Thursday thunder: protocole particulier


Ceux qui me suivent sur FB ont pu voir que j’étais un chouïa contrariée par le grand n’importe quoi qui sert de protocole sanitaire à l’école et qui mute encore plus vite que le virus. On n’y comprend rien, il est totalement inefficace et c’est plus que pénible. Mais comme si ça ne suffisait pas, on est dans un établissement privé qui a décidé d’y aller de ses propres initiatives, par dessus celles du ministère, histoire de mettre encore plus de bonne humeur chez les parents d’élèves. Qu’est-ce qu’on ri.

Alors donc, il a fallu d’urgence aller chercher Princessechipie au collège lundi matin, elle comme les 6 rescapés du week end dans sa classe, ont été promus cas contacts, hop, allez tester tout ça, bandes de petits pestiférés. Et attendez, dégagez-nous aussi le petit frère (ça va de la maternelle au lycée, c’est privé, mais compact). Ah non, pardon, lui c’est bon. Ou peut être pas. On va se renseigner, ne bougez pas. Voilà, c’est bien ça, il peut rester à l’école. Bon. Pas moyen de trouver un rendez vous dans la journée pour faire tester Princessechipie, et entre temps, voilà le protocole, ce petit coquin, qui change. Princessechipie peut revenir en cours! Oui, mais non, on est une famille de rebelles, on préfère quand même la faire tester. Là-dessus, la secrétaire du lycée a décidé qu’elle aussi, elle a le droit de jouer à embrouiller encore plus les parents d’élèves qui ne s’y perdent pas assez.

Par une fausse manip, à 22h lundi soir, elle a malencontreusement informé tous les parents des lycéens que leurs enfants étaient cas contact. Elle a donc déclenché une panique monstre, à des heures indues. Pour revenir dessus vingt minutes après, mais de façon suffisamment confuse pour que personne ne sache qui était cas contact. On a juste compris que, vous allez rire, peut être que votre enfant est cas contact ou peut être que non, c’est une surprise. Ahaha. Il a fallu attendre 7 minutes pour l’émail suivant. Qui a finalement corrigé l’erreur, Mangagirl n’est pas cas contact, tout comme la majorité des gamins qui ont reçu le premier e-mail. Il n’y a pas à dire, on se sent en confiance. Et comme Mangagirl a examen blanc cette semaine, en fait, elle doit absolument aller au lycée finalement. Oki…

Comme si ça ne suffisait pas, puisque notre établissement est vraiment joueur, ils ont décidé de maintenir l’indispensable voyage au ski des collégiens. Alors que la moitié des accompagnateurs, dont l’organisateur, ont le Covid et sont à l’isolement, tout comme la moitié des élèves inscrits (Princessechipie a refusé de participer: la neige, c’est froid, mouillé et ça glisse) . Mais c’est pas grave, on va entasser les survivants dans un bus pendant des heures et dans un dortoir pendant une semaine, ça va le faire. De toute façon, le secrétariat a rassuré les parents: ils vont faire des auto tests tous les jours, pour je cite « essayer de ne pas faire un cloister ». Alors, je sais bien que c’est une école catholique, mais je ne suis pas sûre que mener une vie monacale, tout en skiant, empêchera ces pauvres gamins d’attraper le Covid et de former un cluster (cloister veut dire cloître en anglais). Ils pourront rentrer juste à temps pour aller contaminer les derniers non skieurs pas encore cas contact qui résistent contre le virus dans le collège, puisque grâce au nouveau protocole, on n’a plus besoin de tester les enfants, une déclaration sur l’honneur suffira.

Et donc, toujours dans la joie et la bonne humeur, on a reçu un e-mail hier soir (à 21h30, ce qui déjà ne m’a pas amusé), pour nous informer que l’établissement ne fait pas grève, mais n’en pense pas moins. Comme ça se voit au dessus, le protocole ministériel me contrarie légèrement. Eh bien, l’e-mail de l’école était tellement mal rédigé, tellement de mauvaise foi, tellement déplacé, tellement pathétique comme l’a dit Maricheri, très remonté lui aussi par cette bouillie infâme, qu’il (l’e-mail donc), a pratiquement réussi à me faire changer d’avis et défendre ce protocole totalement inepte. Tout va bien. Rhaaa.

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Thursday thunder: protocole particulier

  1. Frédérique dit :

    Comme je compatis , en professionnel on reçoit des directives de la DGS ( direction générale de la santé ) qui nous dit que l’on doit fournir , si besoin, aux enfants 3 autotests dès mercredi (hier) avec la production d’une attestation qui ne sera disponible que vendredi ( demain ) , oui oui , tout ça dans 2 phrases qui se suivent dans la même alerte GS …et cela fait presque 2 ans que cela dure ..🤔🤔🤨🤨. Ton illustration colle parfaitement.

    J’aime

    • pomdepin dit :

      J’ai dévalisé la pharmacie en auto test (payés), j’ai tellement eu honte d’en prendre autant alors qu’ils n’en avaient presque plus, que j’ai bien hurlé que c’était pour une famille nombreuse.
      Et bon courage à toi, ça doit être difficile de gérer tout ça!

      J’aime

  2. carrie4myself dit :

    Je pense a toi chaque fois qu’une famille m’appelle pour me prévenir du cas contact ou cas Covid de l’élève est ca pullule en ce moment, et pour toi et ta famille nombreuse… c’est ingérable.
    Le gouvernement se préserve « juste » me dit papa afin d’éviter le scandale du sang contamine comme il y a eu quelques annees… mais ca reste quand meme le bo….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s