Thursday Thunder: should I stay or should I go?


J’ai tellement de raisons d’être en colère que je ne sais plus laquelle choisir. Je ne veux pas vous assommer encore avec le Brexit, mais je n’en sors plus. Dans l’indifférence générale, la Grande Bretagne s’enfonce dans le pire des populismes, et détruit toute son économie au passage, mais c’est pas grave. En fait, je ne suis même plus en colère, je suis écœurée,  malade, j’ai des nausées. Vraiment. Tellement que j’hésite à écrire, et pas juste aujourd’hui, à quoi bon et pour dire quoi? 


Quand j’ai commencé ce blog, c’était pour aider ceux qui voulaient s’installer ici. J’ai passé presque trois ans à chanter les louanges de ce pays que je considérais comme le mien. C’est fini. J’ai reçu des e-mails, j’ai répondu avec enthousiasme, en essayant de rassurer et d’encourager ceux qui étaient tentés de venir. C’est fini. Pour en revenir au titre, si aujourdhui quelqu’un me demande should I stay or should I go to Great Britain, est-ce que je reste chez moi ou est-ce que je vais en Grande Bretagne, je réponds : ne venez surtout pas. J’ai beau avoir un sens de l’exagération démesuré, un goût théâtral pour le drame et une parano galopante, je ne pense pas que les étrangers vont tous être expulsés manu militari comme on peut le lire sur les réseaux sociaux, ni qu’on nous fasse porter une étoile jaune. En même temps, quand la première ministre et la ministre de l’intérieur puisent directement l’inspiration de leurs discours dans mein kampf, on peut comprendre que ça déclenche une certaine hystérie. Non je ne crois pas que ces sombres fascistes mettent toutes leurs menaces à execution, pas parce qu’il leur resterait un soupçon de décence non, mais parce qu’ils n’en ont pas les moyens. En arrivant par hasard et sans avoir été élue au pouvoir, Theresa May au mépris des engagements pris par le gouvernement précédent auquel elle appartenait, a dénoncé les accords pour construire une centrale nucléaire, accords passés avec de sales étrangers en l’occurrence les français d’EDF et des investisseurs chinois. Pas de ça ici, la Grande Bretagne pour les britanniques, on ne va pas se laisser envahir par des étrangers et la presse d’acclaimer. Sauf que quelques semaines plus tard, en catimini cette fois, elle a gentiment signé un accord identique à celui qu’elle avait rejeté avec tambours et trompettes. Parce que les français avec leur savoir technologique qui n’existe pas ici et les Chinois avec leurs millions lui ont dit de le faire. Depuis trois mois à chaque fois que ces illuminés xénophobes du gouvernement annoncent quelque chose, poliment mais fermement, l’Union Européenne, l’Allemagne, la France, la Belgique, l’Italie, les Pays Bas, et même Malte mais aussi l’OMC (organisation mondiale du commerce) les États Unis, l’Australie et j’en passe, disent non. Non et encore non. Toujours non. Les britanniques n’ont rien, aucun pouvoir de négociation, alors ils partent gaillardement dans le mur et vont s’écraser, dans tous les sens du terme. Ils n’ont pas les moyens de leur racisme.  Bref, notre situation n’est pas dramatiquement menacée, au moins à moyen terme. Pas de quoi s’énerver. Restons calmes.

