingrédients:
8 onces de sucre
8 onces de graisse ou suif râpé finement
8 onces de raisins secs
8 onces de raisins épépinés et coupés en deux
8 onces de fruits rouges lavés et séchés
4 onces de zest de fruits confits mélangés
4 onces de farine
4 onces de mie de pain
2 onces d’amandes blanchies
1 citron
4 œufs
Une cuillère à sel de noix de muscade râpée… bon je suis gentille, il est bien indiqué saltsponfull, mais pour les français, on dira une pincée.
Une demi cuillère à thé de sel ( une cuillère à café donc)
Un quart de pinte de lait ( à peu près 150 ml)
1 verre à vin de brandy

Et si ça vous donne vraiment envie d’essayer, voilà comment procéder, ça a le mérite de la facilité:
Mélanger tous les ingrédients secs, rajouter les œufs battus, le lait et le brandy, et faire cuire au bain Marie pendant 5 à 6 heures. Mrs Beeton précise que son Christmas pudding est suffisant pour 8 à 9 personnes.

Pour rester totalement traditionnel, pensez à glisser une pièce en argent dans le pudding et comme disent les anglais: bonne appetiteuh!

Les merveilleuses publicités de 1907:

20131114-180957.jpg

Le livre de Mrs Beeton:

20131114-181044.jpg

Et la recette originale:

20131114-181131.jpg

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

37 commentaires pour Mrs Beeton ‘s Christmas pudding

  1. Miam miam et moi qui cherchais justement des idées pour Noel! Merci

    J'aime

  2. Theodora dit :

    J’adore ces vieilles recettes, tu as eu une excellente idée de nous la faire partager… j’aimerais beaucoup lire le reste, comment élever ses enfants ou engager un valet par exemple. Ca me servira le jour où je serais riche 😉

    J'aime

  3. emilie dit :

    Wahouu c’est genial, je ne connaissais pas du tout Mrs Beeton et son histoire, merci

    J'aime

  4. pyckacoud dit :

    LA recette qu’on nous présentait en cours d’anglais au collège. Ou comment contribuer à l’idée reçu de la salebouffe anglaise… Une tuerie culinaire donc!

    J'aime

  5. J’adore aussi les vieux livres de cuisine! Je pense que l’équivalent en français doit être (devait être?) ‘Les recettes de Tante Marie’ ou quelque chose comme ça. Ma grand-mère l’avait, mais il a disparu… Tout ce qu’il faut savoir pour être une parfaite ménagère… Tu es bien équipée!!! Tu nous prépares le faisan aussi 😉

    J'aime

  6. Alphonsine dit :

    Le vieux livre de cuisine de mon arrière-grand-mère est manuscrit, et écrit en Sutterlin ! Heureusement que les anglais n’ont pas changé leur calligraphie, sinon la pauvre Mrs. Beeton aurait été illisible de nos jours ! Et quel dommage pour toi, tu n’aurais pu en faire un si joli (et si appétissant ?) article !

    J'aime

  7. Parciparla dit :

    omg, je pense que je vais en rester à la version de Pascale Weeks… testée et approuvée!
    Ceci dit, j’adore ces vieilles reliques… et parfois on peut encore s’y référer – cf le larousse gastronomique version 1950 de ma mère que je consulte à l’occasion – même si les proportions font peur!

    J'aime

  8. Sanny dit :

    Merci Pomdepin de cette délicate attention!!!! par contre je trouve que vous exagérez toutes en trouvant que cette recette est « beurk » ok le gâteau doit faisander mais je connais des familles (nobles) dans mon village Landais natal qui laissaient aussi faisander la viande et ce n’était pas au siècle dernier!!!! oui la graisse ou la suif rapée ce n’est pas ragoutant mais il y a bien de la graisse de canard dans les TRES TRES bonnes tourtières landaise. Le reste des ingredients est plutôt sympa mais Gordon Ramsey a donner la recette de sa mère à la tv, je vais d’abord tenter la sienne…..histoire de ne pas gacher mon réveillon….enfin celui de mes enfants!!!

    J'aime

    • pomdepin dit :

      De rien! Et tu sais que la viande est souvent faisandée ici? Je parle de celle que tu trouves chez ton boucher ou au supermarché! Ils disent « matured ».
      Sinon, je me suis renseignée pour ton Ado, auprès de mon amie head of départment en lycée. Tu devrais prendre rendez vous avec l’école secondaire dont dépend la primary school de tes enfants ( en tant que feeder School), ou une école privée de ton choix. Ils devraient évaluer son niveau d’anglais et te proposer, soit de lui faire redoubler une classe, soit de lui donner des cours de soutien pour le mettre à niveau. Elle conseille également de passer dans le système anglais en secondary School, avant les GCSE, plutot qu’au lycée. Ton ado à donc selon elle, l’âge parfait. Notre école bilingue est ouverte demain, nous avons environ 70 familles, je vais également demandé l’avis de parents français qui sont passés par la.

      J'aime

  9. Rory87 dit :

    super recette ! J’ai vécu en Angleterre et c’est mon dessert préféré de Noël ! merci

    J'aime

  10. Joséphine dit :

    Je n’ai jamais cuisiné de pudding ! Voilà maintenant j’ai là recette 🙂 bisous

    J'aime

  11. Sanny dit :

    merci merci….seul hic c’est que je l’ai déjà fait redoublé sa 3 ème pour qu’il est une chance d’avoir une place au CFBL à Londres alors qu’il aurait du rentrer au lycée en france! Il paraît qu’il y a 2 ou 3 très bons établissements publics dans mon quartier je vais les contacter.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Le redoublement n’est pas automatique du tout. Ils devraient évaluer son niveau d’anglais avant de voir la solution la plus adaptée. Beaucoup proposent des cours de soutien. J’ai demandé ce matin. Comme nous sommes un peu trop loin de Londres pour le lycée français, beaucoup de parents ont choisit des écoles avec une spécialisation MFL ( c’est le cas de mes deux grands) modern foreign languages. Et tous m’ont dit que leurs ados se sont adaptés, avec du travail en quelques mois, mais qu’il est effectivement préférable d’avoir au moins une année de collège ( secondary School, qui correspond à l’âge de ton fils), plutôt que d’intégrer le système anglais au niveau du 6th form ( le lycée, à 16 ans).
      Ce n’est que l’avis, forcément subjectif de quelques expats, mais j’espère que cela t’aidera.

      J'aime

  12. yibus1 dit :

    Tout cela me fait penser aux recette de Julia Child qui en rajoutait du beurre et de l’huile…

    J'aime

  13. Claire dit :

    Ma grand-mère faisait un merveilleux pudding de Noël qu’elle préparait au mois de septembre… Flambé au rhum et déguster avec une crème… anglaise ! C’était un délice ! Mais je n’ai pas la recette…

    J'aime

  14. lavandine dit :

    Du suif????? Je crois que je vais me contenter de mes recettes de bredele alsaciens; ça m’ira bien 🙂

    J'aime

  15. Ping : Christmas lunch | Pom de Pin in Wonderland

  16. Coucou!
    Franchement génial cet article! Les petits bonheurs de l’ère victorienne, c’est mon truc! Cela dit pas trop tentée de le faire, ce pudding au bain-marie (!!!!!), mais merci pour ce partage 🙂
    Bisoutes!

    J'aime

  17. Ping : Pancake Day | Pom de Pin in Wonderland

  18. Ping : Traditional Christmas Pudding | Pom de Pin in Wonderland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s