Should I blog about it?


Dimanche en fin d’après midi, comme  une évidence, j’ai posté quelques lignes pour parler de Chaussette. Depuis je me demande pourquoi. Quand j’ai commencé ce blog il y a plus de trois ans, j’étais bien décidée à ne pas parler de mes enfants ni de Marichéri, rien de personnel juste la vie en Angleterre en général. Ahahah, ben oui sauf que c’est ma vie en Angleterre déjà, et surtout quel intérêt? C’était à mourir d’ennui. D’ailleurs je postais péniblement deux ou trois billets par semaine alors que maintenant, je n’arrive plus à m’arrêter. Une junkie du clavier. J’ai pris l’habitude de me répandre quotidiennement sur tout et n’importe quoi, sans aucune espèce de logique, selon mon humour. Question angoissante, il se passe quoi si je ne poste rien aujourdhui? Après tout, il m’arrive parfois de faire des rééditions…oui, mais je réécris  toujours les vieux billets que je ressors  parce que j’ai encore plus à dire sur le sujet. Mon petit cerveau risque d’exploser avec toutes les imbecilités qui s’y bousculent si je ne le laisse pas s’épancher ici tous les jours? 


Source 

C’est devenu une habitude, un moment à moi, tous les jours dont je ne peux plus me passer. Quand je gribouille par clavier interposé, c’est d’abord pour moi, pour me défouler, parce que quelque chose me fait rire, m’énerve ou m’émeut, comme dimanche et que ça va mieux en l’écrivant. Je ne pense pas du tout que ça peut être lu. Sinon, je n’y arriverais jamais, ça me paralyserait complètement. Par contre au moment de cliquer sur « post », ça devient plus difficile. Un exemple au hasard, ce billet…je n’en suis qu’au début mais je sens que ce n’est pas gagné, parce que j’ai horreur du psychobabble (sorte de charabia pseudo pschychologique, je ne sais pas si il y a un terme en Français) et de tout ce qui est gnangnan, alors arrivée au bout, est-ce que ce que je ne vais pas décider de le laisser dans mes bouillons? Ça n’a pas l’air comme ça,  mais j’ai des tas et des tas de billets en brouillon. De choses souvent très personnelles que j’ai eu envie d’écrire et que je n’ai pas osé poster. Vous allez me dire ça sert à quoi alors? Et bien, vu que je me tape moi-même sur les nerfs, ça me permet de me secouer. Quand j’ai commencé ce billet, j’étais toute larmoyante, et là, je reprends mes envies de dire des bêtises parce que ça va bien comme ça, un peu d’énergie! Bref un blog, c’est moins cher et plus fun qu’une thérapie.

Alors est-ce que je me raconte trop ici? Est-ce que  j’y mets trop de ma vie? Je ne sais pas. Je suis mes envies. Certains jours je préfère me moquer des Royals, faire des top 10 sur les desserts anglais ou m’énerver sur l’actualité et d’autres fois, j’ai besoin de pleurer mon chat. Mais je ne vous raconte pas tout, loin de là. Mes copines ‘in real Life’ hurlent de rire  à lire les aventure de L’Ado par exemple parce que je n’en mets pas le dixième, et qu’elles ont accès à la version entière. Je raconte des petits riens de notre quotidien, mais pas notre vie complète non plus! Maintenant, si c’est pour mon plaisir personnel d’abord, pourquoi ne pas tenir un journal? Pourquoi poster tout ça? Parce que c’est quand même rare qu’un journal réponde et qu’on se fasse des amies grâce à lui. Alors qu’avec le blog, j’ai fait des rencontres formidables! Bien sûr, n’importe qui peut atterrir ici par hasard en cherchant « comment faire du jello étage », « notre chèvre sort de la bouche » ou encore « acheter beurre cognac pour pudding » (c’est absolument authentique et juste pour cette semaine. Et encore, je vous épargne les recherches Google les plus glauques). Je sais bien qu’en postant mes petites histoires je les mets à la merci de n’importe qui, mais soyons sérieux ça n’est pas si intéressant que ça. On ne peut pas dire que mes billets tombent sous les yeux de grand monde non plus à part justement mes copines, des fidèles qui sont là parce qu’ils en ont envie et qui ont toute ma gratitude ou des lecteurs de passage qui sont très sympathiques aussi d’être venus (Et donc quelques pervers, mais  j’espère bien qu’eux, ils ne font vraiment que passer!). Je poste tout ça parce que j’aime bien discuter avec vous, même si c’est par écran interposé, voilà. 

Dimanche, j’ai évacué un peu de peine en mettant des mots dessus. Et je n’ai pas laissé mon petit billet dans les brouillons parce que je voulais prévenir mes copines et m’excuser aussi de ne pas faire d’ABC,  même si je sais bien que personne n’attend après. Bon cela dit, ils font quoi de comique les Royals en ce moment? Parce qu’il va falloir que je raconte des bêtises demain, ça devient vraiment trop psychobabble ici, je ne my reconnais plus!

