Thursday thunder: hystérie collective


Attention, je n’emploierai pas certains mots volontairement dans ce billet, pour éviter que les moteurs de recherche n’y amènent justement les hystériques qui m’énervent aujourd’hui. Ça risque de donner parfois des formules encore plus alambiquées que ce que mon petit esprit tordu pond d’habitude. Ceci posé, je vais parler de la psychose collective et sans mesure qui fait que, malgré tous mes efforts pour rassurer mes enfants, j’ai un petit garçon qui m’a demandé ce matin si on allait tous mourir bientôt. Je suis dans une colère folle contre ces adultes qui ont abandonné toute mesure, tout bon sens et terrorisent les gamins avec leur délire de fin du monde virale.

J’ai rassuré Wizzboy, tout en essayant de ne pas le rendre aussi asocial que sa mère. C’est pas gagné, il est parti à l’école rasséréné d’un côté, mais persuadé de l’autre que les gens sont très bêtes naturellement. Oui, bon, j’ai fait ce que j’ai pu, mes explications n’étaient peut-être pas parfaites, mais au moins, il n’a plus peur de mourir si il éternue. J’ai dû parler aux filles aussi. L’une était plongée dans des angoisses étouffantes pires que celles de Wizzboy, qui l’empêchaient de dormir. Alors non, on n’est pas en pleine peste bubonique non plus. Oui, mais mes copines à l’école ont dit que…stop! Elles sont médecins, tes copines? Et leurs parents? Non! Heureusement, les profs ont rassuré tout le monde, mis fin de manière très efficace aux rumeurs et prié les élèves qui sont arrivés masqués pour rien (j’ai beau chercher, je ne vois pas comment dire autrement) d’arrêter d’être ridicules. Il semblerait que le message soit passé, pour le moment. Mon autre fille au contraire, s’est pratiquement faite insultée par des camarades, toujours au collège, parce que précisément, elle ne panique absolument pas. Elle reste logique, rationnelle, modérée et elle a tenté d’expliquer à des gamins hystériques. Comme elle me l’a si bien dit: « ils sont complètement brainwashed (ayant subit un lavage de cerveau)…sauf qu’ils ont pas l’air d’avoir un cerveau! »

Ce n’est absolument pas la faute de tous ces pauvres enfants terrorisés par leur entourage, par les médias qui se repaissent des peurs primaires de leur audience, par des adultes qui se vautrent complaisamment dans les scénarios catastrophes, les rumeurs folles, les délires les plus anxiogènes possibles. Ce sont eux, et eux seuls qui me font peur. Ces gens qui sont prêts à lyncher leur voisin de bus pour un éternuement. Ces gens qui font des stocks de choses inutilement, mais surtout égoïstement. Aucun recul, aucune réflexion, et encore moins de solidarité avec ceux qui sont vraiment concernés. Je suis furieuse après tous ces adultes qui propagent les rumeurs les plus débiles, préférant se fier à l’avis de n’importe quel demeuré sur les réseaux sociaux plutôt que d’essayer de réfléchir deux secondes. Je ne décolère pas face aux médias pyromanes qui sont prêts à tout pour quelques points d’audimat en plus, au mépris de la déontologie. J’en veux à tous ces opportunistes qui en rajoutent encore pour deux minutes de célébrité, pour faire avancer telle ou telle revendication personnelle, ou par intérêt politique…on se fout de semer l’hystérie. C’est affligeant. Après tout, ils auraient tort de se priver, puisque ça marche. Ça marche au point de terroriser des gamins qui seraient pourtant en droit d’attendre en ce moment que les adultes se comportent comme tels, et non pas en meute animale.

Je vais m’arrêter là, parce que déjà, ça devient difficile d’éviter certains mots (j’espère que j’ai quand même été claire), et parce que je ne me calme absolument pas. Comme on dit en anglais dans les parodies de films catastrophes: would someone think of the children? Pas pour créer encore plus de panique, mais pour arrêter cette plongée dans l’hystérie collective qui les affecte énormément. On croit les protéger, on les terrorise.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Thursday thunder: hystérie collective

  1. Stef BD dit :

    Mais je suis tellement d’accord avec cet article ! Je n’en peux plus de la psychose ambiante ! Dans mon bahut, j’en entends de belles ! De beaux mélanges qui mêlent allègrement désinformation et racisme. On n’arrête pas de recadrer avec mes collègues. Une copine de ma fille est d’origine asiatique, elle n’a pas été à Paris prendre son cours de piano ce WE vu comment ça c’était passé la semaine d’avant dans le RER. Affligeant ! Une chose est sure, la bêtise crasse se propage à grande vitesse et sans masque ! Le seul truc qui m’a fait rire récemment, c’est Astérix et la Transatlantique. J’ai cru à un fake mais en ouvrant l’album, et bien non ! Le coureur romain masqué porte vraiment le nom d’une bière mexicaine avec V en suffixe (oui, je parle crypté pour les moteurs de recherche :-D).

    Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      J’aime beaucoup « une bière mexicaine avec V en suffixe » 😁 Sinon, c’est absolument affligeant pour la fille de ta copine. Les gens sont fous.

      J'aime

  2. carrie4myself dit :

    Tout prend des ampleurs monstrueuses merci a internet et réseaux sociaux. Je commence saturer grave de tout ca et de bien d’autres infos ayant eues lieu dans le passe.
    Ces gens qui pensent tout savoir oublient carrément les enfants 😦

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne peux que partager ton avis même si mes enfants sont loin d’être inquiets (mais ils sont plus grands que WizzBoy, ça aide ! )
    Lundi matin, quand on a fait l’entrée à l’hôpital de mon fils (une intervention programmée de longue date, rien de méchant), l’infirmière nous a demandé si on avait « quitté le département de façon récente ». J’ai répondu en rigolant qu’on avait bien dû passer le Rhône à un moment ou l’autre. Elle m’a dit, complètement blasée, qu’elle devait demander obligatoirement rapport aux « zones à risque », mais on sentait que ça l’agaçait plus qu’autre chose.
    En voulant acheter un paquet de pâtes, j’ai constaté des rayons en partie vidés, signes visibles d’un début de psychose collective, et je n’ai pas bien saisi pourquoi les gens se sentaient obligés de se préparer à tenir un siège de plusieurs semaines…

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je ne comprends pas non plus. J’ai beaucoup aimé les réactions de personnes âgées chez notre boucher vendredi ( l’une d’elle vient de fêter ses 87 ans, et c’est une des « jeunes »): ils trouvent ça très drôle de voir paniquer tout le monde! Ça m’a rassuré, il y a encore un peu de bon sens.

      Aimé par 1 personne

  4. lanabc dit :

    Ma fille est confiné pour avoir mis un pied chez ses grands-parents qui pas de bol habitent dans la fameuse zone de l’Oise. Pourtant, il y avait une tempête et elles n’est pas sortie… Par contre moi, je ne suis pas confinée car je n’y suis pas allée. On va dans la même école et on est 24 h sur 24 ensemble… Bref !!! J’ai vu des collègues s’éloigner de moi… des collègues qui prennent le métro par ailleurs… Les enfants ont peur…. C’est la folie du fameux gel qui m’agace, le savon et l’eau font l’affaire mais les gens ne te croient pas…. Ma famille qui donc vit donc au mauvais endroit m’a raconté des trucs hallucinants. Les rayons vides, les gens qui stock de l’eau (pourquoi on ne manquera pas d’eau potable), de l’essence m^me (là je ne comprend pas). L’insulte suprême chez les élèves c’est « es…ce de ch…toque » ou je t’ai touché tu as le C…. Et en ce moment tousse dans le métro….tout le monde se pousse.

    J'aime

  5. « masqués pour rien (j’ai beau chercher, je ne vois pas comment dire autrement) d’arrêter d’être ridicules. »

    J’ai arrêté ma lecture là. Porter un masque (même en dehors de cette épidémie) est un réflexe d’hygiène et de respect pour les autres. Au Japon où j’habite TOUT le monde porte des masques, pas seulement à cause de ce virus non, il y a tout un tas de raisons : se protéger des microbes, ne pas contaminer les autres en cas de maladie, se protéger du pollen, du froid, de la pollution, ne pas montrer un bouton ou cacher son visage non-maquillé et j’en passe.
    Et ce n’est absolument pas ridicule !
    Ce qui est ridicule c’est en effet la psychose inutile mais aussi de ridiculiser ces pauvres élèves qui en portent. Je sais que ce n’est pas dans le nature française d’en porter alors c’est sûrement difficile à comprendre mais bon…

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Peut être que si tu avais pris la peine de lire avant de commenter, tu aurais vu que j’ai écrit « ce n’est absolument pas la faute de tous ces pauvres enfants terrorisés ». Tu peux m’expliquer en quoi je les ridiculise?
      Ensuite, je ne parle pas du Japon mais de la France, où il y a une pénurie de masques à cause d’irresponsables qui n’hésitent pas en priver les malades par pur égoïsme, ils vont jusqu’à les voler dans les hôpitaux. Tu m’excuseras de ne pas considérer que mettre ainsi en danger la vie de vrais malades soit une marque je te cite, de « respect des autres ».

