Mothers and toddlers group


A moins d’habiter à Londres, ce qui n’est pas le cas de tous les expats, vos charmants bambins iront dans une école anglaise. Ils devront donc parler anglais, et oui, vive le bilinguisme. Plus les enfants sont jeunes, plus c’est facile.

Il n’y a pas d’école maternelle, et l’école primaire commence à 4 ans. ( voir l’article : School of children). Si vous ne voulez pas que votre futur polyglotte parle anglais avec l’accent de l’inspecteur Clouseau, c’est à dire votre bon accent franchouillard, il va falloir lui trouver des petits amis anglais. Rien de plus facile, allez dans un Mothers and Toddlers group, et ça vous permettra aussi de rencontrer d’autres parents, peut être même d’autres français. Un toddler est un enfant de 2/3 ans. Les Mothers and Toddlers group sont organisés un peu partout. Si vous êtes dans un village, regardez les petites annonces au village hall ou à l’église, dans une grande ville, au supermarché ou dans la presse locale. Demandez autour de vous, ou regardez sur internet. Une fois par semaine, des mamans se réunissent dans une grande salle (bibliothèques, gymnases, salle des fêtes, églises…) avec leurs enfants de moins de 4 ans. N’hésitez pas à y aller avec un nourrisson, il ne participera pas, mais vous ferez des connaissances. Il y a des jeux pour les enfants et du thé pour les mamans, on vous demandera une contribution modique pour les petits gâteaux à deguster avec le thé. C’est informel et bon enfant, justement. Pas d’animatrice ou de moniteur, juste des mamans et un tas de jouets donnés par les parents d’enfants plus âgés.

Vos enfants feront l’apprentissage de la vie en collectivité, et en anglais. Mais rassurez vous, ils se débrouilleront très bien. Un de mes fils, à 20 mois, ne parlant aucune langue intelligible s’est très bien entendu avec un petit anglais du même âge, au babil tout aussi mystérieux: ils avaient décidé d’escalader la niche du chien. Dans leurs charabias respectifs, ils se sont mis d’accord : l’un a tenu une petite chaise pour que l’autre y monte dessus. Un fois assis sur le toit, le deuxième a tiré le premier. Leur triomphe a été de courte durée, la maman du petit anglais et moi sommes vite intervenues, mais mon fils s’est fait son premier copain et moi, ma première copine anglaise!

Ça vous donnera aussi un aperçu des mamans que vous retrouverez tout au long de la scolarité de vos enfants. Vous apprendrez vite à reconnaître celle qui organise le group et prend sur elle de faire des gâteaux maison. Vous ne pouvez pas la louper, elle vous accueillera à bras ouverts, elle aura l’air impeccable, ses enfants aussi, c’est super Mum. Par contre, vous risquez de ne pas vous entendre très longtemps avec elle, soit votre bambin réussira à empiler 3 légos alors que le sien reste coincé à deux, et elle vous en voudra mortellement pendant des années, soit par pure gentillesse, vous la corrigerez quand elle parlera français à ses enfants. Car elle vous aura auparavant expliqué:
-il faut commencer tôt, français à 18 mois, violon à 2 ans, et mandarin à 3,ah bon, vous ne faites rien? Vous ne voulez pas que vos enfants réussissent?
– Bin si, il commence l’architecture, il est fort en légo, le mien!
Par contre, si vous l’envoyez promener, ça vous vaudra l’admiration des autres mamans!

Ne vous inquiétez pas, quand votre enfant ira à l’école vous retrouverez super Mum, elle sera présidente de l’association des parents ( le PTA, article à venir en septembre, ça c’est du teaser! )
Les amitiés qui se créent au Mothers and Toddlers group sont durables, surtout du côté des mamans. Rien de tel que de partager les joies de la maternité pour créer des liens solides, les couches ou les accidents au moment d’apprendre le pot, les petits bobos et les gros boutons…et une bonne tranche de rigolade autour d’un thé ( et du café pour la petite nouvelle française).

Cet article, publié dans conseils pratiques, vie de famille, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Mothers and toddlers group

  1. J’adore ton article, il m’a bien fait rire !
    j’ai une famille amie expatriée aux USA (en plein désert) et eux aussi me racontent des anecdotes amusantes !
    Bises

    J'aime

  2. bene2930 dit :

    Hihi! Un petit air de deja vu. Experience tres similaires ici avec les play group et coffee group. Sauf que l’ecole ne commence qu’a 5 ans et on trouve donc des petits de 1 a 4 ans dans ces groupes.

    J'aime

  3. J’adore la battle avec la Bree Van de Camp de service ;-))
    Plus sérieusement, ça a l’air extra ces groupes, c’est clair que ça soude de parler bébé!

    J'aime

  4. Sara dit :

    Ici aussi il y a beaucoup de Toddlers groupes et je trouve ça super ! A la bibliothèque, il y a une dame qui chante les contines américaines et tout le monde participe. C’est super et les enfants adorent et participent beaucoup. Voilà ce que ça donne à Roseville : http://www.les-aventures-de-la-famille-bourg.com/2013/11/mgol/
    C’est le genre de choses qui manquent en France…

    J'aime

  5. Ping : Super Mum goes to School | Pom de Pin in Wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s