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

45 commentaires pour Should I blog about it?

  1. froggymums dit :

    si tu raconte d’un dixième de ce qui se passe avec tes ados, j’imagine comment tu dois t’amuser à la maison lol

    Aimé par 1 personne

  2. Souris Maman dit :

    Octobre pointe le bout de son nez, bon débarras septembre …moi j’aime penser que le blogging est une thérapie et encore plus le rire quand il est déclenché par des mots écrits…fais toi tu bien, c’est l’essentiel , une lectrice et une blocopine qui ne peut que souligner ta générosité ❤ voilà j'avais envie de te le dire bises

    Aimé par 1 personne

  3. Un blog c’est personnel et s’il ne parlais pas de toi ce ne serait pas aussi bien! Puis ta petite famille (pas si petite que ca!) me fait tellement rire, je ne pense pas pouvoir m’en passer! 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. On met forcément de soi dans un blog…. Mais on ne met pas forcément toute notre vie dedans non plus… L’essentiel est de trouver le dosage qui convient au rédacteur… Après, les lecteurs, c’est un peu « cherry on the cake »… (bon, j’fais qu’passer… je file ! )

    Aimé par 1 personne

  5. Christellemars dit :

    Ne change rien, je te lis depuis le début et je ne m’en lasse pas !
    Je crois que c’est le coté spontané qui fait la différence avec d’autres blogs beaucoup plus « travaillés » et qui finalement se ressemblent tous.
    Christellemars, lectrice de Gironde près de Saint Emilion et mère de famille nombreuse 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. carrie4myself dit :

    You should blog about it! Ca permet d’évacuer le trop plein de stress, de nervosité, de tristesse et puis grace au blog, tu nous cultives lorsque tu parles des Royals et de l’histoire.
    Comme toi, je choisis de raconter un bout de ma vie, mais pas tout!
    So keep on blogging about it 😉
    xoxo

    Aimé par 1 personne

  7. Margarida dit :

    C’est très très difficile de ne jamais rien dire de sa vie dans un blog. Même si au début on se dit qu’on ne le fera pas, la force des choses et les aléas de la vie font que oui, qu’on finit par raconter des bouts de nous : en rigolant, en pleurant, en prose ou en poésie, chacun à sa manière mais y a toujours un peu de nous.
    Et puis, crois-tu que les grands auteurs quand ils disent « non, non, c’est de la fiction, ce n’est pas autobiographique du tout, non non, le héros ce n’est pas moi du tout », ahahha, ils disent pas tout le temps la vérité, eeihnn ?
    Mais surtout surtout, on fait-on dit ce qu’on veut sur nos blogs, n’est-ce pas ? Alors voilà 🙂

    Bisous et bonne soirée !

    Aimé par 1 personne

  8. griseldis dit :

    Allons-y. Je ne sais plus quand (au moins 2ans) je suis arrivée sur ce blog. Comment??? c’est encore plus nébuleux. Je suis tombée en amour avec la Grande-bretagne il y a 20 ans, comme touriste, et j’ai trouvé sur le blog un regard sur le quotidien de l’Angleterre, un peu comme quand l’Eurostar arrivait à Waterloo et qu’après la sortie du tunnel, il roulait si lentement que je regardais le dedans des maisons, collée à la vitre. C’est ça qu’il me fait, ce blog. Je poste peu, mais je vous écris, stupidement, que j’ai eu la gorge serrée quand je vous ai lue dimanche. Un peu d’affection vers vous qui resterez dans votre anonymat. P.S. mon pseudo, c’est le nom d’une de mes chatte défunte…

    Aimé par 1 personne

  9. laurence (@lopalomita) dit :

    Mais c’est parce qu’on est toutes preneuses d’amitié, de rire, d’auto dérision qu’on adore te lire et que tu aime nous raconter… au début oui c’est pour la vie anglaise avec ses surprenantes différences mais tu n’es pas un dépliant de voyage et nous sommes faits d’émotions que tu sais bien faire passer donc normal qu’on puisse partager avec toi aussi les peines de la vie…. ou les énervements d’ailleurs ! 🙂 Alors moins fortes qu’en « real life » mais réelles. On est toutes , tour à tour, maman , copine, soeur , épouse et on s’épanche aussi un peu en te répondant donc ça nous fait à toutes un bien fou quoi… alors merci , on se sent bien avec toi – allez, fête du slip : GROS BISOUUUUUS 😉

    J'aime

  10. Mam miam dit :

    C’est mieux qu’une thérapie 😏
    Quand. J’ai commencé le mien je ne montrais que les créations puis j’ai inclus des moments de vie , cela fait du bien parfois, ça permet de dédramatiser des petits soucis , d’évacuer, de rire
    Continues comme ça j’adore que ce soit tes coups de gueule, tes cours d’histoire lol ou ta petite famille , ça fait du bien , un super moment dans une journée
    Bises

