La phrase de la semaine #15


Ce matin, nous étions traducteurs officieux pour les cérémonies officielles au cimetière militaire britannique du village, pour aider la délégation anglaise. On n’est pas adepte (c’est un euphémisme) de tout ce qui s’apparente de près ou de loin à une cérémonie militaire, mais on a fait une exception pour l’occasion. Au milieu des drapeaux, des flonflons et des discours, on a fleuri chacun une tombe. Il y a des anglais, des gallois, des écossais, des canadiens, des indiens, des allemands…ils sont presque autant que d’habitants dans le village à l’époque. La phrase de la semaine vient de ma fille (avec son accord), franco-britannique, en larmes:

Sans commentaire.

Cet article, publié dans brèves, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La phrase de la semaine #15

  1. J’approuve complètement !

    J'aime

  2. carrie4myself dit :

    Je la comprends trop bien avec le frere de maman parti a 22 ans….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s