New April’s fool!


Pas de colère du jeudi, ça n’aurait pas l’air vrai aujourd’hui, alors que pourtant, je m’énerve réellement quand je pique mes crises hebdomadaires, demandez à Marichéri. Mais bon, un premier avril, ça ne serait pas crédible. Soyons clairs, je déteste le premier avril et son humour forcé. Je pourrais même faire un billet sur mes raisons de haïr ces blagues lourdes et inintéressantes, mais je ne veux pas casser l’ambiance. Alors comme il y a quelques années (c’est ici), je vais plutôt me lancer dans une explication de texte de Peter Brookes, un de mes dessinateurs de presse préférés (je ne vais voir la une du Times, ce torchon infâme à la gloire de Johnson, ce journal anglais, que pour le cartoon de Brookes). Cette année, il a été gentil.

Source

J’aime beaucoup sa façon de flatter le lectorat habituel de son journal et donc ses patrons avec les caricatures du haut, pour placer tranquillement celles du bas, qui ne sont pas exactement dans la ligne éditoriale du Times. Par ordre d’apparition sur le cartoon, on a l’ancien dirigeant écossais Salmond, (oui, il s’appelle bien monsieur Saumon(d), ce n’est pas poisson d’avril) qui navigue péniblement entre accusations de harcèlement et crise de jalousie parce qu’il a été remplacé par une femme dont il essaie par tous les moyens de ruiner la carrière, qui propose de passer à autre chose. Ahaha. Macron, que les brexiters haïssent personnellement et qui est régulièrement accusé par le Times lui-même d’être responsable de toutes les calamités qui tombent sur les anglais à cause de Johnson, qui déclare son amour à l’Angleterre, quelle bonne blague. Stamer, le leader fantomatique de l’opposition à la personnalité d’endive bouillie qui a quelque chose à dire, c’est de plus en plus drôle. Le lecteur brexiter est content, qu’est ce qu’on rit pour le premier avril. Et puis, on passe à la deuxième ligne du cartoon.

Brookes se lâche, et attaque: L’ancien premier ministre Cameron, empêtré dans un scandale financier qui clame son désintérêt pour l’argent. Priti Patel, la sinistre de l’intérieur (oui, c’est voulu), députée d’où on vivait, celle qui veut rétablir la peine de mort, celle qui veut « exporter » les réfugiés de préférence dans des camps à Gibraltaret loin de Londres, le temps qu’on examine leurs dossiers, celle qui veut faire crever de faim les irlandais si ils n’obéissent pas, celle qui veut deporter tous les européens, celle qui veut interdire toutes les manifestations, celle qui traite le mouvement des BLM de terrorisme, tous comme les ecolos mais applaudit les neonazis, celle qui veut couper les aider aux pays pauvres, aux familles pauvres en UK, aux enfants, celle qui veut supprimer les droits de l’Homme, et je pourrais continuer…avec un t-shirt de Amnesty International, j’adore! Merci, Peter Brookes pour ce cartoon délicieux.

Et puis, on finit par Johnson, celui qui refuse de dire combien il a d’enfants et avec qui, probablement parce qu’il ne le sait pas lui-même, et qui a trompé sa maîtresse avec une vague pouffe, chez lui, pendant que sa femme souffrait d’un cancer….et là, je crois que le plus gros poisson d’avril c’est que ce type soit bien le premier ministre du Royaume-Uni. Quand je vous disais que je déteste les blagues du premier avril.

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour New April’s fool!

  1. carrie4myself dit :

    Ouch for all of them!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s