Home for sale


Pour partir, pour quitter brexitland, on doit vendre notre maison. Notre forever home. Notre foyer pour toujours, la maison qu’on a mis un an à trouver, qu’on a agrandie, redecorée du sol au plafond,  rénovée (certains se souviennent peut-être de l’épisode de la cheminée…j’ai été assez saoulante avec ça), notre maison parfaite pour nous, avec ses arbres fruitiers dans le jardin, son porche victorien, son bureau sur mesure pour le bazar les guitares de Marichéri…on sent toute ma joie à la quitter, non? Non seulement ça me fend le cœur de vendre ma jolie maison, mais ça veut dire aussi qui a fallu renouer avec mes ennemis mortels, les estates agents. Que je hais farouchement donc. 


Source

En trois ans, ils ne se sont pas améliorés. Ils sont toujours aussi sexistes, menteurs, incompétents et ont toujours l’art de s’habiller  comme des proxénètes est-allemands des eighties avec le cheveux huileux en croyant que ça fait professionnel (je parle des hommes comme des femmes). On a encore eu droit aux magiciens qui promettent de vendre notre maison en un claquement de doigt. Il ne faut pas écouter les mauvaises langues qui disent que le marché de l’immobilier est mort, pas du tout, ni leurs concurrents qui affirment qu’ils sont en train de faire faillite, mais bon si on veut, on peut payer d’avance…bref, la première agence qu’on a vue est effectivement en faillite, ça met en confiance. Contrairement à ce que racontent ces enfumeurs professionnels, le marché est au plus bas. Mais ça ne les empêche pas de mentir avec leur sourire niais de sous Travolta sous amphétamines, pas de problème, on va la vendre pour deux fois son prix, votre maison. Devant mon léger scepticisme et mes remarques pédagogiques (je ne critique pas, je prends sur moi de leur donner des conseils pour améliorer leur service client et leur marketing, à ces furoncles immobiliers), ils ont raclé les fonds de tiroirs de leur soi disant liste de clients potentiels qui veulent ab-so-lu-ment acheter notre maison.

On a donc déjà eu droit à des visites, dans la joie en commençant par des brexiters (et très fiers de l’être et de m’en informer)  qui n’avaient pas le budget, mais bon la maison est pas mal malgré une déco très européenne. Ils nous proposent la moitié du prix, comme ça, on peut « go back where we come from ». Connards, même si vous nous en offrez 10 fois le prix, je ne vous laisserai jamais ma maison. On a eu le couple qui ne voulait pas y vivre, mais pensait y  transférer son business et ouvrir un tattoo parlour dans le bureau (je rapelle qu’on est dans un bled paumé où la moyenne d’âge est de 128 ans, à peu près). Ils ont été suivis d’une charmante famille lusitano-lituanienne qui voulait notre avis, c’est une bonne idée d’investir ici ou il faudrait plutôt regarder sur le continent? On a eu les retraités qui ont trouvé la maison (5 chambres, deux salons, un bureau, une salle de jeux) trop petite pour eux deux. Ceux qui regardent depuis 18 mois et ont adoré la maison, vraiment c’est exactement ce qu’ils cherchent. Sauf pour la couleur de la porte du garage, c’est bête, du coup ça ne va pas le faire. Mes préférés, ça a quand même été le couple gay, l’un hollandais et ne parlant pas anglais, l’autre britannico-indonésien qui voulaient faire un élevage de chiens dans le jardin. Et transformer tous le Rez de chaussée en salon canin. J’ai même pensé à les mettre en relation avec les tatoueurs. En se cotisant, ils aurait pu nous faire une offre sympa et s’associer pour monter un atelier de tatouage pour chiens dans le salon. J’aurais adoré voir la tête de notre harceleur de voisin. 

Cela dit, c’est quand même grâce à ce brave homme que je ne pleure plus en voyant le panneau for sale devant la maison. Il l’a vu aussi, et il est venu se renseigner. On va lui manquer, on est sympa pour des étrangers. Il espère que les prochains seront des gens normaux, des anglais blancs et chrétiens bien sûr. Ahah. Merci de me rappeler pourquoi on déménage. Pour lui faire plaisir, je lui ai parlé des éleveurs de chiens…et si un nigérian cherche à monter une boite gay ou si un iman veut ouvrir une nouvelle mosquée, j’ai la maison qu’il leur faut, ça fera plaisir au voisin! Ou un restaurant chinois. Un centre de désintoxication réservé aux minorités ethniques. Une clinique vaudou. Une école de percussion africaine…je vais téléphoner à mon pote l’estate agent pour qu’il nous trouve ça, puisqu’il paraît qu’il peut tout faire. Hop.  

