Thursday Thunder: chère SNCF


Très chère (vraiment très chère) SNCF

Il y a longtemps qu’on ne s’était pas vu, toi et moi, alors qu’on se fréquentait beaucoup quand j’étais étudiante en France. Je vais être honnête: tu ne m’as pas manqué. Je ne compte plus les fois où tu as pris sur toi de me faire visiter Paris de nuit, parce que j’avais raté ma correspondance à cause de tes retards malencontreux. Je me souviens d’un de tes cerbères grincheux guichetiers qui m’avait gratifié d’un language extrêmement fleuri quand j’étais venue me plaindre, encore une fois et déposer un dossier de remboursement très partiel. Quitte à me confronter avec tes potes, autant y aller à fond, j’en avais profité pour acheter un billet pour traverser la France, comme à mon habitude: Dunkerque-Arras-Paris Nord-Paris Montparnasse-Bordeaux-Mont de Marsan. Une vraie odyssée, sur deux jours que tes retards systématiques compromettait régulièrement alors même que ça occupait une sacrée partie de mon budget étudiant qui aurait été bien mieux employée ailleurs (non, pas en café, en boissons légèrement alcoolisées ou en BD, mais en pâtes. A l’eau.). Ce jour là, en tout cas, on a touché momentanément le fond de nos relations parce que ce monsieur a très mal pris, en ton nom, le fait que je paie…en bons d’achat. Ah ben vous êtes une habituée des réclamations vous, ça vous amuse? Non, je suis une habituée de vos retards.

Source

Et puis le temps est passé et je t’ai oublié. J’ai découvert les joies du Dart irlandais, mais j’étais juste contente qu’il existe, vu l’état des transports en commun à Dublin il y a 20 ans, il ne m’est jamais venu à l’idée de prendre ses grilles horaires pour autre chose que des panneaux décoratifs. J’ai enchaîné (enfin, c’est plutôt Maricheri qui a subi ça) avec les élucubrations horaires des trains anglais et leurs raisons toujours plus inventives pour être non pas en retard mais annulés. Il y a un cheval sur les rails, pas de train pendant 4 heures et retards sur 2 jours. Il faut couper tout le trafic de Liverpool Street (l’une des gares les plus importantes en terme de voyageurs de Londres) à cause d’un plant de tomates sur les voies (c’est du vécu). Pas de train quand il neige un demi millimètre, quand il fait chaud (dès 20 degrés), quand il pleut un peu fort… Finalement, rentrée en France je me suis dit qu’apres tout ça, je pouvais sans crainte renouer avec toi. Je suis entraînée. Soyons honnête, tu as été très bien pour nos retrouvailles quand j’ai dû aller à Paris il y a quelque temps. Tu as même très gentiment fait en sorte, grâce à une tarification originale, que je me retrouve pour moins cher en première et que je puisse profiter pleinement des conversations des autres passagers. C’était tellement remarquable que je me demande encore si ce n’était pas des figurants que tu mets là pour égayer le voyage. Tu les féliciteras de ma part, j’ai bien ri. Cette fois c’est sûr, chère SNCF, on est réconcilié, toi et moi! Ahah.

