Thursday Thunder: a news addict’s lament


C’est la rentrée…enfin pas pour mes enfants qui recommencent tous lundi (sauf le glandeur nouvel étudiant), mais beaucoup d’écoles rouvrent  aujourdhui. Du coup, j’ai  décidé de reprendre les colères du jeudi. Il y a du matériel. Entre les déclarations soit totalement débiles soit suicidaires du gouvernement et le traitement qu’en fait la presse, qui se complaît dans une incompétence notamment en matière d’économie qui laisse penser qu’il y a peut-être eu une épidémie de lobotomies cet été en Grande-Bretagne, je pourrais facilement m’énerver. Certes, les anglais ont réussi à exporter Farage, l’alcoolisé ex leader du UKIP et à le refiler à Trump, ça débarrasse, mais à part ça, il n’y a vraiment rien de réjouissant dans les News, que ce soit dans la forme ou dans le fond. J’ai bien cherché pourtant. C’est là que je voulais en venir, je suis donc furieuse…après moi-même. Je m’étais promis de ne pas replonger dans les News en rentrant de vacances, j’ai échoué lamentablement.


Source

Je suis une news addict. Je sais que c’est mal, mais je n’arrive pas à arrêter. Pourtant, je me suis rendue compte à quel point  je me sentais plus détendue quand j’étais en sevrage forcé vacances. Pas d’Internet, ça aide! Pas moyen de consulter 50 fois par jours tous les sites d’infos sur lesquels je me rue dès le matin au petit dej. Surtout que depuis le Brexit, j’étais au bord de l’overdose  permanente. Ne pas suivre les déclarations de toute façon vides de sens des politiques, ignorer tout des soubresauts rigolos de la bourse, ne pas attraper le tournis à suivre les méandres de stats économiques que la presse essaie  tant bien que mal de cacher (ce qui m’énerve aussi), finalement c’est très reposant!  Je suis rentrée pleine de bonnes résolutions, les News, c’est décidé, j’arrête! À partir de maintenant, je me dé-tends, et je ne me préoccupe plus de l’état du monde, je n’y peux rien de toute façon. Si il se passe quelque chose d’important, Marichéri me le dira. Je suis zen et éthérée, hop, loin des contingences bassements materielles des news. Appelez-moi ermite. Le NHS coule? Ça ne m’atteint pas, je suis détachée de tout ça. May, notre nouvelle première ministre balance une insanité par jour? J’ignore totalement! Les journalistes se perdent en analyses abscondes sur les tenants et aboutissants de ces mêmes insanités et en tirent des conclusions désopilantes alors que globalement, c’est du vent? Ça ne vient pas troubler ma sérénité totale et mon sage isolement, loin des News. Je ne céderai pas, je ne leur accorderai pas un regard. Voilà. C’est tout simple. Ou pas. 

Parce que je reste persuadée que le Brexit et la montée du populisme idiot sont dûs en partie  à un manque d’informations. Que les gens ne savent pas (et ne veulent pas savoir) du coup, ils disent et font n’importe quoi et s’en mordent les doigts après. Dans ces conditions, je suis bien obligée de regarder un tout petit les News, non?  Juste un petit coup d’œil rapide? Promis, 5 minutes et j’arrête…bon après forcément, si il y a un sujet qui me semble important, je ne peux pas me contenter de ce qu’en dit BCC News, on est bien d’accord. Un peu de sérieux. Il faut que j’aille voir ailleurs aussi. C’est évident. Et que je fasse des recherches poussées. Non, non, je ne me cherche pas des excuses, pas du tout. Ça s’appelle comparer les sources, c’est essentiel pour développer son esprit critique (et son stress)…mais j’arrête quand je veux. Comment ça, ça fait une heure que je me prends la tête sur la valeur boursière des constructeurs immobiliers? Moi? Non, mais c’est  super important pour déterminer la santé économique d’un pays …et effectivement, ça n’a strictement aucun impact sur ce qui se passe dans mon salon en ce moment (WizzBoy essaie de jouer à cache-cache avec Capucine la chatte qui est très peu coopérative. Du coup WizzBoy la gronde: » Caçupine, méchante! You naughty chat! »). Par contre, ça me démoralise à fond. Ça ne va pas le faire. 

Bref, je n’arrive pas à me détacher des News. Et je m’en veux! Je sais que ça me stresse, alors pourquoi je n’arrête pas?  C’est idiot. En plus c’est un cercle vicieux: les News m’angoissent, non seulement ça me contrarie, mais je m’énerve aussi de m’en pas réussir à éteindre l’iPad et à aller prendre l’air. Une vraie News junkie…rhaaa! 

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Thursday Thunder: a news addict’s lament

  1. Essaie le sevrage en douceur… un truc genre pas plus de 30 min par jour avec un chrono et quand ça sonne, hop, terminé, non même pas encore une dernière ligne pour finir la page….

    J'aime

  2. celine49 dit :

    Coucou !!!
    Ben j’ai une solution à ton problème : se débarrasser de l’addiction sans stresser, c’est super facile : écoute france info ou les autre grands médias héxagonaux… quand tu auras entendu les tonnes de c***ries débitées à la minute, surtout maintenant que l’on va rentrer dans un nouveau cirque électoral, ça devrait de désintoxiquer !!! Pis la France, comme tu n’y vis pas, tu seras moins affligée par le cirque médiatique 😉
    Bisous

    J'aime

  3. carrie4myself dit :

    Ecoute « Have I got news for you » ca suffira niveau infos… et au pire des cas retourne en Irlande ou dans un endroit sans connexion… hiiii 😉

    J'aime

  4. lanabc dit :

    Je suis une news addict aussi mais je me soigne et j’ai réussi à limiter au JT de 20 heures et à juste regarder les titres dans le parisien. J’ai réussi à cause d’un choc. Les attentats de Charlie Hebdo, je suis restée bloquée sur les news pendant 3 jours comme une junkie et je me suis dit plus jamais ça pour ma santé mentale.

    J'aime

  5. froggymums dit :

    Moi depuis que je suis ici j’ai complètement décroché, même si je sais qu’avec le brexit il y aura forcement des changements et des soucis niveau économique, j’attend que ça se passe, on peut rien y changer de toute façon 😉

    J'aime

  6. LadySo dit :

    J’arrive très très facilement à ne pas suivre les news. Installe les Sims FreePlay sur l’iPad. Tu vas voir, ça va te prendre beaucoup – trop – de temps. Surtout, si comme moi, tu ne paies pas pour aller plus vite 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s