Throwback Thursday thunder: blog not for sale


Vacances obligent, je ressors une ancienne colère…c’est d’ailleurs un peu paradoxal puisque j’y accuse une pauvre fille de tomber dans la facilité. Mais je n’en fais pas mon métier, comme elle, et surtout, cette colère est toujours d’actualité. Des mailings idiots comme ça, j’en ai presque tous les jours, même au mois d’août. Il y a longtemps que je n’y fais plus attention, mais c’est énervant quand on a une connection laborieuse (on est au fin fond du milieu de la Touraine, option champs paumé), et qu’on passe trente à charger un mail pour se rendre compte au final que c’est un mailing débile!

J’en ai déjà parlé, quand on tient un blog, même aussi petit que le mien, on a la joie et le bonheur incommensurables de recevoir les mailings des stagiaires de tous les services marketing de la terre. Parce que c’est évident une blogueuse est un être immonde et vénal sans scrupule qui vendrait père et mère pour recevoir un échantillon gratuit de tout et n’importe quoi. On ne la fait pas au petit Kevin-Ignace, en stage de deuxième année de BTS technique de bullshit vente chez charcuterie&polymères SA à Ploucdu-les-flots. Il sait très bien que je ne demande pas mieux que de dénaturer mon blog et prendre mes lecteurs pour des cons juste pour le plaisir de recevoir un porte clé publicitaire en plastique clignotant et parfumé à la choucroute. Ou pas. Bref, ça me contrarie un chouïa.


Source 

Je ne dis pas, j’ai fait une école de commerce, j’ai subi suivi des cours débiles de marketing primaire aussi. J’ai fait des stages. Et des mailings en ratissant le plus large possible aussi (sauf qu’à ma lointaine époque, c’était sur papier, mais c’est le même principe). Mais bon, si je peux me permettre un conseil, cher Marvyyn-Edouard c’est toujours bon de cibler un tantinet…parce que il y a effectivement des blogueuses qui font des tests produits. Je n’en fais pas partie. Et d’ailleurs, si on appelle ça « test » c’est aussi parce qu’elles ne vont pas régurgiter ton texte publicitaire comme ça. Elles donnent véritablement leur avis, c’est fou non? J’irais même jusqu’à dire qu’elles, elles bossent vraiment. Mais je ne voudrais pas que tu te sentes visé…Enfin bon, je disais donc que j’ai été stagiaire, j’ai fait de l’enfumage pas très subtil  du marketing , je sais ce que c’est. On ne peut pas en vouloir à Eddie-Philibert. Ni aux petites boites qui essaient de se faire connaître, même si ça leur prendraient une milli seconde de vérifier que leurs matelas gonflables à tête de castor hermaphrodite ne risquent pas de m’intéresser. Par contre, je suis moins indulgente avec ceux qui en font un métier, ceux qui sont payés pour et qui gèrent même plusieurs marques. 

Alors donc très chère Margueryte-Jessicaah, je ne sais pas combien tu es payée, mais si quelqu’un est vénal ici, c’est plutôt toi que moi. Parce que ce matin, tu ne m’as pas envoyé un seul message me prenant pour une conne, ce qui déjà m’aurait énervée mais plusieurs. Tous à la suite et avec exactement le même texte, à la virgule près, sauf le nom de la marque. On sent que tu l’as travaillé ta prose, tu en es très contente. Du coup, tu la replaces un maximum. Au moins ça plaisir de voir que tu as autant de considération pour les blogueuses que pour tes clients, puisque quelque soit ce qu’ils vendent, tu ne cherches pas à comprendre. Ou alors, c’est juste un problème de compétence? Au départ tu as fait une formation tissage et soudure sur soie et paf, tu te retrouves dans l’influence. Et bien, tu as de la chance, je vais t’aider. Si. Sans demander de visibilité pour mon petit blog ni de cadeaux surprises pour organiser un super chouette concours trop méga génial pour mes lecteurs. Commençons par l’accroche:  « J’ai lu avec attention ton blog »…ah ben de suite, je suis tellement flattée que je suis prête à accepter n’importe quel partenariat. C’est évident. Sauf que si tu avais effectivement lu mon blog avec attention, tu te serais rendue compte que je ne fais jamais de billet sponsorisé, ni de concours et qu’aucun de tes merveilleux produits ne correspond à ce que j’écris. Et que donc il y a peu de chance que ça intéresse mes lecteurs, qui sont des gens que j’apprécie beaucoup et que je ne prends pas pour des machines à faire du fric mais pour des amis. Bref, dès l’intro, il y a un problème. Tu enchaînes sur mes articles pleins d’idées merveilleuses…Ben écoute, c’est sympa, mais regarde bien, tu verras que dans mes billets (parce que non, je n’ai pas la prétention d’écrire des articles) j’ai une fâcheuse tendance à l’ironie voir au cynisme et que le meilleur moyen de t’en prendre plein la tête sur mon extraordinaire blog parfait pour faire ta pub, c’est de m’envoyer ce genre de mailing. 

Bref, Keeelly-Ermantrude, il va falloir bosser un peu. Il ne suffit pas d’envoyer ta prose à la terre entière et d’attendre qu’un gogo tombe dans tes filets. Il faut faire des recherches avant, identifier ta cible pour t’adresser plutôt à des blogueuses qui font des tests produits qu’à des grincheuses comme moi. Faire au moins le début du commencement d’une ébauche d’étude de marché pour trouver les blogs et donc les lectorats susceptibles d’être intéressés par tes produits…par exemple une fille qui parle ménopause ne va pas aimer faire de la pub pour des biberons baveurs. Un blog cuisine n’est pas forcément  le meilleur endroit pour vanter une trousse à maquillage fluo, et une blogeuse mode a peu de chance de vouloir tester un enduit imperméabilisant pour véranda. Je sais, c’est pénible,  on t’avait dit qu’avec les blogueuses, c’était pas la peine de se fatiguer, toutes des pauvres filles débiles prêtes à tout…et voilà c’est fou hein, mais mon blog n’est pas à vendre. 

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Throwback Thursday thunder: blog not for sale

  1. Suzanne dit :

    Ermantrude…c’est un vrai prénom ?
    Ça me fait penser à Evinrude dans Bernard et Bianca (on a les références qu’on peut)
    Je suis présentement dans les Landes, à savourer un pousse rapière dans l’airial. Je ne sais pas pourquoi je raconte ça ça n’a rien à voir avec ton artic…euh billet…mais j’aime parler pour ne rien dire (spécialité familiale).

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    Ahh jamais eu ca! Tu es populaire toi!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s