Sauf que je ne peux pas rester calme. Comment rester calme quand le premier ministre d’un pays qui se dit démocratique décide de se passer du parlement au mépris de la loi? Quand elle dit  autoriser  les docteurs étrangers à rester jusqu’en 2025? Quand on fiche les écoliers par nationalité et lieu de naissance?  Quand on veut demander aux entreprises de déclarer leurs salariés étrangers pour leur faire honte de ne pas employer que des britanniques? Quand la pire propagande d’extrême droite devient le discours officiel d’un gouvernement? Évidemment, ils rétropédalent comme des fous après pas mal de leurs annonces, mais le mal est fait. Comment peut-on rester calme quand le pays où l’on vit sombre dans le fascisme, le racisme d’état?  Rien que leurs mots sont de trop. Comment rester calme quand mon fils me dit : je ne savais pas qu’on vit en Allemagne nazi en 1933? On exagère? On franchit le point Godwin? C’est eux qui ont commencé!  Et ne venez pas me parler d’immigration illégale et de ‘toute la misère du monde’ et bla-bla-bla. Ceux qui sont visés pas le gouvernement britannique sont ici tout à fait légalement, depuis 10 ans, 20 ans ou plus, travaillent, paient des impôts, contribuent à une société dans laquelle ils se sont totalement intégrés. Certains sont mariés à des britanniques, ont des enfants britanniques. Alors, ce ne sont que des effets d’annonce vite rétractés pour certains, que des mots pas toujours suivis des faits, mais croyez-moi, ça fait mal quand même, très mal. Ça fait mal aussi aux millions de britanniques abasourdis qui ont honte de leur pays. Je n’ai aucune illusion, ça peut être pareil ailleurs bientôt, en Hongrie, en France, en  Allemagne,  aux États Unis…partout l’intolérance, la xénophobie et le repli sur soi triomphent. Tout ce en quoi je crois, tout ce sur quoi j’ai bâti ma vie, tout ce que j’essaie de transmettre à mes enfants est attaqué, piétiné, détruit. La tolérance, la curiosité, l’ouverture aux autres, c’est fini. Qu’est-ce que ma génération a raté pour qu’on en arrive là? J’avais 17 ans quand le mur de Berlin est tombé. J’ai cru à un formidable élan de liberté, de tolérance et d’ouverture…qu’est-ce que je dis à mon fils qui a presque  cet âge aujourdhui? Qu’il ne faut pas bouger, rester enfermer à l’endroit où il est né par hasard parce que partout on construit des murs, des barrières et des haines? Bon sang, mais relisez les livres d’histoire! S’ouvrir aux autres n’a jamais provoqué de désastre. Le fascisme et l’intolérance par contre…

Non, on ne va pas nous mettre dehors, non, nos conditions de vie ne changent pas en apparence du moins et pour le moment. Mais aujourd’hui , à l’encontre de tout ce auquel je crois, je dirais de rester chez soi. Et ça me rend malade d’en arriver là. Theresa May et ses sbires seront peut être balayés avant d’avoir fait trop de mal à leur pays. Mais c’est trop tard. L’intolérance a gagné.  J’ai perdu. Je ne sais  pas si je vais continuer ce blog encore longtemps, il n’a plus de raison d’être. Je ne veux  plus encourager qui que ce soit à venir ici, et je n’ai pas perdu que mes illusions. Je crois que mon sens de l’humour est parti avec. 

 

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

68 commentaires pour Thursday Thunder: should I stay or should I go?

  1. carrie4myself dit :

    Je crois que tout le monde est sonne en ce moment. Entendre de tel propos est si ridicule. As tu lu l’article que je t’ai envoye?
    Je pense que les membres du gouvernement ne réalisent pas la portée de leur paroles. Ils ne sont pourtant pas jeunes mais F…k ouvrez les yeux, sortez de l’Angleterre, bougez. Le monde ne se resume pas a une ile et il faut faire avec les autres pays: échanger, communiquer.
    Stay please. I cannot say it’s gonna be alright, but stay.
    xoxo

    Aimé par 1 personne

  2. yibus dit :

    waouh, superbe et terrible texte. Je ressens les mêmes sensations que toi, sur le vieux continent avec la violence des mots en moins car seuls quels gros titres de presse ont fait la Une hier et ce matin. Apparemment le discours final de la dame lors du congrès des conservateurs était coton. Et tous les partis implosent : plus de leader chez Ukip, Corbyn réélu mais bloqué en rase campagne et un gouvernement qui ne sait pas ce qu’il veut négocier.
    Pour le blog, ça pourrait être « chronique d’un désamour annoncé » ou « la pomdepin est tombée dans le sable ». Encore un truc, je ne peux pas croire que tu aies perdu ton humour. C’est tout ce qui reste à l’honnête homme (et femme).

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci beaucoup, vraiment ça me touche.
      Si on avait une opposition démocratique, mais non, le labour est trop empêtré dans ses propres guerres intestines pour se soucier du pays. Si Corbyn avait vraiment fait compagne pour Remain, on en serait peut être pas la non plus. Il reste les Lib Dem. Mais ils n’ont que 6 députés. Quant à la société civile, elle est divisée comme jamais. J’en suis à me dire que plus vite May entraînera la,pays dans sa chute, plus on aura de chance de s’en débarrasser et peut être de reconstruire. Peut être.

