Thursday Thunder: shut up mums!


Je suis tombée sur un article effarant dans le Times. De grands pontes qui savent mieux que les principales intéressées s’inquiètent que des mamans partagent leurs expériences d’accouchements sur un forum parental très populaire en Angleterre parce que je cite: ça va traumatiser les femmes enceintes. Ah. Alors évidemment, c’est idiot de paniquer volontairement des futures mamans avec des histoires d’accouchements cauchemardesques pour le plaisir, d’accord, mais nous demander tout bonnement de la fermer pour ne pas déranger, c’est vraiment mieux? Seriously?!?

Source

En gros, d’après ces éminents spécialistes, si votre accouchement s’est mal passé et que vous voulez en parler sur un site dédié à ça, vous êtes une vilaine méchante bouh…arrêtez de démoraliser les futures mamans avec vos petits problèmes. Je suis la première à ne pas comprendre la surenchère sanguinolente à laquelle se livrent certaines mères qui se prennent pour des vétérans du Vietnam parce qu’elles ont pondu, avec leur empressement à constamment étaler les détails les plus intimes et de préférence les plus glauques, de leurs expulsions placentaires en public, mais je trouve inadmissible de leur dire de se taire pour ne pas effrayer les autres. C’est quoi ce délire? Si un accouchement se passe mal, c’est notre faute aussi? On serre les dents et on la ferme? Think of your country and keep your upper lip stiff? Il ne faut pas effrayer les pauvres petites qui n’ont pas encore pondu, il vaut mieux les prendre pour des imbéciles et ne pas les informer sur ce qui peut leur arriver, ce qui peut se passer dans leur corps, c’est ça? Encore une fois, c’est très bien de ne pas affoler gratuitement une femme enceinte, généralement un chouïa émotive, bourrée d’hormones rigolotes et qui n’a pas vu ses orteils depuis des semaines. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas l’informer du tout!

Un accouchement, ça fait mal, il y a des cris, du sang, des larmes et divers liquides ragoûtants. Non, on n’oublie pas instantanément la douleur dès qu’on nous pose dessus cette espèce de petite chose gluante et visqueuse qui hurle et qui n’est pas sortie toute seule dans un grand élan de sérénité, au son des trompettes et en déversant des pétales de roses sur son passage. Il faut arrêter de prendre les femmes pour de pauvres connes aussi! J’ai eu un accouchement extrêmement glauque et difficile, et le personnel médical n’a pas aidé du tout sous prétexte que c’était un dimanche et qu’il ne fallait pas déranger les gens compétents. Qui ont failli trucider ceux qui ont fini par les appeler juste avant que ça devienne irrémédiable parce qu’ils avaient laissé la situation s’envenimer comme ça. Je n’éprouve pas le besoin d’en dire plus, mais c’est mon choix. Je ne vais pas aller le raconter à une pauvre fille sur le point d’accoucher, d’autant plus que je sais que c’est un cas rare. Mais si Maricheri et moi avions été mieux informés avant, on aurait pu essayer de gérer différemment. Oui, ça m’a laissé de très mauvais souvenirs que je n’oublie pas mais ça ne m’a pas empêché d’avoir d’autres enfants, d’autres accouchements! Ces sombres machistes (hommes et femmes confondus d’ailleurs) pensent vraiment qu’il vaut mieux laisser les femmes enceintes dans l’ignorance absolue? Qu’on n’a pas assez de jugeote pour comprendre qu’un cas rare n’est pas la norme? Et que ce n’est pas à nous de savoir si on a besoin ou pas de partager, sur un forum spécialisé sur la parentalité? Non parce que ils s’attendent à trouver quoi sur ce genre de site? Des conseils sur l’élevage des oursins en milieu hostile? Des échanges sur les dernières mutations des neutrinos? Ou des histoires de mamans (et de papas) et donc d’accouchement? Et je les rassure, celles qui ne veulent pas les lire sont assez grandes pour ne pas le faire, elles ne les ont pas attendu pour décider par elles-mêmes. Une femme n’a pas qu’un utérus, elle a aussi un cerveau.

