My babyyyy! 


Pas de colère du jeudi, je ne suis pas énervée aujourd’hui mais effondrée. L’Ado, ce traitre est parti à l’aube pour Paris et son job d’été. Bon d’accord, ce n’est que pour trois mois, il est logé chez papy et mamie, mais c’est pour payer sa colloc’ à Londres à la rentrée. Bref, c’est le début de la fin.  Mon bébéééé!!!


Source 

Ce petit crétin est parti l’air de rien, avec son sourire niais en coin, limite ravi, après une vague accolade à son père et moi, sur le pas de la porte. Non mais ça va pas, tu peux pas me faire une bise au moins? Ouais, meuh coin. J’ai réussi à me tenir mais dès la porte refermée,  je me suis écroulée en pleurs dans les bras de Marichéri qui était prêt à me rattraper. Il s’y attendait. Mais qu’est-ce qu’il a, L’Ado aussi à grandir comme ça? Et à nous abondonner? Mon bébééé! Ok, à son âge, j’etais partie depuis plus de  18 mois et je suis allée faire mes études à 1000 km de chez mes parents avec la ferme intention de quitter la France dès que possible, par curiosité, pour aller voir ailleurs. Je ne vois pas le rapport, on parle de L’Ado pas de moi. Ce n’est pas une raison  pour que mon bébé fasse pareil de toute façon. Bon, le fait qu’il ait fallu que je me tire du lit péniblement alors que j’étais déjà crevée, pratiquement en plein milieu de la nuit, par pur dévouement maternel pour dire au revoir à cet ingrat, n’a pas aidé non plus. Ça peut même expliquer en partie ma réaction légèrement émotionnelle (mon bébééé!!!!!). La preuve, L’Ado a fait un tel bazar qu’il a reussi à réveiller WizzBoy qui ne savait pas ce qui se passait et pourtant, il a pleuré aussi. Avant de se rendormir aussitôt mais bon…mon bébééé!!!

Espèce de presque adulte au bord du gâtisme, tiens… D’ailleurs, il va falloir que je songe à changer son pseudo, même si techniquement il est encore ado pour quelques temps (mais plus beaucoup…mon bébééé!). Tant que son âge finit par teen en anglais, donc avant 20 ans, c’est officiellement un teen-ager. Mais comme il s’obstine à vieillir à vue d’œil et qu’il se prend pour un adulte (j’en ris encore. Son père aussi, tout en lui virant son argent de poche), ça ne va plus le faire. L’ExAdo? Non ça fait maladie de peau. Le vieillard? L’antiquité? Le débris? En même temps c’est vrai qu’il a évolué depuis que j’ai commencé le blog.  Il n’est presque plus boutonneux. Il se lave les cheveux, qu’il a pratiquement courts et bien coiffés. Il a une barbichette voulue et plus ou moins entretenue, plus trois poils intempestifs au menton. Il ne porte presque plus de t-shirts à tête de mort vomissante, mais des maillots de rugby. Propres en plus. Il ne mange plus par quintaux, mais demi-quintaux (pendant de temps, GeekAdo est passé aux triples quintaux, ça n’aide pas mon frigo). Il n’y a pas à dire, L’Ado devient plus vieux que moi (j’ai 4 ans et demi) et il  a déjà un orteil dans le troisième âge. Mon bébééé! 

