Why leave


Après mon billet de la semaine dernière, où j’expliquais qu’on a pris la décision de quitter l’Angleterre, j’ai reçu beaucoup de commentaires et messages très gentils (et d’autres beaucoup moins). Je précise de suite que je ne suis pas énervée (on est jeudi…) au contraire, ça m’a beaucoup touché (sauf ceux qui m’ont un chouïa contrarié mais que je n’ai pas laissé passer). J’ai commencé à répondre à ceux qui s’inquiétaient pour nous et j’ai ignoré consciencieusement les autres… et finalement j’ai décidé de répondre à tous dans un billet, ça sera plus simple, aux gens adorables qui m’ont envoyé de très gentils messages et aux autres aussi. Je vous rassure, si j’ai laissé passer vos commentaires, c’est bien parce que je vous trouve adorable. Je ne veux surtout pas vous vexer en répondant à tout le monde en même temps, mais c’est plus facile. 


Source 

Beaucoup, en Angleterre comme nous, m’ont dit que leur vie n’avait pas fondamentalement changé, qu’on n’était peut-être simplement pas au bon endroit dans l’Essex. C’est vrai, en apparence notre vie n’a pas tant changé et effectivement, il y a des endroits beaucoup plus accueillants que l’Essex qui est un des bastions du brexit. Mais on ne part pas à cause de notre voisin qui préfère les anglais blancs ou des abruties à l’école qui en ont marre des étrangers. Le brexit aura (a déjà) des conséquences nationales, sociétales et culturelles, peu importe qu’on vive dans une ville majoritairement sympathique et tolérante ou au fin fond de l’Essex. Sans parler de l’économie. Je ne vais pas vous embêter avec des choses désopilantes comme les taux directeurs ou l’endettement des ménages, mais si ça continue comme ça, et ça risque d’énerver légèrement les brexiters, leur great again Britain sera dirigée par une étrangère. Christine Lagarde, la présidente du FMI. Contrairement à ce qu’affirme la presse locale dont les connaissances en macro économie sont aussi développées que l’intégrité journalistique de la BBC, ça va très mal. 

La situation se détériore à une rapidité extraordinaire même si les effets ne se font pas encore sentir ( enfin pas trop…) au niveau micro économique. Je ne parle même pas de la situation administrative et des discriminations anti européens que le gouvernement met en place peu à peu, et qui frapperont tout le monde, dans tout le pays. Pour chaque Européen qui peut prétendre à la naturalisation, il y en a au minimum un autre qui ne rentre pas dans les cases de plus en plus restrictives du ministère de l’intérieur. Il se trouve que malheureusement ou heureusement, je ne sais pas, Marichéri et moi avons accès facilement à tout un tas d’infos notamment économiques et qu’on les  comprend (sérieusement les taux directeurs, c’est captivant) assez pour ne pas avoir envie d’assister au naufrage. On ne veut pas vendre notre jolie maison, faire changer nos enfants d’école, d’environnement, bâtir une nouvelle vie ailleurs en Grande Bretagne pour se rendre compte dans un an ou deux que ça ne va pas le faire et qu’il faut recommencer. Marichéri (probablement par déformation professionnelle) a fait des analyses, des statistiques, des listes objectives, ça a été très scientifique: pour notre famille (j’insiste, ce qui est bien pour nous ne l’est pas forcément pour d’autres. Chacun sa vision des choses), le mieux c’est de partir.  