Il faut arrêter de prendre les femmes pour des petites choses fragiles et les infantiliser au point de les croire incapables d’entendre toutes les vérités sur l’accouchement. Je suis désolée de devoir le préciser, chers docteurs qui savent mieux que tout le monde, mais on parle de nos accouchements là, c’est pas un peu à nous de savoir ce qu’on veut partager ou pas et avec qui? C’est vrai qu’on exagère aussi, à vous compliquer la vie et à ne pas juste vous obéir sans discuter, à ne pas mettre un voile pudique sur nos émotions, nos peurs, nos angoisses, nos colères aussi parfois, et à insister pour l’ouvrir…d’ailleurs vous savez ce que j’ai envie de vous dire, chers éminents spécialistes dénués de la plus petite once d’empathie? Ben pareil. Fermez-la.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Thursday Thunder: shut up mums!

  1. aylyon dit :

    Rhoooo mais c’est pas bientôt fini de râler, femme!
    Ou tu acceptes le retour dans les années 20 ou… ah ben d’ailleurs, pourquoi les femmes ont ENCORE le droit de parler? file dans ta cuisine!

    J'aime

  2. chacun a sa propre expérience de sa grossesse et aussi de son accouchement et c’est unique et ça doit rester une expérience unique et que les dévoiler sur des forums,c’est comme tout dévoiler de sa féminité et de son intimité…

    J'aime

  3. Ah ! C’est ben vrai ça !! ( comme disait la mère Denis dans une publicité de lave vaisselle que tu n’as peut être pas vu, car tu es de la première jeunesse et qui plus est, déjà peut être dans le pays qui ne pense qu’à lui.

    J'aime

  4. Voilà, nous sommes des grandes filles et donc capables de décider si on veut ou pas partager avec la planète entière l’ensemble des détails de nos accouchement et si on veut ou pas aller lire les détails intimes des accouchements d’inconnues…
    J’ai eu la chance d’avoir des accouchements qui se sont bien passés (de mon point de vue, même si visiblement le corps médical n’a pas forcément complètement le même point de vue que moi, comme quoi… ). Je n’ai jamais eu envie de savoir avant tout ce qui pouvait arriver mais lors des préparations à l’accouchement, j’ai eu la possibilité de visionner un film (que donc je n’ai pas regardé.. moi j’ai préféré aller faire un tour à la machine à café) montrant un accouchement « nominal » et un autre nettement moins mais dans les 2 cas avec tous les détails un peu gore. C’était diffusé par la sage-femme dans le cadre de la maternité, et visiblement, ça n’a pas traumatisé des générations de femmes sur le point d’accoucher ! (et en vrai, perso, je n’ai pas eu besoin de détails glauques pour être complètement stressée à l’idée de tout ce qui pourrait arriver… peut-être pour ça d’ailleurs que je trouve que tout s’est bien passé puisque finalement, on s’en est tous très bien sortis ! )

    Aimé par 1 personne

  5. Catwoman dit :

    Mais chère madame, vous n’y connaissez rien en accouchement, les futures mamans encore moins. Et, pire, imaginez qu’une femme qui hésite sur le fait d’avoir des enfants aille lire toutes ces cochonneries, mais on file tout droit vers la fin de l’humanité. Ou, pire, le Grand Remplacement parce-que d’autres populations n’hésitent pas, elles, à pondre encore et encore, en serrant les dents.

    Allez, femme, retourne à ta vaisselle et t’occuper de tes gamins !!! Tu as juste le droit de dire « à table » et n’apprend pas trop de choses à tes filles : elles risqueraient de vouloir réfléchir, après, voire pire d’ouvrir leur gueule et de ne pas se laisser conduire comme des brebis …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s