      Aimé par 1 personne

  3. gine1 dit :

    Ca fait bientot 30 ans que je vis en Angleterre et je suis malade de voir ce qui’il se passe. En ce moment, je me dis que de recommencer en France pourrait etre bien mais est-ce vraiment different. On a l’impression que le monde entier est devenu fou…

    J'aime

  4. Je lis ton blog depuis un petit moment maintenant et je l’aime beaucoup. Je l’aime bien pcq j’ai vécu en UK 5 mois pendant mes études, que j’ai travaillé dans un labo de recherche et que j’ai adoré ça. J’ai adoré la mentalité anglaise, la façon dont les choses sont organisées… j’ai trouvé les gens gentils et accueillants. Et à l’époque je me disais qu’un jour je reviendrais vivre là-haut (j’étais à Newcastle ) puis j’ai fait d’autres choix et je suis bien ancrée en Belgique finalement. Mais du coup ton blog c’était un petit peu de tout ça, de la vie dans ce pays que j’avais tant apprécié (tout en ayant une expérience courte je suis d’accord). Alors quand je lis tout ça depuis le Brexit ça me déçoit pcq ce n’est pas l’image que j’avais de ce pays. Et puis je suis désolée pour toi et pour les autres qui ont fait le choix de rester là bas et d’y construire qqch et qui maintenant doivent se sentir floués. Je crois que c’est ce que je ressentirais si j’avais opté pour le retour en UK… courage donc, j’espère que la bêtise humaine ne cassera pas tout chez vous… pcq il ne faut pas se leurrer, vous n’êtes que les premiers sur la liste…

    J'aime

  5. Kenza dit :

    Oh ma pauvre pomme de pin, non non non ! ton blog c’est aussi pour toi, pour vous. Et l’humour est une catharsis.
    (c’est déjà le cas en Hongrie. Outre le référendum de dimanche avec ses 95% d’anti-migrants, j’ai récemment reçu un commentaire sur mon blog disant que j’avais sali le pays et que j’avais bien fait de rentrer chez moi avec ma sous-culture (sic.))

    J'aime

    • froggymums dit :

      continue quand même ton blog, tu y raconte bien d’autre chose également très intéressante, même si ce n’est pas pour vanté les mérites de l’angleterre. Après du coup moi je suis bien contente de pas suivre du tout l’actualité comme ça je ne m’inquiète pas.

      J'aime

      • pomdepin dit :

        J’ai essayé aussi, mais c’est plus fort que moi, il faut que je regarde les,News.

        Aimé par 1 personne

      • froggymums dit :

        je te comprends, après moi je pense que c’est du aussi que je ne comprends pas encore tout, du coup moins envie de regarder la tv, et finalement je me rend contre que ce n’est pas plus mal, pas de ne pas comprendre mais de ne pas regarder lol

        J'aime

  6. axelle57 dit :

    Pfiou, c’est terrible ! J’espère que c’est juste un cauchemar et que bientôt, les consciences vont se réveiller et revenir à quelque chose de plus réaliste et ouvert…

    J'aime

  7. The Postman dit :

    On est de la même époque; et après l’effondrement du Mur puis de l’état Soviétique, on aurait pu penser que tout irait mieux dans le meilleur des mondes, mais cela n’a rien changé. L’Histoire se répète inlassablement; comme si tout le monde avait oublié le passé. Ce qui se passe chez vous et un peu partout m’écœure jour après jour. De ce côté-ci de l’océan, du moins au Canada, c’est un peu plus calme (on sait ce qui attend le sud) mais il y a toujours des extrémistes (fascistes, racistes, etc) un peu partout. Ici, c’est l’éthique des dirigeants qui est en cause.

    Je ne suis pas du même avis que Carrie; je vous dirais de partir tant qu’il est encore temps, de prévoir un plan B et un plan C même. Car l’Histoire a beau être oubliée, les conséquences du passé restent les mêmes: si il y a repli sur soi avec ce que ça implique de néfaste, il y aura aussi les mêmes conséquences (guerre civile, émeute, scission, extension…) et cela même si on est sensé avoir appris du passé… bref, je sais que je ne suis pas très clair… si l’on ne peut changer le passé, on ne peut pas non plus changer ni empêcher sa répétition – au mieux, on peut la retarder. Il faut une autre solution à l’humanité…

    Sur ce, après cette pause cynique, je te dirais que sans humour, on ne peut survivre… et ton humour résistera à n’importe quel cataclysme, même à celui nommé Theresa.
    Courage à vous 7 !