C’est donc confiante mais légèrement naïve que je n’ai pas hésité à réserver des billets de train pour partir en vacances avec mes trois plus jeunes enfants, prête à retraverser la France comme quand j’étais étudiante mais sûre que cette fois ça se passerait très bien. Il faut dire que tu as bien changé. Déjà, tu vas beaucoup plus vite, plus la peine d’étaler ça sur plusieurs jours, en partant tôt le matin, on arrive pour le déjeuner. Il n’y a pas à dire, tu t’es sacrément améliorée. On va être potes toutes les deux, tiens. Il y a même moyen de prendre un TER à notre petite gare perdue (pardon, il faut dire « halte » visiblement) pour aller rejoindre la civilisation gare TGV. C’est parfait. J’étais donc sur le quai en rase campagne à 5h du mat, avec mes valises et mes enfants endormis mais excités. Regardez, le train arrive. Il a même ralenti pour qu’on l’admire bien quand il est passé sans s’arrêter malgré l’affichage qui annonçait bien deux minutes d’arrêt. J’étais donc sur le quai en rase campagne à 5h du mat avec mes valises et mes enfants qui pleuraient. Sérieusement, chère SNCF, halte ça veut dire quoi pour toi? Et tes horaires qui indiquent un arrêt, c’est de l’art abstrait? Et tu vends des billets pour une gare, un horaire et un train précis pour faire une blague ou quoi? Non parce que c’est moderne, vu que j’ai pris les billets sur ton site, tu devais savoir que je serais là sur le quai en rase campagne à 5 h du mat avec des enfants (tu m’as même demandé leur âge). De là à dire qu’effectivement tu as changé mais en pire…

Sans l’extraordinaire gentillesse d’un monsieur qui rentrait de son travail de nuit et s’est arrêté parce qu’il a vu une femme seule avec des enfants au milieu de nulle part alors qu’il faisait encore très sombre, on n’aurait jamais rejoint la gare TGV à temps. Le manque à gagner financier est ridicule et ne justifie pas que je perde mon temps en réclamation comme quand j’étais étudiante. Mais tu vois, chère SNCF moi aussi, j’ai changé. Je suis maman maintenant et je n’ai jamais été plus en colère contre toi que ce matin où tu as failli gâcher les vacances de mes enfants en les lassant en rade sur un quai perdu presque en peine nuit. Finalement, très chère, vraiment très chère SNCF, toi et moi, ça ne va pas le faire.

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Thursday Thunder: chère SNCF

  1. Sandra dit :

    Je n’ai jamais eu de problème avec les trains anglais….!😉

    J'aime

  2. Mais on m’aurait donc menti ?! La Sncf n’a jamais été ponctuelle ?! Mais moi je croyais que « c’était mieux avant » ! C’est un avant du siècle dernier alors… (bon ok, les trains s’arrêtaient quand ils devaient s’arrêter, tu as un gagnant)

    J'aime

  3. Allez, je te la raconte : j’ai des copains qui étaient dans le TGV depuis Lyon, pour Valence… Ben ils ont dû aller à Avignon parce que le TGV n’a pas freiné assez tôt et n’a pas pu s’arrêter à la gare de Valence… Sauf qu’une fois à Avignon TGV, le premier TGV pour remonter était… le lendemain matin ! Donc, ils ont dû prendre la navette car pour Avignon ville, prendre un TER jusqu’à Valence Ville, puis trouver un moyen de regagner Valence TGV et leurs voitures !!!

    Aimé par 1 personne

  4. Nicole dit Choucky dit :

    Magnifique. MERCI 😉

    J'aime

  5. celine49 dit :

    Bah quoi ? C’est normal ça.
    Ma mère a naïvement voulu faire Bordeaux Angers un jour de grande canicule (normalement 3h).
    Quelques 5-6h et feux de ballasts plus tard, j’ai dû la récupérer en rase campagne pour lui éviter de faire une heure de train supplémentaire pour gagner la gare d’Angers. Et encore il a fallu qu’elle demande au contrôleur pour que son train s’arrête bien à l’endroit en question 😋
    La prochaine fois, je te suggère de tester l’avion, un jour de neige (mais sans les enfants hein !!!). Ça vaut le détour aussi 😡

    J'aime

  6. Annie Fave dit :

    Il n’est pas rare que des conducteurs oublient des arrêts. Pour leur défense, leurs trajets changent sans cesse. Mais il est vrai qu’un peu de concentration leur éviterait d’oublier leurs clients sur le quai !

    J'aime

  7. carrie4myself dit :

    Triste 😦
    Je ne comprends vraiment pas 😦

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s