La phrase de la semaine #33


Après la kermesse de maternelle et les exploits chorégraphiques de Wizzboy il y a 8 jours, on a dû subir la fête du primaire hier. Toujours dans la joie et la bonne humeur bien sûr. Je rappelle que je suis asociale contrariée alors que Marichéri est au contraire asocial militant. C’est dire si on adore cette ambiance de fête foraine pas du tout forcée. C’est bien simple, rien qu’à voir leur tête effondrée réjouie, je suis certaine qu’une bonne moitié des parents aurait été prête à payer le double d’un ticket de tombola et d’un sandwich merguez pour ne pas être là. Comme nous. Mais on est des parents admirables, on s’est tassé sur des chaises en plastique à l’équilibre précaire qui rôtissaient en plein soleil depuis le matin, et on a admiré nos gamins se dandinant sur despacito. Avec la sono à fond dans mon oreille gauche (j’ai dû trancher: c’était soit assise à l’ombre, mais avec un haut parleur pratiquement sur les genoux, soit en plein soleil, au milieu du groupe de papas qui s’hydrataient à la bière depuis deux heures) . Au moins, ça a fini un peu en avance par rapport au programme annoncé, youpidoo. Et c’est là que la directrice s’est saisie d’un micro et a prononcé cette phrase ignoble qui a soulevé un vent de panique dans l’assistance:

Et ils les ont refaites! Toutes les classes sont repassées. Marichéri a failli s’étouffer avec la barbapapa avec laquelle Wizzboy le recoiffait depuis 10 minutes, parce qu’il s’ennuyait. J’ai bien vu le papi à côté qui hésitait à balancer son gobelet de bière sur la sono, pour tout faire griller, mais on ne gâche pas de la bière comme ça, dans le Nord Pas de Calais. Sérieusement, ces pauvres chtis (et Marichéri) rôtissaient désespérément au soleil depuis une heure (c’est la canicule, j’adore, mais les locaux ont du mal) et voilà qu’on est reparti pour un tour à cause d’une directice un peu trop enthousiaste…ou sadique. Non parce que, si ça se trouve elle a très bien compris que c’était un supplice, ces danses, pour les parents. Elle a voulu se venger: elle doit supporter nos gamins toute l’année, et elle nous a fait payer. Je ne vois que ça…et ma fille et sa classe qui tournent encore sur Hey DJ. Rhaaa.

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La phrase de la semaine #33

  1. Cecile Puertas dit :

    Je compatis totalement … autant j’ai adoré les kermesses de maternelle de les 2 enfants autant j’ai abhorré les kermesses de primaire !
    Mais courage la fin de l’année scolaire est proche !
    Bises du Sud
    Cecile

    J'aime

  2. Laurence dit :

    Excellent. !
    Mais corrigez s’il vous plaît: danSes

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Oh, je n’avais même pas remarqué que je l’ai écrit en anglais! Je crois que je vais le laisser. La directrice parle français bien sûr, mais je suis rassurée aussi d’avoir encore des anglicismes!

      J'aime

  3. J’avoue que ça devait être bien casse-pieds !! Je n’aurai pas du tout aimé être à ta place ! Le calvaire ! Une fois ça suffit et au pire la directrice n’avait qu’à filmer si elle n’a pas bien vu ! 😀 Non mais oh !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s