Thursday Thunder: parenting advice


Je viens de tomber sur un article du huff post uk qui parle de la colère d’un papa quand une parfaite inconnue s’est permis de lui faire une remarque sur ses enfants. Sur comment il élève ses enfants et comment il devrait plutôt s’y prendre, parce que c’est évident, une interaction d’une demi seconde dans la rue, ça permet forcément de juger quelqu’un et de savoir exactement comment il élève ses gosses. Je compatis totalement avec ce monsieur.

Source

Je n’ai jamais compris ce besoin qu’ont des gens qu’on ne connaît pas, et qui n’ont pas forcément des enfants, de se mêler de la vie des autres comme ça. Pourtant, critiquer, pardon « conseiller » une mère ou un père inconnu, ça leur paraît naturel. Par contre, il ne leur vient pas à l’idée d’aller apostropher quelqu’un dans les transports en commun pour lui dire ce qui devrait manger le midi. Mais si il a un gamin avec lui, les mêmes n’ont aucun problème pour lui dire qu’il devrait lui enlever son manteau, le porter, ne pas le porter, lui apprendre à se déplacer seul ou au contraire ne pas le lâcher…personne ne va arrêter une passante dans la rue pour lui conseiller d’améliorer son transit intestinal, mais si elle porte son bébé, on lui expliquera qu’elle s’y prend mal et ferait mieux de le mettre dans une poussette. Rhaaa. Pourquoi, dès qu’on est parent, on est obligé de subir une flopée de malotrus qui perd tout sens de la plus élémentaire des politesses qui consiste à ficher la paix au gens qu’on ne connaît même pas? Qu’est-ce qui leur passe par la tête pour qu’ils s’imaginent que leurs « conseils » sont bienvenus et pas outrageusement déplacés? Le pire, c’est quand on a de jeunes enfants. Visiblement, pour certain, il suffit de voir une maman (ou un papa) avec un bébé, pour abolir toutes les conventions sociales et se permettre de venir les saouler avec des « conseils » ou des remarques aussi subtiles que leurs connaissances en puériculture, c’est à dire nulles.

Mais je déteste aussi les autres, ceux qui ne viennent pas m’embêter directement, mais pondent de grands jugements dans les médias, sur les réseaux sociaux…ceux qui font leur fond de commerce de l’éducation de mes enfants, les grands gourous autoproclamés de telle ou telle tendance parentale à la mode. Attention, je ne suis pas obtuse. Il y a vraiment des professionnels de la petite enfance, qualifiés et qui savent de quoi ils parlent. Mais je pense plutôt à Hortense-Félicité, qui a monté un groupe Facebook pour apprendre à la multitude inculte comment éduquer son enfant dans la béatitude et le miel d’acacia, ou à Hildegarde-Quiterie qui sort un bouquin pour expliquer qu’il faut élever ses enfants sur le modèle des oursins (parce que c’est naturel…c’est vrai, pourquoi toujours les dauphins, les loups, ou je ne sais quoi, pourquoi cet ostracisme envers les oursins?). Tout ce petit monde, sous couvert d’aider, entretient savamment le stress de jeunes parents qui n’ont besoin que d’une chose: qu’on leur foute la paix!

Cela dit, pour en revenir au début, au cinquième enfant, je ne me laisse plus faire. J’ai appris à ignorer tous ces conseillers pédagogiques bénévoles qui éprouvent le besoin de me faire part de leurs lumières. Ah, vous lui parlez anglais, c’est pour qu’il apprenne? Moi, j’ai mis Oscar-Maurice au chinois, c’est mieux pour l’avenir, il faut penser un peu à eux. My children are English, you noisy interfering moron…désolée, je ne connais pas d’insulte en chinois, mais ça va, vous voyez ce que je veux dire? Et toute ma sympathie à votre pauvre petit Oscar-Maurice.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Thursday Thunder: parenting advice

  1. Je n’ai jamais compris non plus ce besoin de tout un chacun de se mêler de la façon dont on éduque nos enfants…. comme si chacun pouvait être plus expert que les experts sur la base d’une pseudo-expérience individuelle…
    Le seul vrai conseil utile qu’on m’ait donné, c’est « vous êtes les parents, vous connaissez votre enfant, faites vous confiance » (c’était la super pédiatre des enfants quand ils étaient petits)

    J'aime

    • pomdepin dit :

      La sage femme en chef (et accessoirement religieuse et d’un âge certain) à la naissance de L’Ado m’a donné le meilleur conseil que j’ai entendu. J’étais une peu paniquée, et elle m’a dit: ne vous inquiétez pas si vous ne savez pas, le bébé lui sait. Ça m’a beaucoup rassuré.

      Aimé par 1 personne

  2. Sarah Leveaux Martin dit :

    C’est bien le seul domaine où je me suis fait parfaitement confiance, adaptant les lectures que j’avais pu faire à ce qu’il me semblait leur correspondre. Ceci dit, je n’ai jamais eu la moindre remarque, je dois avoir un air aimable sur ce sujet 🙂 … J’ai absolument adoré les prénoms, Hildegarde-Quiterie, un délice!

    J'aime

  3. Anna dit :

    La remarque la plus incroyable qu’on m’ait faite, c’est de me demander si mes filles avaient le même père (l’une est très blonde comme son Papa et l’autre très brune comme moi). J’étais à la caisse du supermarché et la dame derrière moi m’a sorti ça direct… je lui ai répondu que non mais que mon mari n’était pas au courant. Ça a mis de l’ambiance !!

    J'aime

  4. Fugu dit :

    J’avoue être de ceux qui n’ont pas (encore, mais rien qu’à lire tout ça l’avenir me fait peur haha !) d’enfants et ont des avis sur la manière d’éduquer. Enfin oui et non, j’ai toujours soutenu que tant que l’enfant est éveillé, plein d’entrain… Les parents font bien comme ils peuvent et veulent. Mais pour autant il y a des choses que je ne supporte pas et mes partages sur FB (parce qu’on sait que FB c’est la meilleure source d’information) vont dans un sens assez visible.

    Mais jamais je n’irai dire à un parent qu’il doit faire ci, ou ça… Et j’espère que si un jour mon tour vient, je saurai réagir pour qu’on me fiche la paix. Rétorquer « et vous, vous devriez manger plus de germes de blé, c’est bon pour le transit » (j’en sais rien, c’est juste un exemple) me parait pas mal, il faut que je m’entraîne pour que ça vienne naturellement. 😀

    J'aime

Répondre à Anna Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s