    J'aime

  8. missmirabelle dit :

    Parce qu’une goutte d’humanité, d’humour, dans un océan font toujours une différence sur du long terme. Le découragement est là et je le partage certains jours mais ne les laissons pas gagner jusqu’au bout. C’est facile à dire, mais on va dire qu’on a encore 4 ans et demi et à 4 ans et demi on peut être très têtu et gagner la partie 😉 et puis il y a encore des beaucoup de gens bien (entre autre dans la génération de nos enfants,) bisous d’encouragement dans ces moments difficiles.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci! J’ai du mal à avoir 4 ans et demi en ce moment. Et à ne pas me décourager complètement, mais tu as raison, je vais continuer à me battre, on doit tous continuer.

      J'aime

  9. Mam miam dit :

    Il en faut des gens qui soient capables de pousser des coups de gueule que ce soit ailleurs ou sur un blog. Donc il faut des pom de pin , c’est indispensable.
    Ce n’est pas seulement chez toi que cela craint ,c’est partout …. Mon pays me fais peur , le monde aussi , l’amour et l’humour ( ca fait un peu série à l’eau de rose) nous sauveront.
    On respire !!!! Un câlin à penopy ( zut j’ai oublié le nom de l’autre chatoune) , un apéro avec l’époux et des fous rires avec les enfants …. Bises

    J'aime

  10. Que c’est triste de te lire aujourd’hui. Et comme tu le pressens le même phénomène monte en France aussi :/ Gardons espoir, c’est tout ce qu’il nous reste.

    J'aime

  11. OLM dit :

    Effectivement j’ai compris avec quelques heures de retard et en ouvrant The Guardian pourquoi l’école m’avait appelée pour me demander où étaient nés les enfants et quelles nationalités ils avaient. (Sur le coup je n’avais pas compris l’urgence justifiant un appel).
    « – Pas la britannique?
    – Non, non. »
    WTF??? Quand j’y pense, je suis très très mal à l’aise. Pas le fait qu’ils ne soient pas British (au final tant mieux!!) mais les relents racistes derrière la question.
    Bref, de notre côté nous cherchons une porte de sortie. 😦

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Tu as le droit de ne pas répondre ou si tu l’as fait de demander que ta réponse ne soit pas transmise. De mon côté, j’ai refusé. Il y a encore des lois! On ne va pas, on ne peut pas se laisser faire.

      Aimé par 1 personne

      • OLM dit :

        Je ne vais pas commencer à me cacher, je n’ai ni honte, ni peur. Tant pis pour eux si nous devons partir, ce sont eux qui sont du mauvais coté de l’Histoire, pas nous.
        Et tout ça me fait passer l’envie de rester de toutes façons.

        J'aime

      • pomdepin dit :

        J’ai vu passer un appel à la grève des salariés européens sur FB, si ça se bouge, j’en parlerai. Ça les calmerait sûrement.

        J'aime

  12. Manue dit :

    ❤ plein de bonnes ondes et de gros câlins et de pensées, et de chauxdoudous ! Continue surtout !

    J'aime

  13. jailly dit :

    Bon courage malheureusement c’est partout pareil. Le mieux qu’on puisse faire c’est éduquer nos enfants pour qu’il soit des adultes respectueux des autres…

    J'aime

  14. Je comprends tellement ta colere, je crois que si j’etais encore en Ecosse je serais pareil (et encore ils on vote « rester » donc ca a confirme l’acceuil que j’y avait eu.
    Ici heureusement nous avons un premier ministre qui prone le multiculturalisme, mais j’ai vraiment du mal a comprendre ce qui se passe ailleurs. E l’idee d’avoir Trump a 1h de chez moi…. comment dire…
    N’arrete pas ton blog, la voix de ceux qui pronent la tolerence et montre qu’on peu s’integrer ailleurs c’est plus important que jamais. Et puis les aventures de l’ado et du reste de la troupe nous manqueraient trop 😉

    J'aime

    • pomdepin dit :

      L’Écosse a bien partie pour devenir indépendante (et membre de l’UE). Pour la première fois, Gilbraltar est invité à la conférence des indépendantistes écossais, ça te donne une idée de la pagaille.

