Mardi Tourisme: Aire sur l’Adour


Direction Les Landes pour un mardi tourisme comme il risque d’y en avoir pas mal ces prochaines semaines. On commence à Aire sur L’Adour, charmante petite ville que j’ai bien connue grâce à ses fêtes…précision comme il risque d’y en avoir pas mal ses prochaines semaines. Oui bon, voilà, j’ai été jeune (je le suis toujours évidemment, mais on se comprend), dans Les Landes, j’ai donc écumé toutes les fêtes de villes et villages, c’est une obligation locale, on ne peut pas y échapper. Je sens que je m’égare. On en était à Aire sur L’Adour, charmante bourgade de 6000 habitants au sud est de Mont de Marsan, sur l’Adour comme son nom l’indique.

Aire sur l’Adour a été occupée par les Wisigoths dès Ve siècle, mais elle s’est développée au moyen âge, comme bastide. J’en ai déjà parlé, les bastides parsèment le Sud Ouest. Ce sont des bourgs fortifiées construits autour d’une place avec des arcades. Elles sont faites pour la défense et on les doit à la guerre de 100 ans. D’ailleurs, c’est le petit Édouard Premier qui fait d’Aire une de ses bastides. Tout ça pour dire que la cathédrale Saint Jean Baptiste d’Aire est donc une église fortifiée, ce qui explique sa façade. Elle date du onzième siècle et sa décoration intérieure restaurée est absolument remarquable.

Aire sur l’Adour, en plus d’être donc une bastide, est une petite ville agréable, avec une curieuse halle ronde. Elle a été construite en 1850 pour accueillir un marché aux grains et sert à un peu tout depuis, y compris de salle de cinéma. Aire sur l’Adour est toujours aujourd’hui une étape importante sur les chemins de Saint Jacques, on a croisé plusieurs marcheurs avec leur gros sac à dos et leur bâton. On a eu une pensée émue pour L’Ado du coup, mais en même temps, il ne s’est pas tant foulé que ça avec ses 400 kilomètres!

Mais le plus beau, à Aire sur l’Adour, c’est l’église de Sainte Quitterie sur les hauteurs. Elle vaut la visite à elle seule et est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est une église Wisigothe, bâtie sur un ancien temple romain. La partie la plus ancienne, la crypte, qui abrite le sarcophage de Quitterie, date du IVe siècle ce qui a laissé sans voix mes enfants et il faut le faire. Cela dit, la partie la plus récente, si on peut dire, c’est à dire la partie supérieure, remonte quand même au treizième siecle! Le portail est une pure merveille, tout comme les chapiteaux romans du chœur. C’est juste magnifique. Sinon, Quitterie, sainte et célébrité locale (j’ai croisé une ou deux Quitterie à l’école), était une princesse wisigothe et chrétienne qui a préféré se faire couper la tête plutôt que d’épouser un païen et de renoncer à sa foi. Elle ne s’est pas démontée plus que ça, alors qu’elle l’était quand même un peu (démontée je veux dire, puisqu’elle était décapitée), elle a ramassé sa tête et elle est partie avec sous le bras pour aller tranquillement se coucher dans un joli sarcophage qui l’attendait pile sur le lieu de l’église qui porte son nom, c’est très frais.

Bref, Aire sur l’Adour merite d’être visitée autrement que pour ses fêtes. Sans aucun chauvinisme landais, (ça n’est pas mon genre…), c’est plutôt impressionnant.

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mardi Tourisme: Aire sur l’Adour

  1. carrie4myself dit :

    Impressionnant et superbe! Merciiii

    J'aime

  2. Le village a l’air joli et l’église Ste Quitterie est assez impressionnante (mais je suis presque déçue : on ne voit pas le sarcophage sur les photos… )

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s