Quand j’ai expliqué qu’on avait choisi le nord de la France, j’ai encore eu des messages, certains adorables et d’autres non (que je n’ai toujours pas laissé passer. Je dis ça pour ceux qui s’obstineraient à m’envoyer leur logorrhée, ce n’est pas la peine d’insiter). Mais tous m’ont mis en garde contre un  « retour » en France. Pas de soucis, on ne rentre pas en France. On a choisi une destination selon une liste de critères objectifs très précis (notamment la distance par rapport à Londres et les facilités de transport, mais pas uniquement), sans tenir compte de ce qu’il y avait marqué sur nos passeports. Si on voulait rentrer quelque part, on irait en Irlande. On ne connaît plus la France, on ne s’attend pas à retrouver celle de notre enfance (et on n’en a aucune envie). En fait, on n’a aucune attente, aucun a priori. Je sais que c’est difficile à imaginer puisqu’après tout on est français, mais on considère vraiment que c’est une nouvelle expatriation, pas un retour. Bien sûr que ce sera difficile, qu’il y a des tonnes de démarches administratives, qu’il faudra s’adapter, que certaines choses nous surprendront, nous déplairont…c’est comme ça quand on débarque dans n’importe quel pays! On l’a déjà fait, on n’a jamais été aussi bien préparé (ça fait des mois qu’on se renseigne) et ça ne nous inquiète pas plus que ça. Au contraire. Plus on se rend compte qu’on ne connaît pas la France d’aujourd’hui, moins notre départ nous apparaît comme un échec. Voilà, on ne s’y attendait pas, mais on a fait le tour de ce que l’Angleterre pouvait nous offrir, on va voir ailleurs. Comme on est parti d’Irlande volontairement. C’est juste une nouvelle étape. 

Alors, je voulais vous dire merci à tous, ceux qui s’inquiètent sincèrement, et les autres, ceux dont j’efface les commentaires. Quand les résultats du référendum sont tombés,  vers 4 ou 5 heure du matin, on était sonné, dégouté alors qu’on pensait encore que la situation serait vite réglée. Mais ma première réaction à chaud, ça a été de vouloir partir. Presque 18 mois après je ne voulais plus partir, mais je pensais que c’était la meilleure chose à faire, même à contre coeur pour notre famille. Et bien, depuis une semaine chaque message gentil mais inquiet, chaque mise en garde pas toujours sympa ont contribué à me faire voir les choses autrement. Vous m’avez aidé à rallumer ma curiosité. On ne va pas quitter un pays contraint et forcé, on va en redécouvrir un autre. 

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

55 commentaires pour Why leave

  1. anne35blog dit :

    bonne résolution, et bienvenue chez toi! bisous!

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore ta vision de voir les choses et d’ailleurs je suis choquée que certains se soient permis de faire des commentaires négatifs : c’est votre vie vous la vivez comme bon vous semble 🙂 En tout cas je te souhaite de redécouvrir la France, son pain tout chaud et croustillant et toute la magie de notre pays 🙂 Et puis comme ça vous redécouvrirez l’Angleterre quand vous y retournerez de temps en temps 😉
    Je t’embrasse ! 🙂

    J'aime

  3. Wahou ! J’admire votre courage pcq bouger 7 bipèdes et 2 quadrupèdes ça doit être un travail de titan ! Pcq veiller après à ce que chacun s’y retrouve, ça va être un travail de titan. Et pcq soigner ses blessures de guerre, c’est un travail de titan. Alors vraiment, je vous souhaite tout le courage et la chance du monde pour cette nouvelle étape ! Et puis pour vous préparer vous toujours regarder les Ch’tis 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Ohlala, ça fait super plaisir à lire ! (<3)
    En passant ça me semble très clair que vous ne "rentrez" pas en France (sinon, selon cette logique, vous iriez dans le Sud-Ouest j'imagine) et que vous allez forcément faire des découvertes parce que Sud-Ouest et grand Nord c'est forcément différent, encore plus avec des années d'écart évidemment…

    Aimé par 1 personne

  5. Bon, pour le Nord, Dany Boon a réalisé un film ethnographique d’une grande finesse… si jamais vous voulez avoir un aperçu sain et réaliste de ce qui vous attend… 🙂

    Aimé par 3 people

  6. Kid Friendly dit :

    Bonne expatriation en France alors 🙂
    Ton grand vient avec vous (tu l’as sûrement dit sorry) ?

