Le petit requin et les chaussures de bébé


On continue dans les travaux. La cuisine est au point mort, on attend toujours l’îlot et la hotte d’Italie qui n’arrive pas à cloche pied mais en rampant à reculons. J’ai quand même fait remarquer à l’entrepreneur qu’on se fiche éperdument d’où vient la hotte, du moment qu’elle arrive. Les chambres du premier sont finies…c’est à dire prêtes à peindre. J’ai donc passé la journée d’hier avec les enfants qui sont en vacances à barbouiller allègrement dans la chambre de KnightyDiva. Les avis sont partagés. Elle trouve ça trop cool. GeekAdo pense que c’est nul, PrincesseChipie n’aime pas du tout, ça fait cercueil ton truc. Quant à moi, ça me fait penser à une aubergine géante, pourtant KnightyDiva déteste les légumes. Bref, elle a maintenant une chambre violet pétant. Elle est en extase, alors que bon franchement, le mur où s’est déchaîné Wizzboy est tout à refaire. On attaque aussi sa chambre, avec des pompiers partout. Ça avance.

Par contre pour la salle de bain, c’est moins bien. L’ouvrier polono-ch’ti a tout cassé, y compris les murs. Il a aussi découvert plusieurs strates de parquet, toutes irrécupérables. Visiblement, un précédent propriétaire bricoleur a essayé de refaire le sol tout seul. Il n’aurait pas dû. Je passe sur les couches de papiers peints (désolée, je n’ai pas pu faire de photo des baigneuses années 20 mais je vais voir si l’entrepreneur en a. Il documente la rénovation). Enfin bref, notre builder a fait tomber le plafond aussi et c’est là qu’il a fait une découverte. Quand il m’a appelé, j’ai encore cru à un grosse problèm et j’ai eu peur. Mais non. Il n’a pas trouvé le trésor qu’aurait caché le médecin fou en 1940 selon la légende locale, mais des chaussures de bébé. Dans le plafond. D’après lui, elles sont probablement tombées quand une partie du grenier a été aménagé en chambres. Ça fait du sens, parce que je ne vois pas qui aurait l’idée de planquer les chaussures de son gamin dans le plafond de sa salle de bain. C’est curieux…

Ces petites chaussures sont en cuir, on voit qu’elles ont été réparées, on a mis une nouvelle semelle. Le gamin en question (impossible de savoir si c’était un garçon ou une fille) devait avoir un pied plus petit que l’autre, il y a du papier journal en rembourrage au fond de la chaussure droite. Je vais essayer de l’enlever mais j’ai peur qu’il tombe en poussière. J’ai mesuré les chaussures et en quelques clics (Google est mon ami), j’ai découvert que l’enfant ou les enfants qui les ont porté avaient environ 18 mois. Je dis les enfants, parce que vu l’usure, et la vitesse à laquelle grandissent les pieds de bébé, je pense qu’elle ont dû être portées par le petit frère ou la petite soeur aussi. Voilà, je me passionne pour ces petites chaussures. J’ai l’impression qu’elles vont m’aider à apprivoiser la maison du petit requin. J’ai encore du mal à m’y sentir chez moi. On n’a pas encore de routine et c’est en travaux en permanence. Il y a des ouvriers partout, de la poussière, des bruits, des sacs de plâtre, des poutres en métal qui traînent dans les couloirs…la maison du petit requin ne ressemble pas encore à un foyer. En tout cas, pas au mien. Ces petites chaussures de bébé sont tombées du plafond juste à temps pour me rappeler que cette maison a bien été un foyer pour d’autres familles. D’autres enfants ont grandi ici, ont joué, ont ri et ont détruit leurs chaussures. Alors nous aussi, on va arriver à faire notre nid dans cette maison!

En attendant que les ouvriers s’en aillent et qu’on puisse enfin se sentir chez nous et apprivoiser la maison du petit requin, je vais voir ce que je peux faire avec ces chaussures. Première étape, essayer de les nettoyer et d’enlever le journal sans le déchirer. Si quelqu’un a des suggestions, je prends! Finalement, c’est bien un petit trésor qu’on a déjà trouvé…

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Le petit requin et les chaussures de bébé

  1. Wahou !!! Tu as raison, c’est un petit trésor…
    Pour le journal, pas trop d’idée : il est plutôt plié ou bouchonné ? peut-être essayer avec une pince à épiler de le tirer tout doucement ? C’est quand même assez costaud le journal.. tant que ça n’a pas été rongé par les souris…

    J'aime

  2. laurencemaneramoro dit :

    Ah mais carrément ! Quel morceau d’histoire touchant … je suis curieuse de voir quelle date pourrait figurer sur ce journal … en tout cas ça intéressera ensuite sûrement un musée ..,

    J'aime

  3. Catherine in Switzerland dit :

    c’est un véritable trouvaille je trouve pleine d’émotion. Pour le journal le retirer tout doucement et peut être le repasser a feu tout doux

    J'aime

  4. axelle57 dit :

    Quel joli symbole, j’aime ton interprétation !

    J'aime

  5. Agdel dit :

    Est-ce que tu peux aller le chercher avec une petite cuillère que tu glisserais derrière ?
    On se croirait dans Amélie Poulain !

    J'aime

  6. Esteldf dit :

    Je trouve cette découverte très émouvante. C’est une belle façon qu’à cette maison de raconter son histoire.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      C’est ce que j’ai pensé aussi. Ça me donne envie d’aller examiner le grenier de plus près. A première vue, il n’y a rien, mais je n’ai pas regardé en détail.

      J'aime

  7. Frédérique dit :

    Oui c’est étrange ces chaussures et émouvant. Si le journal est bien sec , tirer doucement dessus ? La date du journal va provoquer des recherches peut-être ?
    Bons travaux. Bises de Frédérique

    J'aime

    • pomdepin dit :

      1936! C’est une petite bande, mais on a le titre d’un article je pense, et ça parle de l’annexion de territoire par l’Italie. Un coup de Google pour vérifier la date (j’avais un gros doute entre 1936 et 1938) et voilà.

      J'aime

  8. zenopia dit :

    Moi j’avais trouvé une robe de petite fille dans la cave… mais bon… je te raconterai ! 🙂

    J'aime

  9. Une jolie et douce emotion! Ces chaussures sont entre de bonnes mains (pas pu resister)

    J'aime

  10. carrie4myself dit :

    Tres belle et touchante découverte, surtout qu’a cette époque on avait peu de vêtements, chaussures!
    Cette maison a décidément un fort potentiel émotionnel!
    xoxo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s