      Aimé par 1 personne

  15. ELLA dit :

    J’avais un peu délaissé le brexit pour me focaliser sur Donald and co outre Atlantique et je suis sans voix ! La rapidité avec laquelle ce pays bascule fait froid dans le dos.
    Malgré tout, je pense qu’il faut garder espoir … beaucoup de jeunes ont des idées, envie de faire bouger les choses, de changer, de faire une politique différente…. Il faut y croire et ne pas baisser les bras !
    Quant à ton humour, je sais qu’il est là, prêt à surgir, parceque malgré tout c’est ce qui nous reste quand tout va mal (c’est encore meilleur quand on peut y ajouter un peu de sarcasme…).
    Enfin, pour l’arrêt du blog, je t’informe que ce n’est pas possible, nous ne sommes pas d’accord !
    Bon courage.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci…j’ai l’impression de ne pas arrêter de me plaindre en ce moment, c’était pas le but du blog. On verra. Je ne veux pas arrêter, mais je suis à court d’inspiration.

      J'aime

  16. dhelicat57 dit :

    Station please…. sinon ils auront gagné, je pensais que ce pays que j’aime même si je n’y vis pas était plus tolérant que le nôtre c’est effrayant et en même temps tout était finalement assez prévisible quand les hommes supprimeront la misère au lieu de se battre pour conquérir le pouvoir peutetre y aura til un espoir pour un monde redevenu tolérant. .. Le mur de Berlin un grand moment quand il est tombé et aujourd’hui qu’avons nous fait de cet espoir tous car ce n’est pas mieux europe sauf que nous nous en faisons encore partie… Je regarde de moins en moins les Infos cela m’écoeure trop! Keep calm and go on writing yourte so Nice little blog the one we love to read every Day l’humour sauve de tout alors garde cet humour qui te fait tourner en dérision cette situation si lourde de conséquences. Courage et continue à nous faire rire de tout et de rien. Plein de bisous
    PS: pour le plan B: ïl te reste les pays cités par ta banque dans le survey sur les expatriés dont tu nous as fait le résumé il y a quelques jours. .. mauvais humour je sais je voulais te faire sourire

    J'aime

  17. tarab2014 dit :

    Je suis d’accord avec Ella c’est à dire pas du tout d’accord pour que tu arrêtes le blog, même si tes billets ne sont plus là pour « donner envie » aux autres de venir chez les Gibis, en décrire la réalité d’aujourd’hui c’est déjà faire oeuvre salutaire…
    Et même si c’est une déclaration triste, ton texte est quand même une déclaration d’amour : on ne peut pas être aussi triste pour un pays qu’on n’a pas vraiment aimé et où on s’est vraiment intégré. Et rien que ça c’est un pied de nez aux bas du front qui affirment haut et fort que l’étranger est l’ennemi (quand tout le monde sait évidemment que c’est l’imbécile malheureux qui est l’ennemi).
    Une bise !

    J'aime

  18. Bergeronnette dit :

    Courage ! L humour est une forme de résistance !
    Je comprends votre désarroi, et votre volonté de protéger les enfants !
    Ici en France on sent bien que l extrême droite monte !
    Mais les médias y contribuent beaucoup .
    Prenez soin de vous .

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Les médias ici sont à vomir pour la plupart. Et je ne parle pas des tabloïds qui ont toujours été comme ça. Même la BBC préfère parler ce matin des femmes magiciennes qui sont de plus en plus nombreuses que de la livre qui plonge encore, c’est sur, c’est essentiel comme sujet, dans les circonstances actuelles.

