Thursday thunder: local blindness


J’ai hésité à faire un Thursday thunder, parce que c’est vraiment la tempête météorologiquement parlant. C’est bien simple on est allé à l’école en volant ce matin, wizzz. Par contre, le retour avec le vent de face et WizzBoy cramponné à mon bras gauche a été plus difficile. Alors qu’à l’aller, j’étais carrément aérienne, WizzBoy voletant accroché à ma main gauche et la guitare de PrincesseChipie dansant une jigue endiablée au bout de ma main droite. Je veux dire qu’elle menaçait tellement de s’envoler que j’avais du mal à la retenir. La guitare, pas PrincesseChipie…enfin si PrincesseChipie aussi. Bref, il fait un temps pourri qui va très bien avec mon humeur de chien mouillé (Ben oui, il pleut aussi. Il grêle même, c’est encore plus fun). Enfin bon, comme je le disait mardi, la BBC (Brexit Bullshit Corporation) a mis un point d’honneur  à ne pas parler du tout de la grande manifestation des européens pour defendre leurs droits lundi. Elle n’est pas la seule d’ailleurs, à part deux ou trois exceptions près, les médias britanniques se sont tous empressés de ne pas en dire un mot. C’est sûr, c’est banal que presque deux milles européens soient reçus par les députés et les Lords, participent aux échanges, soient soutenus par un ancien vice premier ministre…on se demande pourquoi les medias étrangers en ont tous parler eux, même jusqu’en Amérique du Sud. La presse britannique n’a rien vu, rien entendu. Enfin si, elle a fait ses gros titres sur  la manifestation anti Trump qui était juste à côté. C’est tout.


Source 

C’est sûr que c’est plus facile aussi pour beaucoup de britanniques qui veulent se donner bonne conscience de s’indigner de la visite prochaine de l’espèce de pachyderme orange à perruque (je m’excuse si il y a des éléphants qui me lisent, je ne voulais pas les vexer, c’est une image) que de regarder ce qui se passe chez eux, sous leur nez. C’est beau quand même cet esprit de révolte époustouflant contre un type à des centaines de milliers de kilomètres d’ici. Cet outrage grandiloquent contre les velléités racistes d’un dirigeant d’un autre pays. Ça n’est pas du tout contradictoire avec le silence assourdissant de ces mêmes manisfestants, défenseurs des libertés et tout ça, face à la situation de leur propre pays. Ça fait chaud au cœur de voir qu’ils sont prêts à agiter des banderoles ici, et donc en pure perte, pour défendre les immigré aux États unis mais qu’ils  ne bougent pas quand leur gouvernement menace de nous deporter. Les discours illuminés de Trump les indignent. Pas ceux de leur ministre de l’intérieur qui puise directement son inspiration dans mein kampf (non ce n’est une image cette fois, malheureusement). Pas de manifestions contre Zaza (l’autruche éméchée de la pensée) quand elle veut renvoyer chez eux les médecins européens dès qu’elle pourra. Quand des familles mixtes risquent d’être séparées. Quand des européens installés ici légalement reçoivent des courriers leurs demandant de se préparer à partir…là, c’est curieux mais il n’y a de bandorole, pas de commentaire outré, rien. 

Pourquoi se soucier de ce qui se passe ici, alors que c’est tellement facile pour se parer des vêtements d’humaniste engagé de protester tranquillement et en pure perte contre un type loin et qu’on ne peut pas influencer. C’est sans risque, sans effort et sans conséquence, mais ça permet de briller en société. J’en connais des pelletés, qui postent de magnifiques citations à vomir inspirantes  avec fond dégoulinant de bons sentiments sur Facebook, on est tous potes, on s’aime, les migrants sont mes amis et Trump est un méchant, bouh.  Ce sont les mêmes qui n’invitent plus ma fille pour ne pas se faire remarquer. Qui me disent que je ferais mieux de rentrer chez moi, pour mon bien. Qu’il faut accepter le brexit et le racisme qui va avec. Qu’il faut comprendre les brexiters, et qu’ils ne me traiteraient pas de vermine française si j’étais restée chez moi. Et qu’il faut que j’arrête de me vexer pour si peu, c’est fou je prends tout mal, ça doit être un truc d’étrangers, ici ça ne se fait pas. Qui font de l’humour, alors toujours là, ce matin pas encore deportée?  Non mais, ils rigolent. De toute façon, eux ne sont pas racistes, la preuve, ils sont contre Trump.  Ce sont des gens biens et concernés par l’état du monde. Mais pas par l’état de leur propre  pays, on ne peut pas avoir la tête à tout.  Comment ça c’est un chouïa contradictoire? Pfff , encore l’exagération française, tiens. 

