Friday feelings #372


Le vendredi c’est états d’esprit, imaginés par ma copine Zenopia.

Fatigue: pas plus que ça, pour la deuxième semaine consécutive, je vais finir par m’inquiéter…

Condition physique: timidement moins congelée, mais ne nous réjouissons pas trop vite.

Humeur: à deux doigts d’être de bonne humeur, c’est déconcertant.

Esprit: toute cette mollassonne absence de stress, forcément, ça le stresse. Si

Estomac: attend les cerises.

Culture: alors là, je suis très contrariée. J’ai eu une idée brillante hier assez tard ou tôt (ça dépend du point de vue), pour mettre dans cette rubrique, qui n’est jamais la plus développée. J’en étais très contente. Et donc, je ne me souviens absolument pas de ce que c’était. Rhaa.

Boulot: j’aime bien quand une administration m’affirme avec force le contraire exacte de ce qu’une autre vient de me dire et que chacune renvoie la faute sur l’autre.

Avis perso: c’est quoi cette adoration béate (avec un A, mais j’ai hésité à le mettre) des médias français pour la famille royale britannique? Vous savez que Lizzie et feu Philou étaient un chouïa nazis dans leur jeunesse (il y a des photos), que Charlie a une vision très personnelle des déclarations d’impôts, que Andrew est pedophile et lui aussi très créatif au niveau financier? Et que le jubilé sert de prétexte à Johnson pour sauver sa place en détournant l’attention et en flattant son électorat nationaliste? Que beaucoup de britanniques (surtout ceux qui ne sont pas anglais d’ailleurs) se fichent éperdument de la famille royale, voire aimeraient bien arrêter de les entretenir?

Message perso: keep calm and turn off the telly.

Loulous: L’Ado prépare ses vacances, avec GeekAdo. Le sens de l’organisation légèrement (ré)créatif de l’un n’est pas du tout compatible avec la rigidité quasi militaire de l’autre. Mais ils le vivent avec humour, c’est déjà ça. Ces vacances fraternelles s’annoncent bien, quoi que très mal préparées donc. Mangagirl est passée en apnée à temps plein depuis que la prof de français a fait le décompte des jours avant le bac. Princessechipie se remet à peine de l’Italie, elle est déçue, elle n’a pas eu l’occasion de parler latin. Wizzboy, en tant que chef des œufs, essaie d’expliquer à Gladys qu’il faut arrêter de pondre n’importe où, c’est pénible. Regarde, Millicent, elle fait ça bien, dans la paille, alors pourquoi toi, tu pondues dans ta mangeoire? C’est vrai ça, pourquoi?

Divers: ça me contrarie quand même, cette histoire de culture. Je veux dire que ça m’énerve de ne pas me souvenir de cette idée brillante (puisqu’elle m’a réveillée) que j’ai eue à 3 heures du mat hier pour cette rubrique…

Amitié: je ne suis pas libre cet après midi, ooopsy.

Love: il a failli s’étouffer de rire en entendant un reportage qui comparait Lizzie à, je cite « a golden goddess ». Depuis, il l’appelle le golden retriever. Un rien l’amuse. Et me fait rire.

Penser à : regarder la météo pour organiser une sortie familiale ce week end si possible.

Envie de: faire du tourisme local donc.

Pic: ça va, je ne vous embête pas trop avec mes poules?

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Friday feelings #372

  1. J’avoue que je ne comprends pas bien non plus cet intérêt des médias français (et des gens aussi d’ailleurs) pour le jubilé de Lizzie… le côté paillettes peut-être ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s