      J'aime

  19. melinaetmoi dit :

    Bonjour ! Continue d’écrire ce qu’il se passe ! C’est important ! Je comprends ton inquiétude. Moi aussi bien qu’en France je m’inquiète de la montée du populisme, du racisme, de la xénophobie……ça fait peur ! Tu as des lectrices qui partagent tes idées, ta vision d’un monde ouvert, libre.
    Alors j’espère te lire encore, merci de ton témoignage !
    Mélinéa

    Aimé par 1 personne

  20. Margarida dit :

    Comme je n’arrête pas de le dire, on est en train de vivre un vrai tournant dans l’Histoire (The Postman a raison aussi dans son comm) et je crois que le pire est que nous (notre génération) on y aurait jamais cru car on a vécu avec tout qui s’ouvrait devant nous : construction de l’europe, etc. Mais cela fait bien des années que je le dis à mes parents « vous êtes peut-être nés dans de plus mauvaises conditions que moi mais le futur était pour vous ».
    Bref, sinon, et même si je sais que ce que je vais te dire peut te paraître nul, enfantin ou je-ne-sais-quoi, depuis la rentrée, j’ai mis en place une stratégie qui marche chez moi : j’ai arrêté tout contact avec les informations (plus de journal télé, plus de radio d’infos), j’écoute bcp de musique d’enfants dans la voiture si tu vois ce que je veux dire… pourquoi ? parce que depuis presque deux ans, je sentais que je commençais à être trop bouffée par cette vague de mauvaises nouvelles et de racisme qui monte partout. La peur prenait trop de place chez moi (enfin, dans mon coeur et dans ma tête), et surtout, je commençais à ne plus aimer le pays où j’habite depuis 15 ans. Les montées de populisme, le terrorisme et un long etc. Alors j’ai arrêté, j’ai arrêté d’écouter les mass média et je me porte un peu mieux. Même si je ne suis pas bête et je sais que « tout continue » dehors… mais je vais mieux et ça c’est très important à la survie 🙂 Voilà, ceci était mon petit conseil à deux balles. Et en même temps difficile à échapper à la réalité quand on t’appelle de l’école pour te demander la nationalité de tes enfants 😦
    Bisous,

    Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      Je te comprends mais j’ai peur de ce qui ce passe ici, ça disiez de me concerner très directement. Je préfère savoir, même si du coup, je m’inquiète aussi pour des effets d’annonces qui ne seront jamais suivis des faits.
      Bises

      J'aime

  21. Tant que les « gouvernants », les politiques chercheront à utiliser les sentiments pour gagner/garder leur place au soleil, tant qu’ils se refuseront à faire appel à l’intelligence et à la réflexion des gens, tant que toutes les décisions seront prises « en réaction » (à un événement, à un fait divers… ), tant que l’on cherchera à « faire vite » et flatter les plus bas instincts pour s’assurer un maximum de sympathie immédiate, tant qu’on n’osera pas s’attaquer aux problèmes de fond (on parle d' »acquis sociaux »…), tant que toute décision, toute prise de parole sera épidermique, tant qu’on s’évertuera à parler le 1er peu importe si on dit n’importe quoi, tant qu’on fera de la politique-spectacle, tant que ceux qui devraient diriger des pays ne seront au service que de leur propre ego, tant qu’on ne sera plus capable à la télé que d’endormir les foules (parce que si, ça participe de cet anéantissement de la réflexion, … regarde ce qu’il y avait comme émissions quand nous étions enfants, quand les débats ressemblaient à des débats, quand on n’avait pas peur d’être « contre » .. )…..
    (il y aurait encore beaucoup à dire, mais tu as saisi l’idée)
    bref, tant que tout ça, alors on verra la montée des populismes, alors on s’enfoncera dans les crises sans autre espoir que d’attendre la suivante… alors le 1er qui parlera de solution miracle aura raison… En fait, on nous vend du cilit bang politique !

    J'aime

  22. Stef BD dit :

    Je suis sans voix. Comme Ella, je me suis plutôt concentrée sur le perruqué d’outre Atlantique en ce moment et là, je tombe des nues. Tout ce qui se passe m’inquiète et effectivement, j’ai bien peur que vous soyez les premiers, parce qu’ici, en 2017, ce ne sera pas mieux. Ce n’est pas comme ça qu’on voyait l’avenir quand le mur de Berlin est tombé ou que Mandela a été libéré. Mais je garde foi en l’espèce humaine. Certains il y a un bon paquet de c********ds, mais il y a aussi des gens formidables. Il faut juste que la vapeur s’inverse, que les formidables donnent de la voix et que les c*******ds n’aient plus un boulevard devant eux pour étaler leurs idées à vomir sur la place publique. Voilà, c’était le moment StefBD chez les bisounours #plusfacileàdirequ’àfaire 🙂
    Sinon, please, n’arrête pas ton blog, tu n’imagines pas comme tu me fais rire et en plus, j’aime la fenêtre que tu m’ouvres sur ce pays que j’ai quitté il y a longtemps. Keep your sens of humour, bla, bla, tu connais la suite, mais ne laisse pas les c******* gagner. Plein de bonnes ondes.

