The Fox and the Badger


Cela sonne un peu comme le titre du fable de La Fontaine, ou plutôt comme le nom d’un pub: the Fox and the Badger, le renard et le blaireau. En faisant une pause dans les préparatifs d’Hallowe’en, je viens de lire dans la presse que le gouvernement britannique veut assouplir la loi interdisant la chasse aux renards. C’est anecdotique vu de France, mais c’est un sujet passionnel ici. Le hunting act de 2004 interdit la chasse de mammifères avec une meute de chiens…c’est assez obscur, présenté comme cela. Dans les faits, cette interdiction concerne la chasse à courre, toujours très populaire dans la campagne anglaise parmi l’upper class. Dans certains villages, jusqu’à l’interdiction, on pouvait voir débouler de bon matin, une meute de chien, suivie de chasseurs, en meute également. Les cavaliers, et cavalières ( l’instinct tueur n’étant pas sexiste) tout de tweed vêtus, cravache et fusil au vent, partaient donc valeureusement, au son des cors, massacrer un pauvre renard égaré. Sans vouloir prendre parti entre les défenseurs des animaux et les tenants de la tradition, il faut quand même reconnaître que ces pauvres bêtes ( je parle des renards) n’avaient aucune chance face à la meute, chiens et cavaliers confondus. Même si ils parvenaient à se tapir quelque part, le bruit seul devait leur flanquer des crises cardiaques. Imaginez une cinquantaine de chiens aux aboiements surexcités, les cors trompetants, les chevaux galopants, sans compter les cris des chasseurs…mais si l’interdiction a fait le bonheur des associations de protection des animaux, des renards et probablement de quelques villageois attachés à leur tranquillité, elle a provoqué un tollé parmi les fermiers qui se plaignent de la prolifération des renards et les adeptes des chasses à courre, souvent électeurs conservateurs d’ailleurs. D’où les hésitations du gouvernement.

Parallèlement, les blaireaux ont eu beaucoup moins de chance que les renards. Pourtant, c’est mignon aussi un blaireau, avec son petit museau rose, et ses grands yeux noirs, non ? ( ça y est, j’ai encore trop regardé Disney Channel avec les enfants!). Accusés de propager la tuberculose bovine dans les campagnes, et notamment de contaminer les troupeaux de vaches, ils sont victimes d’une campagne éradication tout ce qu’il y a de plus légal depuis le mois de juin. N’étant ni vétérinaire, ni éleveuse, je ne peux pas me prononcer sur l’utilité ou non de cette campagne. Mais elle a bien sur déchaînée les foudres des amis des animaux ( en tout cas de ceux qui préfèrent les blaireaux aux vaches, puisqu’il s’agit quand même de protéger ces dernières, si j’ai bien suivi). On a vu surgir des associations aux noms charmants: the Badger trust, Teambadger ou encore Badgerland, qui réclament l’arrêt du massacre des blaireaux. Le plus médiatique des défenseur des Badgers est Brian May, le guitariste de Queen. C’est normal, il a le même style capillaire. Et là aussi, le gouvernement hésite.

Pour l’instant, il vaut donc mieux être renard que blaireau, mais la situation pourrait s’inverser….sans jeu de mot aucun. Je vous tiendrai au courant.

Cet article, publié dans brèves, société, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour The Fox and the Badger

  1. Alphonsine dit :

    Sincèrement, voilà un article bien intéressant, et surtout complètement exotique sur ce sujet !

    J'aime

  2. C’est ainsi que l’on se rend compte qu’il y a encore des différences entre les pays en Europe !

    J'aime

  3. lavandine dit :

    Et bienvaut mieux être blaireau et renard en France !

    J'aime

  4. cstef. dit :

    Quand on a vécu dans la camapagne d’Exeter (4 mois) … on en croisait plein, plein, plein de badgers !!! Ils sont mignons, non ?!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s