La phrase du mercredi #57


Cette semaine, c’est Marichéri qui a entendu la phrase du mercredi. Enfin, là, c’était vendredi dernier, chez le boucher. D’habitude, il y va à l’ouverture, il n’y croise pas souvent grand monde. Cette fois, comme il était en vacances, il a profité à fond de la vie locale (« mais on les connaît , tous ces gens qui nous disent bonjour? ») et des discussions chez les commerçants. Et donc, il a adoré l’observation gastronomique et péremptoire d’un vieux monsieur à la boucherie:

Maricheri est convaincu, il s’est empressé de réclamer de la sauce aussi, autant dans un soucis d’intégration que par gourmandise. Il ne nous manque plus que les frites, et on sera au top de la gastronomie locale.

Cet article, publié dans brèves, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La phrase du mercredi #57

  1. carrie4myself dit :

    Tu me donnes faim; ca fait une éternité que je n’ai pas mange de frites, ni de poulet avec sauce , mmmmm

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s