Thursday thunder: and it gets worse…


Comme vous avez été plusieurs à me dire de continuer avec mes colères brexiteuses, je me lache. Hier, le plus vieux parlement du monde, le parlement d’une démocratie occidentale qui se pare de grands principes de tolérance, d’anti discrimination et d’égalité, ce parlement a voté tranquillement une loi qui renforce la protection des données personnelles pour tous. Sauf les étrangers. C’est marqué noir sur blanc. Les courageux députés britanniques ont inscrit officiellement dans la loi que les étrangers, qu’ils soient contribuables, fonctionnaires, mariés à des britanniques ou pas, n’avaient pas les mêmes droits ni le même statut que les britanniques de souche. Je ne ferais pas de parallèle historique, je vais vomir.

Source

Le data protection act exclut expressément les étrangers. L’amendement qui voulait y remédier a été défait. Les étrangers en Grande Bretagne et uniquement eux, n’ont plus le droit de savoir ce que les administrations, de leur docteur à l’école de leurs enfants, en passant par les impôts et le home office (ministère de l’intérieur) détiennent et se passent entre elles comme informations sur eux, y compris si elles sont erronées. Les britanniques peuvent demander à voir leur dossier et corriger les erreurs éventuelles, les étrangers non. Quand on sait que tous les européens vont devoir faire une demande de settle status pour avoir le droit rester auprès du home office, et qu’il va donc falloir remplir des tonnes de paperasse et que ce même home office s’arroge le droit d’interroger les autres administrations (notamment fiscales), ça rassure. Surtout que le home office admet lui-même une marge d’erreur de 10 % dans le traitement de ces dossiers. Pas de chance si ça tombe sur vous, vous ne pourrez pas corriger. Vous n’imaginez quand même pas qu’on allait vous traiter comme citoyen normal alors que vous n’êtes qu’un sale étranger, non?

C’est affolant. Si le home office décide de vous deporter, vous ne pourrez pas savoir pourquoi si il ne veut pas vous le dire. Oh, bien sûr, on reste civilisé, on laisse le droit aux étrangers de faire appel. Mais sans qu’ils aient accès au dossier, donc sans savoir sur quoi baser cet appel, c’est sûr que ça va aider. D’ailleurs, on ne peut faire appel qu’une fois déporté, pas avant. Là aussi, on sent toute l’empathie et l’humanisme du gouvernement britannique. Surtout qu’en plus, le home office va demander aux banques de geler vos avoirs. Sans argent, sans aide juridictionnelle (en gros, une sorte d’équivalent d’un avocat commis d’office, parce que ça n’est plus autorisé pour les cas concernant l’immigration, comme par hasard), sans savoir si il y a eu une erreur quelque part dans votre dossier (j’insiste sur les 10% admis par le home office), vous avez effectivement toutes vos chances que l’appel réussisse. Ou plutôt aucun espoir. Et puis évidemment, vu les derniers scandales où l’administration Anglaise dans son ensemble a fait preuve de toute son incompétence, les étrangers ne vont pas du tout avoir peur d’aller se faire soigner, de protester en cas de discrimination administrative, de remplir le moindre dossier pour quoi que ce soit puisque tout est fiché on ne sait où, partagé avec on ne sait qui, peut être truffé d’erreurs sorties d’on ne fait où non plus …et qu’on n’a aucun droit de savoir. Puisqu’on est étranger. C’est glaçant.

C’est beau la démocratie en action. Si le parlement britannique avait voulu signifier à tous ceux qui ont le malheur de ne pas être né là, qu’ils n’étaient que des sous citoyens, juste bons à payer des impôts ou à être foutus dehors, il ne s’y serait pas pris autrement. Welcome to brexit Britain.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

37 commentaires pour Thursday thunder: and it gets worse…

  1. 😦
    (c’est pas hyper constructif comme commentaire… mais tout ça me laisse « sans voix » tellement c’est hallucinant ! )

    J'aime

  2. Gwen dit :

    Hallucinant…merci de nous tenir au courant, malgré les nausées !

    J'aime

  3. doublerose dit :

    je suis à chaque fois sidérée par tes articles…et par le faible retentissement de tout cela dans la presse française.

    Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      A sa décharge, les médias britanniques n’en parlent pas beaucoup, sauf the guardian (j’ai mis des liens suite au commentaire de Julie) et the independent.

      J'aime

  4. Fabienne JULIA dit :

    Je suis également sans voix sur ce qui se passe de l autre côté de la Manche … pas si loin de nous d ailleurs … Merci pour vos articles car sans eux, et depuis de nombreux mois, je ne serais pas au courant comme je le suis sur la situation.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je suis bien contente de ne plus y vivre…mais je m’inquiète de la situation. On est dans une impasse politique totale, j’ai encore un maigre espoir que le bon sens l’emporte, mais votes après votes, les députés se couchent devant le gouvernement.

      J'aime

  5. AdA dit :

    Je n’ai malheureusement rien à ajouter ni à dire. Mais comme j’ai beaucoup aimé l’article, je ne voudrais pas que, comme la dernière fois, vous ayez l’impression que personne ne lit ni apprécie.

    J'aime

  6. Cilou dit :

    Et personne ne réagit au Royaume-Uni, vraiment je ne comprends pas. J’ai, peut-être, l’illusion de penser qu’en France ça ne serait pas possible. Mais qui sait en fait ? C’est répugnant, comment peut-on en arriver là ? J’imagine qu’il y a un vrai soulagement à ne plus faire partie avec votre famille, de ces étrangers ciblés par des lois (des lois!) ignominieuses. Comment réagissent les personnes « étrangères » que vous connaissez ? Y en -t-il beaucoup qui sont dans l’état d’esprit qu’elles sont à l’abri, que rien ne peut leur arriver de fâcheux et qui continuent à danser sur le volcan sans crainte?

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Dans les liens que j’ai mis plus bas, il y a un crowdfunding fait par une association de défense des droits des européens (dont je fais partie) pour pouvoir entamer une action en justice contre cette loi, puisqu’elle est discriminatoire. Il y a eu des voix, notamment le député Lamy, et quelques personnalités mais ça n’intéresse pas grand monde.

      J'aime

  7. anne char dit :

    Sans voix !!!!

    J'aime

  8. Julie dit :

    Est-ce vrai ? Où est-ce « marqué noir sur blanc » ? Je ne trouve aucune référence aux étrangers dans la ‘Data Protection Bill [House of Lords]’, version de 18/05/09 : .

    Voyons ta source, STP.

    J'aime

  9. Elodie.PB dit :

    Merci pour ces informations complètement passées sous silence dans la presse française. C’est sidérant 😱😭

    J'aime

  10. Je n’ai plus de mots. Mais merci.

    J'aime

  11. Anonyme dit :

    La seule question que je me pose encore, c’est jusqu’où vont ils aller ? Je ne comprends pas l’apathie du gouvernement et des citoyens. Tous n’ont pas voté Brexit. Je rentre du Pays de Galles et ai discuté avec des remainers qui sont complètement perdus et ne savent pas comment s’organiser pour réagir. Purée, c’est vraiment flippant.
    En tout cas, merci pour les liens et continue tes Thursday Thunder, tu es une vraie mine d’information.

    J'aime

  12. Ping : Les états d’esprit du vendredi 11/05/2018 – Crevette de Mars

  13. Glaçant c’est le terme. Je ne suis pas trop l’actualité en ce moment, mais je crois qu’il faut que je m’y remette. Je regarderai les liens dès que j’aurais un peu plus de temps. Je suis effrayée de lire tout ce que tu écris dans tes articles sur la GB, le Brexit et le rejet des « étrangers » et que rien ou si peu transparaisse dans les médias français (ou internationaux d’ailleurs ?). Merci en tout cas de nous apporter ton éclairage. Biz

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Comme il n’y a pratiquement rien dans les médias anglais (sauf rares exceptions très engagées) , je comprends que leurs collègues français n’y prêtent pas attention. Mais c’est frustrant.

      J'aime

  14. carrie4myself dit :

    J’ai reposte 3 de tes liens sur ma private page Fb.
    Comme tu dis plus haut, que font les remainers? 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s