My Own ABC 34


Les i ont été un challenge, assez bref d’ailleurs, je n’étais pas franchement inspirée. On passe aux  J. J’ai cru que ça aller été difficile aussi, jusqu’à ce que je me souvienne du nombre det John, de Jane ou de Jim, voire de James que je vais pouvoir caser. Pas de soucis, ça va le faire! 

J comme… 

John lackland: connu par les français sous le nom de Jean Sans terre. John n’est pas intéressant que parce qu’il joue un méchant dans l’histoire de Robin de Bois, qui je le rapelle n’a jamais existé. John est né en 1166, c’est le plus jeune fils de Henry II et Alienor d’Aquitaine, bref c’est pratiquement un français. Il doit son surnom au fait que ses parents n’avaient plus de terre à lui donner après avoir distribué des tas de titres à ses aînés, ce qui est un résumé. Ça n’empêche que les autres petits Plantagenet étaient vraisemblablement de mauvaise qualité, puisque c’est John qui se retrouve à devoir faire tourner la boutique pendant que son grand frère Richard fait le malin aux croisades. Le pauvre John doit racler les fonds de tiroirs pour payer la rançon de cet abruti de Richard qui a réussi le tour de force de se paumer en Méditerranée sur le chemin du retour et à se faire capturer par l’Empereur. Bref John se tape une réputation de méchant assoiffé d’or juste parce que son frère n’avait pas le sens de l’orientation. C’est scandaleux.  Il finit par devenir roi en 1199, et on se dit que ça y est, sa chance tourne. Ben, non. Déjà, il est très peu doué militairement et passe son temps à se prendre des pâtées contre les français. Il perd une partie des terres françaises de ses parents. C’est ballot. Et puis voila-t-il pas que les barons anglais se révoltent aussi et obligent ce malheureux John a signé la Magna Carta qui limite les pouvoirs royaux et crée un embryon de parlement. John meurt en 1216. Les avis sont partagés: les cinéastes en mal d’imagination et Disney le tiennent au mieux pour un être ignoble et avare, au pire pour un loser total,  les historiens penchent pour un roi qui a su gérer correctement le pays et le moderniser. 


Source de suite, on sent le type guilleret. 

Journey: c’est un faux ami, qui ne veut donc pas du tout dire journée, mais voyage. J’aime bien ce terme, ça fait voyage au long cours, aventures, explorations, voire même voyage interieur tout ça…mais bon, c’est aussi utilisé pour désigner le commute à Londres. C’est marqué sur le site de national rail quand on veut acheter un billet à l’avance. De suite, c’est beaucoup moins poétique. 


Source 

Joy division: c’est musical et une suggestion de Marichéri. L’Ado connait aussi. Il semblerait que ce soit la base. C’est une bande de joyeux lurons sortie des banlieues pourries de Manchester (on va me dire que c’est un pléonasme…). Ils étaient béats d’admiration devant les Sex Pistols et ça leur a donné l’idée de créer le mouvement post punk, si. D’un coup, j’ai l’air d’avoir une culture musicale pétaradante, mais pas du tout, c’est Marichéri qui me l’a dit. Il a aussi proposé de me faire écouter. Je suis débordée.  Ça m’aurait fait plaisir vraiment, mais ça ne va pas être possible (en vrai, il m’a déjà fait écouter, plusieurs fois depuis des années). Pour illustrer parfaitement le nom du groupe, son leader et chanteur, Ian Curtis s’est suicidé en 1980 à 23 ans après avoir pondu le désopilant ‘love will tear us apart’. Qu’est-ce qu’on s’amuse. 


Source 

Journaliste: L’Ado veut devenir journaliste,  et même journaliste sportif. Vus ses résultats aux A levels, on y croit! (Promis, j’arrête avec ça!)

Jelly: Je deteste profondement la jelly, c’est fade, flasque et bizarrement fluo. Mes enfants, comme beaucoup d’anglais adorent. On peut la faire soi-même, ou acheter des sachets qu’on dilue dans de l’eau  et qui donnent des trucs infâmes aux couleurs radioactives festives. En gros, vous faites bouillir de l’eau, rajouter une demi tonne de gélifiant, du jus de pomme et des petits bout de fruits. Voilà. Ce n’est pas que ce soit mauvais, c’est que ça n’a aucun goût et une consistance de placenta pré maché qui n’est pas forcément appétissante.


Source 

Cet article a été publié dans Les leçons d'histoire(s), société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour My Own ABC 34

  1. carrie4myself dit :

    Si si la jelly dans un bon trifle c’est succulent, mmmmmm
    (des fois je me demande si je n’ai pas des origines anglaises LOL)

    J'aime

  2. La jelly, j’en ai fait une fois… ça m’a paru tellement bizarre que j’ai eu du mal à y goûter 🙂
    Jean sans Terre a détruit une église vers chez mes parents, du coup, il s’est senti obligé de la reconstruire… On a ainsi une cathédrale de style gothique anglo-normand en Bretagne !
    Joy Div, j’ai eu ma période quand j’étais en prépa… J’avais un copain qui m’avait repiqué des cassettes 🙂

    J'aime

  3. Maman-Tout-Terrain dit :

    Merci pour les infos sur Jean sans Terre. Je ne le connaissais que dans Robin des Bois (et via un autre de tes billets, de memoire). Grace a toi je vais finir par acquerir quelques notions d’histoire anglaise… et vraiment je partais de rien 🙂

    J'aime

  4. C’est un très beau métier journaliste! 😉

    J'aime

  5. LadySo dit :

    Ah la Jelly…je n’aime pas la texture, c’est tellement étrange. Je ne suis vraiment pas fan.
    Et j’aime bien le terme Journey aussi. Il veut dire tellement de jolies choses 🙂

    J'aime

  6. Stef BD dit :

    La miss vient juste d’ouvrir un paquet de jelly Hartley, celle qui est à « faire fondre », pas la poudre. Elle adore la manger telle quel, sans dilution. Elle vient de m’en proposer… non, vraiment merci, mais non. Merci pour l’article sur John Lackland. Ce que Disney a pu faire subir à ce pauvre homme qui n’en demandait pas tant !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s