My own ABC #62


U comme…

United kingdom forcément, surtout qu’il faut le recaser vite, avant qu’il ne disparaisse d’ici un an ou deux. C’est prévu, merci les brexiters! Les indépendantistes écossais et irlandais en rêvaient , vous l’avez fait… Enfin bref, le Royaume Uni comprend l’Angleterre, le pays de Galles ou Wales, l’Ecosse et l’Irlande du nord, elle-même appelée Ulster (pour la simple raison que c’est son nom) mais ça a beau commencé par un U aussi, je vais m’abstenir d’en parler. Restons prudents. Déjà que je risque de me fâcher avec les collabos brexiters gallois. Sans l’Irlande du nord, ce n’est plus le Royaume Uni, mais juste la grand Bretagne. On ne sait pas encore comment les anglais et les gallois qui vont bientôt se retrouver tous seuls, vont appeler leur nouveau pays: Wengland? Englales? Losers?

 Les anglais ont toujours eu la manie de coloniser leurs voisins à coup d’épée dans le crâne, en toute amitié. Je ne reviens pas sur les relations un chouïa mouvementées entre les écossais et les anglais (j’en ai parlé) qui sont liés depuis 1707 par le Union Act que la petite Nicola Sturgeon a prévu de faire voler en éclat d’ici peu. Les gallois font partie de l’Union of the crowns depuis 1603, mais ils étaient déjà soumis au pouvoir anglais depuis 1284. Quant à l’Irlande du nord…j’ai dit que je n’en parlerai pas. De toute façon, les massacres, famines organisées, massacres, exécutions, massacres, famines provoquées, massacres (je résume) ne comptent pas, c’est du passé. La preuve, l’Irlande a ridiculisé l’Angleterre en rugby hier, et toc. J’en profite pour rappeler qu’en rugby la province d’Ulster joue avec les autres, dans une équipe qui représente toute l’Irlande. Je dis ça comme ça. 

Source 


Uther Pendragon
: selon la légende, c’est le papa du roi Arthur, celui qui faisait dans l’ameublement. Uther aurait régné vers le pays de Galles, par là bas. Pour dire toute la crédibilité des légendes autour du personnage, il est à la fois connu pour avoir résisté en pure perte aux envahisseurs romains et avoir construit Stonehenge. Bref, le type avait 4000 ans quand il décide de se taper la femme d’un ancien pote, Gorlois, qu’il trucide au passage, on ne va pas se gêner non plus. Uther se déguise en Gorlois, avec l’aide du druide Merlin, et saute sur la veuve Ygerna ou Igraine (ça dépend des sources) qui ne devait pas être très futée puisqu’elle ne voit pas la différence avec son mari et ça nous donne Arthur. À part ça, ce n’était pas un comique. Pas plus que le monsieur sur la photo…Celui-là, c’est King Arthur Uther Pendragon, le grand chef suprême du druidisme britannique. On sent de suite que c’est le personnage important, qui rit quand il se taille un doigt à la serpe par mégarde, et avec qui on ne plaisante pas. Si. Je rappelle qu’en Angleterre, pour une somme modique que j’ai la flemme d’aller chercher sur Google , n’importe qui peut changer son nom tout à fait officiellement. Ce monsieur est donc King Arthur Uther Pendragon sur son passeport, son chéquier, son permis de conduire si il en a un (je ne sais comment se déplace un grand chef druidique moi…avec un menhir volant peut-être?).


Source 


Upstairs/downstairs
: c’est une série télé des années soixante dix, l’ancêtre de Downtown Abbey, qui suit une riche famille londonienne les Bellamy (qui vivent donc upstairs)  et ses domestiques (confinés aux sous sols, downstairs) sous le règne d’Edward, entre 1903 et 1930. La BBC a décidé d’en faire un remake. Personnellement, je trouve ça ennuyeux à mourir, mais c’est très connu. Je sens bien qu’il faudrait que je résume l’histoire, mais je risque de m’endormir avec l’iPad dans les mains. Ça pourrait être dangereux. Il pourrait glisser et s’exploser par terre dans une gerbe d’étincelles qui pourraient enflammer le nounours de WizzBoy qui traîne et qui, emporté par le choc, irait incendier le camion de Fireman Sam qui sans aucune ironie, pourrait aller cramer les rideaux à l’autre bout de la pièce ce qui ferait sursauter le voisin qui fait semblant de laver sa voiture depuis trois heures, affalé sur le capot pour essayer de voir ce qui ce passe chez nous. Le pauvre homme risque la chute mortelle. Bref, il ne vaut mieux pas que j’insiste sur Upstairs/Downstairs. 

