Singing in the rain


Certes, contrairement aux idées reçues, il peut faire très beau, même caniculaire en Angleterre. Mais il arrive parfois qu’il pleuve, généralement à 3 heures, quand vous attendez vos enfants à la sortie de l’école, et que vous avez oublié votre parapluie. C’est une chance, si vous l’aviez amené ça aurait fait lever le vent et votre beau parapluie se serait soit retourné soit envolé.

Bref, après un été magnifique, la pluie est revenue…c’est normal, c’est la rentrée. Parmi les accessoires indispensables qui complètent les uniformes d’école, il y a les bottes en caoutchouc, les wellies dans les petites classes. Ce n’est pas un petit déluge qui va empêcher les institutrices d’envoyer les enfants jouer dehors. Ce sont des anglais quand même! Mes enfants adorent aller jouer dehors quand il pleut, c’est beaucoup plus pratique pour détruire complètement ses vêtements.

Et la pluie est le plus indispensable à toute rencontre sportive. Dans un match de rugby de collège, franchement, le niveau de jeu ne vole pas haut. Rajoutez y des trombes d’eau, et c’est tout de suite plus distrayant. D’abord, pour passer le temps, vous pouvez jouer à essayer de distinguer les deux équipes, tout le monde étant couvert de boue, ce n ‘est pas évident. Et ne pensez même pas à aller vous abriter, vous êtes obligé d’être là pour encourager votre héros. Votre parapluie est irrémédiablement tordu, vous dansez d’un pied sur l’autre dans la boue pour vous réchauffer avec des airs hippopotame hystérique. Du coup à la fin du match, vous vous êtes enfoncé dans une flaque jusqu’au genoux, il faut l’aide de trois papas pour vous tirer de là. Avec un peu de chance, en plus du trophée, vous ramènerez une bronchite…Pour nos autres enfants, on a choisit des sports en salle.

Si on s’en tient aux clichés fermement ancrés dans la tête des français, les anglais se passionnent pour la météo. Je ne suis pas sûre que les français ne s’y intéressent pas plus ( on n’a pas de chaîne uniquement dédiée au temps qu’il fait ici!), mais c’est vrai que les intempéries ou leurs absences, la température, le vent tiennent une grande place dans les conversations. C’est plus par commodité qu’autre chose. On appelle cela le « small talk »: quand on se retrouve contraint de faire la conversation avec quelqu’un par politesse alors qu’on a rien à dire. Ça meuble facilement. Rajoutez les commentaires sur les effets de l’humidité sur votre coiffure, l’état de votre parapluie, qui maintenant ressemble à une sculpture de Cesar, et vous tenez bien 10 minutes. Comme quoi, ça aide de se transformer en Jackson Five à la moindre goutte d’eau.

Mais comme en France, on a droit aux bulletins météos, dont la fiabilité est devenue légendaire: c’est bien simple, pour avoir une idée du temps qu’il fera, c’est exactement l’inverse de ce qui est annoncé. Le Met Office, l’équivalent de Météo Françe donne régulièrement dans la science fiction. C’est grâce à ses prévisions visionnaires que des counties ( departements)ont été placés en alerte sécheresse l’année dernière, avec interdiction d’arroser les jardins, juste avant de se retrouver sous une nappe d’eau et de connaître les pires inondations depuis des lustres.

Mais tout ça, c’est de la rigolade comparé à l’Irlande! Là, il pleut vraiment, pas de petits crachins de rien du tout comme en Angleterre. Notre première année irlandaise, nous sommes arrivés en octobre et nous n’avons pas vu le soleil jusqu’en mai. Alors qu’en Angleterre, on peut même attraper des coups de soleil.

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Singing in the rain

  1. Odile aux US dit :

    j’adore, c’est plein d’humour pour mon premier article du matin !…que de small talks il y a aussi dans ma journée ! moi je me transforme bien en Jackson five quand il pleut !

    J'aime

  2. littlebilingues dit :

    Je ne sais plus qui m’avait dit qu’on reconnaissait un véritable anglais au fait qu’il ne se laisse jamais surprendre par la pluie (= il sait s’il aura besoin de son parapluie le matin en partant de chez lui)… Bah je ne suis toujours pas ne serait-ce qu’un tout petit peu anglaise !

    J'aime

  3. bene2930 dit :

    Haaa! Jumping up and down in muddy puddles! Nous aussi on adore. Contente de n’avoir que des filles a la maison et d’echapper aux matchs de rugby sous la pluie 🙂

    J'aime

  4. audrey dit :

    Ahhhhhhhh! Nous saurons avant noel si nous partons pour 3 ans dans le Berkshire et là… vous me faites peur! Heureusement que votre article est plein d humour! Et pour les prévisions météo, pas sûre que nos amis de météo France soient meilleurs!
    Merci pour vos articles.

    J'aime

  5. C’est l’humour qui fait passer pas mal de choses…

    J'aime

  6. Ma grand-mère disait : « La pluie rend belle ». Du coup, j’ai déménagé à Londres sans pépin (mon autre grand-mère appelle les parapluies des « pépins », je ne sais pas pourquoi…), j’ai finis par en acheter à 1£, plus pour le fun que pour être utilisé… Il a tenu 5 minutes. A Londres c’est pas la pluie qui décoiffe, c’est le vent, et malheureusement contre le vent on cherche encore le remède.
    Allé, 3 gouttes de temps en temps, si ça peut nous éviter le botox ! 😉

    J'aime

    • pomdepin dit :

      L’avantage d’avoir les cheveux qui virent afro avec l’humidité, c’est que le vent peut bien les emmêler, et qu’il faut carrément y aller à la fourche pour démêler tout ça!

      J'aime

  7. wondermomes dit :

    Hihi, moi je suis dans le Nord/Pas de Calais, même combat 😉

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai connu, j’ai passe trois ans à Dunkerque, son vent glacial, sa pluie battante, ses canaux gèles ! ( pour une fille du sud, ça fait un choc)Heureusement, les dunkerquois sont sympas!

      J'aime

  8. Sanny dit :

    Ayant vécue 6 ans en Haute Savoie avec le vent froid, la pluie, le gel et la neige. Je n’ai aucun mal à m’acclimater au climat Londonnien et puis dans les Landes quand il pleut il pleut!!!!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s