Saint Patrick’s Cathedral, Dublin


Encore un haut lieu touristique de Dublin dans lequel nous n’étions jamais rentré quand on vivrait en Irlande. On l’a donc visité cet été, toujours accompagné d’un soleil magnifique et surprenant.

Saint Patrick est la plus grande cathédrale de toute l’Irlande, et date de 1191, même si il ne reste plus grand chose des origines. Elle est bien sûr dédiée au petit Patrick, saint patron de la Guinness l’Irlande. Je rappelle qu’avant l’arrivée de Paddy, l’Irlande vivait dans le pêché, les chefs de clans s’éclatant joyeusement à coup de guerres tribales incessantes, entre Cumhall et Goll mac Morna, entre les kings of Tara et les princes de l’Ulster. Pendant ce temps, en Angleterre, Patrick, probablement boutonneux, car adolescent ne demandait rien à personne. Et bien, le pauvre s’est carrément fait enlever, comme ça, hop, et a été emmené de force en Irlande. Il y a passé 6 ans en esclavage, mais c’était un petit malin. La preuve, il réussit à s’évader et regagne l’Angleterre. D’où on peut en conclure qu’il était également sportif, car qu’il ait nagé ou ramé, il faut le faire! Mais Patrick n’était pas rancunier non plus, et il est revenu un beau matin de 432 (à peu près), avec l’idée saugrenue de convertir tous ces charmants irlandais au christianisme. Il s’est servi des moyens du bord pour évangéliser, c’est à dire qu’il a hardiment expliqué la Sainte Trinité à l’aide d’un trèfle. Ça méritait bien une jolie cathédrale.

Avant les problèmes conjugaux et pécuniaires de Henry VIII, Saint Patrick’s cathedral accueille tranquillement les locaux comme les anglais colonisateurs, tout va bien (à peu près). Et puis, Henry décide de réformer tout ça, et la cathédrale devient protestante et n’est même plus cathédrale. Elle tombe presque en ruine jusqu’à l’arrivée de réfugiés huguenots français qui certes entament des réparations, mais n’y restaurent évidemment pas le catholicisme, religion des colonisés irlandais.

Après plusieurs rénovations, par les anglais, puis par la toute jeune république d’Irlande, Saint Patrick’s accueille aujourd’hui aussi bien les monuments aux morts anglais et protestants que les statues catholiques. Ce n’est plus la cathédrale de Dublin, mais carrément celle de tout le pays, et ça fait plaisir de voir que tous y cohabitent en paix.

Pour ceux qui voudraient visiter Saint Patrick’s, je conseille encore une fois de prendre les billets à l’avance et de venir à l’ouverture. On peut soit prendre un guide, soit faire une visite libre, avec audio guide et/ou livret. Et bien sûr, c’est encore mieux quand il fait beau!

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Saint Patrick’s Cathedral, Dublin

  1. carrie4myself dit :

    C’est superbe!!!! ❤ Et encore "plus beau" avec le ciel bleu 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s