Reloaded Thursday thunder: chère météo…


…il faut qu’on parle. Du coup, je ressors en partie et en la réactualisant une précédente colère provoquée par la météo contrariante du moment. Parce que je suis certes débordée par l’école à la maison, mais aussi très contrariée. Je suis même sûre que je supporterai mieux ce nouvel épisode d’école à la maison si le printemps consentait à démarrer. Alors que là, il a neigé deux fois cette semaine! Non mais, WTF?!? Bref, j’ai décidé de me plaindre directement à la météo, ça ne peut plus durer comme ça!

Source

Chère météo,

Tant pis pour les formes, j’attaque directement, parce que ça devient sérieux. C’est quoi ce temps pourri?!? Tu joues à quoi exactement? On est en avril et je t’écris depuis mon canapé à côté du radiateur, emmitouflée dans non pas un mais deux pulls! Non seulement on gèle littéralement mais en plus, dès qu’on essaie de mettre un orteil (chaussé d’après-ski, pour ne pas tomber), on se prend des trombes d’eau diluviennes sur la tête, des bourrasques de vent sibérien et des tombereaux de neige verglaçante. Si ça continue, on va développer des pieds palmés. Et se déplacer en pingouin. C’est un scandale. Il va falloir revoir tout ça, chère météo, c’est inadmissible. En cette période de bulletin scolaire, il serait temps que tu fasses des efforts si tu ne veux pas finir avec un redoublement conseillé…ou alors, c’est déjà le cas, et tu nous refais un coup d’automne sans être passé par la case été? Je ne dis pas, je sais que je vis dans le Nord Pas de Calais, je ne m’attends pas à une météo saharienne, mais il y a des limites.

Soyons clairs, je viens du Sud (ouest, qui sans chauvinisme aucun-ce n’est pas mon genre- est le meilleur genre de sud). J’ai grandi sous les pins qui gardent bien la chaleur l’été, quand il fait 40 à l’ombre, mais qu’il n’y a pas d’ombre. Et ça me plaît. Je suis cette folle qui va se poser dans un patio écrasé de soleil en pleine canicule romaine. Celle qui se prélasse sur les toits andalous à l’heure de la sieste. Attention, je ne suis pas inconsciente, je me protège du soleil. J’ai chapeau, lunettes de soleil, vêtements blancs amples et couvrants, de quoi m’hydrater et je n’y reste pas des heures non plus…je ne cherche absolument pas à bronzer, au contraire. Je profite juste du soleil et de la chaleur presque liquide qui m’enserrent. Pour un peu, je ronronnerais en m’étirant, tellement je me sens bien…alors que là, maintenant, je suis recroquevillée sous mon plaid en claquant des dents! Pourtant j’ai survécu à dix ans de météo irlandaise, qui m’ont presque arrachée des larmes (gelées) tellement il y fait vivifiant et humide. J’ai supporté 11 étés anglais, quand les locaux se baladent en nudistes alors que je songe juste à troquer ma doudoune pour un pull plus léger. J’ai ri de la célèbre blague irlandaise: tu te souviens de l’été dernier? Oui, c’était un mardi. J’ai subi stoïquement les unes idiotes des tabloïds anglais qui titrent surexcités dès que la température dépasse les 25 degrés qu’il fait plus chaud à Londres pour une journée d’avril égarée qu’à Sidney ( en même temps, ils sont pas sensés être en automne dans l’hémisphère sud quand c’est le printemps en Angleterre? Je dis ça comme ça…). Mais maintenant ça suffit! Je ne demande pas des températures torrides, juste normales pour la saison. J’ai bien vu l’année dernière, il peut faire très agréable dans le Nord Pas de Calais au printemps. J’ai des preuves photographiques. Comme quoi, tu peux le faire chère météo. Alors qu’est-ce que tu attends?

Bon, maintenant qu’on a mis les choses au point, je compte sur toi, ma petite météo. Tu nous arranges tout ça et tu commences le printemps dès demain, d’accord? C’était gentil, ton petit échantillon vite passé la semaine dernière, mais maintenant, il faut vraiment y aller à fond!

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Reloaded Thursday thunder: chère météo…

  1. Aurel dit :

    Hier on s’est réveillé sous la neige. 10 cm. Après 12 ans en Provence c’est rude ! Surtout pour les enfants qui finalement sont du Sud, eux (Est, c’est moins chic, je sais…). Même moi je finis par trouver l’hiver très très long ! Et aujourd’hui, c’est le printemps, comme il y a trois semaines d’ailleurs, va comprendre…

    J'aime

  2. Aurel dit :

    Hier on s’est réveillé sous la neige. 10 cm. Après 12 ans en Provence c’est rude ! Surtout pour les enfants qui finalement sont du Sud, eux (Est, c’est moins chic, je sais…). Même moi je finis par trouver l’hiver très très long ! Et aujourd’hui, c’est le printemps, comme il y a trois semaines d’ailleurs, va comprendre…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s