Finalement la BBC ( Ball less broadcasting Cowards) fait très bien son job. En tout cas, elle reflète parfaitement l’état d’esprit d’une majorité du pays, ça fait plaisir à voir. Ou pas…

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour Thursday thunder: local blindness

  1. carrie4myself dit :

    Ahaha tempete aussi ici; Muppet a refuse de sortir! Demain melange de pluie et neige, vive le Nord!
    Je t’envois un lien sur ta boite mail; prends un calmant avant, sinon tu vas bouillir…..

    J'aime

  2. zenopia dit :

    Je suis tellement d’accord avec toi…
    Tempête aussi : mon arbre (avec le pneu de la poulette) est tombé… j’irai voir ça de plus près quand ça se sera calmé… Bisous

    J'aime

  3. AdA dit :

    En même temps, le pachyderme orange aurait pu demander la nationalité britannique, vu que sa mère était écossaise, non ?

    J'aime

  4. Joëlle dit :

    Hé bé, si la BBC ne fait plus son boulot… Le racisme, ma pauvre, il est latent quelque soit le pays où l’on vit. Mais quand les dirigeants (ou les aspirants au pouvoir) l’exacerbent sans complexe, forcément, il est encore plus visible chez le citoyen lambda. Nous sommes dans la tourmente, mais « après la pluie, le beau temps », je veux y croire!

    J'aime

  5. Tu connais le truc de la paille et de la poutre… voilà quoi… (mais c’est pas mieux dans d’autres pays, hélas… )

    J'aime

    • pomdepin dit :

      C’est ce qui me gêne le plus finalement, la passivité, le laissez faire de gens qui étaient pourtant contre le brexit et qui ne sont absolument pas xénophobes. Mais on ne dit rien, ça ne serait pas poli.

      Aimé par 1 personne

  6. lanabc dit :

    C’est quand même fort de café. Limite risible. Ils ont fait un reportage pour le JT lundi soir et ils ont interrogé des expats qui disaient la même chose que toi. La présidente de la région Ile de France est toute prête à accueillir toutes les sociétés qui voudraient quitter Londres. Et que vont devenir les britanniques de France ? La Dordogne deviendrait un vrai désert. J’ai aussi lu un article intéressant sur les méfaits de la sortie de l’euro et j’ai bien pensé à toi. Bref tout ça pour dire que cette « ambiance de racisme » se développe partout.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Le problème, c’est qu’ici ce n’est plus juste une ambiance, c’est la seule direction du gouvernement. À part entre anti immigration et anti européens en particulier, ils n’ont rien.

      J'aime

  7. Pff. Mais c’est tellement plus facile de voir ce qui se passe chez le voisin, plutôt que chez soi… (et de parler à distance plutôt que d’agir localement.) C’est désespérant :/

    J'aime

  8. tarab2014 dit :

    Super inquiétant quand même tout ça… J’ai une copine (française) installée en Angleterre dont la fille n’est pas invitée non plus par ses camarades parce qu’elle est française. Pas exactement comme ça qu’on voyait la légendaire tolérance british hein…

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Il y a beaucoup de chose que je ne voyais pas comme ça. Le pragmatisme, la tolérance, l’humour, la curiosité…contrairement à ce que je courais ça ne doit pas être des valeurs britanniques.

      J'aime

  9. La Carne dit :

    Je n’ai plus de mot… je suis effrayée… on n’a rien appris de 40-45… c’est terrifiant. Si les médias se taisent, est ce que des blogueurs tels que toi en parlent?! La toile a son petit pouvoir maintenant. Je suis terrifiée quand je lis qu’elle s’inscrire directement du nazi en chef… nan mais… ils ne se rendent pas compte c’est fou!!! Nous sommes donc encore aujourd’hui possiblement des nazis en puissance!!

    J'aime

  10. Claire dit :

    La fameuse histoire de la paille chez le voisin vs la poutre chez soi… (même si c’est une grosse paille en l’occurrence…).
    Je ne me remets toujours pas de ces non invitations d’enfants… C’est tout de même vraiment effrayant et en dit long sur comment les gens peuvent vite basculer dans l’obscurantisme.

    J'aime

  11. Koalisa dit :

    Je suis bien d’accord, je n’en suis toujours pas revenue que des familles risquent d’être séparées parce qu’elles n’ont pas assez de revenus alors qu’elles vivent en GB depuis des années !

    J'aime

  12. Tu m’as encore l’air bien remontée, c’est pas bon pour tes nerfs, tu sais ? J’ai hâte de voir le gros beauf en visite officielle, connaissant sa classe naturelle, je ne serais pas étonnée qu’il y ait du lourd.

    J'aime

  13. La Carne dit :

    je veux bien tenter en anglais… mais je ne suis pas sûre de tout comprendre… mais tentons! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s