    Aimé par 1 personne

  7. carrie4myself dit :

    Des tonnes de démarches administratives….. le mot est faible.
    L’esprit sera bien occupe dans les mois a venir mais good move.
    All my best wishes for your future 😉
    xoxo

    Aimé par 1 personne

  8. Griseldis dit :

    Ben j’avais compris que la France sera un point de chute commode et que votre cœur est du côté de l’Irlande, les images et émotions de votre dernier séjour là-bas l’avaient exprimé. C’est ce qu’il me semble. J’admire sincèrement votre choix. Je me promène volontiers sur des blogs vie pratique en Grande-Bretagne et la vie quotidienne semble de moins en moins évidente. Je pense comme vous que ce n’est qu’un début. Tenez bon en Pomdepin toujours fidèle à elle-même.

    Aimé par 1 personne

  9. La Carne dit :

    voilà! Go pour une nouvelle aventure! « Les aventures de Pom de Pin in Wonder Word! »

    Aimé par 1 personne

  10. Les gens ne cesseront jamais de me surprendre… De quel droit faisaient-ils des commentaires désobligeants sur votre décision de partir ? J’aurais assez aimé savoir quelle en était la teneur. Mais je vous admire de faire ce choix de toute évidence compliqué affectivement, et forcé, même si il est parfaitement calculé de manière objective et cartésienne (vive Marichéri !). Malheureusement je suis dans le Sud-Ouest donc je ne peux te donner de conseils sur le Nord, mais je vous souhaite plein de courage pour les formalités, paperasses, cartons, dépressions des enfants (:-(() et tout le reste. J’espère que la réadaptation ne sera pas trop compliquée. Et j’attend avec impatience ton cours magistral de macro économie sur les taux directeurs : je crois que tu serais tout à fait capable de rendre le sujet fascinant (mon ex patron disait « sexy ») ce qui est un exploit en soi !! 😀 Biz notre Pomdepin (inter-)nationale

    Aimé par 1 personne

  11. Frédérique dit :

    Bonjour,
    c’est votre choix et non , à lire le blog on savait bien que les passeports des parents sont français ( mais pas ceux des enfants ) mais que vous ne vous sentiez pas forcément Français, puisque partis depuis si longtemps. Vous allez vous poser en France ,un nouveau pays pour vous .quelle est l’offense là dedans ? On ne se sent pas forcément chez soi dans le pays de naissance

    Et oui peut être plus tard en Irlande ( votre vrai pays de coeur, l’intime ) ?
    Je ne comprends pas les écrits haineux , votre choix VOUS regarde , toute la famille et vous vous débrouillez pour retomber le moins mal sur vos pattes ( coucou les chats , pour eux cela va bouger aussi ) , si on n’aime pas ce que vous dites et bien on ne va pas sur le blog et puis c’est tout .

    Courage pour vos démarches car bouger toute la famille avec les âges et préoccupations forcément différents cela va occuper les journées… Mais bon , pomdepin est la cheville ouvrière et tout va rouler ..
    Pour un côté plus ludique : Comment s’est passé Halloween ?

    Merci de continuer le blog , j’adore l’écriture et son humour corrosif .
    C’est rigolo, on ne se connaît pas IRL mais de temps en temps, un clin d’œil intérieur s’active car je suis le blog ( nos amis anglais sont venus passer un we il y a 15 jours et lui est originaire de Colchester et elle de l’Essex ( mais n’est pas du tout une Essexgirl 😉, lui Oxford et elle Cambridge) ) donc du coup cela a réveillé des anecdotes du blog ‘.. et on peut discuter de plein de choses .
    Rien que pour ça ( et pour plein d’autres ) merci
    Poutous de Normandie
    A bientôt pour les états d’esprit du vendredi
    Frédérique

    Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      Les trois grands ont la double nationalité franco irlandaise, mais les deux plus jeunes, nés en Angleterre ne sont que français…avant les changements de Theresa May, ils avaient droit à la nationalité anglaise (moi aussi d’ailleurs), plus maintenant. On ne l’a pas fait sur le moment, parce qu’on pensait avoir le temps…c’est aussi une des raisons qui motivent notre décision de partir. Si ils veulent vivre ici plus tard, ce sera plus simple en arrivant de l’extérieur. C’est dire toute la logique du système.

