Thursday Thunder: anniversaire de filles vs anniversaire de garçons?!?


Pour illustrer mon billet sur les 4 ans de notre brexodus, j’ai cherché une image adéquate et je suis tombée sur le site d’une boutique en ligne spécialisée dans les accessoires pour anniversaires. Pourquoi pas, c’est une activité comme une autre, certains ont commencé comme ça et ont même fini par caser leur fille chez les Royals (pour ceux qui se demandent comment les parents de Kate Middleton ont financé sa rencontre presque pas arrangée avec William). Mais j’ai vite tiqué en tombant sur les deux rubriques : anniversaires filles, toute en rose, et anniversaires garçons, toute en bleue. Ah.

Je ne mets pas de lien volontairement pour ne pas faire de pub à un site qui pense qu’à un an, un bébé fille et un bébé garçon sont déjà à enfermer dans des clichés pas du tout rétrogrades. Vous croyez quoi? Que les bébés filles n’explosent pas leurs couches comme les bébés garçons? Que les bébés ne pleurent pas pareil, ne bavent pas pareil, ne font pas leurs dents pareil, qu’ils aient un chromosome Y ou pas? C’est quoi ce délire? A un an, un bébé se contrefout de la couleur des vêtements dans lequel il ou elle vomit sa purée d’épinards! A un an, un bébé n’est pas plus attiré/e par une poupée qu’une petite voiture et va de toute façon essayer de bouffer les deux, après s’en être servi de marteau pour tenter d’agresser le chat. Qui sont les adultes qui éprouvent le besoin de sexualiser de la sorte des bébés de un an, et est-ce qu’ils ont pensé à consulter? J’étais déjà énervée, j’aurais dû me retenir, mais ça a été plus fort que moi. J’ai cliqué sur la rubrique suivante et là, j’ai failli en lâcher mon iPad, d’effarement. Rhaaa.

Donc en 2022, les garçons fêtent leurs anniversaires pendant que les filles sont girly, parce qu’elles sont tellement idiotes, qu’il faut bien répéter en plusieurs langues qu’elles sont des filles. Et qu’elles ne peuvent se rêver qu’en princesse, de préférence de chez Disney, pour être bien sûres de cocher tous les clichés sexistes et niais, et tout ça avec du rose et des paillettes dégoulinantes de partout bien sûr. Les garçons peuvent pendant ce temps, s’imaginer en sportifs, en super héros ou en aventuriers. Tout va bien. La petite fille qui veut devenir astronaute ou joueuse de foot, on lui interdit de fêter son anniversaire? Le petit garçon qui aime les fleurs, les licornes et rêve de devenir pâtissier, on l’oblige à se déguiser en Batman-bûcheron? Non mais c’est vrai ça, ils se croient tout permis, ces gosses, à vouloir s’amuser selon leurs goûts et leurs envies du moment alors que les adultes savent mieux qu’eux ce qui est bien pour ne surtout pas déranger les clichés sexistes! Imaginez’ si ça donnait des idées aux petites filles et si elles se mettaient à avoir des ambitions, à ne pas vouloir être des potiches?

Pour ses 4 ans, et à sa grande honte aujourd’hui, Mangagirl a voulu un anniversaire de princesses. J’étais horrifiée, mais je me suis empressée d’organiser ça pour lui faire plaisir. Un troupeau de cendrillons, blanches-neige et assimilées a débarqué chez nous, avec au milieu, une gamine déguisée en pirate. J’ai adoré. L’année suivante, Mangagirl a demandé une chasse au trésor en extérieur. Plusieurs enfants sont quand même venus déguisés, dont un invité, en princesse. J’ai tout autant adoré.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s