    J'aime

  23. Claire dit :

    Bien que déprimant, merci pour cet article encore très intéressant.
    Pour les plans B,C…Z, c’est pas gagné…
    Nous, en rentrant en France après 4 ans en Espagne (juste avant les premiers événements tragiques qui se sont ensuite enchaînés), on avait été frappé par l’état de la société française : dure, de plus en plus communautariste, individualiste… C’était frappant… Je pense qu’à même référendum ici, on aurait malheureusement la même réponse…

    Mais haut les cœurs, y a quand même pleins de gens qui ne sont pas d’accord avec ça!
    Pas de PomdePinXit please! C’est un outil pour résister à tout ça, qui plus est avec humour!

    J'aime

  24. Ophélie G. dit :

    Je ne sais pas vraiment quoi écrire, mais tes mots m’ont beaucoup touchée. Tout comme ta colère, qui est un la mienne aussi maintenant. Ça ne va pas changer grand’chose à tout ça, mais tu n’es pas seule. ♥

    J'aime

  25. Vanessa dit :

    Je t’ai lue, tu transmets tellement bien ce que tu ressens et tes inquiétudes, qui devraient être les nôtres également, qui seront les nôtres très vite, que ce serait vraiment dommage que tu t’arrêtes d’écrire.
    Je me souviens comme si c’était hier du Mur qui tombe, de la fameuse poignée de main entre Rabin et Arrafat quelques années plus tard… C’était pour moi le début du changement. Nous en vivons un autre, le tournant est différent mais rien n’est perdu!

    J'aime

  26. La Carne dit :

    Je ne vis pas chez les anglais… pourtant je te lis et je suffoque. Comme tu le dis, c’est ce qui nous pend au nez à tous. C’est effrayant. J’ai tellement peur pour mes gosses et leurs têtes d’étrangers. Reste. Reste parce qu’il faut continuer d’expliquer, de dénoncer. Parce que ce sont des gens comme toi, des mots comme les tiens qui m’apprennent, me font réfléchir, comprendre encore un peu plus.

    Je viens d’acheter ce livre de Raphael Glucksmann. J’adore son discours. Il nous rappelle l’histoire de France que trop ont tendance à mettre de côté… une histoire humaniste. Je te mets ce lien. Tu pourras l’entendre pour te faire une brève idée.
    http://www.europe1.fr/societe/lhistoire-de-france-reconciliee-par-raphael-glucksmann-2868301

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci pour le lien! On suffoque ici aussi. La société civile a enfin l’air de se bouger un peu, le parlement aussi. Mais c’est pas gagné. Je ne comprends pas comment on peut laisser son pays sombrer dans le fascisme sans réagir.

      J'aime

      • La Carne dit :

        je ne comprends pas non plus. J’aurais envie de dire « par peur de l’autre » … mais je crois que c’est pire… par « haine de l’autre » …

        J'aime

      • pomdepin dit :

        C’est clair, on a passé la peur, c’est biende la haine. Quand ils en sont à tuer (un polonais, dans mon comté en plus, ça fait peur)

        J'aime

  27. Lola dit :

    Comme je te comprends. Je vivais à Londres depuis 2 ans et demi, je suis rentrée à Paris le moins dernier. Ce climat nauséabond m’a vraiment aidé à faire ma valise! Je ne regrette pas! Pourquoi rester dans un pays dont les dirigeants ne « veulent » pas de nous…

    J'aime

  28. anickanouck dit :

    Pas évident, c’est vrai. Mais les choses changent tout le temps. Même l’Allemagne nazie en est revenue… À moindre échelle, ici au Canada, nous avons souffert pendant 8 ans d’un premier ministre très conservateur avant de voter pour un jeune libéral. Ce n’est pad parfait, mais c’est mieux, et l’histoire continue. Ne te décourage pas xxx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s