      Aimé par 1 personne

      • Frédérique dit :

        Euh, ce serait plus simple en venant de l’extérieur ? Tu expliques là, car bon puisqu’il semblerait que les GB ne veulent pas d’étrangers, là , je ne comprends plus trop …

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Dans l’état actuel des propositions du gouvernement, ils devraient avoir un visa (ce n’est pas le cas pour tous les enfants d’européens, mais les miens ne rentrent pas dans les cases pour avoir droit à un passeport britannique), on ne peut le demander que depuis l’étranger. Et on ne peut faire appel d’une décision du Home Office qu’après son exécution, donc, si la résidence est refusée, on est expulsé d’abord, avant de pouvoir faire appel.

        J'aime

  12. Frédérique dit :

    Ah et oui , un cours magistral sur la macro économie, appliquée à la future GB ,mais cours délivré par Pomdepin herself, je serais preneuse 😄
    Fred

    Aimé par 1 personne

  13. Catwoman dit :

    C’est vrai, après tant d’années passées en Irlande et Angleterre, venir vivre en France, ça doit ressembler à une nouvelle expatriation … Je vous souhaite beaucoup de courage pour la suite 🙂
    Et ce n’est que le début d’une nouvelle aventure !

    Aimé par 1 personne

  14. Claire dit :

    Moi aussi je veux bien le cours d’économie! 😉
    Finalement, votre force est de vivre cela en famille. Et vos enfants ne pourront que s’adapter vu leur histoire, leur ouverture d’esprit.
    Et puis y a des plages sympas dans le nord de la France, on peut y faire du char à voile ;-).
    Courage à vous tous pour cette nouvelle aventure (surtout pour le côté administratif 😉 )!

    Aimé par 1 personne

  15. Fugu dit :

    Je suis restée silencieuse mais triste pour vous que vous ayez à quitter l’Angleterre « suite à tout ça » (je vais le dire comme ça, hum). Mais de suite quand j’ai vu passer l’info que ta famille et toi débarquez en France, j’ai été contente pour vous. 🙂 Peut-être parce que je ne suis pas française ? Mais je vois effectivement ça comme une expatriation, et la découverte d’un nouveau pays.

    En tout cas je vous souhaite bon courage pour les démarches, et aussi… Bienvenue en France, quand le moment sera venu ! 😉 (Et puis le Nord c’est très joli, d’abord !)

    J'aime

  16. Phew! Heureusement que tu expliques bien parce que c’est ubuesque tout ça. Effectivement vivre en France va être une nouvelle aventure, étant donné qu’après tout, vous n’y avez jamais vécu en tant qu’adultes-qui-travaillent… Je sens venir quelques billets sur la logique (?) de la paperasserie française… « Département de naissance » pour les enfants, ça va être rigolo oups :/

    Aimé par 1 personne

  17. Ping : Why leave — Pom de Pin in Wonderland – musnadjia423wordpress

  18. Nane dit :

    Je plussoie avec mes camarades de blog, votre choix vous appartient et, manifestement, est très réfléchi. Il y a des tas de choses formidables dans le Nord de la France, comme ailleurs, c’est une question d’état d’esprit. Et côté météo, vous serez peut être surprise (je ne suis pas sponsorisée par l’Office du Tourisme) positivement. Cela risque d’être un peu ubuesque sur le plan administratif, mais vous êtes habituée, non ? Et les petits vont apprendre le Français dans la cour de récré, ça va les changer ! Bref, vous avez raison, haut les coeurs et vive l’aventure, nous la suivrons de près ici. Pomdepin in wonderworld, c’est bien aussi !!

    J'aime

  19. froggymums dit :

    Je ne sais pas si mon second commentaire est un de ceux qui ont pu te blessé car si c’est le cas, ce n’était pas du tout mon objectif. Je respecte totalement votre choix. Je connais pas bien le Nord mais ils parait qu’ils sont super accueillant, j’ai plusieurs amis du Nord tous des gens très sympa 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s