Girly bullsh*t reloaded


Généralement, le 8 mars m’énerve beaucoup, mais comme je ne peux pas faire un Thursday thunder le mardi, je ressors un billet qui résume assez ce que je pense de cette journée. Je sais que ça ne saute pas aux yeux, mais je prends sur moi pour rester calme pour la journée des droits des femmes. Oui, parce que je ne veux pas me répéter mais ce n’était pas la fête des mères ou un truc équivalent…les sombres crétins qui se fendent d’un « bonne fête à toutes les femmes » méritent des baffes. Comme beaucoup de publicitaires débiles qui n’ont pas l’air de comprendre. Comment ça, vous réclamez l’égalité des salaires? Tenez voilà un coupon pour une manucure gratuite si vous achetez des faux cils. Ahaha. Vous protestez contre les violences, pour l’avortement, contre la culture du viol, pour l’éducation des filles? Aucun problème. On a pensé à vous avec une promo speciale pour une crème hydratante, et juste pour célébrer dignement le jour des femmes, paf, on l’a mis dans un emballage rose. Allez, et surtout bonne fête, hein. Un instant, je vais hurler au fond du jardin et je reviens.

Mais il faut reconnaître que ces génies du marketing ne prennent pas les femmes pour de pauvres connes qu’une fois par an, pas du tout, c’est en continu. La preuve, je suis tombée il y a quelques années, sur un produit extraordinaire qui résume à lui tout seul ce qui ne va pas. Ça existe vraiment et ça se vend. La girlie glue. Déjà, rien que le nom met en confiance. Cette invention remarquable sert à coller sur le crâne de votre bébé un noeud ou n’importe quel accessoire de préférence rose pour montrer que c’est une fille. Voilà.


Source je previens les âmes sensibles, si vous cliquez là, vous allez vous retrouver sur le site d’officiel de la marque. C’est très mauvais pour les nerfs. 

Ça commence fort, puisque le slogan de cette chose atroce c’est : it’s never too early to be girly, il n’est jamais trop tôt pour être pouffe, en gros, ahaha, j’en ris encore. Je vous rassure tout de suite, c’est un produit naturel compatible avec le véganisme, c’est dire si c’est bio. C’est quand même important comme précision, par ceux qui voudraient le bouffer. Et donc ça sert à coller sur la tronche de votre nourrisson un noeud rose, ou à lui flanquer des fausses boucles d’oreille. À trois semaines, c’est l’accessoire indispensable de tout bébé fille. C’est évident, je ne vois même pas comment on a pu s’en passer avant. Figurez-vous que la créatrice (oui, c’est une femme) a eu cette idée géniale parce qu’elle en avait marre que sa fille nouvelle née soit chauve. Elle avait beau lui mettre des bandeaux (roses probablement) sur la tête, ça ne tenait pas. Pas moyen de lui mettre la moindre barrette à noeud, paillettes et fanfreluches sooo girly non plus. Franchement, c’est mal conçu tout ça, voilà que les bébés filles ne sont pas livrées avec long cheveux inclus, comme les barbies. C’est un scandale. Sans compter que du coup, tout le monde demandait à cette pauvre femme si elle avait pondu un garçon ou une fille. Ça l’a contrarié. Heureusement, c’était une petite maligne qui a donc inventé une colle révolutionnaire pour martyriser sa gosse décorer mieux qu’un œuf de pâque le crâne de son bébé fille. C’est tout simplement admirable. Et sinon, ça n’a rien à voir, mais que font les services sociaux?

Je trouve ce truc infâme et le marketing autour à vomir. Des accessoires pour toutes les occasions? Ahaha, parce qu’à trois mois, on a une vie sociale débridée qui demande de changer de fausses boucles d’oreille collées plus souvent que de couches? Mais ce qui m’énerve, c’est que ce sont des mamans qui éprouvent le besoin de coller un bout de feutrine sur le crâne de leur bébé, pour en faire dès la naissance des apprenties poufiasses. Pourquoi? Qu’est-ce qui peut bien se passer dans la tête de ces mères? Un bébé de quelques semaines garçon ou fille, a besoin qu’on le nourrisse, qu’on le change, qu’on le câline, pas qu’on lui colle littéralement sur le front le poids de ses préjugés sexistes. Je n’ai rien contre les girly girls mais si ça vient des gamines, pas si ça leur est imposé par une mère décérébrée pour qui féminisme doit être un gros mot. Bien sûr, même si je déteste ça, mes filles ont eu des barbies et des petits poneys, parce qu’elles les avaient demandés. PrincesseChipie a une chambre mauve. C’est elle qui a choisi. PrincesseDiva a eu une chambre rose, à sa demande (puis ses murs sont passés verts et noirs et maintenant c’est violet-catacombe. C’est horrible aussi). Mais elles ont aussi joué avec des dinosaures, des playmobils de pirates ou de pompiers. Bref ce qui leur plaisait, pareil pour les garçons. Je ne comprends pas ce besoin de faire de ses gamines des petasses dès le berceau. Ça me sidère tellement que je ne sais pas quoi dire. Et après, on se demande pourquoi les publicitaires confondent la journée internationale pour le droit des femmes avec une grande braderie rose…

Le seul truc qui me console, c’est que je connaissais une maman niaise et anti féministe comme ça. Elle a nunuchifié sa fille depuis la naissance aussi. Ça a marché au début. Mais à l’adolescence, la gamine est devenue goth et à exprimé le désir d’être mécanicienne pour motos ou tatoueuse. J’ai adoré, sa mère beaucoup moins. You go girl!

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Girly bullsh*t reloaded

  1. Frédérique dit :

    Oui , on est très très loin dans la co…..rie humaine là , je ne savais pas que cela existait ..
    . Sinon , autre chose qui n’a rien à voir , je traverse la manche demain , direction Cardiff vendredi soir au Millenium … 🏉😁😁😁, même pas de coq ni de vrai ballon de rugby dans les émoticones..

    J’aime

  2. michusa dit :

    oui et en faisant une recherche pour écrire mon prochain article tout à l’heure j’ai trouvé que l’ONU même a changé subrepticement le nom du 8 mars en International Women’s Day au lieu de International Women’s Rights Day (pour plaire à qui ? sans doute à tous ces regimes d’oppression où les femmes sont ravalées à moins que rien , il y en a beaucoup, c’est même la majorité des pays dans le monde) Ne restent apparemment que la France et le Canada (le Quebec plus précisément) à avoir gardé « Journée Internationale des Droits des Femmes »… mais ce n’est plus le nom officiel dans le monde donc… Et oui j’ai reçu des tonnes de pub où on collait une femme avec les produits habituellement marketés. Et des tonnes de communications de marques avec « Happy Women’s Day ! » c’est à vomir…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s