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

48 commentaires pour Home for sale

  1. The Postman dit :

    Une maison close? Tu crois qu’il apprécieras le voisin? 🙂

    Aimé par 2 people

  2. En grande forme à ce que je vois !! J’adore l’idée d’un salon de tatouage pour chiens. Un bordel homo réservé aux « gens de couleur » comme disent les « politically correct people », ce serait pas mal aussi. Avec les 5 chambres ça devrait le faire et ils pourraient faire des soirées nudistes dans votre jardin d’Eden !! Hihihi ! Biz

    J'aime

  3. aylyon dit :

    Rhaaaaa mais je trouve ça tellement rageant et triste!
    Puis les autres qui fanfaronnent derrière… je comprends tellement pas le but de vouloir bannir les étrangers! Puis après quoi on fini tous comme une belle famille de consanguins?
    Ewww.
    Bref courage.

    Aimé par 1 personne

  4. olivialebeon dit :

    Vous n’avez pas d’équivalent du bon coin en angleterre? Comme çavous auriez juste les clients potentiels bizarres sans l’estate agent.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Non, malheureusement. Rien n’interdit de vendre sans passer par un estate agent, mais on ne peut pas être sûr les sites immobiliers sans passer par eux, donc en fait pas le choix.

      J'aime

  5. Ta copine la druidesse n’aurait pas envie d’ouvrir une école de druides dans le quartier ? 😉

    Aimé par 3 people

  6. Kleo dit :

    Je crois malheureusement que les agents immobiliers sont une engeance satanique partout sur terre. Ceux auxquels j’ai eu affaire « oubliaient » systématiquement de nous préciser qu’il y aurait des frais pour telle ou telle chose (le mieux : le rattrapage de charges pour le garage alors qu’on n’avait pas de voiture). Bref. Courage dans cette lutte, je croise les doigts pour vous.
    Et je suis vraiment désolée que vous deviez vendre cette maison qui avait l’air merveilleuse. Vous savez où vous allez vous installer en France ?

    Aimé par 1 personne

  7. dhelicat57 dit :

    Je suis si triste pour vous et pour cette maison que vous aviez enfin trouvé pour laquelle vous aviez fondé tant d’espoir. .. sinon je compatis pour les agents immobiliers et les visites ici aussi on en a des bien tordus… finalement quand tu achetes c’est toujours au plus haut eg quand tu vends c’est la cata un marche defaillant etc …alors si en plus le voisin s’en mêle et te gonfle, oui croise les doigts qu’il se retrouve avec des vrais chieurs des anglais pure souche bien bruyants et plus envahissants que lui. Courage et plein de pensees amicales

    Aimé par 1 personne

  8. et comment prend la chose des enfants? quand mes parents ont vendus j’étais très triste. Je me souviens avoir voulu dire à un couple qui venait la visiter, que la maison était hantée… trop sage, je n’ai rien fait bien sur, mais l’envie était bien présente…

    Aimé par 1 personne

  9. aurel dit :

    Quelle tristesse…mais vous saurez retrouver en France une belle maison qui sera également un foyer.

    Aimé par 1 personne

  10. Je n’ai eu à faire aux agents immobiliers que pour la location à Londres mais déjà, quelle galèèèère! Plein de courage!!
    Bises

    Aimé par 1 personne

  11. carrie4myself dit :

    Les estate agents sont tous les memes dans chaque coin du monde! Une horreur, une bande d’incapables promettant monts et merveilles et au final… ils ne font rien; ah si pardon, ils te font remplir des tonnes de papiers, et mettent des taxes de partout.
    J’ai eu droit a une taxe car je partais a l’étranger!!! Non mais attends: je quitte la GB et je paie une taxe a l’agence immobilière?! Je rêve! mais évidemment en Belgique, incapable d’aller les voir pour leur dire ce que j’en pensais….
    xoxo

    J'aime

  12. Rhooo j’imagine la douleur de vendre quelque chose qu’on a mis des années à construire et à mettre sa vie dedans
    Bon courage

    Aimé par 1 personne

  13. J’ai trouvé ton article super triste ! Même si tu y mets une pointe d’humour on voit que derrière ton sourire se cache des larmes… Je te comprends tellement si tu savais ! ❤

    J'aime

  14. La Carne dit :

    je crois que face aux connards de brexiters assumés, j’aurais tapé, foutu dehors. Pour le reste… c’est presque drôle si en réalité ça n’étais pas si triste.

