La légèreté


Depuis qu’on a quitté Brexitland, je me sens légère…c’est une image évidemment, vu comme on se goinfre. On est bien obligé de se ré-acclimater gastronomiquement parlant, non? Mais je n’ai plus le poids permanent du stress. Je me connais ça reviendra, mais pas autant. Déjà, il va y avoir des travaux dans notre nouvelle maison…Ça va être comique. Mais je me sens libérée des angoisses dues au brexit.

Source

Je savais que le brexit me rongeait la vie, m’étouffait, m’enfermait dans une colère et des angoisses permanentes, mais je ne me rendais pas compte à quel point. J’ai l’impression de me retrouver. Bien sûr que je vais continuer à m’énerver pour tout et rien, avec ma patience légendaire (je rappelle que les légendes, ça n’est pas la réalité…),qu’il y aura des crises, des contrariétés, des tracas du quotidien. Mais je suis légère. On n’a pas de cuisine (je refuse d’appeler cuisine cette pièce à côté de la salle à manger, avec un évier préhistorique, un plafond à bas reliefs rupestres et des placards qui tomberaient en poussière si ils n’étaient pas tenus par plusieurs générations de fritures). Il reste une bonne dizaine de cartons à défaire. On a perdu des meubles, des bibelots et des souvenirs malmenés par ces gougnafiers infames de déménageurs racistes. Je me couvre de ridicule en parlant spontanément aux gens en anglais. Je ne sais pas du tout doser le small talk, les conversations. J’ai peur de trop parler ou pas assez, d’être trop froide ou trop exubérante…ça me stresse un peu, mais pas au point de me rendre muette. Je n’ai plus le ventre noué en permanence. Je recherche les échanges, quitte à laisser mes interlocuteurs perplexes (le livreur du fioul n’a toujours pas dû s’en remettre, pourquoi est-ce que je lui ai parlé en anglais?) je suis à nouveau curieuse. Je n’ai plus peur.

je ne suis plus suspendue aux news….bon c’est vrai aussi que ça n’aide pas d’avoir un internet digne de la pièce décrite plus haut, vous savez, celle qui essaie de se faire passer pour une cuisine? Je pense que ça me reviendra, je situe ça probablement après le passage du technicien orange. C’est quand il veut. Mais ça fait un bien fou de déconnecter un peu. Par contre, je n’accepte toujours pas le brexit. Non seulement je n’ai pas l’intention de laisser tomber mes amis européens coincés en brexitland , mais je trouve toujours aussi indigne ce qui s’y passe dans l’indifférence générale. Ça me révolte toujours autant mais ça ne me ronge plus. La colère est toujours la même, peut être même plus forte, mais l’angoisse est envolée. Le brexit ne domine plus la vie, ne monopolise plus mes nuits, ne m’étouffe plus. Je me sens légère.

Alors certes, je n’aurais jamais imaginé qu’on partirait d’Angleterre, surtout comme ça. Mais pour l’instant en tout cas, je suis persuadée que c’était la bonne décision. Bien sûr, il y aura des moments de doutes. Mais pour l’instant, vive la légèreté.

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour La légèreté

  1. zenopia dit :

    Pour le dosage de small talk, reste toi même, tu es géniale ! ❤

    Aimé par 1 personne

  2. laurence @lopalomita dit :

    tellement contente pour toi de te voir soulagée !

    J'aime

  3. Joëlle dit :

    Ça fait plaisir de te savoir libérée de ce stress permanent! J’essaie d’imaginer ta cuisine… Il faudra nous faire des billets “avant” et “après” 😉

    J'aime

  4. carrie4myself dit :

    Tres heureuse pour toi! :-)))
    Breath, you’re free
    xoxo

    J'aime

  5. Mélina Bee dit :

    Je suis vraiment très contente pour toi! Tu as l’air de revivre!

    J'aime

  6. Bien sûr que tu n’accepteras pas le Brexit mais tu ne te sentiras plus harcelée, étouffée, brimée, piétinée par lui… Et tu seras même encore plus libre pour en parler parce que tu ne seras plus directement concernée…
    Quant au small talk, je suis certaine que tu vas trouver la juste mesure bien vite… Don’t worry !

    Aimé par 1 personne

  7. axelle57 dit :

    « des placards qui tomberaient en poussière si ils n’étaient pas tenus par plusieurs générations de fritures » : tellement parlant ! Mais un peu beurk, non ?

    J'aime

  8. Goodbye Brexitland, hello Ch’ti-land? On attend tes découvertes avec impatience !

    J'aime

  9. froggymums dit :

    profite de ta légèreté alors 😉

    J'aime

  10. vous allez faire de gros travaux? il y a des photos de cette cuisine?

    J'aime

  11. Frédérique dit :

    Ah contente de retrouver la verve de Pomdepin.une dizaine de cartons après 5 jours sur place , ben je dis bravo, le turbo a été mis.. Dommage pour les bibelots , souvenirs perdus , ou cassés . Mais vous allez trouver votre place , ca se sent . Et les enfants , leur arrivée dans le système scolaire Francais, ils doivent être un peu bête curieuse pour les autres , non ?
    Bravo à toi , et oui merci de nous donner des photos avant / après car la pièce cuisine à l air de valoir le détour.
    Poutous mouillés , tres mouillés de Normandie

    J'aime

  12. Catherine in Switzerland dit :

    Je me réjouis de te voir mieux et j’attend avec impatience la rénovation de la cuisine et du reste. Tes enfants commencent direct l’école en français?

    J'aime

  13. « Libérééééééée, délivrééééééée !!! » Voilà une chanson de circonstance 😉 . En tout cas, ça y est ! Our Pomdepin is back ! Euh… je devrais peut-être l’écrire en français ?
    Je rejoins les différents commentaires précédents : dommage pour les meubles/objets/souvenirs perdus, bravo pour l’efficacité de l’emménagement, des photos de la cuisine s’imposent !, et comment s’intègrent les enfants dans le système scolaire français ? Biz

    J'aime

  14. petitdiables dit :

    Je suis contente pour toi!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s