Source 

Upside down pineapple cake: c’est un gâteau cuit à l’envers sur le même principe que la tarte Tatin,  mais c’est beaucoup moins bon surtout quand on n’aime pas l’ananas. Je n’aime pas l’ananas. Pour changer,  je vous mets la recette de Nigella Lawson (le lien sous la photo). Comme elle le dit elle-même, ce gâteau fait avec des rondelles d’ananas en conserve et décoré de cerises confites a été un indispensable des afternoon teas, mais il est passé de mode depuis des décennies.  


Source 

U2
: bon d’accord, ils sont irlandais mais je ne pouvais pas ne pas les mettre. U2 c’est toute ma jeunesse et une bonne partie de ma vie d’adulte aussi, puisqu’ils sont considérés comme des dieux vivants en Irlande et qu’ils possèdent, ont possédé ou vont posséder la moitié des bâtiments du pays (pour de grands philanthropes désintéressés, ils soignent particulièrement leurs investissements immobiliers), y compris l’hôtel où on a fêté notre mariage. Alors certes, Bono se liquéfie en pleine crise insectico-mystique, the Edge ne sait plus comment cacher sa calvitie, et les deux autres (Adam Clayton et Larry Mullen), on s’en fiche toujours. Mais bon…c’est U2 et ça ne se discute pas. C’est évidement tout à fait par hasard si je mets Bloody Sunday, en live à Sloane Castle (county Meath au nord de Dublin). Ça n’a pour ainsi dire rien à voir avec le début de ce billet. 

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour My own ABC #62

  1. Tout rapport entre le dernier et le premier item de cette liste ne serait que pure coïncidence fortuite… nous sommes bien d’accord !

    Aimé par 1 personne

  2. Manue dit :

    En France aussi on peut changer son nom…pour 500€ ^^. Mais il faut quand même l’accord d’un juge… Bon, après quand tu vois qu’ils acceptent « live&love » comme prénom pour un bébé… « King Arthur » je suis sûre que ça peut passer aussi ! J’adore les gâteaux à l’ananas, je tenterais peut-être tiens :). Plein de courage et de bonnes ondes pour la suite. xoxo

    J'aime

  3. carrie4myself dit :

    Oh si le gateau a l’ananas avec du caramel mais sans cerises confites c’est mega bon, mmmm
    Et U2, oh yes 😉

    J'aime

  4. axelle57 dit :

    Ah U2, toute mon adolescence aussi 🙂
    Donc Downton Abbey est un remake… J’ai beaucoup aimé cette série 🙂

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Pardon, je voulais dire que la BBC fait un remake de upstairs downstairs. Downtown Abbey, c’est ITV, et ils se sont inspirés de la série originale de upstairs downstairs dans l’idée de montrer les histoires croisées des domestiques et de leurs employeurs.

      Aimé par 1 personne

  5. dhelicat57 dit :

    J’ai moins aimé cette serie et le gâteau renversé à l’ananas sans cerise avec du caramel c’est bon en tout cas l’un des seuls que je suis capable de faire et réussir lol bonne soirée bises

    J'aime

  6. C’est par Sunday bloody sunday que notre prof d’anglais a commencé à nous parler de l’histoire de l’Irlande et c’est par elle que j’ai connu U2. Mais sinon, les 2 n’ont aucun rapport, nous sommes bien d’accord 😉

    J'aime

  7. Nanou dit :

    U2 yes et je crois bien que le gâteau à l’ananas fait son come back on le retrouve régulièrement sur les blogs de cuisine.

    J'aime

  8. zenopia dit :

    Sérieux ? votre voisin vous épie ?
    U2 : toute ma jeunesse ! je les ai vu à Paris… Un très grand moment…

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai essayé de les voir à Slane Castle, j’étais prête devant l’ordinateur 15 minutes avant…tout est parti en 3 minutes, je n’ai même pas pu me connecter!

      J'aime

  9. Koalisa dit :

    Fais gaffe, tu vas recevoir des malédictions druidiques… 😉

    J'aime

  10. Joëlle dit :

    Personnellement j’avais plus accroché à Upstairs Downstairs qu’à Downtown Abbey, que je n’avais pas trouvé réaliste. Mais bon, ni l’un ni l’autre ont la prétention d’être des documentaires historiques alors je pardonne.
    Je reviens sur l’argent, l’administration et les étrangers. En France, pour la modique somme de 125 euros chaque année, notre belle-fille japonaise a le droit de rester vivre auprès de son mari, notre fils!
    Je veux bien qu’il y ait des mariages blancs, mais après quatre ans, quand même…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s