    Aimé par 1 personne

  11. Frédérique dit :

    Bonjour à vous ,
    alors oui pourquoi écrivez- vous et surtout pourquoi on vous lit ? Ben parce que . Il y a des rires , des tristesses , des histoires loufoques de Royals , d’Histoire Anglaise De tout de rien et c’est bien . Je suis arrivée sur votre blog par le Brexit , pour avoir une idée de ce que pensait des expaTs ( oui je sais ,vous n’êtes plus expat ) de ce foutu résultat à la co… Et depuis je relis le blog à l’envers , selon les mots clés et je ne loupe aucun nouveau billet , j’aime votre humour et et votre façon de raconter . Je suis persuadée qu’il est plus facile d’écrire que de parler ( enfin en tout cas pour moi ) et cela fait du bien , cela structure la douleur et on se relève un peu après .
    J’ai perdu mon premier chat il y a 10 ans ( renversé par une voiture , son corps avait été déposé sur la terrasse alors que l’on était au Resto pour fêter le bac de n° 2 ) et je me rappelle très bien que j’ai pleuré comme une madeleine .
    Vos billets sont nous toutes , tous et on se rend compte que nous réagissons de la même façon .
    Merci à vous et …continuez . Frédérique , de Normandie

    Aimé par 1 personne

  12. Valerie dit :

    Ce blog est juste merveilleux. Vous êtes merveilleuse. Je vous lis depuis vos débuts et j’adore. Les ABC, les Royals, les châteaux, la cuisine, les enfants et tout le reste… j’ai appris bien des choses nouvelles sur ce blog, en riant! Merci pour ça.
    Je me permets de vous faire une bise et vous dis : « tout d’bon » (comme on dit ici)!

    Aimé par 1 personne

  13. Laurence dit :

    Si je ne comprends toujours pas pourquoi tu ne veux pas aller passer une semaine de vacances en France sans ton mari, je comprends tout à fait que tu aies du chagrin suite à l´accident de ton chat et que tu aies besoin d´en parler. Tu nous racontes une partie de t´en vie et ca en fait partie. Si on ne veut pas le lire, on part ailleurs.
    Ici aussi on a pleuré comme des madeleines suite au deces de notre vieux chat.

    Aimé par 1 personne

  14. dhelicat57 dit :

    Cela fait du bien parfois d’évacuer le trop plein de tout et de rien … Les blogcopines ou copains font partie de nos vies de blogueuses et quand on va mal: partager sa peine le temps d’un billet c’est de la thérapie certainement mais cela fait du bien et puis c’est pas comme si on ne te connaissais pas depuis le temps qu’on se lit, qu’on rit,qu’on compatit, quon echange des petits mots bref de l’amitié par écrans interposés même l’Homme te connaît car je lui raconte ou lui lis certains de tes billets les plus drôles. Bref on a hâte de te rencontrer en vrai, plein de bisous

    Aimé par 1 personne

  15. Partager nos moments de vie…C’est bien un des principaux interêts de notre aventure!! 🙂

    Aimé par 1 personne

  16. Claire dit :

    Mais c’est justement ce mélange entre petites touches perso sans en dire trop, et billets moins personnels mais non moins hilarants, qui fait le charme d’un blog! Parce que cela permet d’avoir une idée de la personnalité de l’auteur. Les histoires sur la mode locale par exemple, me font d’autant plus rire qu’elles sont croisées avec tes aventures avec l’Ado ! 🙂

    Le tien est d’ailleurs un des seuls que j’ai envie de suivre sur la durée! Quel style!

    J'aime

  17. S'telle dit :

    La lecture de votre blog est mon petit rituel du matin en arrivant au boulot. Je commence la journée avec vous (+ 10h par rapport à la GB, c’est pour ça). Et c’est un réel plaisir. Ces tranches de vie, ces moments culturels, ces Thursday thunder d’anthologie…. tout cela fait que votre blog est unique et si attachant. Merci pour ces moments de partages. Et puis maintenant, dès que je vois un sapin de Noël, je pense à vous, et je le prends en photo ;).
    De tendres pensées aussi à toute la famille dans ces moments de tristesse.
    Estelle, une lectrice bordelaise du bout du monde (Nouvelle-Calédonie).

    J'aime

  18. Manue dit :

    Ben moi je suis vachement contente de te lire ❤

    J'aime

  19. LadySo dit :

    Tu dois blogguer pour toi avant tout, et il s’avère que tes histoires sont très intéressantes :D. Quand tu nous racontes l’Histoire à ta façon et c’est hilarant, qu’on voit que les enfants, en vrai, c’est tous les mêmes, ça rassure en fait. C’est le partage finalement. Sauf qu’au lieu d’écrire dans un livre, c’est sur internet et ça touche encore plus grand 😀
    Et comme tu le dis, ça permet de faire de jolies rencontres 😊

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s