Non mais sérieusement, pour qui il se prend à faire le grand? Comment il peut me faire ça? Le traitre. Pas plus tard que hier, à peu de chose près, on découvrait qu’il squattait entre mes abats. Ce fut un choc. D’ailleurs, c’est surement le test de grossesse qui est défectueux, retourne à la pharmacie en chercher un autre. Apres vingt-cinq aller-retour à la pharmacie, Marichéri en a eu marre a réussi à me convaincre: il y a quelqu’un. Quelqu’un avec un sens du timing défectueux, puisqu’il avait quand même plusieurs années d’avance sur le programme prévu. Et qu’il a ensuite refusé de sortir. L’Ado avait trois semaines de retard, à ce stade, j’étais persuadée que c’était foutu et que j’allais rester enceinte à vie (je ne dramatise jamais. En même temps, c’est pas tout à fait faux, pour pondre 5 gosses, j’ai incumbé pas mal de temps). Quand il a daigné faire son apparition, ça a été pour faire le malin. Il est né à minuit pile, on nous a demandé de choisir quelle date on voulait sur son extrait de naissance. En plus, il faisait Picasso. Pas la voiture, le peintre. Il avait une oreille au sommet de son crâne pointu et un œil à la place de l’oreille (vive les ventouses!) Marichéri a eu la peur de sa vie, merde, on a fait un alien. En même temps, c’était un progrès. L’obstétricien irlandais voulait absolument nous annoncer le sexe du bébé en français (alors qu’on le savait déjà) et il nous a dit: « c’est un poulet ». Ça surprend. L’Ado a continué à se faire remarquer en passant de Picasso à Bart Simpson. On est rentré à la maison sans lui pendant qu’il bronzait sous une lampe bizarre. Il n’a consenti à venir avec nous qu’au bout d’une semaine. On a pu inonder la cuisine en voulant stériliser un biberon. On a pleuré de rire pour sa première cuite, à 4 mois (quel sombre crétin flanque de l’éthanol dans la crème pour soulager les gencives des nourrissons?)…et maintenant, c’est un vieux. Mon bébééé…

Bref, ça ne va pas du tout. J’ai l’air de faire ma comique, mais je suis en larmes en écrivant tout ça. Marichéri qui est un super-héros, a essayé de me consoler ce matin: L’Ado rentre dans 3 mois. Ouïiiiii, mais c’est pour mieux repartiiiiiiiir. Mon bébééé! T’inquiète, il veut être journaliste, ça ne paie pas. Dans 20 ans, il habite encore chez nous. Ah. Oui, enfin faut pas pousser non plus, c’est important qu’il se débrouille un peu aussi …en attendant WizzBoy ne comprend pas pourquoi je me cramponne à lui en faisant de plein de câlins aujourd’hui. Ça y est, j’en étais sûre, il commence déjà à vieillir lui aussi. 

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

40 commentaires pour My babyyyy! 

  1. nannie06 dit :

    Vous m’avez eue à « c’est un poulet » !!!! j’en pleure de rire encore en écrivant !!!

    J'aime

  2. anne35blog dit :

    mais oui, ton fils est encore un bébéé, ma fille (la quatrième et dernière) qui habite à paris est toujours mon bébé! courage, bisou!

    J'aime

  3. Gwen dit :

    Excellent, merci pour ces crises de rire…ton billet est drôle, comme toujours, mais poignant aussi, tellement de tendresse sous ces rires…je les regarde quitter le nid aussi, mon dernier part dans 2 mois, et j’ai trop peur qu’on nous l’abîme, mon dernier bébé ! Je compatis !

    J'aime

  4. Fugu dit :

    J’ai oscillé entre pleurer de rire et pleurer tout court… C’est pas bien de me faire ça ! (En même temps je ne sais pas ce qui me prend aujourd’hui, la chaleur sans doutes).

    Courage, on reste toujours un peu le bébé de ses parents ! 😉

    J'aime

  5. juneandcie dit :

    Et quand il reviendra quinze jours tu vas recommencer à râler parce qu’il vide le frigo et qu’il prend de la pizza au p’tit déj (tout en remplissant le dit frigo pour ne pas qu’il manque) XD. Keep calm and be a Mum ?

    J'aime

  6. De Bosschère Annie dit :

    Comme je comprends !!!! Pour ma part c’est quand mon fils est part à l’armée que j’ai cru défaillir.. Mon petit garçon, on allait lui faire mal, l’affamer, l’empêcher de dormir, lui faire faire toutes les corvées les plus immondes, tout ça à 700 kms de chez moi. J’aurais aimé l’accompagner pour le protéger. 12 mois plus tard il rentrait, un presque homme.! Bon courage Madame Pomdepin, ces situations sont inévitables , rassurez vous tout ira bien. Je Je vous embrasse.