    J'aime

  15. froggymums dit :

    La joie des ventes de maisons si ça peut te rassurer ou pas on a eu la même quand on a vendu en france, la cuisine ne plaisait pas, trop de porte dans la maison ??, le jardin trop grand, pas de prise internet dans les chambres qu’elle scandale, la déco qui plaisait pas bref, faudrait refaire la déco avant de pouvoir vendre si on les écoutaient, bon courage

    J'aime

  16. Catherine in Switzerland dit :

    je ne peux te dire que courage c’est une étape très pénible ta si jolie maison mais environnement étant tellement toxique
    Un centre de réfugié serait aussi sympa non???

    J'aime

  17. On sent les larmes derrière les rires… et ça me peine parce que, oui, je me souviens de la recherche de la perle rare, des travaux et tout… parce que les temps ont changé et que ce qu’ils sont devenus pour vous m’attristent…
    Je pense bien fort à vous… bisous ❤

    J'aime

  18. Bonjour,
    Albert Einstein : « Seul deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l’univers, je n’en ai pas acquis la certitude absolue. »
    Mais méfie toi, l’herbe n’est peut être pas plus verte ailleurs : c’est malheureusement un concept universel.
    En tout cas, je te souhaite de trouver rapidement un acheteur correct et une nouvelle vie harmonieuse hors Brexit.
    Ce qui fait râler c’est que la politique ne va jamais à contre courant des idées profondes d’un pays, mais cela peut malheureusement durer.
    Ainsi, je pense que les Trump ..eries ou les May ..o niaiseries auront leur temps et qu’il faudrait pouvoir faire le dos rond en attendant que cela passe ou qu’ils se fassent destituer par le peuple raisonnable.
    Mais c’est plus facile à dire qu’à faire !
    En tout cas, bienvenu chez votre toujours vous !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      On n’a aucune illusion et on n’attend rien d’autre que de ne plus être ici…on ne devrait pas être déçu! Et merci 😘

      J'aime

      • froggymums dit :

        Je pensais à toi en travaillant ce matin, je me suis demander si une fois en france tu n’allais pas le regretter car ça fait quand même très longtemps que vous êtes partis et la mentalité française est vraiment pas tip top non plus ainsi que l’école pour les enfants, vous n’avez pas penser à un autre pays ? je ne souhaite pas te démoralisé loin de moi cette idée, je me fais juste du soucis pour vous 😦

        Aimé par 2 people

  19. Ton article m’a fait bien rire! Bon courage pour la vente, c’est un mauvais moment a passer 🙂

    J'aime

  20. Sophie dit :

    Même si cette vente te fend le coeur, j’ai adoré ton humour grinçant comme d’hab.
    Bon courage

    J'aime

  21. bergeronnette dit :

    Quelle tristesse de devoir vendre !

    J'aime

  22. Frédérique dit :

    Bonjour à toi , oui je me souviens de votre joie d’avoir enfin trouvé votre maison , alors juste ❤️. Frédérique

    J'aime

  23. Esteldf dit :

    Bonjour, je suis triste de vous voir quitter votre maison dans laquelle vous avez tant investi.
    Nous vivons aux Pays-Bas, nous avons acheté mais même si j’adore notre appartement, je ne l’ai pas du tout investi sentimentalement car je sais qu’on peut partir du jour au lendemain. Comme on l’a déjà fait.
    Tout changement est bon à prendre, mais c’est parfois si difficile.
    Bon courage pour la suite.

    J'aime

  24. Claire dit :

    Merci d’arriver encore à nous faire rire malgré sur ce sujet complètement déprimant…
    Et vraiment une tonne de courage pour cette nouvelle étape.

    J'aime

  25. Joëlle dit :

    Louer votre maison sans la vendre, en attendant que le marché remonte, est-ce une possibilité ? Mais j’imagine que vous préférez récupérer votre mise, sans parler des dégâts potentiels occasionnés par les locataires. Je sais de quoi je parle. Je lis tes billets avec beaucoup de tristesse, et je t’admire de garder ton sens de l’humour pour nous raconter ça…. et que des vérités !
    Je sais que vous ne l’envisagez pas, mais ne venez pas investir dans mon coin (Nord de l’Auvergne): même marché déprimé, mêmes agents immobiliers menteurs, mêmes “acheteurs potentiels” qui te font perdre une matinée entière en visite pour finalement dire que, oui, bon, mais le terrain est bien trop grand — comme si la taille indiquée sur l’annonce allait se réduire à l’instant où ils franchissent la barrière !
    Courage, l’acheteur qui aura le coup de foudre finira bien par arriver!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s