      Aimé par 1 personne

  6. une chose qui m’a affligée (mais pas la seule non plus) c’est que des marches, des petits marches de petite ville ou village ont du fermer alors même que les grandes surfaces de ces mêmes endroits eux restaient ouverts (alors que ce sont des endroits fermes). Vous y comprenez quelque chose vous ?

    J'aime

  7. Sév dit :

    Tout cela est affligeant…
    A Strasbourg, un match de basket a été reporté car plus de 5000 personnes. La SIG (l’équipe de basket de Strasbourg) a donc descendu la « jauge » à 4700 pour les prochains matchs… ça va changer quoi ?
    Cette psychose désorganise tout : l’économie, les relations humaines, la scolarité (Oise et Haut-Rhin et peut-être ailleurs…), etc. On se croirait en temps de guerre. il y a des imbéciles qui en profitent pour vendre m$sques et gel h$dr$alc$ol$$ue à prix d’or et je suis sûre qu’il y a des gogos qui achètent…
    Le truc dingue : les ventes de « bière au fameux nom du pays au sud des USA » chutent… faut vraiment pas être net pour faire un lien !!!

    J'aime

  8. celine49 dit :

    Cette histoire rend tout le monde toc-toc à un point qui est juste inenvisageable.
    Une amie a passé ses vacances dans la région de Venise, elle s’est comportée selon les règles au retour et l’a signalé à son entourage, moralité ses enfants sont refusés à l’école, sa femme de ménage ne vient plus chez elle et ses connaissances ne répondent plus à ses messages. Au secours 🤪
    Le problème est que la psychose est mondiale et que personne ne veut faire moins que son voisin. Du coup tout le monde panique… allez courage, ça va durer un peu j’ai bien peur.
    Bisous

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Voilà, on a l’impression qu’il faut prendre des mesures encore plus draconiennes que le voisin, juste par principe. Les anglais ralent ce matin parce que leur gouvernent ne fait rien (en même temps, le discours de Johnson était assez hallucinant…), et les mêmes raleront dans quelques semaines en disant qu’on en a trop fait.

      J'aime

      • celine49 dit :

        Et là on atteint quand même des sommets dans le genre car on renvoie les enfants à la maison (sachant qu’une grande partie ne se garde pas toute seule !!) et on demande aux parents de travailler quand même sans solliciter les grands parents. Toutes les mesures prises séparément sont logiques. Le cumul par contre 🤪
        Wait and see comme disent les anglais… bisous

        J'aime

      • pomdepin dit :

        On a discuté avec une instit en allant chercher les cahiers de Wizzboy ce matin (il est toujours en classe de mer), elle ne sait pas si elle va devoir quand même venir à l’école!

        J'aime

      • celine49 dit :

        Ah effectivement. L’école est fermée mais est-ce que les instits bossent encore ?
        Cela étant je ne sais pas encore comment je m’organise à partir de lundi… comme beaucoup !!

        J'aime

      • pomdepin dit :

        On est tous à la maison à partir de lundi, Maricheri a besoin de calme pour travailler. Ça va être amusant 😁

        J'aime

      • celine49 dit :

        Je suis sensée travailler aussi. Avec des enfants de 8 et 10 qui ne tiennent pas 5mn sans « maman maman » ça va être fun aussi 🤯

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Bon courage!

        J'aime

  9. Emma June dit :

    Je suis totalement d’accord! Le bon sens s’est fait la malle il y a un bail…ceci n’en est encore qu’une démonstration de plus!
    Mon 8 ans m’a parlé du coronavirus en rentrant de l’école où on leur a bassiné les oreilles et où, en parallèle, il n’y pas de savon pour se laver le main (cqfd).
    Bref, ma foi en l’humanité est au plus bas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s