    J'aime

  7. Sandra dit :

    😂😂😂😂😂 l’ayant rencontré le presqu’adulescent je suis morte de rire!! Allez il t’en reste 4….et puis tu peux toujours en mettre en route un 6ème pour la parité! Le mien il me tarde de le voir décoller…

    J'aime

  8. Ah non, c’est pas possible, ça ! Pas possible du tout !
    Parce sérieusement, si l’Ado n’est plus un bébé, ça veut dire que bientôt, Mr 1er n’en sera plus un non plus et qu’il aura lui aussi des idées d’émancipation… C’est pas possible ! Faut faire quelque chose, je sais pas… une loi qui interdirait au temps de passer si vite, un truc comme ça…
    (ah, on me souffle dans l’oreillette que dans un an, je serai en train de chercher un logement dans une ville lointaine pour Mr 1er… nan, c’est trop tôt… mon bébééééééééé ! ahhhhh j’suis fichue aussi !!! )

    J'aime

  9. froggymums dit :

    Il restera à tous jamais ton bébé, mais effectivement ça grandi vite, la mienne à oser me demander d’aller en ville seule avec sa copine demain, non mais sérieux.

    J'aime

  10. carrie4myself dit :

    That’s awful!!!! Your babyyyyyyyyyyyy
    Et ca sera toujours un déchirement, jusqu’au dernier.
    As tu assez de chocolats pour tenir le coup? Ou il va t’en envoyer?!!!!
    xoxo

    J'aime

  11. Audrey dit :

    Merci pour cet article. Le récit de la grossesse et de la naissance m’a bien fait rire. Courage, s’il prend son envol c’est que vous avez fait du bon boulot Mari chéri et toi👏

    J'aime

  12. aurel dit :

    Evidemment, si les petits se mettent eux aussi à devenir grands, ça ne va pas…je vois bien que mon dernier qui a 6 ans, et qui entre en cp, a des vélléités de grandir! Et bien je ne suis pas d’accord, j’ai déjà trois ados sur le dos! Et votre post qui me fait comprendre que c’est inexorable….zut!
    Et beaucoup de bonnes choses pour la nouvelle vie de l’Ado!

    J'aime

  13. Nanou dit :

    Je ris tout en me projetant dans quelques années….
    Mes bébééééés !

    J'aime

  14. Claire dit :

    Ah la la, ça faisait un moment que je n’avais pas trouvé le temps de passer par ici, et franchement ça me manquait!
    Magnifique billet entre émotion et fou rire.
    L’histoire du poulet est trop forte! Je sais pourtant que je dois pas te lire au boulot! ;-)))
    Donc, à chaque fois que je vais croiser un jeune barbichu en polo de rugby dans Paris, je vais avoir un doute… 😀 Bon stage à l’Ado!

    J'aime

  15. Pas facile de les voir grandir et partir la maison mais ca sera unpeu plus calme, non? 🙂

    J'aime

  16. laurence @lopalomita dit :

    Mouhaha j’ai explosé de rire en lisant « c’est un poulet »… néanmoins on fait moins les malins en observant à la loupe ce que l’on a pondu ! alors je te le dis tout de suite, en un mot comme en cent, je n’irai pas par quatre chemins, je ne vais pas tarder à te l’annoncer, je serai très brève, BREF : les enfants sont des petits cons ingrats qui nous prennent tout notre cœur et notre inquiétude pour nous laisser tout ça en miettes par la suite, eh oui ma bonne dame ! dans mon malheur j’ai eu « de la chance  » : le premier est parti à Lille à 1h de chez nous et est revenu d’abord tous les 15 jours , puis tous les mois, puis tous les 2 mois , puis plus longtemps… sur 5 ans pour nous laisser le temps de nous habituer en nous laissant les deux autres : le deuxième a suivi mais de façon plus brutale : première année post bac à 600 bornes : ça calme… le petit dernier est toujours là mais a demandé à aller en internat avec « plein de potes » l’an prochain alors qu’on a la gare à 8mns à pied et que je travaille dans la ville de son lycée : d’abord NON puis on a cédé avec un deal : il reviendra le mercredi soir… j’aime autant te dire que se retrouver juste à deux ça va être bizarre… alors on voyage beaucoup, on a plein de poilus (4 chats) et un chiot va arriver fin juillet car notre galga nous a quitté fin avril… bon j’arrête là car je sais que je vais déprimer à la rentrée…

    J'aime

  17. Rho comme c’est touchant !!! J’adore !

    J'aime

  18. La Carne dit :

    j’hésite entre rire et compassion… compassion parce que la maman que je suis compatis (bref, compassion quoi)… et rire parce que la maman que je suis préfère rire du malheur des autres que des futurs siens (ouais, je suis une vilaine). En vrai? En vrai… oh la la… je ne sais pas comment tu fais pour supporter ça!! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s